L'enfer me ment.

Dimanche dernier, nous étions chez des connaissances et leur fils de 11 ans jouait avec une console vidéo. Alors que je lui ai demandé quel était le but de son jeu, il m’a répondu, sans quitter son écran, ‘c’est génial ! On vole des voitures, on fait des casses et on tue les gens’…

La maman a vu ma drôle de tête et m’a dit tout gentiment : ce n’est pas grave, ce n’est qu’un jeu.

J’ai essayé de leur faire comprendre qu’avec trois ou quatre ans de ce genre de jeu au quotidien, il aurait du mal à faire la différence entre fiction et réalité et il m’ont assuré que non.

Peu de temps après, il a créé ‘ma voiture’ dans son jeu et me la montrée. Puis, en riant et en faisant quelques manœuvres tactiles, la faite écraser par un gros camion…  et il a rit encore de plus belle en me disant ‘t’es morte’… et je lui ai répondu que c’était certainement mieux pour moi.

C’est une simple anecdote mais combien modèle de ce que vivent de nombreux enfants dans leur monde virtuel. Est-ce que le fait de jouer sera une circonstance atténuante pour la justice ?

accrocjeuEst-ce que dans quelques années, certains porteront plainte contre les créateurs de jeux pour leur maladie de l’esprit tout comme d’autres portent plainte contre les fabricants de cigarettes, parce qu’ils se sont créés un cancer du poumon ? Est-ce qu’ils ont été forcés… n’ont-ils pas leur conscience pour arrêter ou ne jamais commencer ?

L’enfer intérieur se construit action après action, pensée après pensée, émotion après émotion tout comme le paradis ou règnent la paix, l’entente, le partage, la joie, le respect…

L’enfermement dans un monde virtuel est un mensonge à la vérité de l’amour et un interdit au passage de la Nouvelle conscience.

L’enfer me ment… non, ce n’est pas la destruction qui est la voie de l’humanité, c’est l’amour !

Joéliah

signature

Aujourd'hui, je choisis…

Le bonheur se construit choix après choix, se monte marche de joie après marche d’amour pour élever sa vibration.

5391212_sQuels choix d’amélioration de votre vie avez-vous décidé aujourd’hui ?

Vous n’y avez pas pensé ?

Vous ne savez pas comment faire ?

Voici une formule bien sympa : le matin au réveil, alors que votre tête est bien calme, que l’agitation extérieure n’est pas encore en action (idéalement très tôt ou même parfois la nuit si vous avez un petit moment d’éveil) dites bonjour à la vie, souhaitez ‘que le meilleur soit’ pour tout.

Vous pouvez ajouter une intention, dite avec foi et assurance : aujourd’hui, je choisis de recevoir une idée géniale pour améliorer ma vie (mon travail, mes relations, mes activités…).

Ou encore : aujourd’hui, je fais confiance à la vie, et je la remercie d’attirer à moi la ou les personnes les plus adaptées pour m’aider à résoudre un souci.

Aujourd’hui, je reçois un cadeau qui va me faire plaisir, je laisse la vie choisir pour moi.

Aujourd’hui, je vais pouvoir mettre mes talents au service des autres de la meilleure façon possible.

Aujourd’hui, ma vie s’améliore grandement.

Aujourd’hui, je trouve une nouvelle manière d’être plus heureux(se)…

Aujourd’hui, je choisis de rendre plus heureuses une ou des personnes…

Aujourd’hui, je libère une mauvaise  habitude (ou croyance inutile) et j’en créé une nouvelle meilleure pour ma santé, pour mon entourage, pour mon travail, pour la vie…

Aujourd’hui, je prend du temps pour moi…

Il y a mille et une façons d’améliorer sa vie et donc, celle des autres, car si vous allez mieux, si nous allons tous mieux, notre vibration change et se répercute sur celle des autres en attirant chez eux une semblable.

L’écho répond toujours selon la fréquence envoyée !

Alors aujourd’hui, je choisis une belle élévation de fréquence chez tous les visiteurs du jardin.

Joéliah

Copyright (c) 123RF Stock Photos

signature

Souvenons-nous… de qui nous sommes.

Beaucoup d’anciennes croyances sont en train d’être éliminées et l’humain retrouve de plus en plus sa lumière et son bon sens.

Cependant, des années d’enchaînement mental et émotionnel ne se lâchent pas facilement. Les multiples croyances religieuses ont installé des programmes qui fonctionnent chez des milliers d’individus et ils agissent selon ce qu’ils ont appris depuis leur plus jeune âge, selon leur formation ou plutôt « formatation » .

Le formatage des informations spécifiques annule l’aptitude naturelle d’un humain à capter la vérité provenant de son âme et son esprit se trouve limité. La grande et fausse croyance de la séparation de la source divine est la cause de toutes les souffrances.

Parce qu’il se croit séparé de la force divine, sa nature cosmique lumineuse, l’humain endormi s’oblige a pratiquer des rituels, des sacrifices, des humiliations, des contraintes ou des punitions pour être reconnu et aimé de Dieu. Il tue pour Dieu croyant être sauvé, ne comprenant pas que l’autre est aussi divin que lui, issu du même noyau de création. Il rêve dans son sommeil de séparation.

Parce qu’il se croit séparé de la force divine, un nombre d’humain endormis pense qu’elle n’existe pas, qu’il n’y a rien d’autre que de la matière et se permet tout, sans connaissance de cette unité subatomique.

Parce qu’il se croit séparé des autres royaumes et des planètes, l’humain endormi saccage, tue, détruit, pollue et se moque des conséquences de ses actions.

Mais l’humain se réveille. Une partie ouvre les yeux sur toutes les manipulations dont elle a été victime.

Alors, certains sjesuis2ont en colère de s’être faits ainsi voler une partie de leur lumière… mais comprennent vite que c’était un jeu et prennent le temps de libérer ces émotions inutiles.

D’autres pleurent ces années perdues et comprennent qu’il y a pas de temps, que tout se vit dans l’instant présent et commencent à se réjouir de pouvoir vivre de nombreux instants de bonheur.

De nombreux sont heureux de se souvenir… et commencent à créer une nouvelle vie, heureuse et différente dans la compréhension que la matière est aussi  de la lumière et que l’expérience terrestre existe pour que la joie s’exprime dans cette matière.

L’humain commence à se souvenir… qu’il est esprit lumineux, force de création et qu’il a choisi d’étendre une partie de son être, dans une première cellule chargée d’informations… qui a pour mission de se diviser et de donner d’autres informations de création sur divers plans de vibrations.

Réjouissons-nous ! Le réveil sonne. Souvenons-nous… de qui nous sommes. Nous pouvons ainsi programmer de nouvelles journées de création dans la liberté donnée par l’autorisation d’être enfin divinement humains.

Le retour au Paradis a commencé pour ceux qui choisissent de manger les fruits de l’arbre de l’éternelle vie.

Joéliah

signature

Changer nos logiciels pour être plus heureux.

Vos souvenirs deviennent des mémoires lorsqu’ils sont enregistrés avec des émotions.

3723810_sCes mémoires sont des logiciels intégrés à votre ADN qui se ravivent avec les pensées rattachées aux souvenirs, ou à l’émission d’émotions de même fréquence.

Certains sont d’heureux logiciels et d’autres sont des logiciels de souffrance.

Tout comme vous pouvez vous servir de logiciels tant qu’ils sont en adéquation avec votre système basique, vous pouvez aussi les lâcher volontairement et les remplacer par des plus efficaces et sympathiques.

Vous pouvez aussi moderniser votre système et faire en sorte que votre logiciel ne soit plus compatible avec vos nouveaux choix.

Vous pouvez libérez de la mémoire en faisant un nettoyage régulier de tout ce qui est désormais inutile à votre bonheur.

C’est ici et maintenant, dans votre choix du moment présent, que vous pouvez complètement transformer votre vie et vous ouvrir à des possibilités infinies de vie meilleure.

Vous êtes vous-même l’ordinateur de votre vie, l’informaticien et l’utilisateur qui profite de tous les programmes.

Joéliah

Image : Copyright (c) 123RF Stock Photos

signature

Infolettre 150 du 14 juillet

joinfolettre

Que le meilleur soit ! Encore et encore.

Plus j’exprime cette intention dans ma vie et plus le meilleur se met en place au quotidien. Je sais que vous êtes plusieurs à avoir repris cette intention dans votre vie et qu’elle s’améliore aussi.
En affirmant avec conscience et foi cette intention pour tous les aspects de ma vie, cela se manifeste tant au point de vue du relationnel, que de la santé ou encore le matériel.
Je le souhaite aussi pour tout ce qui m’entoure… et tout s’améliore réellement.

Pour exemple, mon grand frère fait du parapente depuis des années. La semaine dernière, il a fait une chute de 4 m sur le dos et aurait pu se fracasser la colonne vertébrale, mais… que le meilleur soit… il avait récemment acquis une sellette avec Airbag ! La première en 20 ans… et elle lui a sauvé la santé ou la vie, et mieux que ça… la chute a dû agir sur sa colonne vertébrale et débloquer quelque chose car son dos va très bien depuis alors qu’il en souffrait avant ! Merci la bonne énergie de la vie.

Autre exemple très récent. J’ai décidé de donner le « Scénic » voiture assez grande à mon fils pour sa nouvelle famille, car une petite fille est attendue pour début aout et la sienne en piteux état…

Par une suite de faits bien organisés par la vie, j’ai pu acheter une belle occasion début juillet, et lui donner finalement plus tôt que prévu, le 6. Il la fait assurer seulement le 9 après midi et le 10 à 5h du matin, il a dû conduire sa femme à la clinique. A 6h, sa petite Charline a pointé son petit bout de nez et tout le reste, un mois plus tôt que prévu… et elle va très bien.

Comme quoi, tout peut être vraiment super, si on créé cette réalité.

Je ne mets pas tous les détails, mais vous assure que la vie est un vrai puzzle et chaque action est une pièce importante. Ayez foi dans le meilleur et il se manifestera, même si, temporairement, certaines pièces semblent être inutiles. Tout est utile.
Gardez la foi, entretenez une bonne énergie, libérez l’ancien et accueillez le meilleur avec joie et remerciement.
Vive la vie. Que le meilleur soit !
Joéliah
 

barredetente

Vous avez un souci avec le ménage ?

Cette petite réflexion que j’ai reçu par mail vous aidera peut-être :

Souvenez-vous toujours de ceci : « une épaisseur de poussière protège le bois en dessous ».
Une maison devient une demeure quand on peut écrire « Je t’aime sur les meubles ».

Avant, je passais au moins 8 heures chaque fin de semaine pour m’assurer que tout était parfait « au cas où on aurait de la visite ». Puis, la visite venait toujours la journée où je ne l’avais pas fait, ce maudit ménage.

Finalement, un jour j’ai réalisé que personne ne venait nous voir, ils étaient tous partis profiter de la vie et s’amuser…

menagereMaintenant, quand le monde nous rend visite, je n’ai pas à expliquer la « condition » de ma maison.
Mes visiteurs sont plus intéressés à ce que je fais pour profiter de la vie et avoir du plaisir, sauf les maniaques… mais leur avis est basé sur leurs choix.

Si vous ne l’avez pas encore compris, acceptez ce conseil :
La vie est courte, profitez-en maintenant…
Époussetez seulement si vous êtes obligés,
mais n’est-ce pas mieux de faire une peinture ou écrire une lettre, faire un gâteau ou des biscuits et lécher la cuillère ou planter des semences et tailler ses rosiers ? .

Pesez la différence entre vos désirs et vos besoins,
si tout passe dans le ménage, il ne reste plus beaucoup de temps pour visiter, voyager, nager, jouer, écouter de la musique , lire des livres, chérir les amitiés et vivre pleinement sa vie.

Époussetez seulement si vous êtes obligés,
et…profitez du monde extérieur, le soleil dans les yeux, le vent dans les cheveux, une ondée rafraichissante.
Aujourd’hui est un jour qui ne reviendra jamais.

Époussetez seulement si vous êtes obligés,

et souvenez-vous que la vieillesse va vous rattraper un jour.

Surtout, souvenez-vous qu’en partant, et vous partirez un jour, vous allez faire encore plus de poussière…

Ce n’est pas ce que vous accumulez mais ce que vous semez qui démontre le genre de vie que vous avez vécue.

 

signature

La Vérité ne peut être QUE dans la Lumière.

Joeliah copyrightLa Vie cherche tous les moyens d’expressions possibles. Observez simplement une petite fleur qui passe à travers la fente de goudron sur une route ou sur un mur.

Vous avez une fissure qui laisse apparaitre la lumière et la Vie se permet de créer à travers cette fissure.

Souvent toutes vos souffrances sont comme des fissures.

Ces fissures sont des failles qui ont permis à la lumière d’entrer.

C’est pour cela que chaque souffrance possède un trésor, car chaque souffrance permet à la lumière d’aller illuminer, à l’intérieur, vos cellules et vous rappeler qu’elle existe. Et avec la lumière arrive la Paix, arrive la neutralité, arrive la vérité.

La Vérité ne peut être QUE dans la Lumière.

L’ombre n’existe pas. L’ombre est une illusion de non-Lumière.

Prenez un endroit ombragé, laissez passer le soleil ou une lampe, une bougie, et cette ombre se transforme en lumière. Si l’ombre existait réellement, l’ombre resterait ombre, et ne pourrait pas se transformer en lumière.

N’ayez jamais peur de qui vous êtes. Vous êtes créés de Lumière. Vous êtes lumière.

Rayonnez ! Partout, où que vous soyez, rayonnez  cette Lumière ! Le temps du non jugement, de la neutralité, de l’Amour exprimé en toute simplicité arrive.

Observez combien il est simple et plaisant de cohabiter avec des personnes qui sont simplement dans l’Être. Nul besoin de critiquer, de juger, nul besoin d’avoir peur, tout est normal, tout est acceptable puisque JE SUIS, EST, de multiples façons possibles. C’est tout.

Comment LE TOUT pourrait-il enlever une partie de lui-même pour se critiquer ? Le tout ne serait plus le tout, or si le tout est, toutes les  possibilités de la Vie ont le droit d’être.

Source : Un EnSeigneur de Lumière, reçu par Joéliah

Photo personnelle de la jardinière.

signature

Qui est le Je qui m'anime ?

 Si l’on vous demande spontanément de répondre à la question   ‘Qui êtes-vous’ ?

Qu’est-ce qui vous vient spontanément à l’esprit,
dans ce « Je suis » qui vous qualifie ?

Prenez un temps de réflexion, un papier et notez ce qui vous vient…
là, maintenant…

Oui, réellement ! Amusez-vous à vous définir.

Vous allez peut-être commencer par vous présenter sous votre identité ou votre qualification :
‘Je suis Chantal, la secrétaire’ ou ‘je suis Paul Dupont, le fleuriste’…

Ou encore un état qui rapproche :
‘Je suis l’ami de Patrick, ou je suis le copain de Jade ou le fan de ce chanteur’.

Qui Suis-Je ?

Vous pouvez aussi vous situer :
‘Je suis de telle ville ou de telle nationalité’ ou ‘Je suis de nulle part, ou de la terre entière’

Vous décrire humainement :
Je suis un homme ou une femme, je suis papa ou maman ou je suis sans enfant.
Je suis grand, voir très grand, petit voir très petit… comme ces deux extrêmes :

Je suis gros ou maigre, je suis belle ou laide’, je suis handicapé, sourde ou je boitte…

Ou encore préciser votre rapport à la religion :

Je suis adventiste ou évangéliste, musulmane ou chrétienne, juif ou bouddhiste, athée ou libre penseur…

Qui Suis-Je ?

Vous pouvez préciser votre état d’esprit :
Je suis un pauvre malheureux,  je suis indifférente ou passionnée, je suis fatigué ou plein d’entrain ou je suis un ‘pov con’ ou un sage érudit.

 Affirmer votre position sociale :
Je suis la directrice de ceci ou le gérant de cela, le ministre des impots ou le Président de telle société.

Vous avez des centaines de possibilités et l’humanité
réunie à des milliards de descriptions possibles.

Et tout est possible parce que chacun fait partie du Principe de VIE.

Et croyez-vous que la vie soit plus importante chez l’un que chez l’autre ? Elle est !

JE SUIS LA VIE, je suis EST la vie.

JE SUIS est le principe actif  partout dans l’univers.
C’est la substance motrice de toute vie et toute action.

Chaque fois qu’un ‘Je suis’ est prononcé, la vibration de ce qui suis est mise en action,
par la loi de résonance et d’attraction
et tel un écho fidèle met en action la détermination de ce choix.

Le Je suis, prend la force du coeur et plus l’intensité est forte, plus le résultat est fort.
A celui qui choisi d’émettre ‘Je suis triste’,  l’écho lui renvoie la tristesse…
et au contraire à celui qui crie ‘Je suis vraiment heureux de vivre’, l’écho lui apporte le bonheur.

Mais attention, il est impossible de tricher sur l’émission d’une fréquence.

S’il est facile de mentir à une personne qui n’est pas apte à comprendre le mensonge,
c’est impossible de tricher sur sa fréquence !

Vous pouvez affirmer au monde entier, ‘Tout va bien » et faire comme si,
mais si au fond de vous, vous savez que vous êtes bientôt ruiné,
l’énergie que vous émettez est celle de la fréquence de la
perte.

C’est la pensée source qui est la plus forte,
celle qui vient de l’hémisphère droit de notre cerveau et dont nous n’avons parfois pas conscience.
La force Je suis, manifeste sur la fréquence, pas sur le mental.
La morale n’a rien a voir dans cette loi d’attraction.

Je suis, est ‘la’ force de manifestation de vie fréquentielle, ajustée et qui explique tout.

Le principe force du « Je suis » est aussi puissant que ce que chaque être lui permet de se manifester à travers lui.
Il n’y a aucun jugement de valeur à l’expression de la vie.
Tout ce qui est, est, rien ne peut-être en dehors de ce Tout.

Les fréquences peuvent se changer et la vie peut s’améliorer rapidement.
Tout est possible !

C’est souvent ce qui est appelé un miracle.

Changez la fréquence de base et le reste changera.

Alors, quel ‘Je suis’ allez-vous activer maintenant et dans tous les moments présents à suivre ?

Je suis d’accord ou je suis contre ce texte… ?
Je suis heureux ou en colère, je suis libre ou je suis emprisonnée dans mes croyances et concepts limitants… ?
Vous savez ?  « Je suis » est libre !

Je suis Tout ce que Je choisis et Tout est juste dans l’énergie !
100% responsable de ses choix. J’assume !

Joéliah©/Lejardindejoeliah.com

signature

Bienvenue Charline.

Aujourd’hui, Mamie jardinière est comblée et heureuse d’accueillir une nouvelle petite âme au sein de sa famille. Et pour cette première petite fille de son côté (+ 11 du côté du jardinier….), voici le beau poème de Victor Hugo :

Lorsque l’enfant paraît

BB - Valerie Reine copyrightLorsque l’enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit à grands cris.
Son doux regard qui brille
Fait briller tous les yeux,
Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,
Se dérident soudain à voir l’enfant paraître,
Innocent et joyeux.

Soit que juin ait verdi mon seuil, ou que novembre
Fasse autour d’un grand feu vacillant dans la chambre
Les chaises se toucher,
Quand l’enfant vient, la joie arrive et nous éclaire.
On rit, on se récrie, on l’appelle, et sa mère
Tremble à le voir marcher.

Quelquefois nous parlons, en remuant la flamme,
De patrie et de Dieu, des poètes, de l’âme
Qui s’élève en priant ;
L’enfant paraît, adieu le ciel et la patrie
Et les poètes saints ! la grave causerie
S’arrête en souriant.

La nuit, quand l’homme dort, quand l’esprit rêve, à l’heure
Où l’on entend gémir, comme une voix qui pleure,
L’onde entre les roseaux,
Si l’aube tout à coup là-bas luit comme un phare,
Sa clarté dans les champs éveille une fanfare
De cloches et d’oiseaux.

Enfant, vous êtes l’aube et mon âme est la plaine
Qui des plus douces fleurs embaume son haleine
Quand vous la respirez ;
Mon âme est la forêt dont les sombres ramures
S’emplissent pour vous seul de suaves murmures
Et de rayons dorés !

Car vos beaux yeux sont pleins de douceurs infinies,
Car vos petites mains, joyeuses et bénies,
N’ont point mal fait encor ;
Jamais vos jeunes pas n’ont touché notre fange,
Tête sacrée ! enfant aux cheveux blonds ! bel ange
À l’auréole d’or !

Vous êtes parmi nous la colombe de l’arche.
Vos pieds tendres et purs n’ont point l’âge où l’on marche.
Vos ailes sont d’azur.
Sans le comprendre encor vous regardez le monde.
Double virginité ! corps où rien n’est immonde,
Âme où rien n’est impur !

Il est si beau, l’enfant, avec son doux sourire,
Sa douce bonne foi, sa voix qui veut tout dire,
Ses pleurs vite apaisés,
Laissant errer sa vue étonnée et ravie,
Offrant de toutes parts sa jeune âme à la vie
Et sa bouche aux baisers !

Seigneur ! préservez-moi, préservez ceux que j’aime,
Frères, parents, amis, et mes ennemis même
Dans le mal triomphants,
De jamais voir, Seigneur ! l’été sans fleurs vermeilles,
La cage sans oiseaux, la ruche sans abeilles,
La maison sans enfants !

Victor Hugo

Photo copyright Valérie Reine, réservée au Jardin.

signature

Virtuose de la création.

Voici quelques phrases positives, à dire aujourd’hui en conscience… et tous les jours que vous voudrez, car l’évolution ne se fait pas un jour particulier mais dans la durée.

La persévérance, la répétition des mêmes engagements, la patience, l’assiduité à un travail ouvrent les portes au vrai changement.
Ce n’est pas parce que l’on fait une fois un exercice que l’énergie a le temps de s’installer en nous et de modifier notre ADN.

chef-orchestreLes Maîtres disent ‘ils faut répéter jusqu’à 77 fois pour que l’information rentre dans tous les aspects de la personnalité et soit intégrée’
C’est ce qui fait la différence entre un amateur et un virtuose, l’entrainement, encore l’entrainement et toujours l’entrainement, jusqu’à ce que cela fasse partie intégrante du soi.

Demandez à un musicien, à un peintre, à un grand cuisinier, à un mécanicien, à une dactylo rapide, combien de temps ils se sont entrainés pour être aussi performants…
Le talent de naissance peut aider à la base, mais sans travail les plus grands talentueux ne savent même pas qu’ils ont du talent.

Vous avez le talent de l’esprit en vous, mais sans travail, il ne peut s’exprimer au mieux.
Alors si vous le voulez, voici un exercice d’éveil :

Soyez bien au calme dans un endroit paisible ou isolé (à défaut d’un bel endroit à la campagne, les toilettes peuvent faire l’affaire),
Respirez longuement trois fois pour calmer votre mental et commencez à dire à voix audible :

Aujourd’hui est une journée merveilleuse car je le décide.
Même s’il y a des problème, tout s’arrange toujours autour de moi.
La paix s’installe dans ma vie et calme tout ce qu’il faut apaiser.
Je suis certain (e) de réussir, même si j’ai encore quelques difficultés qui vont s’estomper naturellement.
Mon corps regagne en santé à tout moment et je rayonne la vie.
Le bien-être s’installe définitivement en moi.
Je suis de plus en plus actif(ve) pour le mieux-être de la planète.
Je fais connaissance de personnes merveilleuses.
Par ma paix, ma joie, ma santé et mon bonheur, je m’élève chaque jour davantage

Et vous répétez tranquillement ces phrases plusieurs fois.

Vous pouvez créer vos propres phrases, mais surtout, c’est votre attitude et vos ressentis qui font la différence.

Car dire des phrases puis faire le contraire dès que vous croisez quelqu’un ou que vous êtes seul(e) et que la morosité vous rattrape ne sert à rien.
Il est nécessaire de lutter contre votre destructeur intérieur, le petit moi, qui a peur de l’évolution, que vous soyez trop important ou trop méritant…

Si une pensée négative arrive, dites-lui ‘tais -toi!’ c’est le grand Esprit qui commande, c’est la belle vie !
Et répétez vite une phrase  positive ‘je mérite’ ‘la vie est merveilleuse’ ou autre.

Dans les phrases, le fait de dire qu’il existe la situation négative mais qu’elle va changer, fait la paix avec votre partie de l’ombre.

« Même si aujourd’hui je suis dans une situation financière délicate, je suis certain(e) que je vais être aisé(e) financièrement rapidement, car la richesse est mon dû spirituel. » et vous gardez la foi sur cette assurance.
« Même si je suis seul(e) aujourd’hui, je suis sur(e) que je vais rencontrer un bon conjoint, car j’ai toujours formé un couple harmonieux dans l’esprit divin’ et vous gardez la foi de cette union qui arrive…

C’est ainsi que vous pouvez créer vous-même votre futur à partir de maintenant.
Vous devenez Maître de l’orchestre de votre vie.

Essayez, essayez et essayez encore et vous deviendrez des virtuoses de la création.

Joéliah

Source photo

signature

L'homme qui sait méditer.

On demanda un jour à un homme qui savait méditer, comment il faisait pour être si recueilli, en dépit de toutes ses occupations.

9894688_s   copyright 123rf.comIl répondit:
Quand je me lève, je me lève.
Quand je marche, je marche.
Quand je suis assis, Je suis assis.
Quand je mange, je mange.
Quand je parle, je parle.

Les gens l’interrompirent en lui disant :
« Nous faisons de même, mais que fais-tu de plus ? »

Quand je me lève, je me lève.
Quand je marche, je marche.
Quand je suis assis, je suis assis.
Quand je mange, je mange.
Quand je parle, je parle.

Les gens lui dirent encore une fois:
« C’est ce que nous faisons aussi ! »
Non, leur répondit-il.

Quand vous êtes assis, vous vous levez déjà.
Quand vous vous levez, vous courez déjà.
Quand vous courez, vous êtes déjà au but.

Quand vous mangez, vous parlez…
Quand vous agissez, vous pensez à autre chose…

Auteur inconnu.

Et vous ?

L’art d’être conscient de chaque instant présent est celui de la maitrise totale de l’ego.

Apprendre à penser à ce que l’on pense, à écouter ce que l’on va dire avant de le dire, à écouter les ressentis de son corps, à se taire en écoutant les autres, à regarder ce qui est autour de nous dans l’instant présent, à bénir et rendre grâce pour tous les cadeaux de la vie, voici quelques bases pour faire de sa vie, une méditation d’amour permanente.

Joéliah

 

signature