Série 'favoriser l'entente' nr 6

Marie-Rêveuse, pour éviter les conflits : en  situation de conflits déclaré, je parle peu, je suis économe de mes mots, et je me dis et répète que mon agresseur se trompe de cible.

Cela évite à l’autre d’avoir à nous couper la parole pour s’exprimer. Il vaut mieux lui répondre brièvement et avec précision, ce qui lui interdit de s’emparer du moindre prétexte, de la moindre parole mal comprise, pour nourrir le conflit et il y a de grandes chances pour qu’ inconsciemment il nous fasse « porter le chapeau », que sa colère soit en fait une résurgence d’un malaise ancien dans lequel nous ne sommes pour rien. Intérieurement, on peut alors écarter d’une main calme sa flèche assassine, puisqu’elle ne nous est pas destinée.

Joéliah pour favoriser l’entente :

escargombreInconsciemment, telle une ombre chinoise, la projection que vous percevez  de l’émotion de la personne vous rappelle des souvenirs et en dénouant vos programmes intérieurs, vous pouvez transformer l’image projetée.

En écoutant sans rien dire, ou très peu, au-delà des mots et de leur expression, il est possible de ressentir l’émotion derrière l’émotion : une frustration, un rejet, une injustice… et souvent, celle-ci fait écho à ce que vous avez déjà vécu et qui est mise en valeur afin de se manifester pour être libéré.

En évitant d’amplifier la conversation et de répondre du tac au tac en ajoutant vos propres émotions, essayez d’observer les images souvenirs qui peuvent venir à votre conscience et émettez des intentions de compréhension et de pardon.

Remerciez intérieurement la personne de vous montrer cette facette que vous aviez oublié et même osez la remercier à haute voix ! Elle sera certainement surprise de ce rôle salvateur. Faites-le simplement et avec honnêteté et souhaitez-lui le meilleur.

Cela permettra une nouvelle entente basée sur l’échange.

Peu de personnes osent exprimer leur véritable nature et préfèrent rester dans le déni ou sur la même fréquence de réponse.

L’entente est une grande manifestation de respect et d’amour.

***************************

Source image.

signature

Infolettre 185

joinfolettre

Bonjour et bon printemps à toutes et tous !

Bonne fête du bonheur puisque c’est la journée mondiale.

Pensez qu’il est déjà à l’intérieur et demande à se manifester…

Aujourd’hui est le bon jour pour créer son année angélique. C’est le moment d’écrire ce que vous aimeriez développer comme qualité durant l’année à venir, puis de vous unir à l’énergie des anges pour développer ces qualités ou vertus.

Faire dans sa vie une année angélique en conscience peut complètement transformer sa fréquence et donc son futur.

Il existe de nombreux livres d’invocation angélique. Si vous avez le murmure des anges (épuisé) c’est bien aussi, ou sinon, un petit qui peut vous suivre partout, l’éphéméride angélique, qui contient la vibration des deux anges régents de chaque jour.

Ils vous apporteront la bonne fréquence mais ne feront pas le travail à votre place…

La persévérance vers le meilleur, conduit inexorablement vers une amélioration de vie !
Autorisez-vous le meilleur, ainsi, vous honorez l’esprit divin qui a choisi de se manifester par vous.
C’est manifester le temple merveilleux de la vie.

Que le meilleur soit !
Joéliah.

barrechronique

La force de l’action soutenue.

elephant balancoireAu début de toute entreprise (travail, famille, challenge, modification de vie) il est important de donner un maximum d’énergie pour sa bonne réalisation et ensuite, lorsque tout va bien, un minimum suffit pour entretenir l’action. (Pensez au fait de pousser une personne sur une balançoire, et plus elle est lourde, plus importante doit être la poussée de base).

Cela demande d’avoir la vision du résultat escompté, du courage et de l’enthousiasme pour tenir cette vision et faire le maximum d’actions justes pour y arriver.
Cela demande aussi l’intelligence et la sagesse de vérifier que tout soit bien en ordre et l’amour joyeux qui maintient la fréquence.

Également de faire les actions justes, de libérer les mauvaises pensées et émotions de découragement, les blocages de mérite, les croyances collectives et de rester ferme, paisible et libre d’aller au bout pour bénéficier du résultat mérité et pour partager cette joie.

Cependant, certaines personnes abandonnent au bout d’un ou deux essais, pensent qu’elles n’y arriveront pas, ne savent pas demander de l’aide à d’autres personnes compétentes et cessent d’essayer renforçant leur conviction de ne pas être capables. Souvent, elles ne servent de cette expérience pour décourager les autres d’essayer.

Imaginez combien il est nécessaire de force pour rouler une grosse pierre qui bloque un passage, et combien elle peut rouler facilement dans le fossé lorsqu’elle est entrainée par la force de gravité.

La personne qui va essayer de la pousser, une fois, deux fois, trois fois, en reprenant sa respiration entre chaque effort ou en prenant une pause cigarette, peut attendre longtemps avant d’y arriver. Demander de l’aider à une personne frêle ne peut pas aider non plus.

Par contre, celle qui veut vraiment que la solution soit trouvée pour rouler sur ce passage parce que c’est important pour elle, va étudier la question avec sagesse. Elle va pousser en demandant de l’aide à une autre personne compétente ou du matériel nécessaire et y arriver facilement. En s’aidant de la visualisation du résultat escompté, elle peut recevoir l’idée de se servir d’un levier ou autre solution parfaite. Mais sans action soutenue, sa vision de la joie de passer est morte dans l’esprit…

Beaucoup prient les maitres, guides ou anges de faire le travail à leur place, de les guérir, de retirer leur mal intérieur mais ne passent pas aux bonnes actions pour y arriver.

Elles procrastinent, regrettent le passé, critiquent les autres, s’apitoient sur leur sort et ne font qu’amplifier leurs blocages en entretenant une basse fréquence.

La réussite vient de l’intérieur et est toujours proportionnée aux efforts et à la vision soutenue du résultat.

Et c’est l’amour de ce résultat qui est la clé de voute du sommet de la réussite.

L’amour vrai, divin, pour soi et les autres, est toujours la solution.

Joéliah

Barrenouvelles

Comme promis, j’ai mis la vidéo de remerciement pour les donatrices et donateurs qui ont aidé pour terminer les classes de Kpalimé au Togo en ligne sur le jardin. Vous pouvez la visionner ici.

C’est le bon moment pour faire le grand nettoyage intérieur de printemps.

Savez-vous à ce moment précis, combien de jours vous avez déjà vécu depuis votre naissance ?

 Voici un moyen facile de le savoir en cliquant ici.

Et amusez-vous à compter combien de fois vous avez mangé, lu, été aux toilettes, brossé les dents… impressionnant !

barremiel

signature

Série 'favoriser l'entente' nr 5

Conseil de Marie-Rêveuse pour éviter les conflits lorsqu’une personne un peu effrayante crie ou invective : J’imagine mon interlocuteur en couche-culotte ».

Cette personne a forcément été un jour un bébé vagissant et fragile. Elle fut alors probablement traitée sans égards, puisqu’elle est devenue ce porc-épic! Voir le petit enfant en l’autre élimine bien souvent la peur qu’il fait naître en nous, et qui entretient le déséquilibre émotionnel propre au développement du conflit.

8886731_sConseil de Joéliah pour favoriser l’entente : imaginez cette personne dans sa vraie nature simple et innocente d’enfant qui est devenu adulte. Souvenez-vous comment, enfant, vous aviez facile à aller vers les autres, sans le formatage des ‘grands’ et leurs peurs.

Au-delà de l’ego se trouve une âme qui a choisi de s’incarner et d’évoluer avec les autres.
Le fait de se rappeler qu’il y a un enfant en chaque adulte, qui a grandit avec ses peines et ses blessures, permet de développer plus de compassion et de comprendre son attitude.

Pendant que cette personne vous invective, restez neutre, ne dites rien et offrez-lui intérieurement tout ce qu’elle aurait aimé recevoir enfant. Même si vous ne connaissez-pas son histoire, demandez à l’énergie divine de combler ses manques et de guérir ses blessures et de combler en même temps les vôtres.

Remerciez pour ce miroir d’âme qui se manifeste.

****

Image 123rf.com

signature

Le cadeau des vents contraires.

Chaque vent contraire est une force pour aller plus loin, à condition de savoir adapter les voiles.
Dans notre vie, un vent contraire… c’est peut-être un refus, un non qui dérange, une contrariété, une défection, un renvoi, une maladie, une séparation…
Sombrer dans une dépression, tout arrêter, se croire nul… c’est permettre à la mer des émotions d’engloutir notre vie.

Au contraire, aller libérer les émotions en soi, renforcer sa foi, prendre une direction peut-être légèrement différente et tenir ferme jusqu’au port, c’est s’assurer la joie de la réussite et de la confiance en son esprit créateur.

Joéliah.

 

vision2

Photo du net.

 

signature

Nouvelle année angélique.

Bon printemps !

Les 20 ou 21 mars selon les régions (0° du bélier), est le premier jour de l’année angélique, ou l’Ange Vehuiah, porteur de l’énergie de la volonté est actif.

C’est idéalement le jour où l’on doit prendre un temps pour écrire ce que l’on aimerait vivre dans l’année à venir. Développement de qualités, changement de caractère, amélioration de relations avec les autres ou de son activité…

Puis méditer sur cette transformation afin de l’imprimer dans l’ADN, et envoyer la commande à l’univers et aux anges.

Ensuite, chaque jour, prendre quelques minutes pour se relier à l’énergie angélique du jour et s’accorder à la bonne fréquence.

C’est en agissant que tout peut se transformer intérieurement.
« Aides-toi et le Ciel t’aidera ! »
Que le meilleur soit !
Joéliah.

Un livre pour aider : L’éphéméride angélique en vente chez votre libraire  habituel ou par Internet :

anneeange

signature

Série Favoriser l'entente – nr 4

Conseil de Marie-Rêveuse pour éviter le conflit : Je me visualise comme un (beau) mur de marbre, lisse et inaltérable.

velcroJoéliah pour favoriser l’entente : comprenez bien que pour que du tissu velcro attache, il est nécessaire qu’il y ait deux parties semblables.

Le velcro n’attache pas sur de la soie, ni sur du marbre.

Être à l’affut de toute agression, critique ou réflexion démontre une nature intérieure susceptible, souffrante, trahie ou humiliée et des peurs. Ceci crée intérieurement un terrain ressemblant à ce velcro.

En guérissant ces blessures intérieures régulièrement par une infusion d’amour authentique et en faisant des exercices réguliers de libération, le tissu se transforme en soie ou en velours et tout brille et glisse naturellement dessus.

Sans terrain d’accroche, la conversation glisse alors sur un autre sujet ou se dissous naturellement.

18413968_sÉcouter l’autre de manière passive et neutre, en étant simplement dans la connaissance que tout à une raison d’être peut vraiment aider.

Imaginez l’autre personne dans une bulle de paix et vous dans une bulle blanche de neutralité.

Comprenez-bien que c’est un jeu de création d’âme à âme, via les Ego.

Changez-vous et vous favoriserez l’entente avec tous les autres !

Image 123rf.com

signature

Infolettre nr 184

joinfolettre

Bonjour et beau moment présent.

Suite à un incident technique, le site du jardin a été temporairement en maintenance, tout vient de rentrer dans l’ordre.

Bonne nouvelle ! Les 3 classes de Kpalimé au Togo sont terminées ! Merci à toutes les personnes qui ont participé à cet élan de générosité. 1500€ récupérés et envoyés et les travaux ont pu être achevés.
Ils pourront désormais étudier au sec.
Mr Victor Saba a offert une toile qui a été mise en loterie et c’est Christine de Vendée qui l’a gagnée et a dû la recevoir à ce jour.

Un plus Un et l’amour redeviUN.

Jeudi 20 mars, jour du printemps, je mettrai un lien en ligne sur le site pour le message de remerciement. Il sera offert à toutes les personnest qui ont donné, et aussi à celles qui n’ont pas donné, car la générosité des guides est sans limite.

Vendredi soir 21, j’animerai une conférence à Bordeaux, sur la richesse de l’utilisation des vertus des Rayons Sacrés, et le week-end à suivre un stage sur le rayonnement de l’humain nouveau.
Renseignements auprès de la librairie Pégase au 0556513812.

Bonne semaine ensoleillée !
Joéliah

barrechroniqueLa liberté, voie d’ascension.

Cette semaine, une personne m’a demandé pourquoi ce n’était pas le rayon violet qui était utilisé en premier dans certains traitements indiqué dans le livre ‘la rayonnance sacrée’ puisqu’il est celui de la libération, au lieu de ceux de l’amour, de la force ou de la paix.

L’image que j’ai reçu pour lui répondre a été celle-ci : « Imaginez un lavabo bouché.
Vous mettez d’abord un produit qui va ramollir le bouchon et seulement après vous libérez l’eau avec l’ensemble.

L’amour ou la paix, ou la compassion sont les produits qui ramollissent… et la transcendance est le jet qui libère…« 

***
A la suite de cette image, j’ai reçu aussi pourquoi l’énergie de la liberté n’a pas été donnée en premier à la place de celle de la volonté divine et de la foi.

Lorsqu’un homme est libre, il peut faire ce qu’il veut et s’il n’a pas la connaissance des lois cosmiques et la rigueur de mettre en action les vertus des autres rayons en priorité, cela devient le chaos : ‘Je suis libre… mais inconscient des conséquences de cette liberté sur moi et les autres’.

La liberté sans sagesse, sans respect, sans amour, sans paix, sans courage, sans sens de la famille ou de la fraternité, entraîne folie, destruction, guerre, procrastination, déchirement, égoïsme et orgueil.

Dans l’univers extérieur et dans notre univers intérieur, tout est ordonné.
Tout répond à des normes et dès qu’il y a une rupture de règles, tout devient anarchique et créée les désordres de toutes sortes.

L’humain qui active la triple flamme en son esprit, base sa vie sur une construction saine : Sagesse de réflexion des choix de sa vie, amour de ce qu’il désire vivre et volonté de réussir ces choix avec une foi infaillible et persévérante.

Avec l’énergie de purification et rectification, il libère tout ce qui peut entraver sa détermination. Cette énergie l’aide aussi à renoncer à ce qui alourdit son élévation. Le renoncement est une action importante de conscience, nécessaire pour transcender sa vie : libérer ce qui nourrit les bas instincts de troisième dimension et les conséquences qu’ils entrainent.

Cette libération d’énergie de basse fréquence qui rend esclave à l’objet de l’attachement (superstitions, jeux, alcool, drogue, sexe, domination, souffrance…) entraine une circulation d’énergie de fréquence supérieure qui apporte une modification intérieure importante.
L’acidité entretenue se libère et avec, les tensions, la culpabilité, les regrets, la honte, l’envie, la jalousie…

La nouvelle énergie transforme les cellules et créée une meilleure santé, une meilleure approche et relations avec les personnes, un bien-être intérieur, une paix avec la vie sous toutes ses formes et un regain de vitalité de bonne qualité.

La vie apporte de nouveaux plaisirs, plus sains, plus profonds, plus accordés à la vraie nature de l’amour.

Et c’est là que la vraie liberté de l’esprit peut se manifester avec puissance.
‘Je suis libre et responsable, libre et conscient d’être créateur, libre et attentif aux conséquences, libre sans attachement, libre de me faire plaisir, libre et respectueux, libre et joyeux, libre et sain, libre et riche, libre et paisible, libre et fraternel, libre et actif du monde que je rêve… libre et transcendé.
C’est la voie de l’ascension.

Nota : Le renoncement à la basse fréquence n’est pas une punition mais un acte volontaire souhaité par l’âme de vouloir passer à un niveau supérieur… dans les plans supérieurs, il y a d’autres plaisirs supérieurs, tout comme le fait de passer d’une station de radio à une autre, entraine des programmes ou musiques différentes.

Que le meilleur soit !
Joéliah.

barredetente

Une belle séquence d’amour et de conscience :

Le père, le fils et le moineau.

barremiel

Vous cherchez des moyens pour vous libérer ?
Voici des personnes spécialisées.
(pensez à cliquez sur les bannières reliées à des sites)

Toutes les annonces ici.

La tournée d’Agathe Raymond à découvrir ici.

 

signature

Rayon blanc de la pureté : grand nettoyage de printemps.

Cette semaine (choisissez une période de 7 jours à votre convenance) : ‘je fais le grand ménage’.

Dès lors que le soleil revient en masse et éclaire les maisons et les jardins et de manière plus constante, nous avons souvent un nouveau regard sur notre lieu d’habitation.

L’hiver, le sombre, le froid nous a mis dans un état de semi-endormissement d’activités.
Tout est accompli au ralenti.
Et au printemps, comme la sève de pureté qui monte, nous avons souvent envie de tout transformer, de laver, purifier, libérer…

12246797_sC’est le bon moment pour faire le grand ménage.

Cette année, je vous propose de le faire différemment, en lien avec l’esprit :
Accordez-vous 10mn de méditation en paix.

Asseyez-vous et tenez-vous droit. Respirez longuement et lentement et fermez les yeux en vous focalisant sur votre respiration :

Trouvez-en vous, votre lieu de paix.
Ce peut-être un lac tranquille, un paysage de neige, un désert, la mer, un coin de votre enfance, un jardin fleuri, un vide… ressentez la plénitude de paix vous envahir.
Lorsque vous l’avez atteint, visualisez, imaginez ou pensez au lieu où vous habitez régulièrement.

Laissez descendre le rayon blanc à l’intérieur et rayonner.
Laissez-le éclairer chacune des pièces, des placards, du sol au plafond comme si vous le repeigniez avec de la lumière blanche.
Ressentez l’ordre et la pureté s’installer à demeure. Faites la même chose à l’extérieur de votre logement, dans le jardin, les abords…

Imaginez que la plénitude de l’esprit remplace le trop d’encombrement créé par la peur du manque.
Bénissez tout ce que vous avez et acceptez de libérer tout ce qui bloque l’énergie.
Imaginez votre bureau qui est rangé, votre cuisine, votre appartement entier, votre garage, votre atelier…
Ressentez la pureté entrer dans votre mental et vous apaiser.
Sentez le silence se répandre de plus en plus. Si une pensée intervient, laissez la passer sans vous arrêter dessus…

Ressentez enfin la joie de la pureté qui a pris place dans votre espace intérieur et extérieur, à la maison, sur votre lieu de travail, de loisir…

********************
Pendant une semaine

Tous les matins à votre réveil, faites appel au rayon blanc de la pureté et activez-le pour la journée.

Observez dans votre maison et sur votre lieu de travail tout ce qui vous entoure et que vous avez par habitude, parce qu’on vous l’a offert, parce que c’est un souvenir que vous ne voulez pas perdre ou parce que c’est obligé vis-à-vis du regard des autres, ou parce que vous avez déposé les choses ‘en attendant’… et remerciez pour tout, puis libérez l’attachement émotionnel et autorisez-vous à la pureté et netteté.

Au cours de la journée, rangez, donnez ou jetez tout ce qui encombre, ce que vous n’aimez pas vraiment et que vous ‘supportez’ par habitude.

Il y a de nombreuses associations qui acceptent les dons.

Allez encore plus loin dans votre geste de libération.
Offrez directement à des personnes dans le besoin, renseignez-vous à la mairie si besoin, donnez aux personnes qui sont dans la rue ce qui peut les aider.
Un vêtement propre adapté, un sac de sport, des bonnes chaussures, de quoi se laver et surtout du respect.

Ainsi, le grand nettoyage extérieur permet ainsi de faire un grand nettoyage intérieur !

Que le meilleur soit !
Joéliah
Lejardindejoeliah.com

Un site pour donner, suggéré par Ysia : donnons.org

signature

Expression printanière personnelle.

Le printemps est la grandiose expression des talents des arbustes. Pendant les mois d’hiver, ils paraissent morts, mais à l’intérieur, l’énergie se rétracte, un temps de paix s’installe et la vie se prépare à manifester sa gloire en couleurs et formes variées, avant de donner des centaines de fruits ou de graines au service de tous.

A cette image, nous avons en nous des talents particuliers pour exprimer la gloire de la vie et les mettre en action pour le service du Tout.

Osons les manifester avec foi, amour et joie !

Joéliah.

Donsinterieursjoeliah

Vous pouvez commenter sur Facebook.

signature

Série 'favoriser l'entente' nr 3

Marie-Rêveuse : 3) pour éviter le conflit : Lorsque je ne suis pas d’accord, je commence par exprimer ce que je ressens.

« Tu as peut-être raison, mais moi, ce que je ressens c’est… »
Lorsqu’un conflit semble sur le point d’éclater, ce simple début de phrase peut assouplir un peu la position de l’agresseur.

21657845_sJoéliah,  pour favoriser l’entente : si la conversation s’envenime, respirez plusieurs fois discrètement longuement et regardez la personne dans les yeux en lui envoyant une énergie de paix puis osez préciser votre émotion du moment avec simplicité et humilité.
‘Pour ma part, voici mon ressenti dans cette affaire…’.
Vous pouvez aussi dire ‘je pense comprendre ton/votre point de vue… est-ce bien cela… ?’
Et demandez-lui de valider ce que vous avez compris.
Ressentez dans votre corps les points de tensions qui peuvent se manifester et libérez-les au fur et à mesure qu’ils apparaissent.

Autre technique : Allez vous isoler quelques minutes aux toilettes. Là, soufflez comme un petit chien pour faire sortir votre tension.
Avec la main dominante, balayez devant votre plexus solaire et au-dessus de votre tête pour libérer l’énergie bloquée.
Et remettez-vous en paix. Ceci monte votre taux énergétique et attire automatiquement autre chose comme fréquence de communication.

Image 123rf.com

signature