Améliorer ou amplifier le mal ?

Un jour, j’ai appris le décès d’un ami. Il était malade depuis longtemps et son départ est une vraie libération pour lui.
Je pensais à son épouse qui l’a veillé longtemps, qui faisait tout pour lui et qui se retrouve seule car ils n’ont pas d’enfant.
 
Lors de ma marche méditative, je lui envoie plein d’amour pour son passage dans la lumière et le remercie pour les beaux moments passés ensemble.
 
Puis je pense à elle. Alors les pensées qui me viennent sont : la pauvre, comment va-t-elle faire ? J’ai de la peine pour elle, je suis triste pour elle… et je sens que mon énergie baisse, je marche plus lentement et j’ai des larmes qui montent aux yeux.
 
Et là, j’entends clairement dans ma conscience supérieure (j’avais déjà eu l’info pour une autre personne…) : elle a assez de sa peine ! Pourquoi lui en rajoutes-tu une couche ?
Et la suite disait ceci : chaque fois qu’une personne a de la peine pour une autre, la plaint, manifeste des émotions lourdes ou regrette, elle nourrit la peine et la souffrance de l’autre au lieu de lui en retirer. Elle lui en rajoute.
(Ceci est valable pour toutes les âmes vivantes y compris les animaux et aussi les âmes de l’autre côté du voile…).
 
– Que veux-tu vraiment pour elle ?
 
– Qu’elle accepte sereinement son départ, qu’elle se sente en paix et que tout se passe bien pour la suite.
 
– Alors, souhaites-lui !
 
Ce que j’ai fait le reste de la marche.
 
Si je n’avais pas eu cet enseignement instantané, j’aurai certainement continué de nourrir sa peine… et la mienne.
 
Si plusieurs personnes font la même chose envers une personne qui souffre… Imaginez le poids ajouté !
 
J’ai eu de ses nouvelles depuis et finalement, après être passée par toutes sortes d’émotions, elle a fini par accepter et vit tranquillement. Elle s’est même rendue compte que cela l’a libérée d’une charge lourde.
 
Dans certains pays, la tradition veut qu’on chante pour le départ d’un proche, qu’on raconte ses meilleurs souvenirs avec elle ou lui, et tout cela allège l’énergie.
 
Et puis aider la personne qui reste, la faire rire, l’aider matériellement parfois ou juste du soutien énergétique à distance aide aussi.
 
Lors du départ de mon mari, plus de 1000 personnes lui ont envoyé de la lumière et à moi du soutien, ça m’a beaucoup aidée à vivre ce moment douloureux. Je me sentais vraiment portée par le ciel… un vrai coup de pouce pour la suite.
 
Et vous ? Avez-vous déjà pensé à ce que vous souhaitez réellement aux autres, à vos amis, à vos parents, aux animaux ?
Nourrissez-vous le côté améliorateur ou amplificateur de peine ?
 
Cette leçon est une vraie leçon d’amour et de compréhension des lois divines.
Nous pouvons tous, être ainsi, inspirés pour réajuster nos façons de faire, il importe d’être vigilants et ouverts à ce qui vient.
 
Joéliah
https://quelemeilleursoit.com
 
Photo Pixabay/efraimstochter

signature

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
dolor. nec mattis ut Praesent commodo adipiscing