Tous les êtres éveillés passent par un stade ; la nuit noire de l’âme.
Un temps où plus rien ne semble avoir de sens.
Un temps de perte de repères ou tout semble s’effondrer autour de soi et où il n’y a plus personne pour se raccrocher à la vie.
Un temps où il ne reste que soi face à l’univers.
Uniquement l’étincelle de lumière en soi qui brille et qui nous soutient dans cette traversée du désert.
Ce temps peut être court ou long selon l’alimentation de la lumière intérieure. C’est un test de foi, un test d’amour pour la vie.
En cette période très trouble, il est normal d’avoir ce passage à vide. L’important est qu’il ne dure pas trop longtemps.
Certaines personnes perdues dans les méandres de leurs émotions peuvent alors vouloir quitter ce monde qui n’a plus de sens selon leurs valeurs et c’est ainsi que beaucoup de personnes, même très jeunes choisissent de partir volontairement ou entrent dans une déprime asservissant leur être lumineux.
Elles ne se sentent pas ou plus assez fortes pour participer au changement.
Leur grande question : ‘A quoi cela sert de vivre dans ces conditions ?’ Une question qui abaisse fortement la fréquence vitale.
La réponse peut être fatale. Certaines personnes quittent ce plan volontairement, ou laissent la vie les ‘suicider’. Elles peuvent faire des choix aux conséquences négatives à plus ou moins long terme et le regretter.
Sans la connexion à leur âme, rien ne semble important à leur être de lumière qu’elles ont oublié.
Pour les personnes qui prient, qui ont foi en un monde meilleur,
c’est souvent là qu’il y a la lueur salvatrice et la compréhension que si nous sommes incarnés en cette période, c’est parce que chaque être a son rôle à jouer pour l’avènement du Nouveau monde.
Un lâcher-prise face aux autres et une foi de vivre un monde meilleur se met alors en place, comme un détachement de la matrice.
Le détachement des autres se fait dans l’acceptation que chacun est 100% pleinement responsable de sa vie, de ses choix et de leurs conséquences.
La compréhension de l’éternité s’active avec celle des diverses incarnations et que peu importe la durée, c’est la qualité de l’incarnation qui compte.
Le film devient évident avec tous les acteurs.
Il y a ceux qui suivent la voie sombre et jouent à merveille leur rôle de dominateurs usant des stratagèmes les plus vils pour réussir leur mission. Les ‘méchants’ qui pimentent la transformation et sans le vouloir forcément, aident au réveil d’un grand nombre de personnes.
Il y a aussi, les personnes endormies à leur vraie nature spirituelle qui font ce qu’elles pensent être le mieux pour leur bien.
La peur de la maladie et de la mort est forte face à l’inconnu.
Elles font confiance à ce qui, extérieur à elles, peut les sauver.
Elles écoutent le metteur en scène et suivent les ordres au geste près parfois.
Elles répètent le scénario sans chercher à le changer.
Elles ont peur de perdre et sont dans l’illusion de la séparation.
Et il y a les personnes qui ne veulent pas participer au film ou qui improvisent un autre scénario en trouvant des ressources intérieures. Elles déstabilisent toute la production.
Ce sont les rebelles, les électrons libres qui ont foi en la Source de toutes choses pour établir leur royaume intérieur.
En fait, ces dernières ont un secret.
Elles savent qu’elles sont créatrices grâce à la Force de vie intérieure, elles sont reliées à leur vraie nature divine, et ont déjà lu le livre sacré jusqu’au bout, là où il est dit que ceux qui refuseront la marque de la bête entreront en leur temps dans le royaume de la lumière établie.
Elles ont foi en l’amour authentique salvateur.
Elles savent que n’est pas Jésus qui doit revenir en personne et que c’est son enseignement qui doit se manifester par un plus grand nombre d’êtres sur Terre pour que le Nouveau monde se mette en action. Pas à travers une religion ou une autre qui se réfère à lui, mais librement par l’institution du respect, de l’équité, de l’entraide, de la connaissance et du respect de la nature des individus et de la nature car chaque personne est un être cosmique spirituel incarné.
Le royaume sera actif grâce à la nouvelle humanité debout, libre et éveillée. Consciente de ses droits qui mettra en avant la grandeur de la Vie, le divin en chacun.
C’est le temps du grand réveil et de la droiture.
Il est temps de s’élever et de rester fidèle à sa nature divine et de lui faire confiance entièrement. Temps de changer de film, ou d’éteindre les projecteurs pour manifester sa propre lumière partout.
Que le meilleur soit !
Joéliah
Image auteur inconnu.

3 réponses
  1. Colombani
    Colombani dit :

    Merci. Tous vos messages sont très beaux mais certains, comme celui d’aujourd’hui me touchent plus que d’autres. Je suis en plein doute et en plein désarroi. Mon mari et moi avons attrapé le covid (et nous avons goûté à la sublime humanité d’un médecin de village formaté par les médias) )alors que nous avons une vie assez solitaire (avec des gens comme nous) dans un endroit isolé… Comment le pouvoir rn place s’y prend-il pour diffuser ce virus? J’avoue avoir du mal à trouver un point lumineux poindre à l’horizon. Alors, merci pour votre aide et vos messages d’espoir

    Répondre
    • Joéliah
      Joéliah dit :

      Je suis isolée et je l’ai eu aussi par la visite d’amis comme moi, et 10 jours isolée sans soin, sauf tous les produits préconisés comme le zinc, vitamine C et D, tisane d’aiguilles de pin…
      du coup, bons anticorps c’est le cadeau.

      Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *