L’observateur silencieux.

Parmi les grands êtres cosmiques, il y a les Élohim et une Entité qui se nomme ‘l’Observateur silencieux’.
Comme son nom l’indique il observe sans rien dire…
Alors à quoi peut-il bien servir ?
Il sert de lien énergétique entre les êtres invisibles et les hommes.
 
Il aide à apporter de l’énergie là où il en faut et a adapter les situations.
 
En toute conscience, il est dans la vérité de l’instant présent.
Cet observateur a une part en chacun de nous.
Cette part sert à se rendre compte de ce qui se passe en nous et dans notre monde matériel, avec détachement, pour prendre des décisions adaptées selon notre façon de vivre.
 
Que faisons-nous de nos observations ? Des ressentis qui se confirment dans la réalité ?
 
Observer permet ainsi d’être attentif, de prévenir et d’aider concrètement en fonction de son éthique. Il permet de sortir du déni, des peurs et des jugements hâtifs pour entrer dans la justesse.
 
Nous pouvons nous adapter, nous transformer, changer, être vigilant et faire des choix en toute conscience des conséquences.
 
Nos guides sont là et interviennent sur demande et les anges peuvent nourrir le réservoir de nos qualités, les demeures philosophales.
 
Le choix d’incarnation entraine automatiquement des suites de prises de décisions.
 
Sans observation, il n’y a pas de savoir. Sans savoir pas de choix adaptés.
 
Alors en observant nous pouvons affirmer que Tout est parfait puisque tout est le résultat de toutes les créations de la vie…
 
Cependant, cette perfection des lois n’a pas de lien avec la perfection de l’expression des hautes qualités humaines.
 
Ayons l’humilité de manifester notre meilleur le plus souvent possible, selon ce qui nous semble juste.
 
Joéliah
Image Geralt/Pixabay

Osez être vrai.

Nous sommes tous une Présence spirituelle consciente JE SUIS qui habite dans une forme, un corps matériel, au sein de laquelle se produisent des pensées, des émotions et des actions.

L’ego humain, crée l’entité qui s’identifie à ces formes pensées et ces croyances : le petit ‘je suis’ ceci, cela, j’ai, je fais, moi, moi, moi…

Tant que nous ne sommes pas relié à notre Présence en conscience, que nous n’avons pas fait la reliance, nous pouvons imaginer que nous sommes juste les manifestations de cet ego et nous les entretenons régulièrement pour nous rassurer.

Ce que je suis comme personnage est la suite logique de constructions depuis ma naissance et il en est de même pour vous.
Tout ce que vous avez accepté d’être, de vivre, de faire, d’avoir donne le résultat de votre vie présente.

Il est toujours possible de retrouver son unité et de vivre plus aligné avec la Source !

Par exemple, quel rôle aimez-vous jouer dans la vie ?
Il existe une réserve de rôles égotiques inépuisable…  l’indigné, l’offensé, le jaloux ou le traitre, le mécontent, le plaignant, le consolateur, le critique ou l’injurieux.
L’éternel insatisfait, l’acheteur compulsif, celle ou celui qui se donne de la valeur par ses acquis matériels, le plaintif qui n’a jamais rien.
L’accusateur non responsable de ses choix, le perdant, l’orgueilleux, le surpuissant, le rien du tout…

L’important pour soi est de les découvrir et les observer pour pouvoir les libérer.

Pour s’observer, il est bon de monter son mental dans une zone neutre et de regarder le personnage joué à l’instant présent comme si vous étiez spectateur du rôle de votre acteur.

Puis se poser la question : quel est le rôle que mon ego, le ‘petit je’, joue en ce moment ? Ils peuvent changer selon les moments, les lieux, les activités et les personnes en jeu.
Quelle personne (animaux, plantes, force de la nature, objets) ai-je besoin en face de moi pour manifester cette expérience ?

Et en 2ème temps : comment puis-je me sortir de ce piège égotique pour être vraiment moi et sortir le grand jeu – JE ?

Comprenez bien qu’un piège égotique a besoin d’être entretenu car c’est avant tout une croyance issue d’un vécu.

Par exemple, si vous croyez que vous ne méritez pas l’amour parce que vous n’en avez pas vraiment eu dans votre enfance, puis avez eu une première rencontre qui s’est soldée par une séparation brutale, votre ego a pu vous faire croire que vous êtes définitivement indigne d’être aimé-e.
Alors vous allez attirer toutes sortes d’expériences de manque d’amour qui vont conforter cette idée.
Et cependant elle est fausse !
Vous comme tout le monde, avez le droit à l’amour ! Vous pouvez décider de changer à commencer par vous donner le droit à l’amour, à vous aimer d’abord.
Si vous manifestez le vrai JE SUIS qui est tout amour, alors toutes vos cellules vont recevoir la lumière associée et votre vie va automatiquement attirer de l’amour.

Il en est de même pour toute expérience. Tant qu’il y a attachement, contrainte, peur ou émotion négative, c’est un cadeau pour s’aligner à sa grandeur.

La méditation est un moyen merveilleux pour retrouver son unité, la pleine conscience aussi.

Voici en cadeau, une capsule issue de la méthode quotidienne MERCI qui était justement liée au fait d’être vrai :
http://traffic.libsyn.com/joeliah/551_-_oser_etre_vrai.mp3

Belle écoute et réflexion et, que le meilleur soit !

Joéliah

Photo : pixabay/nouveaumonde34

Infolettre du 4.

*****************

Vous aimeriez pouvoir écouter un audio d’éveil par jour de la méthode MERCI ?

Découvrez le détail et les possibilités ici :

https://www.merci-joeliah.com/new-pdv-merci/

Bien choisir pour bien vivre.

Souvenez-vous que vous êtes la vie en action, la source en action, une conscience divine, quantique, qui s’exprime à travers votre personnalité de manière unique et qu’à ce titre, vous êtes très importants ! Chacune, chacun, êtes une expression de la magnificence de l’énergie créatrice.

En tant que conscience et vibration, chaque pensée, chaque émotion et action entraine une réaction, un écho en rapport avec ce qui est émis. La loi de la cause à effet, ou du semis et de la récolte, dite du Karma est toujours en action et les effets sont de plus en plus rapides au fur et à mesure de la montée vibratoire que vit actuellement la Terre. Tous les êtres vivants ressentent cette dynamisation y compris les animaux.

Nos choix font la différence : choisir ses lectures ou ce que l’on regarde ou écoute, quelle fréquence nourrir, et comment nourrir correctement notre corps, quel environnement choisir, comment manifester notre meilleur…

Notre Présence, âme, conscience, notre petite-voix conseillère ou notre ange, sont là pour nous donner la meilleure voie à suivre si nous savons l’écouter lors d’introspection ou de méditation.

Prendre un temps, chaque jour pour se centrer dans le silence et écouter ce qui se manifeste est l’une des meilleures habitudes à développer.

Et une habitude commence à 2 fois… une répétition créée déjà les prémices d’une habitude dans le cerveau et plus c’est répété dans les mêmes conditions et plus les neurones s’associent pour créer un circuit qui, lorsqu’il est établi, entraine automatiquement la mise en place de l’habitude.

Une définition du : aide-toi, le ciel t’aidera…

Attention cependant, car une habitude peut-être mauvaise et le cerveau agit de la même manière, ce qui se nomme addiction.

Pour supprimer une mauvaise habitude, il est nécessaire de ne plus donner d’énergie, de pensée ou d’action envers cette connexion neuronale et d’en créer une plus forte à la place. Une qui donne du fun, qui rassure ou qui fait vraiment du bien et que l’ego accepte.

Que les plus belles habitudes soient !
#Joeliah

photo pixabay/geralt