Tirer à hue et à dia

Lorsque j’avais une dizaine d’année et que j’allais en vacances à la campagne à Chassigny en France, j’étais fascinée par le travail d’un cheval au labour. Je regardais le laboureur lui donner des ordres et je rêvais de pouvoir conduire cet attelage.
Un jour, à force de me voir sur le côté du champ, cet homme m’invita à venir faire un essai et ma joie était à son comble. Il m’indiqua comment tenir les rênes et toute heureuse je lançais mon premier « Hue ».
Le cheval avança tranquillement et je voyais son énorme arrière train travailler… au bout du champ, il fallait tourner à droite, alors je criai ‘dia’ en tirant sur la rêne de droite.

Comme nous n’étions pas tout à fait au bout, le laboureur qui était devant rectifia aussitôt en criant un ‘hue’ pour qu’il continue d’avancer droit et moi qui ne voyait pas tout, je continuais à crier ‘dia’ pour qu’il tourne… le cheval hésita en écoutant les deux ordres et commença à remuer sa queue de manière agitée.
Le laboureur l’apaisa et m’expliqua qu’il ne pouvait pas répondre à deux ordres contradictoires.
Le cheval se soulagea alors d’un gros crottin…
Il le fit tourner au bon moment, et je fis le rang de retour, jusqu’au « hooo là » final en discutant avec cet homme, que les gens qualifiait de rustre.
Je lui disais que j’aimerai beaucoup être vétérinaire pour guérir les animaux et que je détestais voir un animal malade ou souffrir.

Il me dit en gros : « si tu veux être docteur pour animaux et que tu as peur du sang ou de les voir souffrant, tu seras malheureuse toute ta vie car c’est justement ça qu’il voit tous les jours et tu risques de te trouver souvent ‘dans la merde’.
Il vaut mieux t’occuper bien de ton chien et tu seras plus heureuse.
La vie est comme ce champ que tu vas labourer régulièrement pour récolter ce que tu choisis, alors pense à ce cheval et aux ordres à lui donner. Tu ne sèmes pas tout à la même époque et le temps de récolte n’est pas toujours le même’.

Cette leçon du laboureur m’a beaucoup servi dans la vie lorsque je voulais prendre des décisions importantes.
Je me posais souvent la question : est-ce que ma tête et mon coeur sont en accord ? Est-ce que je ne tire pas à ‘hue et à dia’ en même temps et est-ce que mon cheval intérieur peut répondre aux ordres ?

C’est pour ça que j’ai changé d’emploi plusieurs fois. Pour gagner mon salaire je devais continuer à crier ‘hue’ en suivant strictement la ligne fixée mais pour ma conscience il fallait absolument crier ‘dia’ et changer de sens ou de voie.
Faire le ‘holà’ était bienvenue alors.. pour prendre un temps de repos et réajuster la ligne de mire pour un but plus élevé et en accord avec les choix de ma conscience.
C’est comme ça que j’ai quitté une société qui vendait des produits qui polluaient la terre, alors que je prônais sa protection.
Ce nouveau champ dans ma conscience n’avait jamais été labouré… et j’ai mis des années à retrouver une bonne récolte mais c’était toujours écrit ‘hue’ sur mon objectif.

Et vous ?
Observez-vous votre façon de labourer le champ de toutes les possibilités.
Est-ce que vous êtes bien en accord avec vos idées ?
Est-ce que vous suivez bien le rang choisi, ou est-ce que vous labourez de travers ?
Donnez-vous des ordres contradictoires à votre « cheval » ou moteur intérieur ?
Est-ce vos buts sont dans la même lignée et que vous labourez pas à pas, ou dans deux champs complètement différents ?

Tout comme il est impossible de labourer deux champs à la fois avec la même charrue, il est impossible de viser deux buts opposés ou avec des idées opposées.

Si vous tirez à hue et à dia en même temps, sûr que votre circuit neuronal risque de ‘péter un plomb’…

Prenez un temps de pause, faite ‘holà’ dans votre vie, pour pouvoir lui faire une belle ‘ola’ avec ceux qui vous entourent.
Que le meilleur soit !
Joéliah©

Photo champ :  Copyright (c) Florence Petit-Barreau , deux autres : Copyright (c) 123RF Stock Photos

 

signature

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
porta. quis, ut amet, Sed venenatis dolor id