Avancez librement.

Il est difficile pour un humain qui a été structuré depuis son enfance avec des dogmes, des croyances, des enseignements, des coups, de la violence, une structure irrationnelle, limitatrice, fermée, de s’ouvrir à l’immensité de son être.
 
Pour vous, c’est pareil ; osez comprendre que vous êtes bien plus grand que ce que vous croyez être.
 
Vous baignez dans l’Univers, vous baignez dans un champ de fréquences et à l’intérieur de vous, existe des fréquences différentes. Vous pouvez moduler ces fréquences.
 
Lorsque vous êtes en souffrance, votre fréquence baisse, votre taux vibratoire baisse et il est difficile de l’élever ensuite parce que votre tristesse, votre souffrance, vos limitations, vos peurs, vos doutes agissent comme si vous tourniez le bouton de cette fréquence vers le bas.
 
Il est difficile, lorsque vous portez une lourde charge, d’avancer.
 
Posez ce qui vous encombre, respirez, redressez-vous et avancez.
 
Confiez cette charge à l’univers, demandez sa dissolution par la grâce divine. Apprenez à lâcher, à ne pas vouloir tout contrôler, à faire confiance à la vie.
 
Avez-vous besoin de cette charge ?
D’entretenir ces mémoires ?
Avez-vous besoin de vos peurs ? De vos colères ?
Avez vous besoin de vos frustrations ?
De votre sentiment de culpabilité ou d’impuissance ? Non !
Tout cela est création et projection de l’ego.
 
Ceci est un fardeau, une charge mentale, vibratoire, émotionnelle, que vous portez sur votre dos, que vous portez sur votre ventre, dans tout votre corps, dans vos bras et qui vous empêche d’avancer et d’être libre.
Il peut créer des lourdeurs, des malaises, des maladies, des complications.
 
Lâchez ces fardeaux, lâchez ces croyances fausses, ces suppositions.
 
Lorsque vous avez une peur, analysez : quelle est cette supposition qui n’arrivera peut-être jamais si je change mes croyances ?
 
Vous supposez : « il se peut que, si je fais ça, je subisse ça » ou encore vous supposez, vous prévoyez dans votre vision que
: « peut-être quelqu’un viendra vous faire du mal ».
Ceci n’est qu’imagination tournée à votre défaveur.
 
Si vous confiez votre Vie à l’intelligence supérieure qui est en vous, à l’amour du Royaume, vous ne risquez rien.
 
Pourquoi vous faire souffrir ?
Autorisez-vous à avoir le meilleur !
A être protégé, comblé de bienfaits !
Laissez le divin être votre assurance Vie.
Faites-lui confiance, faites-vous confiance.
 
Vous êtes la Vie ; plus vous avez peur, plus vous restreignez votre Vie.
Vous aimeriez rayonner et vous vous restreignez à rayonner.
 
Vous êtes vous-même votre propre esclave par vos peurs ou vos jugements, vous vous mettez des chaînes qui vous empêchent d’avancer.
 
Ce ne sont pas les autres qui vous restreignent, ce n’est pas la matière qui vous gêne, c’est vous, votre ego qui projette des idées et attire des résultats, parce qu’il a déjà une mémoire de vécu ou parce que vous avez cette mémoire provenant de vos ancêtres.
 
Alors rendez à vos ancêtres ce qui leur appartient.
Rendez aux autres ce qui leur appartient.
Vous n’êtes plus obligé aujourd’hui de porter les fardeaux, les charges des autres.
Libérez par l’amour, déchargez, désincrustez ce qui vous gêne.
 
Ôtez la charge électrique de ce qui vous dérange.
Vous pouvez modifier votre structure, modifier votre programme et libérer.
Si quelque chose vous dérange trop, stoppez le programme.
Libérez, lâchez, modifiez.
 
Parfois, il y a des résidus qui sont là et qui ne demandent qu’à être libérés.
Parfois des relations toxiques sont juste à être libérées.
 
Une libération ouvre, si vous avez fait un travail de respect et d’amour, l’attraction d’une personne différente, plus en harmonie avec votre nouvel être.
 
Libérez, lâchez, faites-confiance en votre être supérieur, faites des exercices de libération, prenez des douches de lumière, des douches d’eau pure, reprenez votre souveraineté et osez manifester la plus belle partie de vous-même.
 
Allez chercher dans vos tripes, allez chercher au fond de vos émotions, définissez qui vous êtes, exprimez qui vous êtes !
 
Libérez vos émotions, vos peurs, vos souffrances, votre tristesse, votre colère pour faire rayonner votre joie, votre confiance, et manifester votre puissance dans ce que vous faites.
Pensez beau, authentique, vrai, supérieur.
 
Donnez à votre divin, la meilleure expression possible car depuis qui vous êtes, IL EST.
 
Joéliah
 
Image auteur non indiqué.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.