Osez larguer les amarres pour voyager librement.

Larguez les amarres, c’est le printemps ! C’est en effet le bon moment pour lancer de nouveaux projets, pour oser aller de l’avant.
La vie est comme une traversée et être au creux de la vague ne signifie pas que l’océan a disparu ; au contraire, il se manifeste !
Lors de tempête, il est bon de rentrer à l’abri dans la cabine, de garder le cap et d’attendre des vents meilleurs.

Si vous vivez un moment creux, sachez que c’est temporaire et que, comme pour beaucoup d’épreuves, ‘ça passera’. Alors, profitez-en pour vous reposer et analyser ce qui a pu vous y conduire : mauvais choix de route, peut-être équipage fatigué ou inadapté à changer ou au contraire un bon à embaucher, un manque de carburant ou des voiles déchirées…?
En langage plus clair, analysez si vous êtes bien en accord avec votre moi profond, votre Présence et si vous faites ce que vous savez le mieux faire et qui vous porte.

Analyse :

Les personnes qui vous accompagnent sont-elles compétentes, élevant ou toxiques ? Avez-vous besoin d’embaucher et/ou de déléguer ?
Faites-vous ce qu’il faut avoir une bonne énergie : bons choix alimentaires, détoxication régulière, repos, exercices, respirations, méditation de reliance à votre partie supérieure, aux guides…?

Si vous avez un bon cap, gardez-le et continuez quoi qu’il arrive. Votre arrivée au port sera heureuse.
Tout peut s’améliorer ! Tout est possible avec de bons accompagnements, une motivation sans faille malgré la fatigue et la foi de se savoir aidé par l’énergie de Vie.
Notre énergie change, nos besoins aussi.
Notre capacité de libérer et d’adaptabilité doit nous permettre d’aller de l’avant.
Alors en ce printemps, osons larguer les amarres pour vivre notre meilleur !
Je vous souhaite bons vents !
Joéliah/ https://lejardindejoeliah.com
Extrait de l’infolettre.
signature