Infolettre 200

joinfolettre

Bonjour et beau moment présent, bien mouillé pour certains… et pluie bienvenue là où terre a soif.

Avez-vous déjà fait le parallèle entre vie humaine et météo ? Même si ce n’est pas synchro… il y a des moments très doux, puis des rafraichissements, des orages, des tornades parfois, ciel gris et puis l’arc-en-ciel arrive et tout revient calme.
Le monde est ainsi à l’image de la nature.
Au proche-orient, c’est la guerre des hommes dans un temps paisible alors qu’un typhon sévit au Japon auprès d’humains calmes… peut-être un besoin d’équilibre planétaire dans un monde soumis à la dualité ?

En nous, pour trouver l’équilibre, il est bon de se connaître ‘à fond’ et de libérer ce qui pourrait entrainer des tornades imprévisibles.
Plus la douceur prend la place et plus la paix s’installe en permanence. C’est avant-tout l’amour que l’on se porte et donc à l’énergie qui nous donne vie qui permet de trouver cette paix et donc de la rayonner dans le monde et de se créer une vie plus sympathique.
Mais parfois, une tempête permet de rajuster ce qui est devenu plus mou au fil du temps…

Je vous souhaite une belle météo intérieure.
Joéliah

etreetfairejoeliah

barrechronique

Le rajustement.

Pour faire suite à la lettre de la semaine dernière sur le fait de noter 50 rêves à réaliser, j’ai eu l’idée d’illustrer sur Facebook un exemple personnel vécu à partir d’un grand désir : toucher et nager avec un dauphin, tel Flipper dans la série, mais en plus, à Tahiti…. (rêve utopique lorsque l’on est fauché comme les blés et que c’est vraiment irréalisable matériellement sur l’instant présent).

A l’époque, en février 2008, moins de 6 mois après avoir émis et vibrer d’espoir et de foi sur cette intention, la vie à mis en place une série de faits, une invitation à venir animer un stage à Tahiti et l’hébergement qui allait avec. Et lors de la visite de Mooréa, il y avait possibilité de nager avec un dauphin… mais dans un parc, et mon temps libre était limité.
J’ai donc un peu à contrecœur, opté pour cette réalisation et j’ai vécu une heure de rêve et d’intense lien d’amour avec ce dauphin. Je me souviens lui avoir demandé pardon au nom des humains pour cet enfermement et remercié grandement pour l’amour qu’il permettait de vivre.
J’avais aussi donné l’amour de tous les lecteurs de l’époque…

J’ai donc mis cette photo qui pour moi représentait vraiment atteindre « la lune »…
mais une lectrice s’est aussitôt braqué contre le fait que l’on puisse faire l’apologie de ces centres, que j’étais presque inhumaine d’oser montrer cela… elle s’est attardée émotionnellement sur « le doigt ». Je lui ai bien dit que j’étais de son avis et aurait de loin préféré nager en pleine mer, mais elle s’est braqué et a insisté dans plusieurs posts… faisant de ce exemple l’apologie de la souffrance animale, ce qui n’était bien sur ni le but, ni ma fréquence.

Ceci m’a chamboulé un peu car mon intention première était simplement de démontrer que la vie donne les moyens de réaliser ses rêves même qui paraissent irréalisables matériellement. Certainement que j’avais oublié à l’époque de réfléchir sur le fait qu’il existait des parcs à dauphins, et préciser ‘un dauphin libre en pleine mer’ parce qu’à Tahiti, je pensai qu’il ne pouvait en être autrement.

La nuit suivante, j’ai été réveillée et invitée par mon âme, à 4h du matin, a supprimer humblement cette image d’expérience, car sa vibration n’était plus ajustée en fréquence de joie et mettre à la place un autre texte plus en accord avec la réalité du moment présent. Cela à chagriné au matin cette personne qui a préféré se désinscrire parce que je n’avais pas respecté ses choix d’expressions et que je n’étais pas, pour elle, accordée entre le faire et l’être. C’est son choix et c’est juste ainsi.

Dans la vie, nous sommes ainsi parfois amenés à nous bloquer sur des pensées ou blessures, des opinions personnelles, en oubliant de capter l’essence de ce que la vie donne et nous pouvons passer des mois à maugréer sur ces faits dérangeants.

Mais lorsqu’arrive ainsi un contre-courant, il est bon d’observer pourquoi la source d’amour ne coule plus dans le bon sens. C’est ainsi que l’on peut avancer librement. Pas en accusant les autres, pas en restant bloqué sur un fait, mais en analysant le pourquoi et en rectifiant vite.
En rajustant très vite avec humilité et amour.

Là, c’était pour moi, un désaccord inconscient entre la fréquence de désir de rendre les autres heureux y compris les animaux, ma fréquence de défense de la liberté pour tous… et cette expérience d’il y a 7 ans. Alors merci à la vie pour cette rectification.

C’est vrai que j’étais fixée sur la joie égotique de ce moment… et sur le fait que cette expérience pouvait aider d’autres personnes à réaliser leurs rêves – égotiquement – y compris celui de certains de libérer des dauphins captifs pour le plaisir de servir la liberté… mais là aussi, n’est-ce pas un plaisir égotique ? Et en réfléchissant bien, Tout étant Tout… Y a t-il quelque chose de non égotique dans ce monde ?

Ceci dit, la prochaine fois que je montrerai la lune, je m’arrangerai pour avoir un doigt plus propre.

Joéliah.

barredetente

1Dauphins

Pour me faire pardonner auprès des dauphins… voici une belle histoire entre un chien (qui ressemble beaucoup à Orion) et un…
6mn de plaisir . Cliquez ici.

barrejoeliah

Le nouveau stage ‘créateur de moi-m’aime’ permet d’aller révéler les zones de non amour, les croyances qui empêchent cet amour de se manifester sous forme de valeur et d’autorisation d’être, en libérant ce qui peut bloquer et en rajustant la fréquence énergétique.

A ce propos, il reste deux places pour le stage du 23 au 27 AOUT. Profitez-en si vous avez besoin de vous aimer mieux et d’améliorer votre vie, en plus, le lieu est calme et reposant.
Renseignement ici.

Si vous êtes dans la région d’Annemasse-Genève, il y a encore quelques places pour le stage de deux jours des 26 et 27 JUILLET. Renseignements ici.

La paix du nouveau monde est liée à la reprise de la responsabilité pleine et entière de ses actes et de nouveaux choix conscients avec le plus de sagesse et d’amour possibles.

C’est chacun qui peut oeuvrer dès maintenant.
Un plus un, plus un… et l’humanité redevi-UN amour telle qu’elle est dans la fondation de son essence.

Belle semaine

*************

Pour vous inscrire à la lettre cliquez ici.

L'élévation demande de nouvelles habitudes.

Chaque génie angélique est porteur d’une vertu spécifique. Nous portons en nous, dans nos demeures philosophales, ces vertus qui ne demandent qu’à se manifester pour la gloire de la Vie. Voici un extrait du message de l’ange 37 Aniel, syntonisé par Joéliah il y a 12 ans déjà, lors d’une intensive angélique de 24h en Guadeloupe où chaque 72 ange a donné un enseignement concis de la mise en application de son essence :

18140184_s« Osez, libérez vos mauvaises habitudes pour pouvoir vous élever.

Vous ne pouvez pas évoluer si vous faites toujours la même chose…/…

Lorsqu’il y a élévation il y a toujours amélioration, l’une ne va pas sans l’autre.

Mais quelquefois il y a un temps d’adaptation qui permet de croire que la situation est plus mauvaise qu’auparavant, c’est une illusion, en fait c’est une réadaptation de vos cellules à la nouvelle énergie, au nouvel espoir.

Entretenez simplement votre foi dans la révélation, dans l’élévation et vous aurez automatiquement une vie meilleure. N’hésitez pas, brisez le cercle de vos habitudes et transformez-vous, ayez de nouvelles attitudes, qui vous apporteront plus de joie, plus de grandeur. »

PS : Aniel inclut le fait que, parfois, il est nécessaire de se séparer de personnes qui font le choix de ne pas évoluer et peuvent entraver l’évolution.

Extrait du livre, ‘Enseignements des Anges de Lumière’

Image : Droit d’auteur: isoga / 123RF Banque d’images

La vie du bon côté

La vie est une suite de choix… on peut la voir belle ou moche, se rendre malade par ce qui est, ou apprécier de trouver l’or dans toute situation.
Regarder la vie du bon côté ou maugréer sur le mauvais…
On peut apprécier l’ombre quand il fait soleil, et le soleil quand il fait un peu froid.
Rien n’est tout bon ni tout mauvais, c’est notre point de vue qui fait toute la différence.
L’important étant d’être bien avec soi, ici et maintenant.
Joéliah

santemagazine

 

 

 

 

 

 

 

Image Facebook santé magazine

Prendre le temps pour honorer la nature.

Ce champ de lavandes est en bord d’une route dans le Gard.
Quel bonheur fut ce moment d’autorisation d’un temps de pause, malgré l’emploi du temps chargé, pour observer et admirer ce magnifique cadeau que nous offrait la nature…

Conseil du jour : osez prendre un temps sur votre temps… arrêtez-vous cinq minutes pour respirer… pour honorer la vie… où que vous soyez, il y a toujours un cadeau à découvrir.

Et l’état de grâce qui s’ensuit vous réjouira pour toute la journée.

Joéliah

tempsdevivre

 

 

Vive le respect

Nous sommes sur Terre pour expérimenter les différences et pour créer notre réalité. La vie se manifeste sous tous les aspects possibles de formes, de couleurs, d’odeurs, de sons… et tout devrait cohabiter en bonne intelligence du coeur.

Malheureusement, ce n’est pas ainsi que certains « EGO » humains se sentant pas du tout égaux ont choisi de manifester dans leurs choix d’incarnations.
Les uns se sentant supérieurs aux autres, de par leur éducation, ne comprennent pas qu’ils sont complètement à l’opposé de ce qu’ils prônent.

Quand l’intelligence du coeur n’est pas activée, voilà ce que ça peut donner… et quand elle y est, voilà aussi…

Cette histoire est arrivée en vrai il y a quelques années et les passagers ont applaudi.
Ceci est une reconstitution :