Une fête de la lumière, inoubliable.

Il y a une quinzaine d’années, j’ai ressenti un appel du cœur,  celui d’organiser une fête de la conscience et de la lumière. Une idée venue de là-haut… et qui semblait pressente.

J’habitais en Guadeloupe et j’y avais beaucoup de bonnes relations éveillées.
Pour l’organisation, j’ai laissé faire entièrement la vie, et j’ai lâché prise en faisant confiance pour que le meilleur soit.
J’ai fixé la date une semaine plus tard et appelé mes meilleurs amis pour demander de l’aide pour l’organisation.

Carole et Jacques ont mis à disposition spontanément leur lieu ‘Aquatique center’ et Fabrice sa sono ‘magique’.
Le lieu était fixé… on a, alors, appelé nos amis et les amis des amis.

De nombreuses personnes sont arrivées, toutes prêtes à partager cette belle soirée. Chacune avait apporté de quoi partager pour le repas et une bougie.

J’avais décidé de lancer la fête à 18h, à la tombée de la nuit, mais des problèmes techniques sur le micro ont retardé. Le temps d’aller en chercher un nouveau, presque une heure se passe.

Enfin,  nous sommes prêts… 72 personnes présentes se rassemblent devant un grand mur et j’annonce l’ouverture de la fête de la conscience et de la lumière.
A ce moment précis, de l’autre côté du mur, un feu d’artifice est lancé !

Pile-poil à la seconde ! Il terminait une fête chez les voisins…

Ce cadeau magnifique de lumière en a interpellé plus d’un. Petit clin d’œil divin… nous avons applaudi et certainement surpris ceux qui, de l’autre côté du grand mur, ignoraient notre présence.

Nous avons chanté, ri, mangé, échangé, fait connaissance. Certaines personnes sont parties et d’autres arrivées…

A un moment donné, j’ai invité les personnes à venir autour de la piscine et allumer leur bougie.
Et nous nous sommes retrouvés à nouveau 72. Chacun porteurs de lumière autour de la piscine ronde qui représentant notre matrice.

72, le nombre des anges dans la tradition kabbaliste ou des apôtres envoyés deux par deux répandre la bonne nouvelle.

72, de confessions différentes, de races différentes, hommes, femmes et enfants, tous unis dans un même élan d’honneur à leur conscience supérieure. Pur hasard… ou guidance supérieure ?

Je sentais qu’il fallait chanter et aucun son ne venait à moi, alors que je chantai tout le temps et écrivais même des chansons.
Une personne m’a indiqué que Yann (que je ne connaissais pas) savait chanter, alors, tout naturellement je lui ai demandé de le faire et il a accepté. Le chant sacré « shalom » (paix en hébreu)  s’est présenté spontanément et nous avons tous chanté et ce, à 5 jours de la grande expérience mondiale pour la paix à laquelle certains d’entre-nous participaient… nouvelle coïncidence.
Einstein avait bien raison en disant « Le hasard, c’est le chemin que prend Dieu quand il veut voyager incognito »…

A ma connaissance étaient réunis : bouddhistes, pratiquants du Siddha Yoga, de Reiki, de l’EMF, de l’angéologie, de la méditation transcendantale, des Yogis et magnétiseurs. Des adeptes de Sathya Sahi Baba et de maitre Saint Germain, des chrétiens de diverses confessions, juifs et éveilleurs de conscience et sûrement d’autres,  tous en marche vers l’élévation suprême.
Tous réunis en UN pour une même conscience d’être la vie.

L’élan d’ouverture du cœur et de partage qui a suivi l’activation de la lumière en soi a été particulièrement fort.
La présence des êtres de lumière était réelle et palpable.

Cette fête aurait pu être plus longue, plus intense, plus préparée, plus, plus et plus encore… elle a été ce qu’elle a été, humble et joyeuse, réalisée par des amis et dirigée par les instances supérieures.

Merci encore à tous les participants qui ont ouvert en toute simplicité, leur cœur, à cette fête.

Vous pouvez aussi, où que vous soyez, créer de telles fêtes en l’honneur de la vie, de la lumière et de votre conscience.
Pas besoin d’être nombreux. L’important est l’intention.
Écoutez votre cœur, vos ressentis, vos envies de faire plaisir. Soyez à l’affut de vos sens.
Pensez à honorer le grand qui est en chacun, cette partie lumineuse qui est notre vraie nature spirituelle.
Nourrissez votre vie de belles rencontres, osez être différents et illuminer votre incarnation en conscience.
La vie passe vite, remplissez-la de beaux souvenirs.
Nul ne pourra le faire à votre place.
Une fête différente des traditionnelles qui, souvent, sont formatées et commercialisées.
Soyez original et manifestez votre différence, la vie aime la créativité, l’invention, la magie de l’être en action.

Que le meilleur soit !

 

Joéliah

 

signature
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *