3ème rayon sacré, rose : ‘L’amour divin en action’.
Ce rayon est celui de la connexion du cœur, du corps et de l’âme en alignement Terre/Ciel.
Il permet de trouver et de révéler le divin en soi.
L’intégration de l’énergie de ce rayon permet de s’adoucir, de comprendre l’importance de la vie, de s’aimer mieux, et d’aimer mieux dans le respect de chaque être vivant.
Entre-autre, il développe la capacité d’aimer et de prendre soin des humains et des animaux avec compassion sans tomber dans le piège de la pitié.
Il permet de devenir ‘adulte’ en expression amoureuse authentique, d’apprécier la vie de couple au moment présent et de trouver des solutions lorsqu’un conflit se présente.
Un décret d’activation :
Par la puissance du rayon rose, j’active l’amour authentique et bienveillant et je manifeste la plus belle version de mon âme.
J’AIME.
*****
Observez votre manière d’aimer, d’être et d’agir envers les autres.
Si vous sentez que vous êtes froid-e, brut-e, en réserve, blessé-e dans les relations ou autre émotion liée au non-amour ou à l’amour dévié, activez verbalement l’énergie puis visualisez un nuage rose plein de compassion, de force douceur et d’amour qui vous enveloppe complètement, et restez en paix quelques minutes en répétant ;
“JE (la Source en action) m’aime, JE SUIS aimé-e tel-le que JE SUIS, merci”
Une fois rempli de cette belle énergie, vous pouvez la faire rayonner autour de vous, l’envoyer aux personnes qui sont chères à votre cœur ou autour de la Terre en précisant que tout ce qui accepte cette énergie en reçoive à son tour, y compris les animaux, les arbres ou les plantes.
Même si le rose est lié généralement à l’amour ‘romantique’, cette énergie rayonnante d’amour est forte et puissance et peut transformer profondément.
Vécu : une petite fille de 5 ans fait tomber son verre en plastique, qui roule ensuite jusque sous un meuble. Sa maman lui demande d’aller le ramasser.
Elle répond que ce n’est pas elle qui l’a mis sous le meuble, mais le verre lui-même qui a décidé d’y aller une fois à terre et que s’il était resté où il est tombé sous sa place, elle le ramasserait volontiers…
Sa mère lui explique alors les conséquences des actions qui sont parfois bien différentes de ce que l’on voudrait.
Cela peut paraitre cocasse ou faire rire de cet aplomb et pourtant, les humains agissent souvent ainsi : je ne suis pas responsable des conséquences invisibles de mes choix…
Et pourtant, chaque choix que nous faisons mets en action des milliers d’autres choix avec leurs conséquences et conditionne notre vibration, notre ‘juste après’ et notre futur.
Notre vibration joue sur l’humanité entière qui s’adapte en fréquence selon ce qu’elle reçoit, c’est pourquoi, il est important de veiller à la qualité de nos pensées, de nos émotions et de nos actions.
Nous sommes des esprits, des rayons de lumière de la Source, manifestés dans des corps de chair, ‘nos véhicules’ d’incarnation. C’est pourquoi nous devons avant tout nous respecter, nous aimer et aimer et respecter toute forme de vie.
Nous vivons une période de transformation profonde.
De plus en plus d’humains se sentent de plus en plus connectés à leur moi supérieur et ressentent un agrandissement de leur conscience.
Ceci ouvre de nouvelles perspectives et entraine des choix différents dans leur vie : sur les conséquences de ce qui entre dans leur corps physique, mental et émotionnel, besoins de connexion avec la nature, de communions entre les âmes, de respect avec la vie.
Envies de tranquillité, d’autonomie, de paix, de naturel, de retour à la nature, d’être plus authentiques, plus autonomes, de faire de nouveaux métiers plus en accord avec leur conscience et ils développent de nouvelles éthiques.
C’est un retour à la simplicité et à l’authenticité du soi et surtout au respect.
Cette transformation demande de libérer avec courage et en conscience ce qui retient l’élévation.
Il est venu le temps d’aller à l’intérieur et de déterminer ce qui doit être libéré à travers ce processus d’éveil.
Ici et maintenant : quels attachement libérer ? A qui faut-il pardonner (sans s’oublier) ? Comment agir plus en droiture avec son éthique ?
L’ascension demande la libération de ce qui nous entrave parfois depuis des années, le détachement dans la paix, de vivre en conscience notre réalité et de regarder la vie sous d’autres perspectives. D’oser manifester sa lumière avec foi et amour pour la vie.
De profonds changements sont en action qui vont changer l’essence profonde de l’humanité.
La destruction d’un monde est en cours.
L’inversement des valeurs se manifeste de plus en plus. La mise en valeur du pire est même applaudie et encouragée par certains et vécue par ceux qui sont coupés de leur vraie nature.
La grande question est : dans quel camp voulons-nous jouer ? Et qu’est ce que nous nourrissons par nos attitudes ?
Que la lumière soit !
Joéliah
Lettre 604
Photo Ivanacoi.
2ème rayon sacré :
Ce rayon de couleur spectrale jaune lumineux est celui de la réflexion et de la sagesse divine en action. Celui du savoir.
Ce rayon nous aide à nous connecter à la compréhension de la structure de la vie et des lois cosmiques. Relié aux grands sages comme Confucius et Lao Tseu ou à la sagesse de Bouddha.
Il développe en nous, la compréhension, le discernement, l’intelligence supérieure, le savoir l’illumination, la mémoire et le choix de pensées élevées.
Il permet de développer de nouvelles capacités, d’avoir des idées inédites, de la force mentale et des points de vue clairs.
Rayon des sages, des réfléchis, des personnes qui font attention aux conséquences de leurs actions…
Un décret qui l’active :
Par la puissance de l’énergie du rayon jaune
j’active la réflexion, le discernement et le gout de la connaissance de soi et je rayonne la sagesse en tous choix.
Je SAIS.
****
Il est possible aussi de créer des décrets personnels qui entrent en phase avec nos désirs profonds comme :
Puissance de sagesse, permets-moi de comprendre au-delà de ce qui est expliqué, de voir au-delà de ce qui est montré et ainsi me permettre de prendre de bonnes décision. Merci.
Ou : Esprit de sagesse du rayon jaune, répands-toi sur l’humanité pour que chaque personne qui puisse te recevoir mette en place des choix respectueux pour toute vie. Merci.
Vous pouvez méditer en imaginant l’énergie du rayon s’activer en vous et autour de vous, et le faire rayonner ensuite comme un phare.
Enseignement dans l’énergie du rayon bleu :
Plus vous êtes dans l’action simple, plus vous êtes dans le don de vous-même et plus tout se met simplement et facilement en action dans votre vie.
La foi, le courage, la confiance, viennent de la simplicité d’oser être et montrer qui vous êtes sans vous comparer.
Le manque de courage, le manque de confiance en soi vient souvent d’un niveau d’équilibre, de comparaison avec les autres et de jugement intérieur.
Arrêtez de croire que les autres sont mieux que vous.
Ils sont ce qu’ils sont, vous êtes ce que vous êtes ; alors accueillez-vous, aimez-vous, reconnaissez-vous tels que vous êtes.
Il est nécessaire d’aimer la matière pour pouvoir jouer avec elle.
Avez-vous déjà vu des ennemis jouer ensemble ? Sauf pour une raison particulière, ils ne le font jamais, ils ne peuvent pas, leur pensées sont différentes, sont opposées et se repoussent.
Si vous faites de votre ego, de votre corps, de vos pensées et de vos émotions des ennemis, alors vous ne pouvez pas agir, vous ne pouvez pas avancer et évoluer harmonieusement.
Il est donc nécessaire en priorité pour développer la confiance en vous, pour développer votre audace, pour oser montrer qui vous êtes, de vous aimer vraiment, de vous reconnaître et de vous accepter sans comparaison avec d’autres en lâchant simplement ce fait et en acceptant pleinement : « je suis ce que je suis, chacun est ce qu’il est ».
Moins vous jugerez, moins vous vous comparerez et plus vous pourrez avancer fermement et avec joie.
Et avec l’audace viendra la réussite, et avec la réussite viendra la joie et ainsi vous serez vraiment dans la félicité de réussir votre challenge : celui d’apprendre à oser, à manifester la volonté divine dans tout, dans tout ce que vous êtes, dans votre vie.
Trouvez, appliquez, osez manifester votre propre voie, votre propre choix et trouvez le bonheur d’être tout simplement.
Reçu par Joéliah
(2007)
Image auteur inconnu.
Il y a déjà 21 ans, j’ai reçu en direct l’enseignement des 7 rayons vibratoires qui sont en nous et autour de nous, que j’ai intitulé ‘sacrés’ dans mon premier livre.
Chaque rayon possède de par leur vibration, des qualités et vertus bien précises.
Ils peuvent être utilisés les uns à la suite des autres en parfaite synergie et nous permettent d’évoluer, de développer des qualités, de se sentir bien, de libérer des maux et de rayonner dans sa vie plus naturellement.
En 2015, 13 ans plus tard, cet enseignement a été complété par celui de 6 rayons parfaitement complémentaires aux rayons 2 à 7.
Ce qui donne les 13 rayons sacrés que l’on peut représenter de la meilleure manière possible par le cube de Metatron.
Ils forment ainsi 3 axes majeurs, celui de l’être et de l’incarnation, celui de l’équilibre féminin/masculin dans l’amour authentique, et celui du rayonnement de soi dans sa complétude de l’ombre à la lumière.
J’ai enseigné cela dans plusieurs livres qui ne sont plus édités, sauf 2 ; ‘les 13 rayons sacrés’ et ‘la rayonnance sacrée’ qui en est son outil pratique, et lors de nombreux stages.
(Vous pouvez les trouver ici : https://www.quelemeilleursoit.com/boutique/)
Nous sommes dans une période où leur utilité est grandiose et bienvenue !
Développer plus de confiance, de courage et de foi, réfléchir mieux et comprendre sa responsabilité dans sa vie, aimer authentiquement, se purifier, comprendre la puissance du pardon, accepter son incarnation, manifester son intégrité, communiquer avec les autres règnes… il y a tant à être et faire pour manifester le nouveau monde de l’âge d’or.
Je vous donnerai dans les prochains articles quelques renseignements sur chaque rayon.
Le premier rayon qui est au centre, est le bleu.
C’est celui de la volonté divine en action, de la puissance, de la communication, de la foi et de la protection.
Celui de l’énergie active, du courage, de l’audace, du pouvoir éveillé et maîtrisé.
C’est celui qui donne la force de commencer ou de continuer une action, il aide à développer l’endurance et la persévérance.
Pour l’activer, le fait de développer l’intention est primordial.
Et pour aider, voici un décret parmi d’autres :
Par la puissance du rayon bleu qui est en moi, j’active le courage, la foi, la persévérance et la protection,
et j’actionne la volonté divine avec enthousiasme.
Je PEUX !
A activer si vous avez besoin de développer confiance en vous, d’avoir de l’audace pour passer à l’action.
Il est certain que ce n’est qu’une toute petite partie de ses possibilités, c’est déjà un début.
A essayer… si ça parle à votre cœur et conscience.
Un petit orphelin de 5 ans rêvait toutes les nuits que sa maman, la plus belle et gentille des mamans venait le chercher, en portant un petit chat dans ses bras.
Lorsqu’elle entrait dans la pièce, il se réveillait en poussant un cri, puis il prenait sous son oreiller, la photo d’une jeune femme et la contemplait avant de se rendormir.
Il avait trouvé cette photo par terre, un an auparavant dans la cour de l’orphelinat et la gardait précieusement.
 
Un matin, une gardienne qui venait le lever trouva la photo par terre et lui demanda :
– Qui est-ce ?
Il répondit : “ma mère. Elle est gentille et adore les chats”.
 
La femme montra la photo au directeur qui reconnu une jeune femme venu visiter l’orphelinat l’année précédente.
Il la fit venir et lui demanda si elle était toujours d’accord pour adopter.
 
Elle répondit avec joie qu’elle attendait ce moment avec impatience et qu’elle serait une bonne maman.
 
Elle arriva avec son dossier complet et dit au directeur : “inutile de me présenter les enfants, je prendrai celui que la Vie m’offrira. Et ajouta, après tout, les vrais parents ne choisissent pas leurs enfants… ils ne savent pas à l’avance comment il va naître… beau ou pas, garçon ou fille, en bonne santé ou malade… Ils l’aiment juste pour qui il est. Je veux être une vraie mère”.
 
Il lui parla alors de ce petit garçon de 5 ans, prêt à la rencontrer et alla le chercher.
 
Lorsque le petit garçon vit la jeune femme, il se jeta dans ses bras en criant : ‘Maman, je savais que tu viendrais’.
– “Mon fils, mon fils… je suis avec toi.”
 
Alors qu’habituellement, il fallait un temps pour que les enfants et les adoptants se familiarisent, la communion était déjà réalisée.
 
Elle pu l’accueillir chez elle dès le lendemain lorsque tous les papiers furent réglés.
 
Ils dirent au revoir à tout le monde et sortirent main dans la main.
Alors, Artem le petit garçon, décida de poser à sa nouvelle maman Alina, la question la plus importante :
Maman… aimez-vous les chats ?
– J’adore, j’en ai deux à la maison.
 
Il était aux anges.
 
*************
Adapté par Joéliah, d’une histoire de Tatiana Zapolska
21 janvier,
Nouvelle lune et bon réveillon pour une Bonne nouvelle Année chinoise.
 
Cette nuit, pour les personnes qui la fêtent, il est conseillé de porter du rouge et ou de la jade, pour libérer l’année qui s’écoule et apporter du bonheur aux 12 prochains mois.
 
C’est l’année du Lapin d’eau (ou lièvre d’eau) qui libère le fougueux tigre combatif.
 
Valeurs privilégiées cette année pour le lapin d’eau : la sincérité, l’authenticité et le respect, la prudence, la sensibilité et l’harmonie.
 
Dans la culture chinoise, ce signe est rattaché à la longévité, la paix et la réussite.
Le lapin est en général un signe de bon augure.
 
L’eau apporte le symbole de l’adaptation et de la communication et aussi de la fluidité et des richesses.
 
Le signe du lapin est porteur de douceur et de gentillesse, pas de faiblesse ! Au contraire, cela demande confiance en soi et force d’esprit allié à de la détermination pour affirmer sa personnalité bienveillante.
 
Une année parfaite pour réfléchir à ce que l’on veut, pour mieux communiquer ses besoins à son entourage mais aussi pour mettre en germe un projet qui pourrait se réaliser facilement en 2024 année du dragon de bois à venir.
 
Une année profitable pour les personnes qui désirent créer l’harmonie dans leur vie ou/et pour trouver l’amoureux ou l’amoureuse.
 
En suivant l’énergie, ces douze prochains mois seront ceux de la douceur et de la bienveillance envers les autres, mais aussi envers soi-même.
 
Année pour se reprendre en main, se faire du bien, s’autoriser des pauses douceur et créer plein de petits bonheurs.
 
Une année qui devrait être plus paisible… souhaitons-le de tout cœur.
 
Les bébés qui naitront à partir du 22 janvier 2023 jusqu’au 9 février 2024 seront de ce signe.
Les derniers ‘lapins d’eau’ sont des personnes nées entre le 25 janvier 1963 et le 12 janvier 1964
 
A savoir, pour le Vietnam c’est l’entrée dans l’année du chat.
C’est certainement dû au rapprochement des sons Mão, lapin en chinois et Mèo, chat en vietnamien.
 
Que le meilleur soit pour tous !
Joéliah
Image : media-manager.starsinsider.com

Chaque jour que la vie nous met à disposition, il y a des nouvelles, des expériences à vivre qui sont plus où moins sympathiques. Les médias et la publicité installent des idées dans notre manière de penser, c’est un acquis dont les politiques et les entreprises profitent bien.
La répétition régulière permet d’installer des programmes de manière consciente ou inconsciente.

Si je chante : ‘On se lève tous pour…’ pour les plus de 40 ans, la suite se manifeste automatiquement parce qu’à cette époque, il y avait peu de chaînes de télévision et tout le monde entendait plusieurs fois par jour ce slogan.
Difficile à évacuer par la suite. C’est un programme bien caché parmi les millions que nous avons et qui se réveille automatiquement avec la musique.

C’est comme lorsqu’on apprend à faire du vélo, des connexions neuronales se font et entrainent des actions naturelles. Et même si l’on ne pratique pas pendant des années, il faut quelques minutes pour que les informations connectent tout le corps et que l’équilibre revienne.

La bonne nouvelle dans ces possibilités, c’est que nous pouvons formater notre cerveau avec des informations qui nous correspondent pour évoluer. L’esprit prend pour acquis ce qui se répète, surtout si c’est court et qu’il y a un son accordé.

Si l’on répète régulièrement plusieurs fois par jour comme un mantra : Je vais bien, tout va bien ! Même si ce n’est pas forcément en accord avec ce qu’on vit au début, notre esprit enregistre cette nouvelle information.
Les synapses font passer l’information, un courant se crée.
C’est un peu comme construire une autoroute neuronale qui va se baptiser : ‘Je vais bien, tout va bien…’ et si nous l’empruntons souvent en la répétant, elle devient une évidence.

Dans les années 94/95, en allant travailler en voiture, j’avais décidé qu’entre tel panneau et un autre 1 km plus loin sur une route toute droite, je serai toujours de bonne humeur quoi qu’il arrive !
A chaque début de trajet, je souriais, je pensais à de belles choses positives et je gardais le sourire jusqu’à l’autre point du trajet. 1 minute à peu près.
Je me forçais au début et je prenais ça comme un jeu qui changeait de l’ordinaire.
Cela a duré trois fois par semaine pendant plusieurs mois.
A la fin c’était devenu naturel, que je sois seule ou accompagnée, ce qui étonnait parfois.

J’ai quitté la région des Landes et je suis allée vivre en Guadeloupe à 7000 km de là. Deux ans plus tard, je suis revenue rendre visite à ma famille et j’ai du passer par cette route.
Instantanément, au premier panneau, j’ai souri sans le vouloir par mon mental, et je me suis sentie envahie par de la joie ! Comme si mon corps recevait une pluie chimique intérieure de bien-être.
La vue du panneau a déclenché une hormone de bonheur, certainement l’ocytocine.

Et le mieux… en 2022, malgré le fait que je revenais d’un enterrement en étant plutôt triste, je suis repassée par cette portion de route et la paix est arrivée ! J’ai remercié et de nombreux souvenirs heureux se sont manifestés.

Ce qui est créé pour la joie par la répétition consciente, peut l’être tout pareil pour la souffrance, pour une peur ou pour une superstition. Ce que l’on entretient continue de vivre.

Alors à chacune et chacun de créer en conscience de nouvelles habitudes et d’arrêter de nourrir celles qui ne sont pas les plus sympas. Car une route non empruntée disparait de son champ d’action même si elle existe pour d’autres.

Que le meilleur soit !

Joéliah

lettre 603

Image par 👀 Mabel Amber, who will one day

 

Un homme demande à un peintre de repeindre son bateau.
Le peintre apporte de la peinture et des pinceaux et peint le bateau d’un rouge vif, comme le propriétaire le lui a demandé.
En peignant, il remarque un petit trou dans la coque et le répare tranquillement.
Lorsqu’il a fini de peindre, il reçoit son argent et s’en va.
Deux jours après, le propriétaire du bateau vient voir le peintre et lui remet un beau chèque, bien plus élevé que le paiement de la peinture.
Le peintre surpris lui dit : Vous m’avez déjà payé pour la peinture du bateau, Monsieur !
– Mais ce n’est pas pour le travail de peinture. C’est pour la réparation du trou dans le bateau.
-Ah ! Mais c’était un si petit service… certainement pas la peine de me payer un montant aussi élevé pour quelque chose d’aussi insignifiant.
– Mon cher ami, vous ne comprenez pas. Laissez-moi vous raconter ce qui s’est passé :
“Quand je vous ai demandé de peindre le bateau, j’ai oublié de mentionner le trou. Une fois le bateau sec, mes enfants ont pris le bateau et sont partis à la pêche.
Ils ne savaient pas qu’il y avait un trou.
Je n’étais pas à la maison à ce moment-là.
Quand je suis revenu et que j’ai remarqué qu’ils avaient pris le bateau, j’étais désespéré parce que je me suis souvenu que le bateau avait un trou.
Imaginez mon soulagement et ma joie quand je les ai vus revenir de la pêche.
Ensuite, j’ai examiné le bateau et j’ai constaté que vous aviez réparé le trou !
Voyez-vous, maintenant, ce que vous avez fait ? Vous avez sauvé la vie de mes enfants ! Je n’ai pas assez d’argent pour payer votre “petite” bonne action. Merci mille fois”
***
Comme ce peintre, écoutez juste votre cœur et votre conscience même si vous n’êtes pas payé pour faire une ‘petite’ bonne action.
Quel que soit ce que la vie vous propose, que ce soit pour aider une personne, pour en soulager une autre, pour rendre service, pour écouter une personne qui a besoin d’être entendue, pour essuyer une larme, n’attendez pas qu’on vous le demande, agissez spontanément et réparez naturellement tous les ‘trous’ que la vie met devant vous.
Peu importe qui, quand ou comment, continuez à aider, à soutenir, à essuyer les larmes, à écouter attentivement et à réparer soigneusement toutes les “fuites” que vous trouvez.
Car sans le savoir, vous pouvez être la personne secours, l’ange que la Source choisit et envoie pour aider.
Et qui sait, peut-être que vous aurez une agréable surprise ?
Auteur inconnu.
***********
Image par Dimitris Vetsikas
Réflexions du moment présent :
 
Je prends conscience que mes pensées entrainent des émotions, et que mes émotions entrainent aussi d’autres formes pensées.
C’est un perpétuel échange qui modifie en permanence mon état d’esprit, mes ondes et ma chimie intérieure.
Tout est temporaire, tout change.
Une mélodie intérieure, tantôt enthousiasme du feu, tantôt modulations de l’eau…
 
Le silence et la paix, l’acceptation et la libération d’émotions, le désir profond de changement jouent chacun leur rôle bienfaiteur.
L’émotion et les pensées qui m’affectaient il y a un mois n’est plus d’actualité.
Ce qui me paraissait si important il y a trois mois, est passé aux oubliettes.
Je ne me souviens même plus de ce qui me paraissait si grave il y a un an… c’est effacé par mon envie de vivre libre et en paix.
 
Je vis au moment présent et je veille à entretenir la paix qui m’apporte tant de bienfaits.
J’accueille les émotions aussitôt que je les ressens, j’écoute mes pensées, j’apprends à les modifier si besoin, je veille à mes paroles et je bénis ma vie.
J’accepte pleinement d’avoir les émotions dérangeantes qui peuvent arriver car je suis un être complexe comme toutes les consciences incarnées.
Je suis ainsi et je l’accepte.
Chaque être est un ‘Je suis’, et tout est parfait.
 
Joéliah