Le 5ème rêve.

Au début, le Grand Esprit dormait dans le rien.
 
Son sommeil durait depuis l’Éternité.
Et puis soudain, nul ne sait pourquoi, dans la nuit, il fit un rêve.
En lui, gonfla un immense désir…
Ce fut le tout premier rêve, la toute première route.
 
Longtemps, la lumière chercha son accomplissement, son extase.
Quand finalement elle trouva, elle vit que c’était la transparence.
Et la transparence régna.
 
Mais voilà qu’à son tour, ayant exploré tous les jeux de couleurs qu’elle pouvait imaginer, la transparence s’emplit du désir d’autre chose.
À son tour elle fit un rêve.
 
Elle qui était si légère, elle rêva d’être lourde.
Alors apparut le caillou.
Et ce fut le deuxième rêve… la deuxième route.
 
Longtemps, le caillou chercha son extase, son accomplissement.
Quand finalement il trouva, il vit que c’était le cristal.
Et le cristal régna.
 
Mais à son tour ayant exploré tous les jeux lumineux de ses aiguilles de verres, le cristal s’emplit du désir d’autre chose, qui le dépasserait.
 
A son tour il se mit à rêver.
Lui qui était si solennel, si droit, si dur, il rêva de tendresse, de souplesse et de fragilité.
Alors apparut la fleur, et ce fut le troisième rêve, la troisième route…
 
Longtemps la fleur, ce sexe de parfum chercha son accomplissement, son extase.
Quand enfin elle trouva, elle vit que c’était l’arbre.
Et l’arbre régna sur le monde.
 
Mais tu connais les arbres, il n’y a pas plus rêveurs qu’eux.
 
L’arbre, à son tour fit un rêve.
 
Lui qui était si ancré à la terre,
rêva de la parcourir librement, follement, de vagabonder au travers d’elle.
Alors apparut le ver de terre.
Et ce fut le quatrième rêve. La quatrième route…
 
Longtemps le ver de terre chercha son accomplissement, son extase.
Dans se quête, il prit tour à tour la forme du porc-épic, du puma, de l’aigle, du serpent à sonnette.
 
Longtemps, il tâtonna et puis un beau jour, dans une immense éclaboussure… au beau milieu de l’océan… un être très étrange surgit, en qui toutes les bêtes de la terre trouvèrent leur accomplissement et ils virent que c’était la baleine !
 
Longtemps cette montagne de musique régna sur le monde
et tout aurait pu peut-être en rester là, car c’était très beau.
 
Seulement voilà… après avoir chanté pendant des lunes et des lunes, la baleine à son tour ne pu s’empêcher de s’emplir d’un désir fou.
Elle qui vivait fondue dans le monde, rêva de s’en détacher.
 
Alors brusquement sont apparus les humains !
 
Nous sommes le cinquième rêve, la cinquième route,
en marche vers le cinquième accomplissement, la cinquième extase…
 
Dans la moindre couleur, toute la lumière est enfouie.
Dans tout caillou du bord du chemin, il y a un cristal qui dort.
Dans le plus petit brin d’herbe, sommeille un baobab.
Et dans tout ver de terre, se cache une baleine.
Quant à nous, nous ne sommes pas « le plus bel animal »,
nous sommes le rêve de l’animal !
Et ce rêve est encore inaccompli. »
 
Légende amérindienne sur la création du monde issue du livre ‘Le Cinquième Rêve’ de Patrice Van Eersel.
*******
 
Le grand Esprit est en nous et nous sommes en lui.
C’est la Force éternelle de l’Univers, l’énergie de toutes vies appelée Dieu ou la Source, le champ quantique, la Vie.
Tout est vivant, tout est fait d’atomes vibrants.
Tout est issu de la même Source de création.
Nous sommes le rêve de la Vie.
 
A nous de rêver le 6ème rêve en tant qu’Être-Ange humains et de l’accomplir pour la gloire du Grand Esprit créateur.
Joéliah
 
Page Fbk ‘alasourcedubonheur’
 

Un Jour 8 dans un mois 8

Une vibration qui appelle à l’équilibre dans le déséquilibre

La loi du retour du chiffre 8

Cette loi du retour n’existe pas dans son essence en fait, mais plutôt dans son application personnelle. Autrement dit tout dépend de la forme et l’intensité qu’on lui donne.

Ce n’est pas une loi créée par Dieu ou tout autre être créateur non plus, c’est une loi qui est régit par la nature humaine et qui va de soi avec le mouvement naturel des créations.

Dieu n’a rien créé non plus car Il est Amour et l’Amour n’est pas une création mais bien une Émanation qui s’expanse d’elle-même de l’Intérieur vers l’extérieur à partir du grand Soleil central de notre Source Divine et s’extériorise en une multitude de formes créatrices.

Donc tout se fait naturellement par le mouvement de l’Amour au centre même du Cœur Divin dont chaque être humain sur terre est doté, habité et peut ainsi participer à sa propre création d’où la co-création.

Et c’est ainsi qu’est né la loi du retour du chiffre 8, elle est née d’elle -même de la création naturelle de l’Amour Divin avec ses manifestations de toutes sortes tout en maintenant le retour juste et naturel des événements.

LA VRAIE JUSTICE…

Donc c’est toi le détenteur de tes propres créations, tout ce que tu émanes de l’intérieur va te revenir…et c’est ainsi que la loi du retour se met en action…réaction

TA  LOI  À  TOI…

C’est surtout le retour de cette loi qui nous réveille car on ne sait pas parfois ce qui sort de l’intérieur et de quelles énergies le compose, et ce qu’il a emmagasiné depuis des années, des vies.

C’est de cette façon que l’éveil se présente en nous dans le résultat de la portée de tout ce qui se vit à l’Intérieur…notre propre émanation.

Chaque instant que nous vivons est une occasion de prendre conscience de l’effet karmique de cette loi, pas un karma de punition mais un retour de la portée de chaque action, pensée, émotion que nous émettons consciemment ou inconsciemment et qui a des répercussions sur chacune de nos expériences dans le but de nous ouvrir les yeux sur ce que l’on a créé.

Il est là le danger de la loi : Le Jugement

Le jugement c’est la carte 20 dans le tarot de Marseille, ce fameux chiffre 20 de l’année 2020…le grand Libérateur et la Reconnexion

Nous y sommes dans le grand Jugement(20) de la loi du retour.(8)

Chacun fait sa loi bien personnelle, on devient son propre juge et on se punit et se récompense, la culpabilité, la responsabilité et surtout la peur, celle qui créée les plus belles manifestations de punition « car il faut payer pour ce que l’on a fait à la terre » et cette même peur peut prendre des propositions inhumaines parfois par peur de désobéir.

Mais il existe heureusement un ordre parfait dans ce désordre.

C’est merveilleux puisque tout ce que l’on vit présentement est une occasion unique de se réveiller, brutalement parfois mais c’est une manifestation de notre propre création. (sans jugement)

La Grande Conscience Universelle participe à ce mouvement de retour pour nous aider à se libérer, se nettoyer et s’alléger des fardeaux et c’est ainsi que la loi s’applique d’elle-même par le constat des répercussions de nos actes, pensées, principes et croyances que nous émanons chaque jour, chaque instant et qu’inévitablement toutes ces énergies vibratoires ont un effet « boomerang » de retour naturel comme un  gigantesque miroir nous obligeant presque de rajuster la portée de nos actions et pensées.

On récolte ce que l’on sème, « s’aime »

Donc, c’est l’AMOUR qui devient notre plus merveilleuse et délicieuse fragrance divine puisqu’elle émane son parfum doux et léger.

Et dans L’ACCUEIL de toutes nos récoltes même si quelques-unes sont endommagées ou écorchées, c’est surtout avec elles que l’Amour devient notre ultime guérison et que tout ce que l’on vit présentement est soutenu par le vrai le sens de la justice divine. (malgré les apparences)

C’est ce que je vous souhaite d’accueillir…votre essence divine…celle qui est intouchable…

Paix amour et harmonie

Murielle Robert, auteure du livre de la Numérologie sacrée de votre Couple Intérieur et de trois livres sur le tarot dont le tout dernier, le Tarot Spirituel

 

Le train a quitté la gare.

Un message vraiment éclairant d’un groupe d’arcturiens qui correspond tellement à ce que je reçois actuellement, merci à eux et à Marylin leur canal :
 
En ces temps de grande agitation et de confusion, nous espérons que ces messages apporteront des informations et des encouragements. Ne vous découragez pas, car c’est précisément pour cette raison que vous avez choisi d’être sur terre en ce moment.
 
Le changement que tant de personnes ont espéré et prié a commencé, mais il ne semble pas que tant de personnes s’attendaient à ce qu’il se produise.
C’est parce qu’ils l’imaginaient avec des concepts tridimensionnels de ce à quoi ressemblerait un nouveau monde parfait.
Tous les méchants seraient éliminés et tous les gentils vivraient heureux et sans problèmes.
Libérez les concepts qui vous restent concernant l’ascension de la terre et laissez le processus se dérouler comme il se doit.
 
De nombreuses créations tridimensionnelles anciennes et bien établies doivent d’abord faire surface afin d’être vues et reconnues pour ce qu’elles représentent réellement avant que la majorité ne puisse en prendre conscience, les rejeter et cesser de les alimenter énergétiquement.
C’est un processus, mais comme le montrent les cartes :
« Vous êtes ici ».
 
Cela va continuer pendant un certain temps et ce n’est pas fini. Restez centré sur votre réalisation spirituelle la plus élevée en tant qu’observateur, tout en demeurant ouvert à de l’aide si nécessaire.
Certains sont guidés pour jouer un rôle actif, tandis que d’autres doivent simplement tenir la Lumière.
Aucun des deux n’est plus important que l’autre, mais les deux doivent être faits sans implication de l’ego.
Suivez votre intuition, écoutez, faites confiance et sachez que vous êtes toujours guidé.
 
Nous voyons de nombreux changements à venir et d’autres à révéler qui ne sont pas encore énergétiquement prêts à se manifester.
Ne soyez pas choqué et bouleversé lorsque des personnes et des problèmes commencent à être exposés et ce qu’ils représentent.
Vous êtes préparés et vous avez été avertis, mais certaines informations seront choquantes pour ceux qui vivent encore dans l’ancienne énergie.
Vous pourriez être appelé à rassurer et à aider ceux qui ne sont pas préparés à l’information et au changement.
 
Ce peut être un moment de fête si vous le permettez et si vous êtes capable de lâcher prise sur les concepts concernant la façon dont tout devrait ou ne devrait pas se présenter.
Le voyage vers une planète Terre plus résonnante a commencé et aucune interférence de la part de ceux qui cherchent à déraciner le processus ne peut l’arrêter.
 
Une grande partie du chaos actuel est l’activité de ceux qui ne veulent pas que le monde s’éveille à un nouveau niveau de conscience car cela signifierait qu’ils ne pourraient plus manipuler et contrôler.
Cependant, ils sont à court d’options car la Lumière a une loi spirituelle pour la soutenir, la maintenir et l’entretenir, alors que les fausses croyances et les faux concepts n’en n’ont pas.
 
Au fur et à mesure que la conscience d’une personne devient plus éclairée, elle commence à accéder et à résonner avec des fréquences dimensionnelles supérieures auparavant non disponibles parce qu’elle est maintenant en alignement avec elle-même.
Cela entraîne à son tour un alignement avec d’autres choses comme certains aliments.
 
Évitez les aliments transformés, les aliments de pacotille et les faux aliments, même si l’emballage vous indique qu’ils sont délicieux et sains.
Cela vaut également pour les fruits et légumes empoisonnés par des pesticides, cueillis bien avant d’être prêts, parfois même colorés, et ensuite présentés de manière attrayante à l’achat. Choisissez des aliments qui correspondent mieux à votre énergie et faites confiance à votre intuition lorsque vous faites vos courses.
Le ciel ne va pas s’écrouler si vous mangez des aliments à faible résonance, mais vous vous sentirez mieux et votre énergie sera soutenue lorsque vous choisirez des aliments à plus forte résonance.
 
Les nouveaux niveaux d’énergie feront également en sorte que certains divertissements, émissions de télévision, livres et activités ne résonneront plus avec vous comme autrefois.
La famille et les amis qui restent en phase avec ces choses ne comprendront pas pourquoi vous choisissez de ne plus participer pleinement et pourront interpréter votre manque d’intérêt comme un rejet personnel qui entraîne souvent la discorde et l’incompréhension.
 
Continuer à participer peut être un geste d’amour lorsque quelque chose qui n’est plus important pour vous l’est pour un autre, mais ne renoncez jamais à votre intégrité ou à votre pouvoir personnel pour plaire aux autres ou pour vous « intégrer ».
Ne laissez pas la pression des autres ou le désir de maintenir la paix vous pousser à retourner dans des endroits que vous avez dépassés ou vous faire croire que quelque chose ne va pas chez vous.
Il n’est jamais question de bien ou de mal, il s’agit simplement d’un déséquilibre énergétique.
 
N’abandonnez jamais votre pouvoir inné en tant qu’Être divin, et soyez en même temps vigilant pour éviter toute résistance de votre part qui pourrait facilement se transformer en un jeu de l’ego qui devient une question de sens tridimensionnel du pouvoir.
Marcher sur des coquilles d’œuf pour plaire à autrui doit cesser si l’on veut faire l’expérience de son propre pouvoir inné.
 
Il y a des situations et d’autres encore, qui surviennent dans votre vie, où vous vous éloignez simplement et sans regret ni culpabilité.
Restez toujours dans votre intégrité spirituelle (pouvoir) avec amour et fermeté, sans faire de montagnes de taupinières, en croyant à tort que vous devez tenir bon malgré tout.
Cela donne simplement du pouvoir à une personne ou à une activité qui, en soi, n’en a pas.
 
Le pouvoir n’est jamais personnel, il n’est conféré qu’à quelques privilégiés.
Dieu seul est le pouvoir et ce pouvoir coule en vous, comme, et à travers vous depuis la Source en vous – c’est votre droit de naissance.
L’ego, ou le sentiment d’être séparé de Dieu, n’a jamais eu ou ne pourra jamais avoir de pouvoir réel, bien que beaucoup continuent à le revendiquer pour eux-mêmes et que les apparences puissent le laisser croire.
 
Parce qu’un corps physique est nécessaire à la vie en trois dimensions, vous êtes limité d’une certaine manière et souvent sous l’influence de la pensée collective.
À mesure que la vérité deviendra de plus en plus votre niveau de conscience, de nombreux concepts tridimensionnels s’effaceront, vous permettant de faire l’expérience de plus en plus de qualités de la Conscience Divine qui n’étaient auparavant que des connaissances intellectuelles.
Une fois qu’une vérité devient votre état de conscience réalisé, vous n’êtes plus en accord avec les croyances généralement acceptées et fausses à son sujet.
 
Vous commencerez à remarquer que vous savez ou agissez souvent sans pensée consciente et que cela s’avère être l’action parfaite pour la situation.
Vous commencez à savoir automatiquement de quels aliments votre corps a besoin et quelles sont les activités qui vous conviennent le mieux.
La synchronisation se produit et les choses commencent à se mettre en place facilement et sans effort.
Les bonnes personnes entrent dans votre vie au bon moment. L’harmonie, la complétude, la plénitude et l’intelligence de votre propre conscience réalisée s’expriment à travers vous sans effort personnel.
Vous permettez plutôt que d’essayer de faire en sorte que cela se produise.
Être plutôt que faire.
 
Donner des cours, prêcher ou punir les non-éveillés n’apporte jamais de changement durable, car chaque personne n’est capable de vivre le niveau de conscience atteint que jusqu’à ce qu’elle puisse s’ouvrir au niveau suivant, qui se produit généralement par le biais d’expériences.
La prison ou l’emprisonnement, les conseils et les expériences intenses ont tous le potentiel d’éveiller quelqu’un s’ils sont réceptifs, et une conscience supérieure ne peut jamais être imposée à un autre.
 
Ne craignez jamais ou ne résistez jamais à l’idée de laisser certaines personnes s’effacer de votre vie si elles choisissent de rester dans l’ancienne énergie et que vous ne vous trouvez plus en phase avec elles.
Ce n’est pas votre travail de sauver quelqu’un, c’est le travail de la personne elle-même car chaque personne a un Soi Supérieur et des Guides.
 
Votre travail consiste à avoir la main tendue et disponible à tout moment si un autre décide de la saisir, et il ne s’agit jamais d’aller dans le caniveau personnel de quelqu’un et de l’en sortir sans son consentement ou son désir.
Leur situation pourrait très bien être une partie planifiée de leur parcours évolutif.
Laissez toujours l’intuition vous guider dans ces situations car une personne peut en fait chercher de l’aide et ne pas en avoir l’air alors qu’une autre peut simplement vouloir que vous lui donniez plus de moyens.
 
L’éveil se produit lorsque le Soi Supérieur détermine qu’une personne est prête et que l’énergie de haute fréquence et les événements actuels servent à faire passer de nombreuses personnes à l’état de préparation.
Une nouvelle vague d’énergie arrive très bientôt, une vague qui va exposer et changer beaucoup de choses.
Votre conscience éveillée attirera vers vous ceux qui sont prêts à entendre ce que vous pouvez leur dire sur ce qui se passe personnellement et globalement.
 
L’amour est le noyau et l’essence de toutes choses, car il est la connexion énergétique de la multitude au sein de l’UN.
 
Cette énergie d’interconnexion existe entre tous les êtres vivants et a été faussement interprétée par l’esprit tridimensionnel.
Il en a résulté une multitude de croyances communément acceptées sur l’amour – l’attraction, l’émotion, le sexe, la possession – ainsi que certaines croyances très négatives.
 
Les conditions actuelles en forcent beaucoup à éprouver pour la première fois un sentiment d’unité.
Vous assistez à la naissance d’un sentiment d’amour plus élevé dans la pensée collective car le virus et l’isolement mettent tout le monde dans le « même bateau » pour ainsi dire.
 
Parce qu’il n’y a qu’UN, l’amour englobe toute la vie, indépendamment de la couleur de la peau, de l’orientation sexuelle, de l’âge, de la race, de la richesse, de l’apparence ou de tout ce qui, au cours de l’histoire, a servi à séparer les gens.
 
L’amour est la connaissance innée (conscience) que toutes les choses sont reliées. Les relations de toutes sortes commencent par une sorte de sentiment d’unité (objectifs, goûts ou aversions, intérêts, attirance, etc.) et sont vécues en fonction de l’état de conscience des personnes concernées.
 
Souvent, le sentiment d’unité vient du fait d’avoir été lié d’une manière ou d’une autre à à une autre personne dans des vies antérieures, qui se manifeste alors dans cette vie sous forme d’attraction ou de répulsion, selon les relations antérieures.
La plupart des partenariats hétérosexuels et homosexuels ont lieu entre deux personnes qui sont devenues très proches grâce à des expériences de vie antérieures partagées.
 
Lorsque la réalité de l’Amour pur s’intègre et devient l’état de conscience atteint par une personne, celle-ci commence automatiquement et sans pensée ni but motivé par l’ego à répondre à toutes les situations de la vie à partir d’un lieu d’amour parce qu’elle est devenue Amour.
 
Rappelez-vous toujours que vous êtes la Conscience.
 
Tout se déroule selon le plan.
Ayez confiance! Permettez ! Aimez !
 
Le train a quitté la gare.
 
Nous sommes le Groupe Arcturien
 
English version: https://www.onenessofall.com/
 
Traduit et partagé par la Presse Galactique

Née femme pour guérir le monde

Je suis la voix de toutes les femmes.
Je suis la conscience féminine du peuple de la terre.
A travers les siècles tant d’atrocités ont été commises à mon encontre.
J’ai été si souvent abusée, violentée, dénigrée, brûlée, violée, torturée…
Tous les sanglots des femmes pourraient créer des univers d’océans de larmes.
Et pourtant je suis là, grâce à toi la femme que tu es. Je suis vivante, je suis joyeuse et je suis en train de changer le monde.
 
La conscience féminine que tu portes est une énergie d’une immense puissance d’amour et de beauté.
Toutes les ignominies commises contre moi n’ont jamais pu me détruire.
A chaque fois, je me suis même sentie plus forte. Aussi intense fut ma souffrance, elle n’a jamais été capable de tuer la vie qui coule en moi.
 
Chaque femme présente en ce monde actuellement porte les mémoires des abus perpétrés pendant des siècles par des hommes tout-puissants.
Je ne pouvais alors faire autrement que de baisser la tête, me soumettre de gré ou de force à cet être qui n’avait rien de plus que moi si ce n’est son statut d’homme.
 
Je ne suis pas ici pour juger qui que ce soit car j’ai accepté de porter mon vêtement de femme pour permettre au plan divin de se réaliser.
J’ai vécu tant d’expériences que ma lumière est d’une rare et d’une pure intensité.
C’est cette lumière qui a toujours fait peur à l’homme. Combien de fois a t-il usé de sa force physique alors qu’il me suffisait d’une lueur dans mon regard pour lui refléter sa propre conscience ? Et cela l’ébranlait au plus profond.
 
L’amour que je porte est tellement vaste qu’il m’a permis de pardonner les pires expériences.
Combien de fois ai-je pardonné l’impardonnable ?
Dieu seul le sait.
Mon seul regard suffisait à rendre mes tortionnaires fous. Ils étaient dépassés, anéantis par cette empreinte dans mes yeux qui les hantait jusqu’à la fin de leur vie.
Ils me pensaient sorcière, œuvre du démon mais c’est leur propre démon qu’ils voyaient en eux.
 
Étant alors incapables de supporter leur propre démon, ils m’ont insultée et piétinée pour essayer de me détruire. Cependant, le regard qui a été échangé alors, s’est inscrit pour l’éternité dans le ciel des existences.
Et c’est ce regard unique qui a traversé le temps et l’espace pour permettre aux âmes de se retrouver afin de changer l’histoire.
J’ai permis aux hommes de jouer leurs rôles jusqu’à l’épuisement.
Je n’ai jamais cessé d’accueillir ce qu’ils ne pouvaient supporter en eux-mêmes.
 
Je ne suis pas ici pour les juger mais simplement pour parler en mon nom et pour que tu saches d’où tu viens et d’où nous venons.
 
Je suis née femme car le monde a besoin de se libérer de ses blessures et de faire peau neuve.
 
Je suis née femme pour permettre au monde de se transformer et de se réinventer.
Je suis l’alternative, l’ultime voie pour faire entrer un air nouveau.
 
Malgré tous les adjectifs qui m’ont été attribués, je suis totalement innocente et pure.
Par amour pour l’Humanité, j’ai accepté de me rabaisser pour permettre à l’homme de jouer son rôle. Je l’ai aidé et je l’aide encore à se pardonner à lui-même.
Toutes les salissures m’ont purifiée, toutes les violences m’ont renforcée et tous les abus m’ont élevée vers la conscience sacrée.
 
Je suis née femme pour que l’énergie de mon cœur accueille et transmute les blessures.
Je suis née pour que nous guérissions ensemble, hommes et femmes.
 
Ma pureté et mon innocence désarment ceux qui m’approchent.
Ils sont déstabilisés et déroutés car leur force ne sert plus à rien.
 
Partout sur la terre la conscience féminine se déploie et fait entendre sa voix. Je suis là pour permettre aux cœurs de s’ouvrir.
 
Au fil des incarnations, vous avez tour à tour joué à l’homme et à la femme.
Il ne sert donc à rien de juger, de vouloir se venger ni de se culpabiliser.
La conscience féminine est là pour apaiser et pour panser les plaies.
Nul besoin de chercher dans le passé puisque les empreintes émergent dans une précision et une justesse éblouissantes.
 
Je suis née femme pour guérir le monde car je porte dans mon énergie un immense espace de réconciliation, de compréhension, d’accueil, de partage et d’amour.
Je suis celle qui pardonne l’impardonnable, qui tolère l’intolérable, qui chante la paix et l’amour au milieu du plus sanglant des champs de bataille.
 
Si mes larmes coulent lorsque nos corps s’enlacent, c’est parce que la profondeur de nos retrouvailles nous ramène à cet espace sacré hors du temps et de l’espace.
Dans l’intensité de notre union, je me souviens…
Bien au-delà de la femme et de l’homme, ce sont la terre et le ciel, la force et la douceur, mars et vénus qui s’unissent…
 
J’ai la capacité de voir en toi ce que tu ne vois pas encore.
 
N’aie pas peur et prends ma main.
Aujourd’hui nous pouvons nous regarder sans peur.
 
Je te pardonne et je me pardonne.
Je sais qui tu as été, qui tu es et qui tu seras.
Nul besoin de mots entre nous.
L’Univers nous a réunis à nouveau pour nous recréer.
 
Aujourd’hui tu es libre.
 
Aujourd’hui nous sommes libres.
 
Je suis née femme pour guérir le monde.
 
www.carolinefaget.fr – Copyright © 2018
Gardez la source si vous partagez, merci.
 

C’est notre mission qui nous trouve.

Pour la plupart d’entre nous, nous cherchons quelle est notre mission de vie. Nous souhaitons trouver ce que nous devons faire, comment le faire et quand le faire! Nous suivons des cours, lisons des livres, des articles pour déterminer quelle devrait être la mission de vie que nous devrions réaliser.

Pourtant, nous ne trouvons pas notre mission : c’est notre mission qui nous trouve !

Tout ce que nous avons à faire, ici et maintenant, est de faire le mieux possible ce que nous sommes en train de faire, peu importe ce que c’est, en y mettant tout notre cœur et notre présence, en aimant ces tâches et ces activités et en restant ouverts aux signes de la Vie.

C’est la Vie qui viendra nous faire signe quand le moment sera venu pour nous, de passer à une autre activité, plus en lien avec ce que nous sommes ou ce que nous serons devenus à force d’être au mieux dans nos réalisations actuelles.

Il n’y a pas de petites missions, il n’y a que celle qui nous est propre. Et nous en avons plusieurs dans notre vie, selon nos étapes de croissance. Pour certains, ce sera d’éduquer des enfants, pour d’autres construire une maison, pour d’autres donner des conférences, écrire, peindre, chanter, prendre soin des autres, incarner la paix, l’amour, la compassion, chacun à sa façon.

N’attendons pas de « trouver » notre mission pour avoir le sentiment de nous réaliser enfin : la Vie attend de nous que nous nous réalisions déjà dans ce que nous sommes et ce que nous faisons maintenant, que ce soit comme travail ou comme activité. En étant présents à ce que nous faisons, en y mettant tout l’amour que nous pouvons y consacrer, en faisant preuve de compassion envers soi et les autres, nous réalisons déjà une partie de la mission que nous sommes venus accomplir. Lorsque le moment sera venu de passer à autre chose, la Vie saura bien nous faire signe pour nous indiquer ce qui nous sera alors demandé. Ce sera à nous, à ce moment-là, d’accueillir ces signes et de les suivre sans y résister.

C’est certes l’un des plus beaux exercices de lâcher prise, que de faire totalement confiance en la Vie, en sachant que nous sommes toujours là où nous devons être et qu’au moment venu, nous irons là où nous sommes attendus. Dans cet état d’esprit, tout devient simple et fluide. Et ce travail ou cette activité que nous faisons en ce moment prend soudainement tout son sens, en sachant qu’il s’agit d’un travail de préparation pour notre prochaine mission.

Nous pouvons tous illuminer le monde en mettant de l’amour dans tout ce que nous faisons maintenant. C’est la meilleure manière de nous préparer à remplir notre prochaine mission.

Diane Gagnon

Comprendre la « femme ‘profonde ».

Plus une femme est ‘profonde’ et plus il devient difficile pour elle de trouver des personnes pour vivre des relations sincères, qu’elles soient amicales, amoureuses ou même professionnelles.
 
Vous pouvez tenter de faire le maximum avec elle, si à un moment donné, la relation ne progresse pas plus loin, elle s’arrête, et c’est principalement à cause de l’intensité de sa profondeur.
 
En relation amoureuse, les hommes éprouvent quelquefois des difficultés à vivre avec une femme profonde, voici pourquoi :
 
~ Une femme profonde pose des questions profondes.
Une femme profonde sondera plus loin dans votre vie et vous posera des questions auxquelles vous n’êtes peut-être pas prêt à répondre.
Même au premier rendez-vous, elle va creuser plus profondément et poser des questions personnelles et philosophiques – elle n’appréciera jamais une conversation peu profonde.
 
~ Elle est honnête.
Trop honnête – souvent franche. Une femme profonde prend son intégrité au sérieux et elle croit en l’honnêteté. Si vous lui demandez quelque chose, elle dira la vérité et elle attend la même chose de vous.
 
~ Une femme profonde sait ce qu’elle veut ou qui elle veut. Une femme profonde sait tout de suite si elle aime et n’a pas besoin de sortir avec vous ou d’explorer ses autres options pour être sûre de vos sentiments. Son cœur ne bat que pour quelques personnes spéciales et elle les connaît tout de suite.
 
~ Elle veut une relation profonde.
Elle veut de longues conversations sur votre vie, elle veut entendre des histoires sur votre passé, elle veut comprendre votre douleur et elle veut ajouter de la valeur à votre vie. Elle veut une vraie relation qui va au-delà de sortir et de s’amuser.
 
~ Une femme profonde n’a pas peur de l’intimité.
Elle n’a pas peur de se rapprocher ou de risquer de se blesser dans le processus. Elle ne pense pas que ça va entraver sa liberté ou la rendre vulnérable. Sa profondeur et son intimité vont de pair et elle chérira toujours la beauté de l’intimité dans les relations.
 
~ Une femme profonde voit à travers votre âme.
Elle peut voir qui vous êtes vraiment et ce qui vous rend vulnérable. Elle n’est pas celle qui se retient de souligner ce qu’elle voit en vous ou comment elle peut bien vous lire. Même si ça vous met mal à l’aise, elle veut que vous sachiez qu’elle vous comprend et que vous pouvez être vous-même avec elle.
 
~ Ce genre de femme a besoin de cohérence.
Elle se fait éteindre par l’incohérence ou le comportement flouté. Elle désire une connexion forte et un lien solide et elle sait que la cohérence est le fondement de ce lien. Une femme profonde ne participe pas aux jeux de rencontre.
 
~ Une femme profonde est intense.
Elle est peut-être légèrement intimidante parce qu’elle apporte de l’intensité à tout ce qu’elle fait. Ses émotions sont intenses et ses pensées aussi. Elle ne sera jamais indifférente à propos des choses qui comptent pour elle – tout le monde n’est pas assez fort pour gérer son intensité.
 
~ Ce genre de femme ne sait aimer que profondément.
Si vous ne pouvez pas l’aimer profondément, elle s’en ira.
Elle ne sait pas comment sortir avec quelqu’un qu’elle aime vraiment ou être amie avec quelqu’un pour qui elle a des sentiments si ce n’est pas profond.
Une femme profonde sait quand quelqu’un veut la rencontrer qu’à moitié et elle se détachera lentement de quiconque n’est pas prêt à lui donner l’amour profond qu’elle cherche.
 
~ Une femme profonde ne vous attendra pas.
Elle n’attendra pas que vous vous décidiez ou que vous hésitiez à son sujet.
Elle est forte et passionnée et ne gaspillera pas ses émotions sur quelqu’un qui n’apprécie pas sa profondeur.
Même si elle cherche un amour spécial, une femme profonde n’a pas peur d’être seule. ~
 
Rania Naim
 
(source laquinteetsensduvivant)

Au nom du corps

Elle achetait des livres qui lui parlaient de spiritualité, d’unité, d’émotions positives, de lumière et d’amour inconditionnel.
Elle essayait de toutes ses forces d’être parfaite, et de l’atteindre ce Ciel que ces récits décrivaient !
Elle essayait de gommer ses ombres, pour atteindre cette lumière.
Elle essayait d’être joyeuse, alors qu’elle était souvent triste.
Elle essayait d’être linéaire alors que tout en elle n’était que chaos et tsunami.
Elle essayait d’être calme alors qu’elle sentait la tempête.

Elle tentait de répondre à ce que ces sages écrivaient.
Mais plus elle lisait, plus elle essayait…
Et plus elle échouait.
Elle restait immuablement humaine et duale,
Avec ses émotions paradoxales.
Elle était l’inverse de tout ce qui était écrit ;
Et s’écroulait donc accablée et accroupie.

Pourquoi donc n’était-elle pas parfaite comme tous ces gens qui savaient,
Qui étaient des êtres illuminés et éveillés ?!

Épuisée, elle alla se coucher et se mit à rêver.

En songe, elle vit une grande salle :
D’un côté des hommes cravatés et même certains sages ;
De l’autre des musiciens, chanteurs et poètes délurés,
Dans un vaste bordel coloré.
Les cravatés, ne pouvant tolérer une telle pagaille, partirent sur le champ !
Et il ne restait dans cette salle que tous ces gens étonnants !

Surprise, au réveil elle comprit.
Elle mit de côté tous ses livres,
Et décida de vivre !
Elle accepta alors toute son humanité,
Ses sautes d’humeur, et son cœur parfois fermé.

Elle accepta toutes ses parts et sa dualité !
Et grâce à cela, elle trouva enfin son unité.

Son cœur s’ouvrit alors en corolle,
Car elle ne jouait plus aucun rôle.
Pour une fois elle s’aimait, même si rien n’était parfait.
Elle aimait même tout ce qu’elle avait tant cherché à masquer toutes ces années.

Elle arrêta donc de se faire violence,
Et entra dans sa propre danse.
Elle n’écouta plus les savants,
Mais son élan vibrant.

Elle devint une femme sauvage,
Capable parfois d’être en rage.
Elle pouvait pleurer,
Car elle en connaissait la beauté.
Elle accepta sa nature de femme cyclique,
Et devint magnifique.

Elle comprit que tout ce qui vivait en elle était divin,
Et la lumière vint enfin !
Elle ne cherchait plus la perfection linéaire,
Car elle sentait qu’elle était comme le mouvement de la Terre.
Elle dansait, chantait et riait maintenant de sa nature paradoxale et cyclique.

Et tout en elle était apaisé,
Car il n’y avait plus besoin de chercher.
Juste sentir la brise des étoiles sur sa peau
Et écouter le cantique des oiseaux.

Elle était maintenant l’océan qui voyait ses vagues.
Elle était la conscience qui vivait ses émotions.
Elle était le divin qui vivait dans son corps humain.
Elle était l’espace infini qui vivait le temps fini.
Elle était le calme qui regardait ses tempêtes.
Elle était l’unité qui vivait sa dualité.

Tout en elle s’était réuni.
Et elle vivait sa vie.

Caroline Gauthier – Au nom du corps

Le saut quantique a eu lieu.

MESSAGE de LAKAMI

L’élite savait déjà pour le saut quantique, c’est pourquoi ils ont libéré cette chose.

Il ne leur convient pas d’être libres et ils ne peuvent pas l’empêcher.
Nous sommes puissants dans l’amour et nous sous-estiment, donc ils sont pressés de lancer officiellement un nouvel ordre mondial.

LE SAUT QUANTIQUE EST PRODUIT

Les élites sombres sont très effrayées, ils savent que le collectif humain a atteint une vibration très élevée mais ils n’étaient pas conscients de jusqu’à quel point ni du nombre d’âmes éveillées qu’il y a maintenant.

Ils ne se cachent plus, leurs attaques sont directes et avant, il y en a encore qui ne sont pas capables de le voir mais cela ne veut pas dire que ce n’est pas réel.

Les attaques vont augmenter, ils vont essayer par tous les moyens que les gens ne se réveillent pas, que les éveillés ne puissent pas communiquer pour ne pas réveiller les autres et que les avancés soient vues comme des fous ou des criminels.

Quoi qu’ils fassent, peu importe, le saut quantique s’est déjà produit, il est inarrêtable, une partie de l’humanité envisage déjà les animaux comme semblables, respecte déjà la Terre Mère, elle comprend déjà qu’il n’y a pas de séparation.

Les âmes qui incarnent arrivent comme des enseignants, pas à expérimenter, incarnent par amour.

Il est possible que nous soyons témoins d’un changement total ou non, la transition durera peut-être une semaine ou 300 ans mais elle est inarrêtable.

Quoi qu’il arrive pendant la transition, rappelez-vous que vous vous êtes offerts pour être ici et maintenant, vous êtes les moteurs du changement, quoi qu’il arrive, quoi que vous voyiez, vous avez une responsabilité.

On vous demande une seule chose, une seule, n’en soyez pas nourris.
C’est tout ce que vous avez à faire, c’est aussi simple que ça, ne soyez pas de la nourriture.

L’être humain entre autres choses est l’un des générateurs les plus puissants qui existent. Nous sommes des vortex, selon la polarité dans laquelle vous vous alignez, créez une fréquence ou l’autre.

Ces entités se nourrissent de la fréquence négative, nous les nourrissons depuis des millénaires.

Le réveil de l’humanité a penché le tourbillon collectif vers le pole positif, c’est pourquoi ils attaquent avec une telle féroce, ils meurent de faim.

Vous le saviez sûrement déjà ou peut-être que c’est la première fois que ce message vous arrive, peu importe, demandez-vous si ça vous résonne, ne croyez rien.

Connectez-vous à votre âme et observez, si votre âme vous dit que c’est vrai, ne perdez pas une seconde de plus de votre existence à servir de nourriture.

Supprimez les basses passions de votre vie, haine, rancune, envie, peur, vices, nourriture qui proviennent de la souffrance d’un autre être, mensonges, ambition, égoïsme, tristesse, méfiance, tout cela génère de l’énergie dense, nourriture pour les sombres.

Soyez conscients de vos émotions et si vous ressentez comme ça, changez d’ipso facto votre énergie, mettez une musique qui vous élève et chantez, dansez, respirez, allumez un encens, embrassez vos chats, votre chien ou votre famille animal, allez vous promener dans la nature ou au parc, méditez, faites de l’exercice, faites ce qu’il faut mais changez immédiatement cette énergie parce que vous servez de nourriture.

Soyez toujours conscients, c’est tout ce qu’on vous demande, ne nourrissez pas les hordes sombres.

Nourrissez votre âme avec tout ce qui vous aide à vous élever, si vous vous habituez à vivre sur la fréquence de l’amour, votre réalité changera à votre volonté sans effort, vous êtes inarrêtable, vous êtes un être puissant.

N’ayez pas peur, libérez votre esprit de la matrice, concentrez votre attention sur ce que vous souhaitez mais surtout profitez, soyez heureux, souriez, chantez, dansez, aimez.

*******

Source http://sendadelcorazon.com/2020/04/06/transicion

Le temps est venu de choisir notre camp

Réflexion d’une éveillée consciente et triste du bonheur qui fout le camp.

Delphe, le 14 juillet 2020

En principe, cette date est synonyme de fête, de souvenirs anciens, de réussite au bac, de bals des Pompiers à St Paul, des « Oh! la belle bleue » sous la Tour Eiffel, des ballades sur les quais pour profiter du beau temps, des effluves des jardins fleuris, désormais ce temps semble si loin, reviendra-t-il un jour, le temps de la vraie fête ?

Ce fichu Covid est toujours dans nos têtes et nos conversations tournent encore trop souvent autour de lui.

Qui sont-ils ces monstres qui nous volent nos libertés, qui nous masquent et remasquent à outrance, qui veulent nous faire plier sous le poids de leur diktat ?

Qu’avons-nous faits pour être traités ainsi ? N’ont-ils pas accumulé assez de richesses pour aller jouer ailleurs leur rôle de dictateurs? Quand ce pouvoir sur le monde , cette manipulation généralisée vont-ils cesser ?

Même si c’est l’été, le temps des rires et des chansons, de la baignade, des sourires et des amours, nos cœurs sont lourds, la vie perd son sens.

Comment dire à nos amis que nous les aimons encore alors que nous ne pouvons plus les prendre dans nos bras (sauf bien cachés dans nos maisons), que nous ne pouvons plus leur décocher un sourire afin de leur souhaiter une bonne journée, pourquoi, pourquoi nous réagissons si peu ? Sommes-nous définitivement devenus des « moutons », de jolis petits soldats prêts à tout accepter ?

Révoltée, en colère, pour l’instant je n’ai pas trouvé d’interlocuteurs de mon côté, alors face à cette peur dominante, j’en suis réduite à me cacher, à me taire, les échanges éventuels étant de pure perte.

J’attends avec grande impatience de rencontrer «des éveillés», ou du moins, des personnes douées de bon sens, de sens critique qui s’informent, qui pèsent, qui comparent.

J’étais persuadée que mes amis, mes relations étaient de ce genre-là mais quelle déception, ils ne parlent que de peur et se soumettent à tout ce qu’on leur dit avec une docilité qui fait peine à voir de plus en se félicitant d’être aussi bien protégés par les pouvoirs publics.

D’habitude, la naïveté a tendance à m’émouvoir mais celle-là me tire les larmes. Quand le président Macron a annoncé que nous étions en guerre à plusieurs reprises, comme des naïfs que nous sommes, nous avons aussitôt pensé à la maladie mais que nenni, il s’agissait des « happy few » de la finance, des laboratoires, du pouvoir médical grandissant qui sont en guerre contre nous, le bon peuple qui incline la tête et se soumet.

C’est tellement plus jouissif de voir des millions d’individus à votre merci sur qui on peut faire toutes les expériences souhaitées, (manipulations sur les foetus entre autres), voir l’interview d’un membre d’un comité éthique sur YouTube, à qui on peut faire ingurgiter tous les médicaments qu’on veut (actuellement en France, il y a 400 médicaments reconnus valables, pourquoi y-en -a-t-il 5000 en circulation ?).

Le problème est ailleurs, il y a bien une attaque extrêmement pugnace entre les Forces du Mal et celles de la Lumière, comme dans les films américains si chers au public, mais cette fois c’est dans la Vraie Vie que ça se passe.

Le bouleversement est terrible et l’histoire de notre planète est en jeu.
Nos pensées qu’on sait désormais créatrices, sont notre seule chance de succès.
A nous de peaufiner dans notre cœur , le Monde dans laquelle nous voulons vraiment vivre.

Comme moi, aimeriez-vous que le monde des mensonges, des magouilles et des manipulations soit définitivement obsolète ?

Le temps est venu de choisir notre camp, ne nous trompons pas.

Delphe.

Image par Gerd Altmann de Pixabay

LE PLAN derrière les plans

Par MUrielle Robert

LE PLAN c’est la nouvelle terre de lumière, celle qu’il y a à l’intérieur de nous et qui va se manifester bientôt à l’extérieur…

CE PLAN DIVIN va resurgir par le nettoyage de tous les petits plans de l’ombre qui se dualisent en ce moment et se mondialisent par la peur et la soumission.

CE PLAN ne viendra pas cette fois-ci par un Sauveur ou des êtres de lumière ou « extra-intra » terrestres, IL viendra par cette nouvelle Terre déjà ensemencée en nous par les attributs divins déjà instaurés dans nos particules de lumière et qui rayonneront dans une manifestation naturelle de paix, de douceur, de légèreté, de communication de cœur à cœur et où l’Amour régnera partout sur cette nouvelle planète.

Enfin la Terre retrouvera ses vraies origines de Paradis, là où tout a commencé, là où nous vivions sur terre dans des continents qui vibraient les énergies d’amour, en constance communion avec la Source Divine, si naturellement !

Si les personnages d’Adam et Eve vous inspirent, allons-y, ce n’est pas un conte de fée, « tout personnage confondu », c’est l’histoire qu’il faut retenir, que ce Paradis sur terre existait et que nous y avons tous vécu, dans ce continent de la Terre qui autrefois s’appelait « MU » de la Lémurie (qui veut dire Lumière).

Nous y étions tous pendant bien des vies, dans une paix et une sérénité sans borne, toujours en connexion avec notre partie divine.

Comme c’est bon en mon âme ce doux souvenir lorsque nous vivions sur terre dans cette pureté naturelle et une relation avec les autres si facile et simple.

Les êtres de lumière n’étaient pas invisibles, au contraire, ils étaient nos compagnons, c’était nos enseignants et nos maîtres qui nous communiquaient leurs facultés d’intuition, de perceptions extra sensorielles et tous les dons de créativité et de manifestation naturelle de communication avec le Créateur.

Tout CE PLAN sera bientôt à l’œuvre, en route vers la 5e Dimension, pas en haut dans les hautes sphères galactiques, non bien ici, en notre corps de lumière bien campé dans notre corps de matière.

Il est secoué il va s’en dire par les tremblements de terre émotionnels et les volcans qui rugissent de honte et de colère et feront secouer les petits plans ratoureux et inconscients qui tentent la bisbille et la polémique.

Et tout ça à l’intérieur de nous… vous savez le reste… ainsi soit-il !

Sans le savoir, bravo les petits plans, vous allez servir à faire resurgir le GRAND PLAN de Lumière sur TERRE.
Il suffit de rester centré sur la dimension lumineuse de notre Terre intérieure, qui petit à petit, à mesure que toutes les structures tomberont une par une, fera resurgir ce Paradis terrestre dans sa pleine expansion de pureté, telle qu’elle était à ses origines.
C’est une nouvelle naissance qu’Elle attend d’ailleurs depuis longtemps…

ET tout ça commence à l’Intérieur de nous : préparer la vraie terre avec des semences de paix et d’amour, tout en l’arrosant de belles vibrations d’harmonie et de joie dans le Cœur afin qu’Elle pousse dans une nouvelle Conscience.

Tout cela en dehors de tout ce qui se trame autour et qui va dans tous les sens dans un déséquilibre parfait puisque le plan divin est parfait… ici maintenant.

Donc, tout peut nous arriver sur cette 3e dimension « virale », avec tous ces événements qui circulent autour de nous. On me montre souvent un carrousel qui tourne sur lui-même sans jamais aller nulle part, sauf répéter les mêmes scénarios… depuis bien des siècles.

C’est mieux de le laisser tourner et d’y demeurer au centre, comme un épicentre d’une tornade, là où tout est calme puis de se déposer en sa lumière intérieure et d’en sortir grandi pour un plus grand réveil de ce plan parfait en nous et pour nous et qui ne demande qu’à se manifester en une Terre plus accueillante et bienveillante.

Certains diront que je suis une rêveuse, mais en bonne québécoise, je dirais plutôt, « JE ME SOUVIENS »… notre devise du Québec.

MUrielle Robert, Auteure du livre de la Numérologie Sacrée de votre Couple Intérieur et trois livres sur le tarot et le tout dernier sur le tarot Spirituel.