Un cadeau inattendu – quand l'Ego remplace le coeur.

Le temps des cadeaux est passé, Noël est déjà un souvenir. Dès le lendemain, des milliers de personnes revendent les cadeaux qui ne leur ont pas plu. Pour beaucoup, ces cadeaux sont des obligations ou des futilités. Et pourtant, chaque année, la ronde du commerce revient et touche des millions de personnes. Offrir un cadeau qui touche est devenu de plus en plus rare et pas toujours apprécié à sa juste valeur… telle cette histoire, qui laisse à réfléchir. Joéliah

Un jeune homme s’apprêtait à obtenir son diplôme de fin d’étude et il avait de très bons résultats.

Pendant plusieurs mois, il avait admiré une belle voiture de sport exposé dans un showroom. Sachant que son père avait les moyens de lui offrir, il lui avait déjà fait sa demande. Marque et couleur, lieu du magasin, tout était clair et il se voyait déjà frimer auprès de sa petite amie.

Le jour de la remise des diplômes approchait. Le jeune homme s’attendait à voir des signes que son père lui avait déjà acheté la voiture. Mais rien ne se manifestait.

Finalement, au matin du jour J, son père l’appela dans son bureau. Il lui dit combien il était fier d’avoir un fils aussi intelligent, formidable et comment il l’aimait beaucoup.

Le père sorti une boite dans un emballage cadeau du tiroir de son bureau. Il lui dit alors, voici ce que tu mérites. Curieux mais aussi déçu le jeune homme ouvrit la boite et découvrit une Bible avec une belle couverture en cuir.
Furieux, il éleva la voix sur son père et lui dit :

Avec tout ton argent, tu ne m’offres qu’une Bible ? Et claquant la porte, il sortit de la maison en laissant derrière lui le cadeau ridicule et ne revint plus chez son père.

Plusieurs années passèrent et le jeune homme se trouva couronné de succès dans le monde des affaires. Il s’acheta seul sa belle voiture, une grande et belle maison et il fonda une famille merveilleuse.

Pourtant, un jour, il se souvint de son père qui était devenu très vieux. Il se dit qu’il devrait aller le voir et lui présenter sa famille. En effet, il ne l’avait plus revu depuis le jour qu’il avait obtenu son diplôme.

Juste avant de partir, il reçut un télégramme lui disant que son vieux père venait de mourir. Il lui avait cédé tous ses biens. Il devait donc partir immédiatement pour s’occuper de son héritage.

Quand il arriva dans la maison de son enfance, soudain, son cœur fut rempli de tristesse et de regrets. Il se mit à fouiller dans les dossiers importants de son père et en ouvrant le tiroir de son bureau, il retrouva la Bible. Elle était restée tout ce temps-là.

Le cadeau inattendu.

Il éclata en sanglots, ouvrit le livre saint pour trouver une prière.

Et comme il cherchait, il trouva une enveloppe qui était glissée à l’intérieur qui contenait une clé.

La clé avait une étiquette avec le nom du concessionnaire du showroom. Ce même concessionnaire qui vendait la belle voiture de sport qu’il désirait tant avoir. Sur l’étiquette figurait la date du jour de la remise de son diplôme, et ces mots qu’il se souviendra toute sa vie…
« Payée, elle est à toi ».

Combien de fois passons-nous à coté des bénédictions, simplement parce qu’elles ne viennent pas de la manière que nous voulons ?

La vie nous fait des cadeaux, sachons apprécier et faire confiance à ceux qui nous aiment.

Source inconnue – histoire adaptée et mise en ligne par Joéliah pour https://lejardindejoeliah.com
Respectez la signature et le lien si vous diffusez, merci.

Images du Net sans nom d’auteur indiqué

signature