La grandeur de votre nature céleste.

Souvent, vous souffrez de timidité, de grande réserve, d’une faible estime de vous-même ou dans la croyance de n’être ‘rien’, parce que vous ne voyez pas votre vrai Être.
 
Si vous pouviez voir la grandeur et la beauté de votre Soi véritable, de votre Être de lumière qui est votre nature divine la plus pure, vous stopperiez rapidement les critiques et le manque d’amour que vous émettez à votre égard.
 
Certes, le regard limité de la nature humaine s’arrête souvent à la vision de l’extérieur et les jugements fusent.
 
‘Je suis trop ceci, ou pas assez cela’ ou encore ‘celui-ci ou celle-là est ceci ou cela’ et les comparaisons faussent complètement la vision et renforcent la sensation de mal-être.
 
Si vous ouvrez votre vision supérieure reliée à l’Esprit que vous êtes, vous pourriez vous voir et voir les autres comme des manifestations rayonnantes de cette nature extraordinaire.
 
C’est cette vision qui est la véritable nature de la Source de toutes vies.
 
Éveiller sa conscience amour, c’est voir au-delà de ce que la matière montre.
 
C’est regarder l’esprit vivant au-delà de la personnalité et même de l’âme.
 
Pour rayonner votre Être véritable, vous devez libérer la dimension matérielle et vous tourner vers votre soleil intérieur et celui des autres.
 
Sortez du piège de l’engluement des jugements, de la victimisation et des émotions involutives et ouvrez-vous à la joie de vivre, à la liberté et au respect de toutes vies.
 
Pour vivre avec plus de plénitude, Il est temps de libérer votre lumière, temps de rayonner votre véritable Être, temps d’arrêter de vous arrêter sur votre sort d’humain et de vous connecter à votre vrai SOI, l’être divin merveilleux que vous êtes en réalité.
 
Au-delà de vos souffrances, de vos jugements, de vos colères ou de vos critiques il y a la grandeur de votre nature céleste.
 
Vous êtes les seuls à pouvoir le faire en choisissant l’amour de la Vie et l’état de gratitude infinie.
 
Joéliah
 
Page facebook : alasourcedubonheur
Abonnez-vous, c’est une page qui fait du bien à l’âme.

La peur et l’amour.

En arrosant le jardin ce matin à la fraîche, et en méditant en même temps, j’ai reçu cette question :
– quelle est ta plus grande peur actuelle ?
Ma réponse fut instantanée : celle de perdre cet état de paix et de sérénité à cause des chamboulements du monde.
Aussitôt, j’ai entendu : donc tu aimes cette paix ? Tu aimes cette sérénité ?
– Oh que oui, c’est si bon.
– Alors aime profondément cet état. Sois en gratitude et sois assurée qu’il n’a pas lieu d’être transformé si tu ne le désires pas. Observe cette peur, accueille-la et libère-la.

J’ai continué d’arroser en me sentant de mieux en mieux.
J’ai arraché quelques herbes folles en pensant que j’arrachai mes peurs et j’ai mis à la place du paillis pour faire plus propre.

Comme souvent, je me sers de cette initiation pour vous en faire profiter aussi, je vous invite à mon tour, à vous conseiller de trouver l’amour manifesté par votre peur et de rayonner en paix.

En effet, la situation mondiale actuelle est une première et l’humanité se retrouve à sortir ses peurs les plus profondes. Les blessures d’âmes s’exposent au grand jour et toutes les peurs qui vont avec.

Plus les peurs sont grandes et plus les conflits grandissent.
c’est un piège, une nourriture pour la séparation car chacun reste positionné sur son camp avec des preuves à l’appui.

Pour ou contre le masque, pour ou contre le vaccin, pour ou contre l’idée d’un complot mondial, pour ou contre le fait de se toucher ou de se réunir… et cela crée des conflits profonds qui risquent de durer des mois et parfois même au cœur d’une même famille.

Pour créer une humanité unie, forte et respectueuse, il est important pour chacun d’aller chercher quel amour a envie de s’exprimer à la place de la peur.

En voici quelques-unes :

J’ai peur d’attraper la maladie / J’aime être en bonne santé

J’ai peur d’être contaminé / J’aime avoir confiance aux autres

J’ai peur de mourir / J’aime être en vie

J’ai peur de devenir esclave / J’aime ma liberté et mon autonomie

J’ai peur de perdre ceux qui me sont chers / J’aime être avec ceux qui me sont chers

J’ai peur de l’effondrement de la société actuelle / J’aime l’idée d’une nouvelle société responsable et solidaire.

En allant chercher profondément les peurs qui animent actuellement votre ego, vous pouvez trouver ce que votre âme tend à vous manifester : l’Amour de la Source.

Une fois que vous avez trouvé une ou plusieurs peurs, tournez-vous vers ce que vous désirez profondément et installez cette vérité en vous.

Par exemple : Je suis en paix avec la vie, je suis en santé, je suis vivant, je suis libre, je suis autonome, je suis protégé-e, je suis en sécurité partout, je suis en joie avec ma famille, JE SUIS LA VIE parfaite du plan divin.

Répétez, répétez jusqu’à ressentir profondément cette vérité en vous, jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin d’affirmer à haute voix ou en pensée ces nouvelles croyances parce que ce sera établi en vous.

Ayez foi car une énorme transformation est en cours.
La lumière éclaire toujours l’ombre et le feu divin n’a pas d’ombre !

Allumez une allumette ou une bougie et regardez l’ombre sur un mur, le bois de l’allumette ou la bougie ont une ombre, mais la flamme n’en a pas.

L’ombre fait partie de la matière, la flamme fait partie de l’esprit.

Ayez confiance en Vous, en votre Esprit, en la Vie, en l’Univers, au Divin créateur, à la Source Une.

La vie suit ce qu’on lui donne comme intention par les vibrations des croyances.

JE nous aime tous.

JE est la manifestation de la Vie, JE SUIS le pouvoir de cette manifestation.

Quel ‘JE SUIS’ manifestez-vous au monde ?

Que le meilleur soit !

Joéliah

Plein de bonheur pour cette année.

Donner le meilleur, la vraie nature de chacun.

La rose épanouie ou le frêle muguet, poussent, croissent pour s’ouvrir et offrir leur meilleur, sans rien attendre en retour, que leur nature d’Être.

Ils le font parce que c’est leur nature de fleurir et d’émettre leur plus belles couleurs et parfums.

Ils ne font pas de différences s’ils sont dans un jardin privé, dans un parc public, dans un bois ou abandonné dans un vieux jardin.

Dès lors que les conditions naturelles sont réunies : une bonne terre, de l’eau, des nutriments et de la lumière, ces fleurs poussent du mieux possible.

Elles sont sensibles à la vibration d’une appréciation et plus on parle aux plantes en les félicitant, plus elles rayonnent, prolifèrent et s’épanouissent.

Ce sont des êtres vivants doués de sensibilité selon leur nature du monde végétal.

Le papillon émet-il un remerciement à la fleur qui le nourrit ?
Il apprécie son nectar, elle apprécie sa visite.

De la même manière, osons montrer et donner le meilleur de nous-mêmes parce que c’est notre nature.

Nous sommes la VIE qui a choisi de s’épanouir à travers nous, par notre corps, nos pensées, nos actions, notre personnalité, notre Présence.

La rose possède des épines et alors ? En est-elle laide ou méchante pour autant ?

Le muguet est un poison, et alors ? N’a-t-il pas la réputation de porter bonheur ?

Nous avons aussi des qualités et des défauts, qui forgent notre personnalité.

L’important est de le savoir et de rayonner la meilleure partie de nous-même sachant que les épines sont là pour empêcher les prédateurs de venir manger les pétales et non pour blesser des personnes qui passent trop près.

En se connaissant profondément, nous pouvons offrir le meilleur à la vie, naturellement, et rester UN.

Belle floraison d’Être !

Joéliah
********

Image par Nadine Trief de Pixabay

Mères divines, unissez-vous et priez

Hier soir, au moment de me coucher, j’ai eu l’envie de prier à genoux pour le monde.
Ce n’est pas mon habitude et pourtant j’ai ressenti immédiatement un grand bienfait.
 
Puis je me suis couchée et endormie rapidement.
 
Cette nuit, j’ai été contactée par l’énergie des mères divines qui m’ont rappelé que les humains s’unissaient lors d’épidémies pour prier ensemble pour supprimer les maladies et vivre des miracles.
 
Les Mères divines sont l’ensemble de toutes les Maries, déesses de compassion et femmes spirituelles d’énergie hautement élevées.
 
Voici leur message :
 
« Partout dans le monde, les enfants de Dieu prient selon leur religion ou juste depuis leur cœur et nous entendons leur appel et il est bon de vous réunir en une même communion pour ces prières.
 
Priez pour vous et vos familles, et priez pour tous les malades, les personnes qui souffrent et toutes les personnes qui ont besoin de soutien.
 
Priez avec humilité et simplicité, tout en reconnaissant la puissance de l’Esprit de guérison.
 
Ne confondez pas humilité qui vient de votre ferveur et votre foi en reconnaissant que vous vous inclinez devant une force plus grande que vous, et humiliation qui est toujours imposée par les peurs.
 
Agenouillez-vous et tournez votre regard vers la Terre afin d’honorer la nature qui vous nourrit et aussi, d’ouvrir et de remplir vos portes d’énergies situées à l’arrière de votre corps.
 
Priez ainsi plusieurs minutes dans le silence et la foi d’être entendus.
 
Soyez dans l’acceptation que la transformation s’opère et que des solutions lumineuses, amoureuses et miraculeuses se mettent en action dans votre monde pour honorer la grandeur du Créateur et rétablir la santé, la liberté et la vérité.
 
Soyez confiants dans la puissance infinie du Père Incréé et créateur.
 
Soyez confiants dans notre amour et dans votre amour.
 
Vous êtes grandement aimés »
 
****
J’ai senti une énorme bouffée d’amour m’entourer et je me suis rendormie en paix.
 
Il y a quelques années, les guides m’ont expliqué que le chiffre 2 représentait le symbole de l’homme à genoux
alors que le 1 était l’homme debout.
 
Je vous invite à nous unir, quel que soit votre lieu d’habitation, le mercredi 22 avril à 20h02, pendant 11 minutes (chiffre 2), à genoux devant un autel dédié aux mères divines sur lequel vous pouvez par exemple allumer une bougie blanche et brûler un bâton d’encens.
 
Sans entrer dans un rituel précis, vous pouvez mettre une statue ou une image qui parle à votre cœur et selon vos acceptations.
J’ai trouvé cette image juste parfaite :
 
L’important est l’union des cœurs en un communion humble et reconnaisante d’une force d’amour supérieure.
 
Laissez juste l’énergie agir sans rien demander d’autre que leur bénédiction et libération totale de tout ce qui doit l’être pour le bien de tous.
 
Remerciez à la fin.
 
Puissions-nous être unies et unis dans cette belle prière de foi.
 
Joéliah
le 18 avril 2020 = 8 le chiffre de l’énergie éternelle en mouvement.
 
Prenez soin de vous.

Ange 24 – HAHEUIAH le protecteur

 
Ange 24 – HAHEUIAH – Trône
« Dieu bon par lui-même »
De régence le 13 avril et du 16 au 20 juillet, 26ème au 30ème degré du Cancer.
 
Le pouvoir porté par cette essence angélique est la protection.
 
Cet ange donne une grande envie de paix universelle. Amour inconditionnel de l’humanité et du monde.
 
Grand désir d’œuvrer pour améliorer le sort des humains et de toute forme de vie.
 
Aide à réveiller sa protection dans tous les domaines par une énergie élevée.
 
Développe la sincérité, la tolérance, la discrétion et le désir de servir en accord avec les lois divines.
 
Exemples d’invocation :
 
Ange HAHEUIAH, aide moi à vivre en alignement avec le plan divin afin que je sois naturellement protégé-e. Merci
 
Ange HAHEUIAH, grand protecteur, je te confie ma famille, mes amis, ma maisonnée, mes animaux et tout ce qui m’est attribué dans cette vie. Merci
 
****
Ange HAHEUIAH éveille chaque humain à sa propre protection en éveillant sa conscience aux conséquences de ses actions. Amen
 
Joéliah

Ange 18 – CALIEL le juste secours

Ange nr 18 – CALIEL Trône
« Dieu prompt à secourir et à exaucer »
 
De régence le 7 avril et du 16 au 20 juin, 25 au 30ème degré des Gémeaux.
 
Permets de se juger avec droiture et clémence. Développe une pensée juste et honnête.
Facilité pour comprendre ce qui est important et rejeter le superflu.
 
Il fait partie des 3 anges spécialisés pour la justice, avec le 14 MEBAHEL et le 32 VASARIAH à invoquer si vous avez un procès en cours ou pour être éclairé sur une loi.
 
Vous pouvez prier cet ange pour obtenir ce que vous désirez si c’est en accord avec votre chemin de vie.
 
Énergie qui exauce les voeux.
 
Exemple de prières :
 
Ange CALIEL, aide-moi dans telle épreuve à obtenir la juste justice. Merci
 
Ange CALIEL, je veux servir la justice divine. Remplis-moi de ton énergie afin que je fasse les bons choix et que je serve avec honnêteté et rigueur. Merci
 
***
Ange CALIEL apprend à l’humanité le sens de la justice juste, clémente et sage pour que règne la paix et l’harmonie. Amen
 
Joéliah
 
Un livre de chevet pour s’endormir sur une belle intention :
Le murmure des anges (actuellement à moitié prix)
 

Le Virus vertueux

Retraitée et travaillant par Internet, je vis quasiment en confinement depuis 5 mois avec maman qui vit juste l’instant présent, à la campagne et ne sors quasiment que pour les raisons permises.
Je stoppe juste le restaurant du dimanche et les rares rencontres amicales ou familiales  et je peux vous assurer que c’est un moyen extraordinaire pour revenir à l’essentiel.

Et j’ai développé un VIRUS Vertueux.

Avant d’agir, comme mes déplacements sont limités pour éviter de laisser maman seule, je me pose ces questions, est-ce c’est : Valable, Indispensable, Réaliste, Utile et Sage ?

Et bien souvent, je me suis rendue compte que je pouvais totalement m’en passer ou attendre et cumuler pour agir.

Je vous invite à adopter ces questions avant d’agir, vous pouvez aussi le faire avant un achat et je vous assure que ça vous fera faire de belles économies.

Ce temps est un présent là pour revenir à soi, pour réfléchir sur les excès, sur les débordements ou les achats souvent inutiles.

Pour communiquer avec les autres d’une manière plus solidaire, réfléchie, aimante.

Pour revenir à l’essentiel et répondre à ces questions : pourquoi suis-je incarné-e ? Suis-je réellement qui j’ai envie d’être ? Que puis-je faire pour y arriver ?

Belle réflexion et que le meilleur soit !

Joéliah

La bulle de libération

Vous êtes sur Terre pour vivre et vivre le plus heureux possible.
Les guerres, les tensions, les critiques, les manques ne font pas partie du plan divin. Ce sont simplement des expériences créées par les Egos qui ne sont pas reliés à la Source.
 
Si vous en entretenez, alors vous tournez dans votre mental avec vos pensées limitantes, avec vos émotions destructrices et vous pensez que vous faites du travail d’élévation mais en réalité vous ne tournez que sur vous-même.
 
Si vous prenez un problème, que vous le tournez dans tous les sens mais que vous ne connaissez pas l’équation pour arriver à le résoudre, alors vous pouvez le regarder, le lire, le relire sans succès.
 
C’est apprendre la bonne équation qu’il vous faut.
Cette équation est en vous et la solution arrive dès lors que vous remettez votre problème à votre Présence, aux guides, aux Êtres qui vous assistent en permanence à l’intérieur de vous parce que vous ne savez pas.
 
Utilisez simplement votre temps pour communier avec votre Présence. Demandez, déléguez la solution aux êtres supérieurs et à votre intelligence supérieure.
 
Prenez un temps pour cesser vos pensées perturbatrices.
Fixez un point au niveau de votre troisième œil, légèrement à 20 ou 30 cm devant vous, les yeux fermés.
 
Imaginez alors une boule de lumière qui vient se matérialiser et confiez alors à l’intérieur de cette bulle de lumière, confiez mentalement tout ce que vous ne pouvez lâcher, tout ce qui vous gêne, tout ce qui vous dérange.
 
Une fois que cette bulle est pleine, alors en conscience élevez la, élevez la jusqu’au ciel de manière qu’elle puisse passer dans des sphères supérieures pour être transmutées en lumière.
 
Ensuite soyez comme un enfant dans l’attente d’un cadeau merveilleux. Soyez dans l’acceptation d’une solution miraculeuse, d’une réponse extraordinaire.
 
Faites confiance au Divin qui ne trahit jamais.
Il est créateur de tout ce qui est, il est en vous, il agit à travers vous en fonction de ce que vous lui permettez d’agir, d’être et de rayonner.
Soyez tous divinement bénis en cet instant précis
 
Les guides rayonnants canalisés par Joéliah
 
Image hmelevskaya/Pixabay
********
Des aides d’éveil :

La leçon du professeur

« Un vieil homme rencontre un jeune homme qui demande:

– Vous souvenez-vous de moi? Et le vieil homme dit NON.

Puis le jeune homme lui dit qu’il était son élève.
Et l’enseignant demande:
– Que fais-tu, que fais-tu dans la vie?

Le jeune homme répond:
– Eh bien, je suis devenu professeur.

– Ah, comme c’est bon, comme moi ? Dit le vieil homme

– Eh bien oui.
En fait, je suis devenu professeur parce que vous m’avez inspiré à être comme vous.

Le vieil homme, curieux, demande au jeune homme à quel moment il l’avait décidé à devenir professeur.

Et le jeune homme lui raconte l’histoire suivante:

– Un jour, un de mes amis, également étudiant, est arrivé avec une belle montre neuve, et j’ai décidé que je la voulais et je l’ai volée, je l’ai sortie de sa poche.
Peu de temps après, mon ami a remarqué le vol et s’est immédiatement plaint à notre professeur, qui était vous.
Ensuite, vous êtes allé en classe :

– La montre de cet étudiant a été volée pendant les cours aujourd’hui.
Celui qui l’a volé, veuillez la rendre.

Je ne l’ai pas rendue parce que je ne voulais pas le faire.

Ensuite, vous avez fermé la porte et nous avez dis à tous de nous lever et qu’il allait un par un fouiller nos poches jusqu’à ce que la montre soit trouvée.
Mais, il nous a dit de fermer les yeux, car il ne le chercherait que si nous avions tous les yeux fermés.
Alors nous l’avons fait, et vous êtes allé de poche en poche, et quand vous avez fouillé ma poche, vous avez trouvé la montre et l’avez prise.
Vous avez continué à fouiller les poches de tout le monde, et quand vous avez eu fini vous avez dit :
– « Ouvrez les yeux. Nous avons la montre » .

Vous ne m’avez rien dit et vous n’avez jamais mentionné l’épisode.
Vous n’avez jamais dit non plus qui avait volé la montre.

Ce jour-là, vous avez sauvé ma dignité pour toujours.
Ce fut le jour le plus honteux de ma vie.
Mais c’est aussi le jour où ma dignité a été sauvée de ne pas devenir un voleur, une mauvaise personne, etc. Vous ne m’avez jamais rien dit, et même si vous ne m’avez pas grondé ou attiré mon attention pour me donner une leçon de morale, j’ai reçu le message clairement.

Et grâce à vous, j’ai compris ce qu’un vrai éducateur doit faire.
Vous souvenez-vous de cet épisode, professeur?

Et le professeur répond:
– « Je me souviens de la situation, de la montre volée, que je cherchais chez tout le monde, mais je ne me souvenais pas de toi, car j’ai aussi fermé les yeux en cherchant. »

C’est l’essence même de l’enseignement : respectez vos élèves,
Si pour corriger vous devez humilier ; vous ne savez ni ne pouvez pas enseigner  »

Auteur inconnu

Joyeux Noël

Je vous souhaite le meilleur dans la joie de Noël, ce temps de partage, de communion avec la lumière, avec l’espoir d’un monde meilleur, avec l’amour christique qui est Source de vie éternelle heureuse.
 
Je vous souhaite heureux et heureuses au sein de vos familles et de vos amis.
 
J’ai une pensée particulière pour toutes les personnes qui sont seules, pour celles qui ont perdu, comme moi, un être cher et qui sont encore emplies de la souffrance de la séparation.
 
Puisse l’énergie du temps de Noël élever votre vibration et permettre de trouver la paix et de la joie au coeur.
 
Allumez une bougie pour tous ceux que vous aimez, qu’ils soient présents ou non, au nom de l’amour universel.
Une bougie pour tous, ou juste une qui réunit.
 
Des millions d’anges sont là, tout autour des humains, pour chanter la gloire de la vie. Chantez avec eux cet espoir.
 
Quelle que soit votre religion ou vos croyances, puisse ce jour et la semaine à venir vous apporter ce qui est le plus lumineux pour vous.
 
Paix et amour
Joéliah
 
Photo mariamichelle/Pixabay