L’importance de l’équilibre des 4 éléments en soi

Chaque personne possède en elle les 4 éléments : feu, air, terre et eau.

Ils sont indispensables à la vie est doivent être entretenus et équilibrés.

Le feu intérieur c’est la chaleur qui maintient à une température vitale, le feu de l’amour, le feu lumineux du cors de lumière, l’électricité du cerveau, la vitalité, la passion.
L’air correspond à la respiration vitale, c’est le souffle de la source qui donne la vie et se retire à la transition, et aussi toutes les idées et pensées, la sagesse, la conscience.
La terre correspond au physique, à la matière et aux actions.
L’eau est la nourriture des cellules et correspond aussi à tous les liquides qui maintiennent la vie, sang, lymphe et également aux émotions.

Pour être en parfaite santé, les 4 doivent être en harmonie.

Nous avons tous une base plus importante d’action des uns ou des autres (la médecine ayurvédique est pointue sur le sujet).
Pour aider notre cervelet qui gère le bon fonctionnement des éléments, physiquement, nous pouvons l’aider en veillant à bien respirer pour réoxygéner régulièrement,
à bien s’alimenter écologiquement et boire de manière réfléchie et sage, à faire de l’exercice,
à veiller à bien dormir et de nombreuses autres actions de bien-être.

Spirituellement, pour aider l’esprit à bien agir, nous devons veiller à être en cohérence entre nos pensées, nos émotions et nos actions.
Choisir des états d’être paisibles, centrés, joyeux et tournés vers la foi que tout est possible pour une vie harmonieuse.
Lire des histoires inspirantes, maintenir notre cerveau en mode apprentissage, vivre dans la gratitude et la joie d’être vivant.
Méditer et se relier le plus souvent possible à la Source de tout, l’essence universelle, le divin en nous et lui donner une grande place et action.

Si nous déséquilibrons un élément, tout se déséquilibre.

En analysant notre façon de vivre, c’est facile de s’apercevoir si un élément est en déficit ou trop activé.

La colère (feu) sur un sol asséché par un manque d’amour de soi et de la vie ou des blessures et sentiments d’injustice ou d’irrespect (eau) et stimulée ou attisée par des pensées non maitrisées y compris celles d’autres personnes (air) peut donner des états de violence extrême (terre).

Observez en vous, quel élément vous domine actuellement et peut vous déséquilibrer afin de pouvoir le rééquilibrer.

C’est le bon moment de prendre un temps de recul sur ce que vous vivez, de changer vos habitudes de nourriture extérieure et devenir maitre de vos sources de pensées, de vous recentrer pour savoir ce que vous voulez vraiment vivre et d’agir vers le but que vous vous fixez.

Que le meilleur soit !

Joéliah

signature

Co-créer des miracles par délégation

Apprendre à déléguer sa vie, sa santé, son amour, sa famille, ses affaires et tout ce que nous vivons à son divin, au champ quantique de toutes les possibilités, à la Source, à l’énergie universelle ou la force en soi, peu importe le nom que vous attribuez à ce qui créée tout dans l’univers, est la base essentielle pour vivre en harmonie et en paix.

C’est passer de l’emprise de l’ego limité à l’esprit puissant illimité, de l’impossible au possible, du connu répétitif à la surprise de la magie et de l’humain à l’essence de l’esprit.

Prenez le temps de vous apaiser, d’entrer dans votre espace de paix intérieur pour communier avec votre Présence, votre vraie nature immatérielle et de fusionner.
Soyez en gratitude pour cette énergie qui vous donne la vie.
Visualisez ou imaginez ce que vous aimeriez voir se réaliser sans donner de détails et faites-lui confiance pour que le meilleur se manifeste dans tous les aspects de votre vie.

Œuvrez ainsi à co-créer des miracles et faites-en profiter les autres.
Rayonnez ! C’est la mission des humains sur Terre.

Joéliah

Peinture Mario Duguay

signature

Le nouveau paradigme demande des actions

Pour que le monde change, il est nécessaire de changer son paradigme…

Un paradigme est l’ensemble de toutes les croyances et habitudes emmagasinées dans le subconscient qui commandent naturellement les actions.
Chacun possède son paradigme, un État possède son paradigme, un groupe le sien, une religion également…

Pour changer consciemment, il est nécessaire d’apporter de nouvelles informations inédites qui n’entrent pas en confusion avec les habitudes.

C’est pourquoi, vouloir construire un nouveau monde avec des habitudes anciennes ou connues ne sert à rien.

Pour qu’il y ai transformation, il est nécessaire d’apporter des nouvelles idées de mode de fonctionnement tels que le crowfunding, les systèmes coopératifs, les monnaies d’échange locales, le partage équitable, les logements écologiques… tout ce qui n’a jamais vraiment été pratiqué par les sociétés dites modernes.

Pour cela, l’humain doit retrouver sa maitrise, sortir des habitudes et des traditions, observer, vérifier, penser par lui-même en accord avec les autres, arrêter de se faire idiotiser par les émissions abêtissantes et reprendre son pouvoir.

L’homme éveillé qui veut aider au changement de paradigme doit méditer pour retrouver le contact avec son essence divine et recevoir de bonnes informations et de l’aide.

Il doit observer ce qu’il pense et modifier et rectifier de suite ce qui est contraire à son évolution.

Sortir des habitudes de plaintes, de critiques ou de colère.
Reprendre ses responsabilités, éviter d’entrer dans les groupements gouvernés par les émotions. Stopper les informations qui stressent et poussent à la colère et aux jugements.

Pour modifier le paradigme, des valeurs comme la sagesse, la droiture, le respect, l’équité, la paix ou la fraternité doivent être activées régulièrement.

Ce n’est qu’en faisant attention aux émotions et aux pensées émises que les actions seront plus adaptées.

Le nouveau monde sera spirituel, c’est obligatoire.

Pas religieux, spirituel c’est à dire un monde ou la connaissance des pouvoirs de l’esprit sera effectif.

Nous sommes tous esprits de vie incarnés dans un corps manifesté. C’est cette reconnaissance qui fait toute la différence.

Chaque personne est un ‘je suis la vie en action’.

Surveillez vos actions, vos pensées, vos paroles, votre état d’être si vous voulez faire une différence positive dans le monde.

Que le meilleur soit !
Joéliah

signature

Le bonheur de la satisfaction

Actuellement en France, le système social explose… tout étouffe… tout casse… tout est déséquilibre et insatisfaction générale.
Une grande cause créée par un grand sentiment d’injustice et par la surconsommation et le besoin d’avoir toujours plus qui entrainent des déséquilibres et des dérives de toutes parts.
Alors que tout est taxé et surtaxé…

Les obligations mensuelles de vie ajoutées aux propositions commerciales bien étudiées qui favorisent d’un côté les achats d’inutiles en quantité parce que c’est en promo ou pas cher, jetés et gaspillés de plus en plus appauvrissent ceux qui sont déjà en limite de consommation.
De l’autre les avantages et produits luxueux qui sont de plus en plus nombreux créent de nouveaux ‘besoins’ chez ceux qui sont en excès de consommation.

Le constat est que peu de personnes vivent de l’essentiel et savent apprécier et remercier en permanence.
Elles ne connaissent plus le bonheur de la satisfaction.

Alors, où retrouver un état de conscience pour revenir à un état normal de contentement ?
Où trouver le calme et la paix de la gratitude d’être en vie, d’avoir des sens qui fonctionnent,
de pouvoir aimer et respirer et surtout de savoir que la vie peut donner ce qu’il faut quand il le faut ?

En soi ! Dans la richesse de son être.
Dans l’observation de la sagesse de la nature qui sait se dépouiller pour mieux survivre avant de repartir pour un nouveau cycle.

L’automne est ce moment ou tout meurt après avoir donné de son meilleur.
La fin de l’automne est le bon moment pour faire une pause réflexion.

Avant le 21 décembre, prenez un temps chaque jour si possible pour vous pauser et répondre par écrit à ces questions :

* Combien de temps ai-je pris cette année, au quotidien, pour me relier à mon divin, pour le remercier, rendre grâce et lui confier ma vie ?
* Comment ai-je pensé et parlé en général ?
* Qu’ai-je fais pour développer positivement ma vie ?
* Combien de temps ai-je pris pour aimer vraiment ? Pour nourrir mon couple, ma famille, mes amitiés ?
* Combien de fois ai-je aidé spontanément dans le plaisir du don, sans que ce soit une obligation ?
* Comment ai-je servi le divin qui est « tout ce qui est » ?

* Si je devais me donner une note de comportement, de 1 à 10… à combien serait-elle ?
Une note sur la confiance en soi ? Confiance aux autres ? Respect ? Paix ?…

Vous pouvez ajouter d’autres pistes de réflexions bien évidemment.

Soyez le plus clair et honnête possible.

L’alchimie spirituelle se vit au jour le jour et la connaissance de soi est essentielle pour pouvoir avancer sur la bonne voie de l’ascension.

Que le meilleur soit !

Joéliah

Photo marijana1/Pixabay
signature

Garder l’essentiel pour vivre libre

Il y a quelques années, le disque dur de mon ordinateur à planté… j’ai tout perdu et dû tout recommencer, et après la déception du moment, j’ai compris que ce fut un vrai cadeau énergétique et vibratoire.
Tout ce qui n’était plus aligné à mes nouveaux choix et que je n’osais pas lâcher, a été effacé.
J’ai recommencé en gardant uniquement l’important.

Depuis, je pense à faire des sauvegardes, mais je me souviens que cette année là, depuis le début de l’année, je priais et faisais des exercices de libération pour que tout ce qui n’était pas en accord avec le respect, la lumière et l’amour dans ma vie soit libéré, nettoyé, vidé, effacé et j’ai vu des changements radicaux s’opérer.

Ce nettoyage d’informations virtuelles fut un cadeau dans ce processus.

Ainsi, nous pouvons tous transformer notre vie par des actions conscientes précises et nous faire aider par l’énergie qui peut se manifester de façons différentes.

Parfois, nous pouvons avoir besoin de reformater nos pensées, de libérer de la mémoire, de vider la corbeille de ce qui est inutile et pas ou plus en accord avec nos choix.

Parfois, il est nécessaire d’aller voir plus en profondeur dans nos programmes intérieurs, s’il n’y a pas des pirates ou des virus et de faire un grand nettoyage de croyances limitatrices ou involutives.

Aller voir régulièrement en soi, permet de pouvoir fonctionner correctement.

Pour éviter le ‘boot failure’ mental qui peut correspondre à un accident vasculaire cérébral, il est bon de prendre ce temps de nettoyage régulièrement.

L’internet et les courriels, représentent la communication.
Là aussi, un grand tri est à faire entre ce qui nourrit et ce qui épuise et fait baisser l’énergie.
Il est vraiment important de reprendre les rênes de sa vie, de faire des choix fermes et d’agir de manière cohérente.

A l’image de la nourriture matérielle, il est important de choisir sa nourriture visuelle et énergétique.

‘Manger’ trop de textes peut provoquer une indigestion… se nourrir de ce qui dérange profondément revient à s’empoisonner régulièrement. C’est pour cela qu’il est important de veiller à la qualité des aliments/lectures.

Se nourrir de ce qui peut déranger, c’est un peu comme si l’on accepte de manger du gâteau dans lequel on s’attend à voir des crottes de souris… pour critiquer ensuite leur présence.
Dans ce cas, il est vraiment préférable de tout jeter, et de choisir un meilleur pâtissier, en accord avec ses choix.
Il y en a pour tous les goûts car la puissance divine qui est dans tout ce qui est, aime se projeter dans tous les aspects de la vie, y compris dans les souris.

Il en est de même pour tout dans notre vie et il est de plus en plus important d’éliminer ce qui n’est plus en accord profond avec sa conscience et de se revaloriser.

Car n’oublions pas que nous sommes toutes et tous, des extensions matérialisées du divin qui s’exprime à travers nous et que notre réelle mission est de respecter et d’honorer chacune de ses manifestations.

Il est préférable, tant que l’amour n’est pas exprimé correctement, de se séparer d’une personne envers qui nous n’avons pas d’affinité que de passer du temps à la critiquer ou à jouer au ping-pong mental.
Et dans la paix qui s’installe dans cet intervalle de liberté, d’aller en soi libérer, pardonner et guérir tous les programmes qui ne sont pas axés sur cet amour pour pouvoir rectifier et reprendre une relation plus saine.

Merci à la vie de nous apprendre là où manque l’amour et que l’invisible est un grand ami à remercier.

Que le meilleur soit !
Joéliah

Photo Pixabay – Geralt
signature

Que veux-tu vivre au quotidien ?

Je suis une citoyenne française, employée et salariée de moi-même… soumise à toutes les taxes, TVA et impôts possibles et j’observe ce qui se passe en essayant de rester neutre.

Je comprends et soutiens le mouvement des gilets jaunes pacifistes, qui ont besoin de plus de justesse dans la vie surtout sur la répartition de l’argent.
J’observe le jeu de la manipulation.
J’observe qu’il y a deux mondes qui ne se comprennent plus.

Mon ego s’emballe face à cette injustice flagrante grandissante et au déséquilibre de plus en plus insupportable pour ceux qui sont du côté descendant.

Et je vous assure que je me sens comme une maman impuissante qui observe ses enfants se battre et être battus parce qu’ils n’arrivent plus à vivre décemment.

Mon divin dit : « calme-toi, c’est un passage obligé.
Le jeu se répète tant que les règles et les lois cosmiques ne sont pas respectées.

La question est : que veux-tu vivre au quotidien ?

Chaque pensée, chaque émotion ouvre la porte au champ quantique, à l’action du divin en toi.

Souviens-toi que tu es créatrice de ta réalité.
Souviens-toi que l’extérieur est le reflet de ton intérieur.

Relies-toi à ta partie divine, à ta grandeur et affirmes ta justesse, ta droiture.
Fais ce qui te sembles juste et n’attend rien de l’injustice.

Sois en paix, n’entre pas en violence.
Reste équilibrée entre tes pulsions et tes désirs élevés.

Construits le présent et donc le futur que tu désires en demandant à la force divine de manifester de manière simple et naturelle ce qui est le meilleur et le plus juste pour toi et pour tous ceux qui interférent dans ta vie.

Affirme que la sagesse se met en action pour le monde et que la conscience s’active de plus en plus et entraine un rééquilibrage obligatoire.

Aies foi et agis selon ton cœur.
Aide autant que tu peux.
Rends grâce pour tout ce que tu as et bénis ta vie en permanence.

Et enseigne cela à tous ceux qui l’entendent.

Tout est possible et réalisé selon la conscience, la foi et l’acceptation de chacun. »

***
Je fais passer…
puisse cette réflexion vous apaiser et vous aider à manifester votre présent et donc futur en conséquence.

Que le meilleur soit pour chacun selon sa foi et ses choix.
Joéliah

Photo Pixabay
signature

Prière des 4 paroles qui guérissent

Dans l’énergie du Ho’Hoponopono de source Hawaïenne, belle prière de guérison des 4 paroles qui guérissent, en relation avec la Terre-mère et pour la Vie :

« Divinité, circule à travers moi et apprends moi à me pardonner d’avoir pu créer cette réalité douloureuse.
Apprends-moi à m’aimer et à ressentir de la gratitude pour le don de la vie, pour le cadeau de mon existence.
Divinité, je dépose en toi toutes les mémoires et émotions négatives qui sont arrivées jusqu’à moi pour que tu les transmutes en lumière dans chaque être de ta création depuis le début de ta création, et qu’il en soit ainsi ».

Puis, prononcer avec sincérité et harmonie des pensées des émotions et de l’esprit :

Je me déclare être en paix, avec toutes les personnes de la Terre, avec lesquelles, j’ai des dettes en suspens :
Je suis désolé, je demande pardon, je te remercie, je t’aime.

Je libère tous ceux desquels j’ai cru recevoir du mal simplement parce qu’ils me rendent ce que j’ai pu leur faire dans une autre vie, un autre temps :
Je suis désolé, je demande pardon, je te remercie, je t’aime.

Même s’il est difficile de pardonner à quelqu’un, je suis celui ou celle qui demande pardon à ce quelqu’un, maintenant, pour cet instant, en ce temps.
Je suis désolé, je demande pardon, je te remercie, je t’aime.

Pour cet espace sacré, que j’habite quotidiennement et dans lequel je me sens pas à l’aise :
Je suis désolé, je demande pardon, je te remercie, je t’aime.

Pour cette relation difficile pour laquelle je ne conserve que des mauvais souvenirs :
Je suis désolé, je demande pardon, je te remercie, je t’aime.

Pour ce qui me déplait de ma vie présente, de ma vie passée, de mon travail ou de mon entourage :
Je suis désolé, je demande pardon, je te remercie, je t’aime.

Divinité nettoie en moi ce qui contribue à mes manques :
Je suis désolé, je demande pardon, je te remercie, je t’aime.

Si mon corps physique expérimente anxiété, préoccupation, culpabilité, peur, tristesse, nostalgie ou douleur, je dis et je répète :
Je suis désolé, je demande pardon, je te remercie, je t’aime.
Je suis heureux de l’opportunité de pouvoir vous libérer et me libérer
Je suis désolé, je demande pardon, je te remercie, je t’aime.

En cet instant, j’affirme que je t’aime
je pense à ma santé émotionnelle et à celle de tous mes êtres aimés
Sans peur, je reconnais ainsi les mémoires :
Je suis désolé, je t’aime.

Ma contribution pour la guérison de la terre :
Terre-mère aimée, qui es qui je suis,
Apprends moi à me pardonner pour avoir créé la réalité que toi et moi vivons;
Apprends moi à t’aimer et à ressentir de la gratitude pour le don de la vie qui croît à ta surface.

Pour le cadeau de mon existence qui est aussi la tienne,
Divinité, je dépose en toi toutes les mémoires et émotions négatives qui sont arrivées jusqu’à moi pour que tu les transmutes en lumière dans chaque être de la création qui habitent la terre depuis le début de l’humanité, et qu’il en soit ainsi.

Pour conclure je t’informe que cette prière est ma contribution à ta santé émotionnelle qui est aussi la mienne, et je sais donc très bien que dans la mesure, ou tu contribueras à me guérir, je le ferai aussi. C’est pourquoi je te dis que je suis désolé pour les mémoires de douleurs que je partage avec toi,
Je te demande pardon, pour unir mon chemin avec toi et pour guérir.
Je te remercie car tu es ici pour moi, et je t’aime pour qui tu es.

Source : vivicervera.com
Image Pixabay : sweetlouise
signature

Pas facile de s’élever tout seul…

Pas facile de s’élever tout seul… c’est une phrase que j’entendais souvent.
Ou encore, il n’y a personne dans mon entourage qui pense comme moi, je me sens isolé(e).
Je voudrais bien suivre des stages mais c’est trop loin.
J’aimerai quelqu’un qui me booste chaque jour, et surtout qui ne me brusque pas.
Une personne qui me comprenne, qui ne se la pète pas, qui ai de l’humour et de l’amour tout en ayant des bonnes connaissances de l’esprit et de l’humain…

Alors, il y a deux ans, je me suis centrée pour savoir si je pouvais être ce guide, cette personne qui a la capacité d’accompagner des personnes a s’élever, à mieux se comprendre et cheminer chaque jour en ayant une ligne conductrice.

Et forte de 26 ans de cheminement spirituel en compagnie des anges et maitres de lumière, j’ai osé.

Et depuis j’ai enregistré plus de 600 audios de guidance, dont 85 exercices de libération, d’éveil, de gratitude, de valorisation ou des méditations et 85 messages des êtres de lumière.

Des dizaines de personnes le suivent avec joie et c’est pourquoi, j’ai décidé de vous proposer cet accompagnement sous une nouvelle forme.

Au départ, c’était mensuellement, un audio par jour avec possibilité d’arrêter à tout moment pour le prix d’un pain quotidien.

Et avec l’aide de ma super équipe de techniciens humanistes, nous avons pensé offrir directement 6 mois ou même 1 an d’un coup à moitié prix pour qu’un maximum de personnes puissent cheminer sereinement durant cette année 2019 !

Et il va y en avoir grand besoin en ce temps de chaos.

Imaginez : chaque matin, avant même de passer à vos occupations, vous écoutez un conseil, une réflexion, une mise en bonne vibration pour que votre journée soit meilleure que la veille.
Imaginez les transformations que cela opère dans votre ADN… plus de confiance, de sérénité, de réflexion, de prise de conscience, de reprise de sa maitrise…

C’est ce que je vous propose avec ce programme M.E.R.C.I
une méthode d’éveil pour réussir consciemment votre incarnation. Méthode, Écoute, Régularité, Connaissances, Imagination…

Je vous laisser découvrir cette offre ici:
https://www.merci-joeliah.com/new-pdv-merci/

Bienvenue à celles et ceux qui chemineront ensemble !

Joéliah

Image : Pixabay foreverkamal
signature

Le langage universel est vibratoire

Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir comment se fait-il qu’une prière adressée dans n’importe quel langage soit exaucée ?
Les saints, les anges ou les maitres sont-ils polyglottes ?
La réponse est que c’est bien plus simple et scientifique que ça.

L’esprit source, traduit les sons en vibrations et fréquences, puis transforme les réponses en matière ce qui donne des guérisons, des solutions, des possibilités, des cadeaux, des miracles parfois.
Le langage universel n’est pas le Verbe d’une seule langue, il est vibratoire.

Il  y a une vingtaine d’années, je suis allée écouter en direct, les enseignements de l’archange Kryeon, canalisé par l’américain Lee Carroll.  Lorsque Lee parlait directement en anglais, j’attendais la traduction pour comprendre.

Lorsque Kryeon a parlé à travers lui, je comprenais tout automatiquement !
Pourtant lorsque j’ai écouté l’enregistrement, il parlait bien en anglais.
J’ai compris alors ce que signifiait le langage universel vibratoire d’âme à âme.

Le vrai langage se fait à partir du cœur et pas seulement du mental.
Peu importe les mots utilisés, ils ne comptent pas vraiment.
L’amour, tout comme la joie ou l’enthousiasme sont des états vibratoires importants.

C’est ainsi que j’ai communiqué directement avec des guides de lumière sans exprimer un seul mot et que je leur sert de ‘transmetteuse’ en français depuis plus de 26 ans.

De plus en plus de personnes parlent ‘le langage de l’amour’.
Ce sont des sons particuliers qui ne correspondent à aucune langue humaine connue.
Et pourtant, l’âme capte le bienfait de ce qui est émis.

Sylvette, une amie, parle avec cette voix d’amour depuis des années et, derièrement, au cours d’un stage, une autre personne s’est mise à parler un langage ressemblant.
J’ai ressenti la même intention de bien-être, de grandeur, de paix et d’amour.
Les mêmes gestes de bienveillance, le même sourire…
J’avais vraiment l’impression que c’était identique…  et pourtant après écoute, les sons sont aussi différents qu’anglais et français…  alors que le ressenti de la communion est le même.

C’est pourquoi un décret ou une prière peuvent être différents en mots pour exprimer la même intention et agir, s’ils sont émis avec la  bonne fréquence.

C’est la vibration émise qui est la source de la demande et si, en plus, il y a visualisation, c’est décuplé.
Par contre, si la vibration est trop basse ou que l’intention manque de foi, la réponse sera alignée à cette demande de doute… les résultats seront alignés au manque ou à la peur, ou aux limitations et croyances acquises.

Pour avoir des bonnes réponses à vos demandes : sachez ce que vous voulez réellement vivre ou obtenir, ouvrez votre esprit aux nouvelles possibilités, libérez les doutes, montez votre taux vibratoire, relaxez-vous, soyez en joie avant de prier, dans la gratitude, l’enthousiasme…

Écoutez une musique qui vous fait du bien, riez, chantez… réjouissez-vous !
Et seulement après faites vos affirmations, vos prières ou vos demandes dans la foi du bon résultat.

L’esprit répond aux vibrations et manifeste en matière.

Veillez  juste à la qualité de vos demandes pour rester aligné à votre nature spirituelle.

Que le meilleur soit !

Joéliah

Image pixabay – Geralt

infolettre 416

signature

Le cycle naturel du don.

Lorsque l’automne bat son plein, les feuilles se transforment avant de quitter définitivement leur support… c’est le temps du lâcher-prise de l’arbre.

Laisser aller ce qui faisait son quotidien, sa vie, ses habitudes depuis le printemps.

Et l’impermanence agit… l’évolution, la transformation obligatoire pour suivre le cycle normal de la vie.

Les feuilles se détachent et volent un temps, puis viennent accomplir une dernière mission : servir de nourriture à l’arbre qui les a créées en se transformant en compost.

Cette nourriture permet à l’arbre de se régénérer et devenir encore plus fort.

L’énergie de la feuille est absorbée, transformée et peut renaitre sous une autre forme.

Lorsque tout est respecté, c’est un cycle naturel riche et bénéfique.

Lorsque l’humain intervient et ramasse les feuilles,  les mets dans un tas à sécher puis brûler… toute cette nourriture riche disparait en fumée… le cycle est rompu.

Observez le parallèle avec une vie de famille normale :

Les parents (l’arbre et les branches) ont des enfants (les feuilles et les graines ou les glands) qu’ils nourrissent et gardent un temps pour qu’ils se construisent.

A un moment donné, ils se séparent pour que chacun vive sa vie au mieux. C’est le temps du sevrage.

Certains enfants, comme les graines et glands ont la possibilité de devenir arbre à leur tour et continuer le cycle de la reproduction
et créent  une  famille. Ils restent proche de leurs parents, se rencontrent régulièrement, prennent des nouvelles, sont reconnaissants pour cette famille.

Certains enfants sont aussi comme les feuilles et, à un moment donné, lorsque le temps est arrivé, s’occupent de leurs parents, les nourrissent à leur tour et tout est normal dans le cycle évolutif.

Pourtant, parfois, les habitudes du monde moderne font que les enfants oublient leurs parents, s’en détachent tellement qu’ils ne les nourrissent plus, ni en amour, ni en considération, ni en matériel.
Pas de visite, pas de demande  de nouvelles… leur mission naturelle part en fumée.
Le cycle naturel est rompu et les réactions énergétiques aussi.

La nature est à l’image du divin. En évolution permanente, en cycles d’actions et réactions.
L’énergie se transforme tout en gardant la mémoire et la loi de rectification se met en action à un moment donné.
Le karma est un rétablissement énergétique naturel qui se manifeste à un moment donné.

Alors, dans une incarnation ou une autre, la nature aimante reprend ses droits pour l’équilibre de la vie.

Que le meilleur soit !

Joéliah

Photo : PublicDomainPictures-14 chez Pixabay
signature