Surmontez les obstacles avec foi.

Quoi qu’il arrive dans la vie gardez espoir et ne vous occupez pas des intentions mauvaises des autres.

Un jour, l’âne d’un fermier tomba dans un puits.
L’animal gémit pitoyablement pendant des heures et le fermier se demandait bien ce qu’il allait faire. Finalement, il se rappela que l’animal était vieux et que, de toute façon, le puits devait disparaître.
Il en conclut donc qu’il n’était pas rentable de tenter de récupérer l’âne.

Il appela tous ses voisins et leur demanda de venir l’aider. Chacun saisit une pelle et ils commencèrent à combler le puits.
Au début, l’âne, réalisant ce qui se produisait, se mit à crier terriblement.
Puis, à la stupéfaction de tout le monde, il se tût.
Quelques pelletées plus tard, poussé par la curiosité, le fermier regarda finalement dans le fond du puits et fut étonné…
A chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l’âne réagissait aussitôt : il se secouait pour enlever la terre de son dos et piétinait ensuite le sol sous ses sabots.

Pendant que les voisins du fermier continuaient à jeter de la terre et des cailloux sur l’animal, il se secouait et montait toujours plus haut. Bientôt, tous furent stupéfaits de voir l’âne sortir du puits et se mettre à trotter !

Alors comme cet âne déjà condamné parce qu’il a perdu sa valeur auprès d’une personne au lieu de vous laisser enterrer par ses paroles ou actions et celle de ses amis, profitez-en pour en tirer des leçons et progresser.

Secouez-vous régulièrement ! Gardez confiance en vous, en votre valeur. Changez de stratégie, continuez, continuez avec la tête haute, sans rancune ni amertume, juste avec l’espoir d’en sortir grandi.

C’est possible ! Pas forcément facile et c’est l’épreuve qui fait grandir.

Que le meilleur soit !
Joéliah

Photo Cairomoon/pixabay

signature

Les deux grenouilles

C’est l’histoire de deux grenouilles en plein saut, qui tombent dans une grande jarre de crème et commencent à couler…
 
Elles se débattent tant bien pour tenir à la surface et la première, fatiguée, démoralisée et peureuse se décourage assez vite.
 
“A quoi bon lutter’, dit-elle. ‘Je ne vais pas y arriver, je vais me fatiguer en vain. Autant en finir tout de suite’.
– Non, dit l’autre, ‘nage, ne perds pas courage !
On ne sait jamais, tâchons de gagner du temps…’
 
– ‘Non, non’, dit celle qui cède au découragement. Tant pis, j’abandonne… et puis cette crème est écœurante…
Elle se laisse couler et se noie.
 
L’autre grenouille continue à se débattre de toutes ses forces. Elle essaye de grimper sur la paroi de la jarre, glisse, puis recommence sans se lasser.
La courageuse petite bête frappe, frappe la crème en détendant ses longues cuisses.
 
‘Je veux vivre’, se répète-t-elle, ‘je ne veux pas me noyer… allons, encore un peu de courage’.
Ses forces diminuent.
La tête commence à lui tourner.
 
Vais-je vraiment me noyer ?
Allons, encore un petit effort, peut être arriverai-je à me sauver tout de même…
 
Et elle agite, agite ses pattes, malgré la fatigue qui l’envahit, l’engourdit, l’affaiblit de plus en plus.
La grenouille se sent perdue.
 
Et quelque chose change, soudainement.
La crème n’est plus ni molle, ni liquide, la crème n’est plus crème, les pattes de la grenouille n’enfoncent plus mais peuvent prendre appui sur une base solide.
“Ouf !, soupira la grenouille à bout de forces.
Et elle regarde autour d’elle. la substance a changé.
Elle est assise sur du beurre.
 
Elle se reposa, prit de l’élan et pu sortir de la jarre en un bond.
 
(Adapté d’un conte de Natha Caputo).
 
Cela pourrait s’appeler l’allégorie de la persévérance et c’est vrai qu’avec courage et foi, (puissance du 1er rayon divin) on peut parfois changer la structure de son environnement pour trouver des solutions auxquelles ont aurait jamais pensé.
 
Gardez courage si vous vous débattez dans des problèmes, gardez foi, demandez à la vie de manifester son meilleur, d’attirer autre chose et la solution sera !
 
Que le meilleur soit !
#Joéliah #alasourcedubonheur
 
photo Couleur/Pixabay
signature

Être et manifester sa plus belle nature.

Inutile de vouloir être quelqu’un d’autre pour faire plaisir à d’autres, ou par peur d’oser ou du jugement des autres.
 
Être soi, dans sa splendeur, c’est honorer la source en soi.
C’est lui permettre de couler à travers ses talents, ses dons, ses capacités, sa spécificité.
C’est rayonner de tous ses feux, de tous ses talents et vertus.
 
Ce cheval de carrousel, en plein pré, fait juste figure de décoration pour une personne ou deux alors que, dans un manège, il fait le plaisir de centaines d’enfants et de ceux qui le regarde tourner au milieu d’autres chevaux de bois.
 
Certaines personnes sont ainsi. Elles s’isolent, ou font la joie d’une personne et ne savent plus, qu’ailleurs, elles pourraient trouver leur place rayonnante et vivre bien plus joyeusement.
 
Certaines personnes rayonnent mieux en individuel et d’autres ont besoin d’un groupe pour manifester leur meilleur. Il suffit de regarder le sport pour bien comprendre cette nuance.
 
D’où l’importance de bien se connaitre pour manifester la plus belle part de soi sur Terre.
 
Que le meilleur soit !
#Joeliah #alasourcedubonheur
 
Photo JessicaChristian/Pixabay
signature

La force de la résonance

L’union fait la force, à condition d’être dans une même vibration.
 
Telle une corde d’une guitare posée sur un piano qui vibre sur la même note jouée, lorsque deux personnes sont dans une même vibration, la résonance commune ajoute une force et attire un même résultat amplifié.
 
Jamais un Do de fera jouer un Mi ou un Fa tout seul…
 
Il en est de même dans les relations et les créations.
 
Si une personne vibre sur une fréquence de paix, de joie, de liberté, de simplicité, de courage ou de vertu, elle ne pourra jamais faire jouer à l’identique une autre qui vibre sur une fréquence de colère, de tristesse, de complication, de lâcheté ou de vices.
 
C’est incompatible cependant deux notes différentes, peuvent être complémentaires pour jouer autre chose.
 
Dans les couples, les familles, les associations, les collègues d’un même travail, les équipes sportives ou autres réunions, il y a souvent des personnes très différentes et c’est pour cela qu’il est très important d’apprendre à comprendre l’autre et à l’accepter tel qu’il est.
 
Ainsi, connaissant les spécialités, les différences de pensées et de choix, il est plus facile de composer une musique harmonieuse pour l’ensemble.
 
Lors d’un concert, un musicien peut baisser le ton momentanément pour permettre à l’autre d’exprimer son morceau de partition et vice-versa puis les deux jouer ensemble sur une partie commune.
 
C’est alors la puissance de la résonance qui amplifie le tout et donne un sentiment d’unité.
 
L’important est que chacun soit respecté, y compris, les personnes qui assistent volontairement ou non au concert temporaire.
 
Par exemple, les enfants écoutent la musique de leurs parents ou des personnes qui font autorité.
Qu’entendent-ils quotidiennement, harmonie ou dissonance ?
 
S’il y a autant d’instruments différents dans un grand orchestre, c’est pour permettre une plus grande expression de la musique et de toutes les émotions qu’elle fait vibrer.
 
Il en est de même de la vie Les humains sont les musiciens de leur âme et se doivent d’écouter le chef d’orchestre de leur monde : leur coeur.
 
Que le meilleur soit !
 
Joeliah
Photo lisa26/pixabay
signature

Les mots peuvent guérir

Écoutez-vous avant de parler, analysez les effets que cela peut produire et si ce n’est pas emprunt de bienveillance, de respect ou de sagesse, taisez-vous.

Les mots élevant l’énergie font du bien à ceux qui les émettent et à ceux qui les reçoivent.

Le proverbe ‘la parole est d’argent et le silence est d’or’ se doit d’être appliqué chez les personnes responsables et conscientes.

Un mot peut détruire comme un mot peut construire.
Un mot peut rendre malade et un mot guérir.

Si votre Verbe est un médicament, vous êtes un cadeau pour tous ceux qui ont le bonheur de vous côtoyer.

Supprimez les mots grossiers de votre vocabulaire, les injures, les dénigrements systématiques des gens par habitude. En vous écoutant et en taisant ou remplaçant systématiquement par des qualificatifs positifs, votre vibration augmente et avec elle votre réputation et votre personnalité toute entière.

Cela aide aussi à guérir la blessure d’humiliation et donc à attirer du respect dans la vie de toutes les manières possibles.

Vous êtes tous tellement importants pour la vie !
#Joéliah

signature

Être spirituel au quotidien

Être spirituel et humain conscient, signifie être relié à l’Esprit de vie en permanence. Être UN avec la vie.
Que l’on est attentif à toutes formes de vie et que l’ont fait ce qu’il faut pour que chaque être vivant soit respecté au maximum.
Une fois atteint une certaine vibration, il est impossible de faire du mal volontairement.
L’observateur se révèle et avec lui, la vision à long terme des conséquences des actions de soi, des uns et des autres.
C’est pourquoi il est impossible de rester insensible à la souffrance et de se taire lorsque l’on voit les metteurs en scène de cette souffrance agir.
Impossible de rejeter, de détester, d’humilier sciemment, de tricher, de mentir ou de punir.
 
Les sens spirituels se développent : clair-audience, clairvoyance, clair-sentience.
La vérité se sent, les mensonges et la haine aussi.
Certaines personnes ‘sentent’ bon et d’autres ‘puent’ littéralement même en étant propres, car l’odeur de leur être intérieur émane une puanteur.
(C’est bien expliqué par les aborigènes dans le livre ‘Messages des hommes vrais aux monde mutant, de Marlo Morgan)
 
Certes, on peut dire ‘tout est illusion’, ‘je suis juste un esprit et tout ce qui se passe n’est pas réel’ et c’est une vérité, sauf que l’incarnation entraîne d’autres réalités à gérer.
Si on a choisi de s’incarner, c’est pour être dans l’action, dans la matière, pour aider, pour éveiller ceux qui ne se souviennent pas de leur état d’être lumineux, pour vivre en harmonie avec la vie.
 
C’est au quotidien que le spirituel fait la différence avec le déploiement de ses valeurs.
 
Ne croyez pas qu’une initiation quelconque va vous rendre plus gentil ou serviable et qu’il faut passer des heures à méditer sous un arbre pour trouver la paix.
Elle est déjà en vous et si elle ne se manifeste pas, l’important est d’abord de libérer ce qui l’empêche d’être comme une colère, une frustration, une croyance, un sentiment d’injustice… et de bien respirer pour apporter l’état souhaité.
 
Le travail avec l’énergie du rayon rubis doré peut alors s’installer pour ceux qui connaissent l’importance des puissances rayonnantes et là encore, il ne suffit pas de mettre un vêtement de cette couleur pour qu’il agisse ! C’est en s’apaisant consciemment, en changeant sa perception de l’expérience, en s’unissant à la paix universelle via la fréquence du rayon que ça peut se faire. C’est une œuvre alchimique.
 
Je rencontre des personnes qui ont été initiées aux rayons sacrés et autres initiations sensées les développer et qui me disent qu’elles ne ressentent rien, qu’elles ne trouvent pas de changement dans leur vie malgré le fait pour certains d’avoir payé plus de 1000€ en initiations diverses.
 
C’est normal ! C’est comme acheter un billet de loto et attendre le gros lot au lieu de travailler sur son droit à l’abondance, la gratitude et la plénitude. Il y a parfois des gagnants qui espèrent et attendent toujours plus juste en payant davantage sans rien faire.
 
Pour ma part, mes élèves m’écrivent régulièrement pour me faire connaitre leurs profonds changements, et parfois en quelques semaines à peine.
Sans initiation, juste en mettant en action des exercices pratiques, semaines après semaines.
Avec une compréhension claire, des explications bien enracinées pour utiliser l’énergie au quotidien dans sa vie privée et des enseignements puissants des maitres.
 
Le travail initiatique prend tout son sens. Il n’est pas dû à un apport d’énergie extérieur de la part d’une personne, mais de la révélation progressive de sa propre lumière, de ses qualités rayonnantes et ça fait toute la différence.
 
Alors des qualités et des états d’être comme la gratitude, la bienveillance, la vérité, l’équité, la justesse ou la satiété se déploient, et bien d’autres. L’entourage le constate, la vie change, tout est plus simple.
 
Vous pouvez rayonner à tout âge car vous êtes tous des êtres quantiques de pure lumière,
 
C’est ce que je vous souhaite de tout cœur
Que le meilleur soit !
Joéliah
Voici le programme pratique que je propose et qui a déjà aidé des centaines de personnes à rayonner au quotidien :
Et en plus, j’ajoute régulièrement des aides et je réponds à toute question
dans le groupe Facebook réservé à cet enseignement.
Bienvenue si vous rejoignez le groupe pour rayonner ensemble.
signature

L’écoute authentique

En cherchant sur Pixabay une image pour illustrer ma réflexion sur l’écoute’, je n’ai trouvé que des humains avec des écouteurs sur les oreilles… !
Le premier être qui a l’attitude d’une écoute authentique est ce chien.
Il regarde dans les yeux, il est attentif et l’on sent son envie de capter ce qui lui est dit.
 
Comme lui, pour développer une vraie écoute, ouvrez vos deux oreilles et orientez votre attention sur ce qui est présent : une personne qui vous parle certes, et aussi peut-être un chant d’oiseau qui agrémente un moment présent.
 
Apprenez aussi à écouter au-delà du son, au-delà du bruit et même au-delà de ce qui peut être dit.
Écoutez avec coeur, essayez de ressentir réellement ce que la personne ou l’animal veut exprimer.
 
Parfois, derrière un ‘ça va’, se cache une tonne de souffrance cachée.
 
Car le tourbillon de la vie fait passer à côté de beaucoup de non dits, de souffrances, de demandes non exprimées ou seulement avec les yeux.
 
Et caché derrière les écouteurs, certains humains fuient la réalité et entrent dans leur monde pour éviter les conflits ou juste être attentionné.
 
Alors, pour vivre en tant que conscient, ouvrez les yeux et les oreilles, et affinez vos sens.
Peut-être qu’ainsi vous développerez aussi votre clairvoyance et claire-audience et vous entendrez ce que peu de personnes savent capter.
 
Belle écoute
Joéliah
 
Et s’il suffisait que vous trouviez le meilleur en vous pour oser regarder les autres en face ?
Photo RitaE/Pixabay
signature

Construire le nouveau monde d’amour.

A chaque passage de grandes civilisations, de changements, de transformations, il y a toujours eu des êtres qui ont recommencé, qui sont repartis sur de nouvelles bases, de nouvelles connaissances qui ont cherché, qui ont souffert, qui ont construit un nouveau monde, une nouvelle civilisation.
Vous êtes là pour construire cette nouvelle civilisation d’amour.

Oui, chacun d’entre-vous quel qu’il soit, est un constructeur.
Il doit comprendre que c’est d’abord à l’intérieur de lui et dans sa vie quotidienne, dans ce qu’il peut répandre, dans son voisinage, envers les personnes qu’il fréquente, qu’il a la possibilité de faire connaître cette nouvelle civilisation.
Intérieurement.
Il faut un temps pour tout. Il faut un temps d’intégration du tout mais ce qui est important c’est d’avoir la connaissance suffisante pour ancrer toutes ces énergies à l’intérieur de vous-mêmes.
Cela se fait petit à petit et il y a de grands changements qui s’opèrent dans le monde.
Ces changements s’opèrent en douceur, en paix, comme s’ils étaient canalisés, comme si un nouveau monde était déjà entrain de se créer mais dans des galeries souterraines de non manifestation.
Un jour bientôt ces ouvertures, ces galeries vont s’ouvrir à la lumière et au monde et vous allez vous apercevoir que partout, dans tous les domaines, dans tous les corps de métier, dans les administrations, dans les politiques, il y a des éveillés qui vont activer, qui vont se mettre en action pour l’ascension du monde.
Cela arrive tranquillement mais sûrement, nous y veillons.

Vous-même avez un rôle à jouer pour votre élévation et aussi pour l’élévation du monde.
Où que vous soyez, quoi que vous fassiez, ayez toujours la conscience d’apporter de l’amour dans tout ce que vous touchez, dans tout ce que vous côtoyez et surtout la lumière.
Vous avez la possibilité de rayonner cette lumière puisque vous êtes faits de lumière.

Canalisé par Joéliah et extrait du livre ‘Le pouvoir des 7 Rayons sacrés’ avec accord de l’auteure.
Joeliah Editions

Vous le trouvez ici :

https://www.les-livres-de-joeliah.com/le-pouvoir-des-7-rayons-sacres-joeliah-c2x20611362

Image stuarthampton/Pixabay

signature

Méditation de l’éléphante et du papillon (Joéliah)

Pour se sentir bien dans son incarnation, il est nécessaire d’avoir l’esprit léger comme un papillon libre dans le ciel et d’être solidement enraciné comme un éléphant bien relié à la terre.
Si nous sommes trop dans les pensées, il ne peut y avoir de concrétisation durable.
Et si nous sommes trop dans la matière, il ne peut y avoir d’élévation naturelle.
 
Je vous invite à faire cette méditation :
Installez-vous confortablement assis, les pieds posés sur le sol, faites trois longues respirations lentes et fermez les yeux.
Imaginez que vous devenez aussi solide qu’une éléphante protectrice et généreuse. (Le féminin est important)
 
Sentez votre puissance rayonner dans votre corps.
Restez dans cette énergie jusqu’à ce que vous vous sentiez en parfaite harmonie avec la matière, parfaitement centré.
 
Puis, imaginez que vous vous transformez en papillon léger et libre comme l’air.
Que vous pouvez vous rendre où vous voulez sur simple pensée.
 
Unissez la force de la matière (unie au féminin) à la liberté de la pensée (unie au masculin) et ressentez la puissance de la création qui est à votre portée.
 
Servez-vous de ce papillon divin pour aller toucher, par exemple, les personnes que vous désirez rencontrer et ramenez l’énergie en vous pour la concrétisation de vos désirs ardents.
 
Laissez faire l’énergie…
 
Une fois terminé, remerciez la vie pour cette belle méditation et reprenez votre cheminement naturel.
 
Que le meilleur soit !
#Joéliah
 
Merci de garder la source si vous diffusez.
 
Image phtorxp/pixabay
signature

Notre soleil intérieur, source d’amour.

La chaleur de notre soleil intérieur peut faire une grande différence dans notre attitude à nous élever ou à nous replier sur nous-mêmes.

Ce soleil est la source de l’Esprit de vie qui vit à l’intérieur de toutes nos cellules. Il est remplit de la plus haute vibration de lumière possible.
Cette lumière est constituée de toutes les qualités de perfection de la Source et rien ne peut l’altérer.

Le soleil extérieur est toujours présent même si nous pensons parfois qu’il n’est pas là. Il est simplement caché par un voile de nuages parfois très épais. La froideur provoquée par cette séparation donne l’illusion qu’il est absent.

Il en est de même pour la lumière intérieure et toutes ses vertus. Elle est toujours là et peut rayonner, l’amour, la sagesse, l’abondance, la paix, la foi, la pureté ou la liberté et tant d’autres qualités pures de la Source.

Mais les nuages de nos pensées altérées par nos croyances de limitations et les basses émotions nous font croire le contraire.

La chaleur de l’amour est toujours là, prête à se déverser en abondance cependant, nous ne savons pas toujours comment l’exprimer et moins on se permet d’en donner et d’en recevoir, moins on est réchauffé, jusqu’à ce que la vie soit froide et qu’elle arrête de grandir.

Imaginez un humain comme une passoire et faites-y circuler de l’eau pure d’amour et de lumière. Tout passe…

Imaginez maintenant, que les regrets, la culpabilité, les remords, les critiques, les moqueries, les jugements et tout ce qui est sans pureté soient représentés par du riz très collant… l’eau contenant ce riz, va avoir du mal à passer dans cette passoire humaine et l’amour et la lumière sont bloqués, alors qu’ils ne demandent qu’à passer !

Pour que la pureté circule en nous, il est donc nécessaire de libérer rapidement tout ce qui bloque, à commencer par se revaloriser et à se donner soi-même tout l’amour que nous désirons recevoir. Celui des autres viendra par surcroît.

Il est donc nécessaire d’utiliser régulièrement, le temps qu’il faut, une méthode de nettoyage pour devenir le plus clair possible : marche de libération dans l’énergie du rayon violet, ou toute autre méthode que vous connaissez.
Parlez à voix haute, libérez, criez, chantez…
Et ensuite emplissez-vous d’amour (puissance du rayon rose) et agissez dans l’amour.

L’énergie va là où vous portez votre attention.

Que le meilleur soit !

Joéliah

Image soleil free-photos/Pixabay

La mise en pratique des vertus des 13 rayons sacrés est un cadeau merveilleux à se faire pour que le soleil brille dans notre vie !

signature