Nous sommes tous, un jour ou l’autre, soumis à des épreuves ou de celles de membres de notre famille, des amis ou proches et il n’est pas toujours évident de savoir réagir à bon escient en restant calme.

C’est à l’intérieur que la paix doit déjà s’installer pour pouvoir être utile et apporter un peu de réconfort, car pris dans la tourmente de l’émotion, c’est impossible, l’énervement, la perte de sang-froid, la colère ou l’impatience peuvent tout détruire.

Dans ces cas, une bonne respiration lente est a faire pour oxygéner le cerveau, puis un centrage au coeur en ramenant au moment présent et en choisissant calmement ce que l’on désire vivre.

La vie quotidienne peut s’améliorer si on améliore ses pensées, ses émotions et ses actions.

Il peut être bon de se relier aux Rayons Sacrés et dans ce cas plutôt le jaune :

11279366_sLa clarté d’esprit étant essentielle. L’activation du rayon jaune de la sagesse pour éclaircir les idées et en même temps, il est bon de confier cette épreuve à sa partie supérieure, ses guides plus aptes à donner de bons conseils.
Conseil : se tenir debout, bien enraciné, lever les mains vers le ciel, et dire avec foi et conscience : ‘par la puissance de l’amour, je demande à l’esprit de sagesse de s’activer à travers le rayon jaune dans toutes mes cellules et de rayonner sa puissance et sa lumière afin de m’aider à rayonner cette vertu à ce moment présent.

Il est possible de prier ou de chanter :

La prière de la sérénité 1
http://www.youtube.com/watch_popup?v=mH11_7DW0VI

Mais aussi de se débarrasser de ses idées noires comme l’exprime Nicole Charest dans ce diaporama :
http://www.youtube.com/watch_popup?v=lZ8UyG9uTKg

Et le mantra de la grande compassion ‘Om Mani Padme Hum’ peut être aussi salutaire, surtout accompagné de magnifiques mandalas qui aident à se recentrer :
http://www.youtube.com/watch_popup?v=TDUdT5z_CBU

Inutile d’être bouddhiste ou de connaitre ce mantra pour en ressentir les bienfaits au bout de quelques minutes d’écoute.

Ainsi recentré et apaisé, tout devient plus simple et l’élévation à un niveau supérieur, permet de voir le problème sous un aspect plus serein et d’agir plus posément.

Et de se rendre compte, finalement que seule l’expression la plus simple de l’amour peut harmoniser au mieux la situation avant de passer à la meilleure action possible dictée par le coeur.

Que le meilleur soit.
Joéliah

Image copyright (c) <a href=’http://www.123rf.com’>123RF Stock Photos</a>

Il est temps d’être vraiment qui l’on est, sans la peur du jugement et tout en étant clair avec la matière.

JOJe fais partie, comme certain(e)s d’entre vous, de personnes qui n’ont pas vraiment de classification normale vis à vis des statuts de la société et ce n’est donc pas toujours évident de se définir aux yeux des autres…

Quand j’étais vendeuse ou militaire, c’était super… ‘je suis vendeuse, ou je suis militaire’
Quand j’étais secrétaire de mairie, c’était super.. ‘je suis secrétaire de mairie’…

Mais quand j’ai commencé à devenir canal radio pour les anges et les êtres de lumière et que j’ai reçu la mission de faire passer ces enseignements d’éveil, ouaouh !

Il n’existe pas de diplôme officiel de ‘channel’ appartenant à une école humaine… alors comment se classifier ?
Pour les impôts, y a toujours une solution, mais pour la société ?

Médium, non, car en dehors de la connexion, je n’ai pas d’autre don de captation.
Voyante, pas du tout.
Guide spirituel, c’est bien trop pompeux et orgueilleux, alors que j’apprends en même temps que je reçois.

Le plus embêtant, c’est quand la famille demande ‘que fais-tu ?’… et ça dure depuis des années.

Alors cette année, j’ai décidé de me nommer ‘Coach de bonheur’… car, grâce à une amie, j’ai pu analyser clairement ce que je fais depuis des années : j’aide les gens à aller mieux, à embellir leur vie, à l’améliorer.

C’est vraiment le message des guides pour cette année : redéfinissez-vous clairement, et faites ce que vous savez le mieux faire, naturellement.

Si vous savez peindre bien et que vous aimez, alors mettez la peinture au premier plan de votre vie.
Si vous préférez danser, ou être avec des enfants, des personnes âgées, ou faire de la pâtisserie, faites-en votre métier… ou du moins, faites en sorte que votre talent soit mis au service officiel des autres.

L’amour et la joie que vous mettrez à faire ce que vous aimez le plus va soutenir l’énergie et sert de cadeau vibratoire aux autres.
Mais ne vous oubliez-pas, ne vous sous-estimez pas.

Ne pensez pas, comme je l’ai fait trop souvent, que, comme c’est facile pour vous, cela n’a pas de valeur et doit être donné.
Car c’est là que le lien entre le spirituel et le matériel doit se faire.

Servir, donner, aider, partager fait partie de cette dimension spirituelle, et recevoir, appliquer, partager et faire circuler, fait partie de la dimension matérielle.

Unir les deux est indispensable tant que l’on est dans une dimension de troisième niveau, même si l’on touche la quatrième par le cœur, ou la cinquième parfois lors de méditations profondes ou d’état modifié de conscience.

La modestie n’est pas toujours une qualité, surtout lorsqu’elle est liée à un sentiment de dévalorisation ou de peur de jugement, alors que l’humilité (pas l’humiliation) en est une.

L’humilité par exemple, c’est reconnaitre naturellement, avec simplicité que l’on a un talent ou du savoir-faire de qualité qui peut être remarqué par une autre personne et, sans s’enorgueillir, remercier pour un compliment.

Quel talent avez-vous qui vous est particulier ? Soyez Humble, pas modeste. Vous en avez obligatoirement un ou plusieurs.

Osez-vous le mettre au service des autres en toute simplicité ?

Osez-vous vous en servir pour améliorer votre cadre de vie ou simplement gagner l’argent nécessaire pour bien vivre ?

Il y a quelques années, une dame m’avait dit ‘j’ai beau chercher, je n’ai aucun talent’. Elle avait dans les 60 ans. “Je n’ai pas de talent artistique, je n’aime pas faire la cuisine, je ne fais pas de sport. J’ai fait toute ma carrière dans un grand dépôt de chaussures et je rangeai des boites toute la journée, ce n’est pas ça qui a pu changer le monde ! Elle était assez dépitée sur sa vie”

Et elle m’avait invité chez elle à prendre un thé. Et là, je découvre une maison de poupée… tout était rangé impeccablement, mignon. Elle décorait des boites à chaussures avec du papier cadeau, ses armoires étaient comme dans un magasin.

Je lui ai dit qu’elle avait un talent extraordinaire de mettre du propre et de l’harmonie dans une maison, ce qui est loin d’être donné à tout le monde !
Pour elle, c’était tellement naturel, qu’elle n’imaginait pas que ce soit un talent.
Je lui ai dit que certainement, beaucoup de femmes aimeraient avoir des conseils de rangement et apprendre à habiller des boites et qu’il y avait peut-être une association de quartier qui serait prête à lui offrir ses locaux.

8796170_sElle a mis quelques semaines à réfléchir à cela… et un jour, elle a osé mettre une petite annonce pour aider des personnes à trier, ranger, classifier et décorer. Au début deux personnes ont accepté et elle a pu aider de plus en plus de personnes. Au début, elle offrait ses services et petit à petit, a osé se faire payer, ce qui a augmenté sa petite retraite et les personnes étaient heureuses d’être si bien conseillées.

Je l’ai perdu de vue depuis un bon moment, mais je sais qu’en trouvant ce talent qui pour elle n’en était pas un, elle s’est sentie grandie et utile pour aider les autres à aller mieux.

De la même manière, vous avez automatiquement un talent unique et intéressant pour les autres. Nous sommes sur terre pour nous entraider, pour partager, pour faire valoir ce que l’on sait faire de mieux.

En ce temps de renouveau, de renaissance et d’élévation, osez sortir de l’intérieur ce qu’il est temps de présenter à l’extérieur.

Votre travail ne vous plait pas trop… ajoutez-y de l’amour. Imaginez qu’en accueillant quelqu’un vous lui éclairez sa vie, ou qu’en servant une personne vous ajoutez du bonheur à sa vie. Qu’en téléphonant, chaque mot apportera du bien-être à l’autre personne ou imprégniez la lettre que vous écrivez de paix et de respect et pensez que toutes les personnes qui la toucheront recevront cette paix.

Il est toujours possible de faire de sa vie, un rayonnement d’amour, de paix, d’harmonie, de joie, de lumière…
Un cadeau de remerciement à cette énergie de vie.

La lumière et l’amour peuvent tout changer. Oser manifester qui vous êtes, dans la paix et la simplicité, l’honnêteté et la justesse, l’abondance et le service, la sagesse et l’amour.

Que le meilleur soit !
Joéliah

Image boites copyright (c) 123RF Stock Photos

Lorqu’arrivent des contrariétés, des dérangements, des contretemps, ce sont de beaux cadeaux pour nous montrer quel est notre degré d’acceptation.

Nous pouvons essayer de lutter, de nous battre contre 13605577_sl’extérieur, de tenir tête pour montrer que nous sommes plus fort que l’adversaire, ou que nous pouvons surmonter avec orgueil une situation blessante ou encore, simplement, avouer notre impuissance devant ce fait, et humblement, demander de l’aide à la vie et rester tranquille en attendant que ça s’arrange, et en créant cette amélioration.

C’est un moyen rapide de voir si les blessures d’âmes sont encore éveillées, si la paix est imperturbable où si, au contraire, à la moindre contradiction, il y a de grosses émotions qui se présentent.

L’adaptabilité est liée à la tolérance, à la joie de vivre des situations différentes avec l’assurance d’être toujours au bon endroit, au bon moment, à l’opposé de la contrariété qui s’appuie sur des peurs.

Quelle peur peut bien se présenter alors ?

A chacun(e) de répondre.

Quelques pistes : peur de ne pas être aimé(e), peur d’être rejeté(e) ou abandonné(e), peur de manquer ou frustration, peur d’être dévalorisé(e) ou non reconnu(e). Peur de gêner, peur de souffrir, peur de devoir se montrer, peur de demander, peur d’être reconnu(e)…

Et puis, quel est le niveau de tolérance ?

Quels sentiments et émotions se présentent ? Frustration, jalousie, échec, injustice, trahison, colère, rancune ou rancoeur…

Quels que soient ces barrages d’amour, nous avons toujours le moyen de les lever.

13608697_sDéjà, reconnaitre sa responsabilité et stopper d’accuser les autres.
Puis, aller libérer ces maux intérieurs par les techniques connues et rapides : Pardon – Ho’Hoponopono – EFT – ‘Je commande’ – Longues respirations libératoires…

Une fois en paix, affirmer clairement ses nouveaux choix et rester centré(e) sur le bien-être.

Et ainsi, nous pouvons tranquillement continuer notre chemin avec les autres.

Ce n’est qu’en faisant de tels exercices, au moment où l’expérience arrive, que l’évolution peut se faire librement, et donc l’ascension qui est l’élévation du taux d’amour.

Que le meilleur soit !
Joéliah
Photos copyright (c) 123RF Stock Photos

Lorsqu’arrive le moment du départ de cette expression de vie, l’âme est pesée sur une balance.
En fait, son taux vibratoire, qui s’élève et s’illumine davantage avec chaque expression d’amour détermine le lieu astral de la suite.

Personne ne peut influencer ce jugement de valeur.
C’est le total des actions, pensées, paroles, émotions émises et faits, qui font la grande différence car tout s’enregistre en nous de manière cellulaire.

Une personne qui semble faire du bien à l’extérieur pour se donner bonne conscience, mais qui, à l’intérieur est pédante, méchante, jalouse et entretient de la rancoeur n’élève pas son taux vibratoire même si elle pense qu’elle ne peut pas faire autrement et se pose en victime de la vie.

Une personne qui ne fait rien d’extraordinaire pour les autres, mais passe son temps à envoyer de belles pensées de réussite, de joie, de prospérité ou de bénédictions sur les autres, élève son taux naturellement.

Chaque don de son temps ou de son argent fait dans la spontanéité de la compassion et de l’empathie  élève ce taux d’amour.

L’enregistrement cellulaire se fait 24h sur 24h et 7 jours sur 7.

Il n’est pas possible, comme un petit enfant, de se fermer les yeux avec les mains et de penser qu’il disparait aux yeux de ses parents, ou de se coucher sous la table pour penser qu’il est invisible. L’âme est à l’intérieur !

15736774_sLa justice ne fait pas défaut car il est toujours possible, à chacun de s’améliorer grandement et d’agir avec plus de paix, de joie, de compassion, d’entraide, de service et donc d’amour.

Le pardon est là pour libérer.
Chacun peut vivre en prison ou libre, triste ou joyeux, heureux ou malheureux.
Tout est question de choix et de volonté courageuse.

En prison, certaines personnes regrettent d’avoir agit mal et même là, il leur est toujours possible de pardonner et de s’élever vibratoirement. Elles illuminent leurs propres cellules.

La pire prison est celle de la colère, de la rancune ou de la jalousie, car elle n’ouvre pas les serrures de la porte de l’amour et les cellules sont blindées par le refus de pardonner, d’oublier ou de ne pas être reconnues comme des victimes de la vie.

Le jardin intérieur ne se cultive pas avec des mauvais produits, il demande de l’eau pure, de la joie, des bonnes graines, de la légèreté et de la lumière pour donner le meilleur.

Joéliah

Image credit: Copyright (c) 123RF Stock Photos

Il est temps d’être vraiment qui l’on est, sans la peur du jugement et tout en étant clair avec la matière.

Je fais partie, comme certain(e)s d’entre vous, de personnes qui n’ont pas vraiment de classification normale vis à vis des statuts de la société et ce n’est donc pas toujours évident de se définir aux yeux des autres…

Quand j’étais vendeuse ou militaire, c’était super… ‘je suis vendeuse, ou je suis militaire’
Quand j’étais secrétaire de mairie, c’était super.. ‘je suis secrétaire de mairie’…

Mais quand j’ai commencé à devenir canal radio pour les anges et les êtres de lumière et que j’ai reçu la mission de faire passer ces enseignements d’éveil, ouaouh !

Il n’existe pas de diplôme officiel de ‘channel’ appartenant à une école humaine… alors comment se classifier ?
Pour les impôts, y a toujours une solution, mais pour la société ?

Médium, non, car en dehors de la connexion, je n’ai pas d’autre don de captation.
Voyante, pas du tout.
Guide spirituel, c’est bien trop pompeux et orgueilleux, alors que j’apprends en même temps que je reçois.

Le plus embêtant, c’est quand la famille demande ‘que fais-tu ?’… et ça dure depuis des années.

Alors cette année, j’ai décidé de me nommer ‘Coach de bonheur’… car, grâce à une amie, j’ai pu analyser clairement ce que je fais depuis des années : j’aide les gens à aller mieux, à embellir leur vie, à l’améliorer.

C’est vraiment le message des guides pour cette année : redéfinissez-vous clairement, et faites ce que vous savez le mieux faire, naturellement.

Si vous savez peindre bien et que vous aimez, alors mettez la peinture au premier plan de votre vie.
Si vous préférez danser, ou être avec des enfants, des personnes âgées, ou faire de la pâtisserie, faites-en votre métier… ou du moins, faites en sorte que votre talent soit mis au service officiel des autres.

L’amour et la joie que vous mettrez à faire ce que vous aimez le plus va soutenir l’énergie et sert de cadeau vibratoire aux autres.
Mais ne vous oubliez-pas, ne vous sous-estimez pas.

12982925_sNe pensez pas, comme je l’ai fait trop souvent, que, comme c’est facile pour vous, cela n’a pas de valeur et doit être donné.
Car c’est là que le lien entre le spirituel et le matériel doit se faire.

Servir, donner, aider, partager fait partie de cette dimension spirituelle, et recevoir, appliquer, partager et faire circuler, fait partie de la dimension matérielle.

Unir les deux est indispensable tant que l’on est dans une dimension de troisième niveau, même si l’on touche la quatrième par le coeur, ou la cinquième parfois lors de méditations profondes ou d’état modifié de conscience.

La modestie n’est pas toujours une qualité, surtout lorsqu’elle est liée à un sentiment de dévalorisation ou de peur de jugement, alors que l’humilité (pas l’humiliation) en est une.

L’humilité par exemple, c’est reconnaitre naturellement, avec simplicité que l’on a un talent ou du savoir-faire de qualité qui peut être remarqué par une autre personne et, sans s’enorgueillir, remercier pour un compliment.

Quel talent avez-vous qui vous est particulier ? Soyez Humble, pas modeste. Vous en avez obligatoirement un ou plusieurs.

Osez-vous le mettre au service des autres en toute simplicité ?

Osez-vous vous en servir pour améliorer votre cadre de vie ou simplement gagner l’argent nécessaire pour bien vivre ?

Il y a quelques années, une dame m’avait dit ‘j’ai beau chercher, je n’ai aucun talent’. Elle avait dans les 60 ans. “Je n’ai pas de talent artistique, je n’aime pas faire la cuisine, je ne fais pas de sport. J’ai fait toute ma carrière dans un grand dépôt de chaussures et je rangeai des boites toute la journée, ce n’est pas ça qui a pu changer le monde ! Elle était assez dépitée sur sa vie”

Et elle m’avait invité chez elle à prendre un thé. Et là, je découvre une maison de poupée… tout était rangé impeccablement, mignon. Elle décorait des boites à chaussures avec du papier cadeau, ses armoires étaient comme dans un magasin.

Je lui ai dit qu’elle avait un talent extraordinaire de mettre du propre et de l’harmonie dans une maison, ce qui est loin d’être donné à tout le monde !
Pour elle, c’était tellement naturel, qu’elle n’imaginait pas que ce soit un talent.
Je lui ai dit que certainement, beaucoup de femmes aimeraient avoir des conseils de rangement et apprendre à habiller des boites et qu’il y avait peut-être une association de quartier qui serait prête à lui offrir ses locaux.

12552399_sElle a mis quelques semaines à réfléchir à cela… et un jour, elle a osé mettre une petite annonce pour aider des personnes à trier, ranger, classifier et décorer. Au début deux personnes ont accepté et elle a pu aider de plus en plus de personnes. Au début, elle offrait ses services et petit à petit, a osé se faire payer, ce qui a augmenté sa petite retraite et les personnes étaient heureuses d’être si bien conseillées.

Je l’ai perdu de vue depuis un bon moment, mais je sais qu’en trouvant ce talent qui pour elle n’en était pas un, elle s’est sentie grandie et utile pour aider les autres à aller mieux.

De la même manière, vous avez automatiquement un talent unique et intéressant pour les autres. Nous sommes sur terre pour nous entraider, pour partager, pour faire valoir ce que l’on sait faire de mieux.

En ce temps de renouveau, de renaissance et d’élévation, osez sortir de l’intérieur ce qu’il est temps de présenter à l’extérieur.

Votre travail ne vous plait pas trop… ajoutez-y de l’amour. Imaginez qu’en accueillant quelqu’un vous lui éclairez sa vie, ou qu’en servant une personne vous ajoutez du bonheur à sa vie. Qu’en téléphonant, chaque mot apportera du bien-être à l’autre personne ou imprégniez la lettre que vous écrivez de paix et de respect et pensez que toutes les personnes qui la toucheront recevront cette paix.

Il est toujours possible de faire de sa vie, un rayonnement d’amour, de paix, d’harmonie, de joie, de lumière…

La lumière et l’amour peuvent tout changer. Oser manifester qui vous êtes, dans la paix et la simplicité, l’honnêteté et la justesse, l’abondance et le service, la sagesse et l’amour.

Que le meilleur soit !
Joéliah

Image : Copyright (c) 123RF Stock Photos

Le changement ne peut pas se faire sans désir d’évoluer et de se transformer.

Tout comme le fait de prendre des résolutions et d’avoir envie de les tenir, le fait de vouloir changer intérieurement requiert de nouveaux comportements au quotidien.

A commencer par se réconcilier, à fêter les retrouvailles, avec sa véritable nature spirituelle, lumineuse et amoureuse.
Tant que les hommes vont séparer matière et spiritualité, la communion sera impossible et donc la compréhension de l’unité essentielle.

L’homme doit mourir à sa nature égotique séparée du divin, pour naitre à l’esprit christique. Cela signifie, se souvenir de sa vraie source et la laisser couler librement en rayonnant l’amour et toutes les qualités qui en découlent.

Cela demande courage, foi et persévérance !

mexiqueyinyangmaya

Dans toutes les religions, le retour à l’unité et au divin est exprimé. C’est donc un concept universel. Le symbole de cette unité est représenté de multiples manières. Le TAO, mais aussi d’autres symboles comme cette représentation maya de l’unité.

C’est en faisant la paix à l’intérieur qu’elle peut se manifester à l’extérieur.
Plus nous nous ouvrons à de nouvelles connaissances, à des rencontres partage avec d’autres peuples, philosophies de vie, façons de voir le monde et ce, dans l’ouverture de l’acceptation des différences, et plus cette harmonie peut se faire en douceur.

A chaque rencontre, notre cerveau possède des voies supplémentaires pour nourrir notre coeur.

Mais si nous sommes dans l’extrémisme de pensées radicales, uniques et en rejetant celles et ceux qui sont différents, qui pensent différemment, et plus nous creusons les autoroutes neuronales de notre obscurantisme.

Nous devenons ‘obtus’, ou ‘têtus’ et donc dans la séparation.

Pensez-vous vraiment que des personnes qui passent leur temps à rejeter d’autres personnes, à les critiquer ou à les dévaloriser, parfois sans les connaitre, sur de simples émissions de croyances personnelles sont vraiment spirituelles et ouvertes à l’amour ? Et pourtant, elles le croient, elles s’en persuadent et d’autres personnes leur accordent du crédit parce qu’elles nourrissent leurs peurs.

Soyez vigilants ! Ecoutez-vous avant de parler et taisez-vous ou modifiez vos paroles si vous sentez qu’elles ne sont pas justes et empreintes de peurs.
Retenez-vous avant d’écrire dans des forums. Les écrits restent et la vibration avec. Faites bien attention à la nourriture que vous donnez aux lecteurs de ces forums.

Parfois, sous des vidéos, il y a des commentaires extrémistes et très impolis qui prouvent que beaucoup d’humains sont encore dans la séparation et veulent avoir raison.

Si vous voulez évoluer dans la lumière, faites bien attention à vos faits et gestes, à tout ce qui sort de vous.

Dans votre quotidien, auprès des personnes que vous côtoyez, dans votre travail, au sein de vos loisirs, veillez à être les plus justes et sains possibles.

C’est en devenant des modèles que vous pouvez attirer à vous d’autres personnes qui rayonnent sur la même fréquence.

Si vous êtes sur une fréquence de joie, de paix, de sincérité, de compassion, de respect, de liberté, d’honnêteté, que croyez-vous qui va se passer autour de vous ?

Et si vous êtes dans la jalousie, les regrets, la tristesse, la rancune, la colère, le dédain ou le mépris, que croyez-vous qui va se passer ?

C’est en observant ce que vous vivez que vous pouvez voir le miroir de votre état intérieur. Et c’est en changeant cet état par un afflux immense d’amour, de pardon, d’humilité, de joie et de gratitude, que tout peut changer.

Le schéma de l’homme et la femme nouvelle est prêt. Reste à en prendre le modèle et s’en faire un habit de lumière !

Que le meilleur soit !
Joéliah

Nous sommes à une époque extraordinaire et l’année qui vient pourrait bien être la plus extraordinaire de notre vie et de celle de l’humanité moderne. L’ère de la domination de l’énergie masculine prend fin pour s’ouvrir à une ère équilibrée.

Il n’est pas question de révolte des femmes pour une domination matriarcale, mais un équilibre yin/yang de l’énergie, l’équilibre du cerveau rationnel et de l’intuitif.

yinyangIl y aura des résistances c’est certain, comme à chaque fois qu’une personne a peur de perdre ses droits mais cela durera jusqu’à ce qu’elle comprenne qu’elle a plus à gagner en apaisant ses émotions et en partageant avec les autres.

L’homme va devoir écouter et accepter la femme dans son entièreté. Comprendre qu’il n’est plus le maitre mais son associé et la respecter entièrement.

Comprendre qu’en lui, vit cette énergie féminine et qu’en chaque femme vit une énergie masculine, et ce dans tous les corps.

La révolution des voiles aura lieu par l’aide des femmes libres ou libérées, mais aussi et surtout, d’hommes ayant compris que c’est en eux que résident la peur et le besoin de possession prouvant, pour suivre leur éducation, leur masculinité et qui s’en seront détachés.

Ceux-ci seront appelés des vrais purs de l’intérieur et respecteront la liberté de chacun.

Ce sont ces hommes qui vont créer le vrai changement du monde.

L’attitude des hommes vis à vis des femmes est à changer pour beaucoup mais aussi celle vis à vis des hommes afin d’arriver à cet équilibre neutre d’acceptation et de joie d’être différents et complémentaires.

Et ceci dans tous les milieux à commencer par le sien !

Que faites-vous pour animer ou neutraliser vos pensées ou vos émotions sur les représentants de l’autre polarité mais aussi de la votre ?

Madame ou mademoiselle, vous respectez-vous en tant que femme ?

Respectez-vous le genre ‘masculin’ ?

Monsieur, vous respectez-vous en tant qu’homme ?

Respectez-vous le genre ‘féminin’ ?

Ne jouez-vous pas à être l’autre ou ne l’êtes-vous pas devenu(e) par nécessité ?

C’est le bon jour pour faire mourir l’aspect déséquilibré en activant notre énergie féminine que nous soyons femmes ou hommes, c’est à dire en développant plus d’écoute, d’intuitions, de compréhension et de tolérance, de partage et d’attentions aux autres et à toute la nature.

En priant pour que l’énergie yin s’installe correctement en soi et surtout, en modifiant radicalement notre façon d’être vis à vis de l’énergie trop activée.

Vous êtes trop yang… apprenez à vous détendre, à casser ce mur de briques invisibles qui vous rend si dur-e. Apprenez à lâcher vos convictions et observez s’il n’y a pas une autre vision possible…

Osez vous donner de la tendresse, dire des mots gentils, faire un compliment…

Vous êtes trop yin… renforcez-vous, reprenez du courage, de l’audace et développez votre foi. Osez faire ce que vous croyez incapable et déléguez systématiquement pour vous montrer que vos possibilités sont bien plus grandes que vous croyez. Enracinez-vous, apprenez à dire non !…

Ces quelques et pas suffisants conseils, sont déjà une base à développer.

A chacun de faire ses propres recherches pour se connaître et modifier ce qui doit l’être.

Les maitres mots sont : silence, observation, rectification et amour !

Que le meilleur soit !

Joéliah

voeux

Cette année 2012 s’achève sur une vibration très élevée de nouvelle conscience et d’espoir d’un monde plus paisible, ce qui est déjà très palpable, pour celles et ceux qui ont déjà fait un grand nettoyage de mémoires de séparations, de souffrances ou de guerres.
Puisse cette élévation entrainer l’élévation de milliers d’autres personnes pour le plus grand bien de tous.

Pour 2013, un nouveau monde est en naissance. Nous ne pouvons plus créer sur les mêmes bases mais innover dans la lancée de la vibration de l’énergie en vigueur.

Surfer sur l’énergie, c’est donner vie à l’imprévu, aux miracles des synchronicités, au meilleur…

Je ne peux que nous souhaiter de vivre intensément cette nouvelle année.

Les choix de chacun(e) font la différence et les résolutions aussi, et nul(le) ne peut interférer dans la maitrise de ses désirs.
Ne laissez personne vous empêcher de vivre vos rêves, quels qu’ils soient et surtout, ne coupez ou ne détruisez pas ceux des autres.

Je nous souhaite simplement d’avoir l’intensité et l’ardeur de mener à bien ce qui touche le plus notre coeur et notre âme.

Je nous souhaite d’avoir des rêves qui nous font du bien et qui font du bien à une majorité d’êtres vivants et surtout de les vivre dans la pleine conscience de leur réalisation.

Je nous souhaite les prises de conscience et les actions nécessaires pour libérer et transformer ce qu’il faut pour que notre vie s’améliore toujours.

Je nous souhaite de pouvoir nous réunir en paix, dans la joie du partage de cette vie merveilleuse qui nous est offerte et que nous devons simplement honorer grandiosement.

Je souhaite que le meilleur soit dans la mesure de l’autorisation de chacun(e).

JE VOUS AIME.

Joéliah

Parmi les merveilleuses cérémonies auxquelles j’ai pu participer lors du sommet spirituel planétaire de Mérida en décembre 2012, l’une des plus importantes fut celle de la réconciliation de l’Aigle et du Condor, entre un maitre spirituel Péruvien Nicolas Pauccar, représentant le Condor qui privilégie la patience, l’attente sereine du cycle de la vie, et la Vénérable Madré Nah Kin représentante des Mayas solaires du Yukatan, qui représentait l’Aigle de l’Amérique du Nord, plus observateur et actif, et ce, au sein même de l’Amérique centrale, sous le regard bienveillant de Tekpantiuwatzin  (Celui qui garde le suprême), gardien du Feu Sacré “Huehueteotl” (Grand-Père Feu) de Iztapalapan et Mexihco Tenochtitlan.
La prophétie dit que lorsque ces deux oiseaux voleront ensemble, en harmonie et paix, il créeront un équilibre qui réunira la terre et ses habitants.

La réconciliation :

Mexiquecondoraigle

Le vol/danse joyeux de l’Aigle et du Condor entre Tekpantiuwatzin et Nicolas Pauccar :

Mexique191212
Même si aucune prophétie n’en parle, j’en ai profité pour faire un pardon et une réconciliation spirituelle pleine d’amour et de respect entre le fier et souvent arrogant ‘coq’ dont je porte la symbolique dans mon ADN de pure française et le gentil Condor péruvien.

Les européens se sont souvent conduits comme des voleurs irrespectueux envers ces peuples d’Amérique et il est normal, à mon sens, de rectifier ce fait.

Si vous vous sentez en accord avec moi, imaginez-vous à ma place, et faites en conscience cette demande de pardon, de réconciliation, de revalorisation et d’amour et acceptez cet amour en retour :

MexiqueJoetNicolasPauccar

Merci et honneur à ce représentant plein d’amour et à tous les peuples autochtone d’Amérique.

Mexiquehonneurcondor

En cette nouvelle ère de conscience, puissent enfin la paix, le respect, l’amour et la lumière briller entre tous les peuples de la Terre en union et respect avec elle et tout l’univers.

Joéliah

 

Nous sommes dans le décompte de cette année 2012 tant attendue et qui a fait couler tant d’encre et parler tant de verbe…
Vérité pour les uns, mensonge pour les autres, croyances réalisées ou utopies, tout à été dit pour le pire ou le meilleur, comme lors de la bénédiction d’un mariage…

Et un mariage, c’est l’union de deux coeurs et de deux personnalités souvent différentes.

Le 21 décembre 2012, le compte long des Mayas s’est achevé.
Il correspond au temps que prend le système solaire pour faire le tour de l’équateur galactique, soit 25625 ans.
Ce point final est aussi le commencement d’une nouvelle ère de 25625 située sur une nouvelle fréquence temps/espace supérieure, ascensionnée, où l’humain va vivre de manière plus grandiose, aimante, respectueuse et lumineuse et pour cela, l’harmonie du masculin et du féminin sacré doit être enclenchée.

Au même moment, se vivait l’alignement galactique où le système solaire est au plus près de l’équateur de la galaxie, ce qui arrive tous les 5125 ans environ et où les aspects du soleil central sont très intenses et ressentis au coeur même de nos cellules.

10807322_sDans cette nouvelle ère longue, l’homme doit apprendre à honorer la déesse femme et la femme doit apprendre à honorer le dieu homme, dans leur complémentarité égale et sainte.

La femme alignée avec amour avec son état de féminin, développant le yin qui peut manquer ou son trop plein, et libérant le surplus de yang masculin va naturellement émettre plus de douceur, de force tranquille et apaisante comme un refuge, de lucidité, de compassion, de pouvoir de guérison naturelle, d’écoute et de spiritualité lumineuse dans la puissance de son être.

L’homme aligné avec amour avec son état de masculin, libérant le surplus de machisme ou le trop plein de yin féminité et accueillant le yang masculin, va naturellement émettre plus de respect, de force de protection naturelle, de direction simple et sage, et de spiritualité lumineuse dans le pouvoir de son être.

Les deux vont trouver leur équilibre, la communion respectueuse et sincère, la reconnaissance mutuelle de leur complémentarité polaire, indispensable à la vie et au bonheur.

Nous sommes aidés par cette conjoncture astronomique pour faire ce travail intérieur de réajustement et d’équilibre, tout en sachant qu’à l’intérieur, les deux aspects existent et sont complémentaires comme à l’extérieur.

Dans le futur, normalement, la femme ne va plus jouer le rôle de l’homme ou du père absent et l’homme ne va plus jouer le rôle de la femme absente tel qu’activé actuellement où les deux polarités sont mélangées et perdues, conséquences de la confusion énergétique actuelle où chacun fait ce qu’il peut pour trouver cet équilibre.

L’homme domine actuellement la femme, bien souvent dans l’irrespect de cette dernière parce que la femme a oublié sa puissance spirituelle lumineuse et c’est elle qui peut tout transformer dans la conscience de sa grande valeur.

Chaque femme consciente a le rôle très important de valoriser les autres femmes, de quelques religions que ce soit et surtout celles qui sont écrasées et dévalorisées par leurs coutumes ou religions, mais aussi d’envoyer de l’amour respectueux et tendre aux hommes qui permettent cet état de fait.

Chaque homme conscient a le rôle de respecter et revaloriser la femme  en changeant ses habitudes quotidiennes, en rhabillant la nudité de profit, en améliorant son verbe et en reconnaissant la valeur de fille/femme/mère et spirituelle qu’elles jouent auprès d’eux, mais aussi de valoriser l’homme en équilibre de polarité.

Se faisant, l’homme et la femme vont pouvoir vivre en parfait harmonie sur cette terre.
La femme pourra jouir de la vie, sans peur d’être volée, violée, écrasée ou rendue esclave des désirs masculins et créer dans la plénitude de ses capacités.
L’homme pourra aussi jouir de la vie dans l’assurance de son plaisir sain et de la pleine expression de son pouvoir rassurant et créateur.

L’homme et la femme vont oeuvrer ensemble tout comme le font le soleil et la lune pour célébrer la terre nourricière.
Il est venu le nouveau temps de réveiller sa polarité dans le respect de la polarité inverse.

Réapprendre pour certain(e)s ce que veut dire le mot féminin ou masculin… et quels sont les attributs spécifiques à chaque polarité.
Vaste travail de réunification dans l’amour des différences.

MexiquemariagejojcDans cette optique d’union et de communion respectueuse, Jean-Claude et moi-même avons eu la grande joie de vivre notre mariage maya solaire et, après avoir honoré les 4 éléments, le soleil et la terre et d’être bénis et purifiés par les femmes maitres mayas, le feu, l’eau sacrée et le son des tambours et conques, de le lier avec du miel.

Un bel instant d’amour et de joie partagé avec plusieurs du groupe, trois autres couple qui se sont mariés et notre ‘marraine’ Carole qui était déjà, il y a trois ans et demi notre témoin officiel et que nous n’avions pas revus entre-temps !

La magie du temps et de l’amitié a opéré puisque ni elle qui vit au Costa-Rica et nous a rejoint pour le voyage, ni nous ne savions que ce mariage aurait lieu !
Que le meilleur soit dans l’amour de la vie !