La tendresse – démonstration de paix et de douceur.

Parmi les merveilleux cadeaux de l’amour, la tendresse fait parfois partie de petite orpheline oubliée dans son coin et pourtant, elle est très importante pour le corps et l’esprit.
Elle agit comme un baume pour l’âme.

Beaucoup de personnes pensent que la tendresse est un acte de faiblesse, réservés aux enfants ou aux personnes âgées bien souvent en fin de vie ou encore aux chiens ou chats.
Comme si, le fait de caresser tendrement les rassurait et c’est vrai.

La tendresse est une énergie de protection douce et forte à la fois.

Seuls, les humains qui ont déjà fait un grand travail d’amour et de libération développent naturellement cette tendresse dans leurs gestes quotidien.

Oser toucher l’autre avec respect, générosité, amour et tendresse est une belle démonstration de paix intérieure et de partage.

Celui ou celle qui n’est pas très tendre est souvent rigide intérieurement et vit des luttes guerrières entre son corps et son âme.
Douleurs partout, manque de souplesse, tiraillements, torticolis…
la liste peut être longue.

Cette attitude est associée généralement à gentillesse, douceur, respect, compassion, lâcher-prise.

La tendresse est une démonstration libre et sincère de l’amour véritable, sans peur et sans gène.

Elle peut se faire avec le toucher bien sur, une caresse, une main posée sur une épaule, une main tendue à l’autre, mais aussi avec un sourire, un mot doucement prononcé, une parole tendresseaimable, un clin d’œil complice, un petit mot laissé sur une porte, un message texto, un poème, un cadeau inattendu, une visite surprise, un accompagnement…

Tout ceci renforce la notion d’amour et ne vient pas, comme certains peuvent penser le rendre mièvre.

Beaucoup n’osent pas être tendre.
C’est comme si on leur arrachait une partie d’eux-mêmes comme si une carapace les bloquaient.
De grands maux du corps peuvent se guérir par la simple acceptation de se donner de la tendresse, d’en donner aux autres et d’accepter d’en recevoir.

C’est un beau travail d’éveil de développer cette tendresse et c’est un cadeau à se faire et à faire aux autres.

Comment peut-on penser changer le monde si les hommes restent dans cette dureté intérieure ?

La guerre ne peut plus avoir lieu lorsqu’elle est activée ! Elle est garante de la paix intérieure et extérieure.

C’est un vrai outil d’éveil à part entière.

Je vous encourage à oser développer cette énergie.
Forcez-vous doucement s’il le faut, prenez cela comme un véritable travail d’éveil.

Votre corps demande cette tendresse, votre âme se réjouit de cette tendresse…
Votre conjoint, vos enfants, votre famille, votre environnement aussi !

Un manque de cette qualité, peut à la longue détruire ce que vous croyez solide, car en réalité, elle est l’un des ingrédients secrets de l’amour inconditionnel.

N’hésitez pas à osez être tendre, votre esprit comprendra ce changement et vous servira en conséquence.

La tendresse n’est pas une faiblesse. C’est au contraire une force active très puissante.

Si vous avez oublié cette base, commencez par devenir plus tendre avec vous. Votre vibration changera, et les personnes dans votre entourage ressentiront ce changement et seront aussi plus tendres à votre égard.
Osez et vous comprendrez.

Que la tendresse vous accompagne.
Joéliah – https://lejardindejoeliah.com
infolettre du 29 aout 2012 –

Photo : Copyright (c) 123RF Stock Photos
signature

La paix de l'âme, gage de santé.

Entendre, voir, sentir, goûter, toucher, ressentir… tous ces sens entrainent à l’intérieur de nous des impulsions électriques, qui créent des circuits neuronaux et qui, quasiment instantanément, envoient des peptides dans notre corps, ce qui modifie notre nature chimique.
(Bonnes explications dans le film ‘Que sait-on vraiment de la réalité’)

Notre structure change ainsi à chaque seconde.
Un sens, une pensée, une émotion, une vibration spéciale… ceci entraine des résultats différents en résonance vibratoire soit constructifs, soit destructifs.

Le cumul de pensées identiques répétitives assorties à des émotions lourdes ou basses en vibration, entrainent ainsi une transformation du métabolisme et donc, des maux et maladies lorsqu’elles sont plus basses que l’équilibre de santé. Cela peut être au niveau physique, mais aussi émotionnel ou mental, et même au niveau vibratoire !

Vous savez certainement qu’une angoisse répétée peut entrainer des maux d’estomac ou des ongles rongés… un manque d’amour ou des frustrations (comme habiter en ville alors que le rêve est d’être à la campagne) entrainent des problèmes de coeur ou du diabète… de la rancune, culpabilité ou de l’ennui peut entrainer des cancers… il y a ainsi des milliers de maladies créées par la répétition d’attitudes discordantes. (deux bons livres explicatifs : la clef vers l’autolibération de Christiane Beerlandt ou malaises et maladies de Jacques Martel)

Le corps spirituel est le premier au contact de notre être supérieur et âme.
Puis viennent le corps mental, l’émotionnel et l’éthérique et enfin le physique.
Ce dernier est le seul visible qui est le bout de la chaîne.

La médecine occidentale d’aujourd’hui a totalement séparé ces différents corps et ne s’occupe quasiment que du dernier en général.
Un mal = un médicament.
Parfois ça marche, puisque c’est un changement partiel chimique qui s’opère mais très souvent non, et les complications arrivent et ce, de plus en plus !

L’humain, en général oublie que, s’il a mal, c’est qu’il y a une raison émotionnelle ou mentale associée, et surtout, une coupure de relation d’avec sa vérité d’être.

Oser parler de son mal-être, peut guérir instantanément une maladie simplement parce que la structure chimique intérieure se modifie et passe de l’acidité au basique.

Nous sommes avant tout des êtres spirituels (ou éthériques ou lumineux..) venus faire une expérience dans la densité plus basse de la matière. Nous sommes des extensions qui avons le libre arbitre de faire, être, ou avoir ce que nous décidons.

La reliance à notre véritable nature peut faire des miracles !

Oser être Soi est la porte de secours de toute maladie, c’est la manifestation de notre vraie nature dans sa splendeur.

Développer sa maitrise de création et les vertus apportent paix, sagesse, pureté, joie ou abondance.

Lorsque la joie est là, tout commence à bien circuler dans le corps.
La paix de l’esprit apporte la paix du corps.

Pour développer cela au quotidien, il est bon de prendre conscience de ce qui gène à l’intérieur, dans ses pensées, ses émotions, puis d’avoir le courage de modifier ce qui doit l’être, à commencer par se donner de l’amour, du respect et de la tendresse.

Reprendre la maitrise de sa vie, c’est faire les choix qui font du bien à l’âme ! Et l’âme se nourrit de vertus pour être libre. La nourrir de basses fréquences la pollue.

L’utilisation consciente des 7 Rayons sacrés apporte un bien-être dans la vie de tous les jours. Développer foi et courage, sagesse et discernement, amour et tendresse, pureté, respect et joie, circulation énergétique, paix et fraternité, liberté et désir de transcendance aident considérablement.

En 10 ans d’utilisation de ces pouvoirs et vertus, ma vie s’est considérablement transformée et celle de milliers d’autres aussi.

Osons changer nos habitudes.
Osons devenir plus respectueux de nous-mêmes et des autres aussi bien dans nos paroles que dans nos actions.
Osons libérer en nous ce qui peut attirer des désordres.
Osons faire la paix avec notre passé et à libérer ce qui n’a plus lieu d’être. Pardonnons-nous, pardonnons aux autres, rectifions dès que c’est possible…

C’est à ce titre que nous pourrons faire de notre vie, une belle symphonie d’amour.

Que le meilleur soit !
Joéliah
Image Copyright (c) 123RF Stock Photos

signature

Le MMS miracle

Voilà deux ans que j’ai découvert un produit miracle. Le MMS, pas le bonbon mais l’ION HOCL, nom barbare, mais produit simple à utiliser.
Il suffit de mélanger 1 goutte de Chlorite de Sodium à 28% et 1 goutte d’acide citrique (fourni dans le pack de vente et peu cher), d’attendre 20 secondes, puis de mettre de l’eau et de boire. A renouveler toutes les heures…
Il agit sur plein de maladies, à découvrir ici :
http://lemineralmiracle.com/

Cette semaine, j’ai traité un arbre, lagerstroemia, atteint de fumagine, et en quelques heures, son aspect à changé à 100%. Dès le premier arrosage (30 gouttes activées) l’écorce pleine de suie a craqué et est tombée laissant place à une branche saine. L’arbre a respiré ! Je l’ai ressenti dire ‘merci’.En 5 jours son aspect est complètement changé.

et cadeau du jour, lui qui ne fleurissait pas depuis deux ans, a commencer à donner quelques fleurs :

Essayez…

Vous ne le quitterez plus.

C’est l’une des plus petites pharmacies du monde, avec l’extrait de pépins de pamplemousse ou le chlorure de sodium.

La nature donne tout pour la santé. Sachons l’utiliser à bon escient et la remercier.

Joéliah

Ajout 10/10/13 :

Attention, il y a eu 1 cas en 2009 et 2 en 2010 d’effets indésirables, tel que signalé ici :

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/mise-en-garde-contre-la-solution-minerale-miracle-vendue-sur-internet-07-10-2010-1246020_57.php

On est loin du scandale du Médiator et tous les effets indésirables notés sur tous les médicaments, mais soyez vigilants et parlez-en à votre docteur.

 

signature

L'amour et la mission des dauphins.

Certains dauphins sont de vrais cadeaux vivants pour élever la vibration des hommes. Si vous avez la chance de pouvoir les approcher et mieux, de nager un instant avec eux, vous ne serez plus jamais pareil.

J’ai eu la grande chance de pouvoir le faire à Tahiti, c’est merveilleux. Mon seul regret est qu’il était dans un bassin depuis sa naissance.
L’amour qui se dégageait de lui était plus intense que celui d’un humain !

En 2004, j’ai reçu ce message par syntonisation de fréquence avec un couple de maitres dauphins.
Cela peut paraître curieux à certains mais dans le monde invisible, vivent d’innombrables personnages étonnants… pas besoin de regarder la télé, nous sommes accompagnés en permanence et les sensibles humains et beaucoup d’enfants, savent de quoi je parle.

Messages des maitres dauphins Zéta et Zépo.

Bienvenue humains,
nous sommes heureux de pouvoir communiquer avec vous directement et de remercier certains d’entre vous pour l’aide qu’ils apportent au royaume animal.
Notre royaume est un royaume très particulier.

Dans ce monde, il y a des maîtres comme nous qui sommes venus aider des couples de dauphins qui choisissent de venir travailler directement sur l’ADN des humains pour réveiller leur mémoire stellaire, pour réveiller leur mémoire cristalline.

Il est donc important que de plus en plus, les candidats à l’ascension se mettent en communion avec nous, se mettent en communion avec le monde des dauphins éveillés afin de retrouver une puissance intérieure, de retrouver leur mémoire stellaire et la possibilité de respirer aussi dans un monde différent, de vivre, de s’adapter au monde de l’eau, au monde des sentiments.

Vous pouvez méditer devant un portrait, devant un poster qui représente des dauphins.

Vous pouvez aussi aller directement, lorsque vous le pouvez, nager avec les dauphins.
C’est une expérience extraordinaire si vous la faite en conscience car nous sommes en certains dauphins.

Nous ne sommes pas exclusivement dans deux dauphins, il faut que vous compreniez que notre esprit peut s’incarner dans divers couples de dauphins.

Si vous désirez faire ce choix de venir nager avec nos frères, appelez-nous en conscience, appelez Zéta et Zépo. Notre énergie viendra à vous et vous aidera à travailler au coeur même de votre ADN.

L’amour que nous portons pour votre peuple est immense, nous désirons communiquer avec vous, mais comme toujours, il y a des hommes qui manipulent nos frères de manière destructrice, qui les emprisonnent aussi pour la gloire.

Nous jouons, nous sommes perpétuellement en train de jouer pour réveiller en vous le jeu intérieur du je, le jeu de l’amour.

Accueillez-nous dans votre coeur, et vous aurez de grandes transformations.

Nos amis les animaux terrestres ont choisi une autre forme d’expression, pour vivre l’air, pour vivre les pensées des hommes.
Nous vivons les sentiments, ils vivent les pensées.

Vous êtes entourés d’animaux et ils ressentent vos pensées, ils comprennent vos pensées avant de comprendre vos mots.
C’est pour cela que certains animaux, surtout ceux qui sont les plus près de vous, ont des attitudes qui peuvent vous déranger, vous surprendre, vous étonner.

Les animaux très familiers perçoivent les couleurs des auras et savent si vous êtes en colère ou si vous êtes vraiment plein d’amour. Ils connaissent vos pensées profondes si vous désirez les abandonner ou les laisser, les aimer, les aider à évoluer.
Ils savent, mais ils acceptent complètement votre choix.

Les animaux qui s’offrent aux hommes sont là aussi pour prendre leurs blessures, pour prendre leurs souffrances et leur éviter d’aller trop loin. Beaucoup d’animaux meurent pour les hommes en emportant une bonne partie de l’énergie négative qu’ils ont.

Vous devriez remercier tous les animaux qui sont autour que vous et leur apporter le plus amour possible, le plus de vérité, le plus de compassion possible.

Il ne vous est pas demandé d’avoir 1000 animaux autour de vous mais simplement de respecter ceux qui sont là, ceux que vous croisez.

Certains humains aiment tuer volontairement les animaux.
Certains pour se nourrir mais d’autres simplement par plaisir de tuer, par plaisir de montrer qu’ils sont plus forts que le royaume animal.

Il est certain que les chasseurs vous diront que s’ils ne régulaient pas la naissance les animaux lors des chasses il y en aurait de trop.
Ceci est une compréhension de troisième niveau.
Dans la quatrième et la cinquième dimension et dans les mondes supérieurs, les animaux savent réguler leur naissance eux-mêmes en fonction de la place qu’ils ont et en fonction de l’amour qu’ils reçoivent.
Il n’y a plus trop de naissances.

Les animaux de la terre sont obligés d’avoir beaucoup de descendants pour être sûrs de survivre, alors que dans un endroit qui est aimé, lorsque les animaux sont aimés ils n’ont plus le désir de se reproduire forcément.

Plus vous donnerez d’amour aux animaux et plus ils réguleront leur naissance eux-mêmes, tranquillement, normalement.

Mais il est important que les hommes laissent place au monde animal.
Nous sommes heureux de vous demander de créer votre monde avec notre présence.

Ne nous écartez pas de votre monde, nous sommes là maintenant pour vous aider à créer ce nouveau monde et nous avons notre place dans cette nouvelle dimension.

Les hommes et les animaux ont choisi sur terre de venir vivre une expérience parallèle complémentaire.

Il est donc important pour nous de pouvoir ascensionner en même temps que vous.
Nous venons de planète supérieure à la votre en connaissance d’amour, en connaissance de partage mais non pas en connaissance de technologie matérielle et nous avons besoin de comprendre cela, nous avons besoin de comprendre comment les hommes peuvent œuvrer avec nous, avec nos frères, nos frères animaux.

Nous vous demandons de bien vouloir agir en créant un nouveau monde où nous aurons notre place, car plus vous le ferez en conscience et en amour et plus nous serons avec vous dans la continuité de l’expérience et nous pourrons vous donner nous-même tout l’amour que nous avons, car notre amour est immense pour vous.

Chers humains soyez bénis et remerciés.
Nous vous attendons avec plaisir pour nager et jouer avec vous dans l’océan de bonheur.

Syntonisé par Joéliah

Photo personnelle et 123rf.com

*************************

Pour un moment de détente, voici un dauphin joueur :
http://www.youtube.com/watch_popup?v=_VSYVZg2sis

Et une opportunité pour aller nager avec en octobre avec Bruno, une belle âme de lumière :

 

signature

Vivre présent.

La prise de conscience de ce que l’on est en train de faire, aide à ‘habiter’ son corps et à maitriser sa vie.
En pensant à ses pensées on évite ainsi à l’esprit de vagabonder et d’aller créer inconsciemment des films qui, s’ils reçoivent assez de force par les émotions qui l’accompagnent mettent en action des événements que l’on subit.
Et si cela arrive on pense que c’est la faute à ‘pas de chance’ !…

Rien ne se créé par hasard, « tout » répond à une demande constante et régulière mais bien souvent hors de notre champ de pensée réfléchie.

Par exemple : une personne est en train d’éplucher ses légumes (ou de scier du bois, de bricoler…). Elle entend à la radio une nouvelle habituelle du genre, ‘un accident de la circulation vient de causer trois morts dont un bébé’.

Alors, son esprit part sur le lieu de l’accident… elle imagine en détail comment ça a pu arriver, peut-être les blessures des morts, la souffrance de la famille qui va apprendre la nouvelle…
Elle peut aussi critiquer l’état des routes, la manière de conduire des automobilistes en général, le manque de vigilance… ou encore se rappeler un accident qu’elle à vu ou vécu et ressentir un malaise dans son corps…

A ce moment-là, elle se coupe ou se blesse plus ou moins gravement et revient à la réalité.
Sa présence était hors de son corps et ne pouvait plus être dans l’attention et donc la protection du geste pratiqué.

Des milliers d’accidents ou d’erreurs, ont lieu ainsi tous les jours, par manque d’attention à ce qui est fait dans l’instant présent.

Un bon moyen pour vivre le moment présent est d’observer ce que l’on fait et de remercier intérieurement pour ce qui est possible de faire et en plus, cela augmente le taux vibratoire de l’énergie.

Par exemple, en épluchant les légumes, on peut observer l’intelligence de la nature à créer des espèces si différentes, bénir et remercier à chaque geste, comme un mantra.
On peut leur dire combien ils sont bons et aident l’humanité à être en bonne santé : les légumes n’ont pas de conscience mentale, mais sont de l’énergie qui vibre et donc reçoit des informations…

En sciant du bois, on peut observer les nervures, la texture…

Il est possible de spiritualiser chaque acte de la vie, c’est à dire mettre l’esprit en conscience dans la matière et ainsi, de se relier à la vie en permanence.

En écoutant ses pensées, on peut aussi vite annuler celles qui sont en disharmonie avec ses choix de vie et les remplacer par de plus belles.

Expérience personnelle : il y a quelques jours, je suis allée laver 7 paires de draps dans une laverie automatique et des serviettes. Cela m’évite ainsi trois lessives et permet de libérer le travail d’une demi-journée. Une grande valeur.

Pendant que j’étais devant la machine, dehors, à l’ombre, je remerciais intérieurement le créateur de ces machines qui allégeait ainsi le travail de beaucoup de personnes, puis j’ai remercié le propriétaire du centre qui a eu la bonne idée d’en mettre un ici. Merci aussi à la machine qui faisait du beau travail et à la lessive… merci pour le beau temps, merci pour le ciel bleu pur, pour tout, merci… j’étais sereine et joyeuse.

Alors que j’avais presque fini, sont arrivées deux dames.
Elles ont commencé à dire que c’était cher pour une lessive (7euros pour 16 kilos lessive fournie et gain de temps très appréciable), que le propriétaire devait se faire de l’or sur le dos des pauvres gens qui n’avaient pas de machines (elles étaient en vacances au camping), et que ce devait certainement être de la lessive bas de gamme qui ne lavait pas.
Elles ont enchainé sur le manque d’hygiène de ce lieu (les machines sont dehors sous abri) et ont continué sur un accident qu’à » failli » avoir un enfant à la piscine, et parti sur une série d’accidents qui leur était arrivé.

Je leur ai fait remarquer ce beau moment présent ensoleillé et la chance d’avoir des machines à disposition plutôt que de laver à la main.
Elles ont souri et répondu ‘manquerait plus que ça’…

Comme j’avais fini, je les ai saluées avec le sourire et continué de bénir ce temps gagné. Je me suis observée et constaté avec joie, que j’avais simplement observé ces personnes, hors de leur fréquence et était restée sur ma belle vibration d’amour, que je leur ai envoyé, au cas où elles l’accepteraient.

C’est une belle leçon pour comprendre comment l’on est intérieurement et les conséquences que cela peut apporter. Pour ma part, je me sens heureuse, libre et en harmonie avec la vie.

Et vous ?
Avez-vous conscience de ce que vous pensez à tout moment ?
Vous sentez-vous régulièrement en reconnaissance pour ce que vous pouvez faire, ce que vous avez ou qui vous êtes ?

Si vous doublez votre temps de conscience régulièrement, vous serez de plus en plus maitre de votre vie.
Car la pensée est créatrice quasiment à 100% ! L’univers écoute, ressent et donne ce qui est vibré… la matière suit la pensée.

Si le film est bien conçu, il sera agréable à vivre.
Si c’est un thriller ou une tragédie, il vaut mieux préparer les mouchoirs…

Belles pensées et créations, maintenant !
Joéliah
Infolettre du 20 aout. Pour s’inscrire

signature

Le pardon, tremplin d'un futur lumineux

L’été est un beau moment pour partager, échanger, se reposer et réfléchir au futur afin de créer une belle rentrée mais aussi une nouvelle « année scolaire » riche, prospère avec réussite des buts escomptés.

C’est important de vivre pleinement le moment présent, de remercier la vie pour tout ce qu’elle donne, d’être en conscience dans l’action, de penser à ses pensées… mais aussi, dans ce moment de conscience d’imaginer le futur idéal que l’on souhaite vivre.

Car tout se construit sur les bases vibratoires que l’on émet, à chaque instant.
Le fait de libérer les vieux programmes obsolètes, de guérir le passé, d’effacer les mauvais souvenirs et de mettre tout en oeuvre pour se sentir bien élève la vibration, et donc, par résonance, attire des évènements, des relations, des situations plus élevées.

Le pardon est ainsi une merveilleuse lessive de l’âme. Il permet d’éliminer en conscience les tâches ou erreurs du passé, et de redevenir propre et net.

Partant du principe que l’on attire les personnes, événements ou situations qui correspondent à ce que l’on émet parce qu’on est dans la vibration identique, ou la peur ou dégout de cette vibration, le fait de reconnaitre cette responsabilité donne le cadeau fabuleux de pouvoir la libérer.

Un pardon à soi, avec apport d’amour sincère, peut guérir tous les corps par le remplacement du souvenir difficile et donc transformation de la vibration.

Un vrai pardon peut faire des miracles.
A condition de pardonner pour de vrai… et non ‘je pardonne mais je n’oublierai jamais’, car à ce moment, la vibration reste la même.

Il est essentiel de remplacer une libération par une vibration supérieure.

S’aimer permet de pardonner dans la libération.
Le programme effacé devient neutre. Il est alors possible d’écrire une nouvelle histoire plus sympathique à la place et d’imaginer un meilleur passé, une meilleure aventure de vie.

Cela modifie totalement le taux énergétique et l’élève. Et de ce fait, le présent devient plus léger, plus beau, plus neutre, plus libre… et donc entraine un futur sur cette nouvelle vibration.

La rancune est souvent la cause de maladie, la culpabilité ou les remords aussi. Il n’y a que soi qui peut effacer ces états d’esprit.

En choisissant cette libération, l’amour peut reprendre sa place et les barrages de souffrance se lever. Le corps de lumière peut briller et faire circuler des informations plus belles dans tous les corps.

Le pardon devient ainsi un beau tremplin pour un futur joyeux, lumineux et sain.

Que le meilleur soit !
Joéliah

Pour aider à la libération, l’exercice très simple et puissant des ‘petits bonhommes allumettes‘ de Jacques Martel sont à découvrir dans le jardin.

Copyright (c) 123RF Stock Photos

signature

L'anticyclone intérieur

De la même manière que le temps, nous avons en nous la possibilité de mettre en place notre anticyclone et de vivre de manière plus paisible et lumineuse en permanence.
Il s’appelle joie de vivre et liberté d’Être.

Les orages intérieurs, sont les colères, les critiques, la rancune ou la jalousie, la dévalorisation etc.
Cela cause une dépression de notre taux vibratoire et les nuages intérieurs empêchent notre lumière de briller.

C’est donc vital pour notre bien-être d’éliminer ces habitudes, ces comportements limitatifs qui nous mangent une partie de notre énergie.

Dépression ou anticyclone intérieur… notre état d’esprit fait la différence.

Chacun sa météo intérieure.
Je choisis que mon baromètre soit au beau temps fixe.

Pour cela : remerciements quotidiens à la vie, acceptation des différences, du choix des autres, autorisation d’être différente et de vivre mes choix, réflexion sur ce que je désire vivre et focalisation quotidienne, réajustement, respiration et exercices pour le corps, choix d’aliments sains, effacements des pensées perturbantes et des émotions, lectures saines, écoute de cours d’éveil de conscience ou de pensées positives…
Une vraie gymnastique qui fait du bien.

Et vous ? Que faites-vous chaque jour en conscience pour que votre temps soit au beau fixe ?
Votre vie vous appartient. Ne laissez pas les autres faire la météo à votre place.
S’il y a de l’orage dans l’air… protégez-vous, allez dans un endroit sec et demandez à la foudre de tomber ailleurs que chez vous. Si une personne de votre entourage crie, hurle… laissez-la crier ailleurs ou alors,allez vous promener le temps que ça passe et revenez quand son beau temps est revenu.
Il n’y a que vous qui pouvez choisir d’être mouillé ou non par la pluie du voisin…

Que le meilleur soit !
Joéliah

signature

Réflexion sur le don

La générosité fait partie des vertus du rayon blanc de la pureté et de la joie d’Être.
Faire, ou non, un don ou un cadeau n’est pas anodin, il permet de s’analyser et de comprendre une partie de nous-même. Pour le même don extériorisé, il y a de multiples façons d’actions intérieures qui peuvent tout changer pour celui qui donne.

1 – Le don simple issu de l’esprit, qui permet de donner instantanément, avec compassion, sans aucune réflexion, parce que le cœur a parlé. Celui-ci est l’expression divine par excellence. La main gauche ignore ce que la main droite à donné et quasiment instantanément le mental n’y pense plus, ‘ce qui est fait est bien fait’ c’est tout.
L’esprit à enregistré : générosité, don gratuit et le retourne multiplié par un effet d’écho amplificateur.

2 – Le don issu de la pitié qui abaisse : je donne à cette ‘pauvre personne’… il y a dans ce don, un désir de compensation, ‘si j’étais à sa place, j’aimerai qu’on en fasse autant’ ‘je n’aimerai pas être comme elle… »
L’esprit enregistre : don de plainte et peut amplifier le manque.

3 – Le don issu de la colère ‘comment Dieu ou les hommes peut-il laisser faire cela ?’ Je vais rectifier cela…
L’esprit peut enregistrer : don d’injustice …

4 – Le don calculé : si je donne tant, je pourrai les retirer des impôts ou encore, si je donne l’univers me redonnera plus…
L’esprit enregistre : don manipulé…

Il y a bien d’autres cas possibles, seul l’intériorisation peut chercher la vérité qui appartient à chacun.

Il y a aussi ceux qui ne donnent pas ou très rarement. Et là aussi c’est très intéressant de comprendre le fonctionnement intérieur.

1 – Cela ne m’intéresse pas. J’ai d’autres soucis…

2 – C’est de leur responsabilité et je n’y suis pour rien. Pourquoi se mêler aux affaires des autres ?

3 – Je ne veux surtout pas voir la misère du monde.

4 – Pourquoi je donnerai ? On ne me donne rien à moi.

5 – Je choisis en conscience de ne pas donner car je ne le sens pas.

6 – Je donne quand je veux à qui j’ai choisi.

… et bien d’autres cas.

Vous pouvez constater que donner ou ne pas donner n’est pas bien ou mal. C’est un choix personnel responsable.

C’est simplement l’état d’esprit intérieur qui peut nous faire du bien ou du mal.
Il n’y a aucun jugement divin mais une réaction émotionnelle qui génère du bien-être ou du mal-être.

Chacun est totalement libre, c’est le grand cadeau du libre arbitre.
Belle journée
Joéliah
PS : merci à toutes les personnes qui soutiennent le jardin par un don généreux, libre et sincère.
Image copyright (c) 123RF Stock Photos

signature

Utiliser le bon clou ou réfléchir avant d'agir.

Il est très important de réfléchir à ce que vous désirez réaliser avant de le mettre en action. Cette vérité toute simple n’est pas toujours suivie et pourtant elle permet de gagner énormément de temps et de créer plus facilement sa vie dans la conscience de la réalisation du choix.

De la même manière qu’il est conseillé de tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler pour éviter de dire des bêtises, il est conseillé d’analyser et de conceptualiser le résultat avant de vouloir le réaliser.

Si vous agissez sans réfléchir, à peine l’idée émise, vous êtes semblable à un homme qui désire planter un clou sur une planche mais qui a les yeux bandés.

Vous avez un clou pris au hasard et un marteau quelconque et vous tapez un peu partout sur la planche en espérant toucher le clou.

Vous risquez ainsi de vous blesser et ‘par hasard’ d’enfoncer le clou à un endroit approximatif.

Mais vous êtes content de votre exploit.
Mais que d’énergie perdue.

Alors que si vous savez exactement la taille de la planche, le support sur lequel vous voulez planter le clou, vous réfléchissez à la bonne longueur et la structure de ce clou, au bon endroit à le placer, lorsque tout est clair et prêt, il suffit de taper une ou deux fois et le clou est enfoncé.

C’est ce qui fait la différence entre un apprenti aveugle et un bon ouvrier. Entre l’impétuosité et la sagesse.

Dans les créations d’expérience de vie, c’est la même chose.
Plus vous savez ce que vous voulez de manière claire, concise et précise et plus la mise en action est nette et demande peu d’effort.

Cent fois plus de réflexion que d’action et vous deviendrez un maître ouvrier diplômé en co-création de votre vie.

Belle création consciente.
Joéliah
Image Copyright (c) 123RF Stock Photos

signature

Plusieurs vérités

N’oubliez pas de toujours utiliser votre discernement en toute action, lecture, parole ou pensée !
Une chose et son contraire peuvent être vrais, car il y a plusieurs façons de voir les choses.

Par exemple une feuille peut être blanche d’un coté et écrite de l’autre.
Celui qui voit la feuille du coté blanc affirme que la feuille est blanche s’il ne connait pas l’autre côté et il a raison mais ne possède pas toute la connaissance.
Idem pour celui qui voit la page écrite sans savoir que le verso peut-être blanc.

L’un peut passer du temps à polémiquer sur le fait que cette feuille est blanche et non écrite.

L’autre personne qui voit le côté écrit peut passer des heures à persuader l’autre qu’elle n’est pas blanche unie…

Elles peuvent même se faire la guerre ou des procès, ou se fâcher à cause de leur point de vue différent. Allez dire à leurs connaissances que l’autre est inculte, ignorant… que d’énergie perdue par le fait de n’avoir qu’une partie de la connaissance.

Aujourd’hui, en ayant accès à plus de connaissances, on peut s’apercevoir qu’une vérité est quelquefois complémentaire d’une vérité opposée et que les deux vérités sont justes !

Inutile alors de dire qu’une personne a tort. Elle a raison dans sa connaissance limitée, c’est tout.

Apprenons à regarder de tous les aspects possibles, cette feuille peut aussi être vue sur la tranche et n’être qu’un trait mince… une autre vérité.

Aujourd’hui, nous devons accepter qu’il y ait plusieurs vérités sur un même sujet.
C’est une grande ouverture d’esprit qui s’installe alors.

C’est un travail d’ascension de conscience.
Joéliah
Image Copyright (c) 123RF Stock Photos

signature