« Nous allons, ce soir, vous parler de l’homme de demain, celui de la sixième race.

L’homme de la cinquième race qui se termine avec la fin de ce cycle était un homme vivant la dualité. L’homme de la sixième race sera un homme qui aura retrouvé l’unité, un homme qui aura compris quel est son rôle sur ce monde, un homme qui aura aussi acquis les possibilités de naviguer sur plusieurs de ses différents plans de conscience, sur plusieurs plans de conscience extérieurs n’étant pas le sien ou dans plusieurs dimensions des plans de l’invisible.

Qu’est-ce qui est invisible à vos yeux actuellement ? Ce sont les choses que t vous ne pouvez pas encore percevoir en raison de votre taux vibratoire, car tout est présent, mais les voiles ne vous ont pas encore été enlevés. Il est heureux que vous ayez ces voiles, car sans eux vous ne pourriez pas vivre vos expérimentations.

L’homme de demain aura acquis la sagesse. A partir du moment ou l’homme commence à acquérir cette sagesse, les voiles tombent automatiquement car sa réalité ne lui est plus cachée, ses facultés n’ont plus besoin d’être occultées. L’homme de la cinquième race utiliserait encore très mal les facultés de télépathie, de télékinésie, et encore beaucoup d’autres dont vous n’avez pas conscience, parce qu’il est encore dans le pouvoir et dans dans la peur. La peur fait commettre énormément d’erreurs et constitue un voile très épais. L’homme de la sixième race ne sera plus dans la peur, il aura perdu l’animalité, donc il aura compris l’essentiel : l’UNITE.

C’est pour cette raison qu’avant d’accéder à la sixième race qui sera la race de l’ère du Verseau, l’homme aura encore, pendant quelques temps, beaucoup d’expérimentations difficiles à vivre, parce qu’il lui faut essentiellement casser avec tous ses anciens schémas de fonctionnement avec la peur, la peur de soi-même comme la peur des autres. Il faut que l’homme comprenne qu’il est son plus grand ennemi, que tous les êtres humains vivant sur cette terre sont frères dans l’esprit, dans l’Energie Divine qui se trouve en chacun des êtres humains, en chacun des êtres vivant en ce monde.

Pour l’instant, l’homme ne peut pas réellement le comprendre car il est encore soumis à certaines lois humaines, à certaines institutions, à certaines programmations. Lorsqu’il aura réussi s’en libérer, il s’épanouira dans une nouvelle conscience. Vous êtes l’homme de demain ! Cet homme pourra naître tout-à-l’heure si vous le désirez !

Avant de pouvoir accéder à la conscience de l’homme de la sixième race, il vous faudra absolument éradiquer la peur et les notions de pouvoir, de puissance, de domination ; il faudra regarder tous les êtres vivants comme faisant partie de la même famille, celle des habitants de ce monde qui deviendra un paradis.

Pour l’instant, si vous étiez projetés dans ce paradis, qu’en feriez vous? Vous n’êtes pas encore prêts à accéder à cette nouvelle conscience !

Chacun de vous demande la paix en son cœur, demande de vivre heureux, et cependant chacun de vous est tourmenté en raison de son non lâcher-prise au niveau des expérimentations de la vie, parce qu’il ne comprend pas tout ce qui lui arrive.

Après avoir vécu certaines expérimentations difficiles, l’homme de demain comprendra que les difficultés des expérimentations font sauter les blocages qui ouvrent à une nouvelle conscience.

Quoi que vous puissiez vivre aujourd’hui, demain sera une vie complètement différente. Les institutions qui sont les vôtres aujourd’hui n’existeront plus. Nous ne sommes pas là pour faire une propagande de dénigrement de vos institutions, c’est vous-mêmes qui n’en voudrez plus !

Le règne de vos dirigeants se termine, (ceux qui ont encore la mainmise sur la conscience humaine), car il n’auront plus leur place dans le nouveau monde. Nous ne parlons pas forcément des dirigeants temporels que vous connaissez, nous parlons de ceux qui sont dans l’ombre et qui dirigent réellement.

Il est évident que ceux qui n’ont pas conscience de ce monde considérable qui existera, de cette transformation considérable qui sera la vôtre demain, ne peuvent pas comprendre. Vos institutions sont encore nécessaires, mais petit à petit vous comprendrez qu’elles ne correspondent plus à votre désir profond.

Peu à peu naîtra en vous une autre façon de concevoir la vie. Cette nouvelle façon commence à s’éveiller dans l’âme humaine, les hommes commencent à se poser des questions, à refuser d’être considérés comme des hommes qui ne savent pas, qui ne sont pas capables de penser. Les hommes ne veulent plus être des numéros, car les énergies de transformation sont tellement importantes que personne ne peut s’opposer à la transformation qui se fait grâce à elles chez les êtres humains.

Bien sûr, certains pourront dire : « tout cela, c’est du cinéma, tout cela n’existe pas ! Nous savons ce qui existe, nous connaissons nos lois, nous connaissons nos institutions et finalement nous les aimons. »

Cependant vous vous faites leurrer, et par vous-mêmes, et par ceux qui ont mis en place vos institutions si sacrées à vos yeux.

Pour pouvoir accéder à l’homme de la nouvelle race, de la sixième race, il faudra aussi que vous acceptiez de changer tout cela en vous, il faudra que vous acceptiez de ne plus tenir compte de toutes vos anciennes institutions afin que de nouvelles se mettent en place.

Les nouvelles institutions qui se mettront en place sur ce monde n’iront que dans le sens du partage, de l’ouverture, de l’UNITE, de l’AMOUR , et non, comme c’est le cas des institutions actuelles, dans le sens du profit et de la domination.

Depuis plusieurs années, nous essayons de vous faire prendre conscience de la liberté qui doit être la vôtre. Nous essayons de vous faire comprendre que vous êtres des êtres parfaits, que vous n’avez besoin de personne pour reconnaître cette perfection. Vous l’ignorez en raison du grand nombre de voiles qui vous ont été mis de vie en vie. Ceux qui ont détenu et qui détiennent encore le pouvoir vous ont aussi caché et vous cachent encore énormément de choses car ils pensent que les hommes ont peur, qu’on ne peut rien leur dire car ils risquent de s’affoler !

L’humanité, quoi qu’on lui dise, ne s’affolera plus maintenant, car les êtres humains on grandi. Même s’il y en a encore une petite partie des hommes qui est dans la peur et dans l’affolement, dans l’incompréhension de ce qui se passe, et aussi dans le rejet, ce n’est pas grave, car une grande partie va se transformer.

Les grands frères qui aideront les petits frères, et même si ceux-ci ne veulent pas accepter l’aide donnée par ceux qui se sont éveillés, par ceux qui ont compris, ce n’est pas grave car la vie se chargera de leur faire comprendre ce qu’ils n’auront pas voulu accepter d’eux-mêmes.

Nous voudrions vous donner un grand espoir sur votre devenir. Nous voudrions aussi vous donner un encouragement, car chacun de vous œuvre dans un seul but, la Lumière. Pour atteindre cette Lumière, il faut beaucoup de rayons, beaucoup de chemins, et chacun doit emprunter le chemin qui est le sien. Certains emprunteront le chemin de la connaissance intellectuelle, d’autres emprunteront le chemin de l’ouverture du cœur.

Le chemin que nous vous montrons est celui de l’ouverture du cœur qui mène à la Sagesse et à la connaissance de soi.

Vous serez obligés de changer votre façon de penser, votre façon de parler, votre façon d’agir. Si vous savez lâcher prise, ce ne sera pas aussi difficile que vous le supposiez. Cela se fera sans que vous en ayez réellement conscience !

Un matin vous vous réveillerez et vous constaterez que vous ne réagissez plus de la même façon devant toutes les informations désastreuses que vous entendez, devant le comportement de vos collègues qui n’est pas toujours chaleureux ou amical, devant l’injustice, devant vos émotions. Vous comprendrez que vous avez grandi et vous éprouverez une immense joie ! Vous vous sentirez différents, et cependant il ne se sera pas réellement passé de choses considérables dans votre vie. Vous aurez laissé les nouvelles énergies s’installer en vous et transformer tout doucement votre comportement, vos émotions, votre relation avec l’autre.

Les nouvelles énergies sont là pour vous ouvrir d’avantage à l’Amour, mais pas à l’amour émotionnel, pas à l’amour humain ! Elles sont là pour vous ouvrir à l’Amour Universel. L’homme de la sixième race aura totalement conscience de cet Amour Universel et n’opposera aucun barrage à toutes les Energies Christiques qu’il recevra. Le monde de l’ère du Verseau, le monde de la sixième race, vivra en parfaite harmonie dans ces Energies Christiques.”

Ils me disent :

“Il y a actuellement, autour de votre monde, des êtres qui aident de mille et une manières, chacun dans leur registre, en quelque sorte, chacun dans leur rayon.”

Ils me disent encore :

“Même si certains d’entre vous sont encore fermés à la conscience de la pluralité des mondes habités, même si certains d’entre vous refusent qu’il y ait une multitude d’enfants des étoiles, tout ceci fait partie d’une réalité qu’on vous cache. Nous savons que maintenant beaucoup d’être humains sont capables d’accepter cette réalité. Cependant faites preuve de discernement : vous devez ressentir toute nouvelle information, vous devez l’analyser avant de la cautionner.

Vous devez le ressentir même ce que nous vous disons ! Si cela n’est pas en résonance avec vous, vous ne devez pas accorder une foi totale, car VOUS ETES LIBRES, libres de croire, libres de ne pas croire, libres d’accepter, libres de vous ouvrir encore d’avantage pour pouvoir grandir et recevoir.

Quoi que vous fassiez, enfants de la Terre, vous grandirez ! Même si vous ne croyez absolument pas les paroles que notre canal vous transmet, il se passe des choses en vous que vous ne pourrez pas ignorer longtemps. Soyez à l’écoute de vous-mêmes, soyez à l’écoute de la vie. Tout parle autour de vous : la vie vous parle, la nature vous parle ! Essayez de l’écouter, essayez de l’entendre.

Demain l’homme aura compris tellement de choses ! L’homme lèvera les yeux vers le ciel et dira : je sais maintenant que je ne suis plus seul, je sais maintenant que je fais partie de la grande famille des enfants des étoiles, je sais maintenant que la Vie fleurit partout et pas seulement sur notre petit monde ; c’est extraordinaire de ne plus se sentir seul !”

Ils me disent :

Il y a des milliers d’années, il y avait une relation très étroite entre les enfants de la Terre et les enfants des étoiles. A cette époque, les enfants de la Terre acceptaient l’idée que l’ohomme existe partout dans l’Univers et entraiente en relations avec leurs frères des étoiles.

Puis tout cela a été occulté volontairement par les sacro-saintes institutions qui disaient : l’homme n’existe que sur ce monde, il n’y a que sur ce monde qu’ils ont une tête, un buste, des bras, des jambes, qu’ils savent parler, rire, chanter, aimer! Quelle utopie! Quelle erreur !

Vous ne pourrez pas accéder à la sixième race si vous restez enfermés, étriqués dans ces conceptions, étant convaincus que vous êtes seuls, que la vie humanoïde ou humaine n’a pu éclore que sur votre monde.

Si nous vous parlons ainsi, c’est qu’il est absolument nécessaire d’intégrer tout cela pour pouvoir accéder, demain, à une nouvelle dimension, à une nouvelle conscience, à un nouveau devenir. Cela fera son petit chemin ! Un jour vous vous direz, en regardant le ciel : bientôt, je retrouverai mes frères, je suis sûr qu’ils sont là, pleins d’Amour pour nous aider à passer ce passage tellement difficile, tellement périlleux!

Vous êtes en ce moment sur un pont, vous faites la traversée entre deux dimensions. Certains humains sont déjà au milieu du pont, d’autres commencent à s’engager sur le pont, d’autres encore refusent obstinément de s’y engager.

Ceux qui sont au milieu du pont commencent à percevoir l’autre rive avec une merveilleuse joie, une grande sérénité et un immense Amour. Plus ils avancent, plus ils pressent le pas, et bientôt les voilà qui courent, qui courent de plus en plus vite, car ils ressentent l’Energie qui existe de l’autre côté du pont, ils ressentent que c’est là qu’ils doivent aller, que c’est là leur vraie maison, que de l’autre côté du pont, il n’y qu’Amour, Lumière, Paix, Harmonie et Joie.

Certains humains ne veulent pas laisser derrière eux leur maison, leurs habitudes et se disent : si je passe le pont, que découvrirai-je de l’autre côté? Je préfère rester de ce côté où j’ai l’habitude de vivre, où je connais tout, tandis que si je franchis ce pont, tout me sera étranger, peut-être difficile ! Peut-être que l’autre côté du pont n’est qu’illusion! Alors, pourquoi courir, pourquoi faire cette traversée ?

Sur ce pont, ils sont bousculés par ceux qui savent et veulent se presser pour faire la traversée. Alors, malgré eux ils suivent ! Et ceux qui veulent réellement rester sur l’ancienne rive vivront beaucoup de turbulences. Ils s’éteindront car elle disparaîtra ! Le pont aussi disparaîtra ! A un certain moment il n’aura plus raison d’être, car tous les êtres qui se seront ouverts à la conscience nouvelle seront réunis sur l’autre rive.

A ce moment là, ils auront laissé de l’autre côté du pont toutes leurs misères, leurs guerres, leur jalousie, leur incompréhension, leur tristesse, leur amertume. Tout ce qui appartenait à l’ancien monde n’existera plus. Ils se diront : mais c’est tellement facile de vivre de ce côté là du pont, pourquoi n’avons nous pas essayé de transformer le côté de la rive où nous étions? Pourquoi avons nous eu peur? Pourquoi avons nous tellement hésité ?

Une voix remplie d’Amour leur répondra : Je vous attendais sur cette rive, Je suis venu comme Je vous l’avais promis. Je suis venu pour apporter la Paix, pour apaiser les tourments de l’âme, pour apporter la Lumière et l’Amour, Je suis venu comme Je vous l’avais promis, et Je suis heureux de voir que vous M’avez rejoint.

Chacun de vous, à l’intérieur de lui-même, doit franchir ce pont. Alors, dépêchez-vous, car Il vous attend sur l’autre rive. Même si parfois vous hésitez, même si parfois vous tombez, même si parfois vous avez peur de ce que vous pourrez découvrir de l’autre côté du pont, dépêchez-vous, Il vous attend.

Ne restez pas sur la rive obscure, allez vers la rive lumineuse et coupez définitivement le pont entre l’obscurité qui est encore en vous et la Lumière qui s’installera définitivement en vous.

Nous savons qu’une très grande partie de l’humanité aura le courage, le désir et la volonté de traverser le pont, et nous savons que nous aussi nous aurons l’immense joie de vous accueillir sur l’autre rive.

Sur la nouvelle rive, tout vous sera permis, tout sera ouvert à votre conscience. Nous savons que vous n’abuserez de rien, car tout vous sera donné, et vous aurez la compréhension de toutes choses, vous comprendrez que la Vie est à l’infini, vous saurez que Dieu existe partout et qu’Il a une immense place en vous-mêmes.

Vous le comprenez, intellectuellement, mais ce n’est pas encore intégré. Et petit à petit le passage sur ce pont vous fera intégrer tout cela afin que vous soyez totalement prêts lorsque vous serez sur l’autre rive.

Ayez courage, confiance et foi ! Le temps presse, et il faut que chacun se prépare à cette traversée qui se fait à l’intérieur de vous-mêmes aussi bien qu’à l’extérieur.

Soyez à l’écoute et respectez-vous ! Quoi que vous puissiez faire, même si parfois vous trébuchez, même si parfois vous avez l’impression de ne pas avancer, vous pouvez être certains vous progressez. L’humanité progresse d’une façon considérable malgré les freins qui sont mis à cette transformation. La lumière sombre termine son cycle, et bientôt vous serez libérés de son empreinte.

N’oubliez pas ce pont et engagez-vous avec courage, confiance et foi. Sachez que de l’autre côté nous vous attendons pour vous prendre les mains, pour vous donner tout ce dont vous avez besoin et pour vous rassurer.

Ce que nous vous avons dit au sujet de ce pont s’adresse à plusieurs niveaux de conscience. Ce pont signifie beaucoup de choses, Ce pont représente la transformation de ce que vous êtes et de ce que vous deviendrez ; ce pont est un grand symbole, à vous d’en découvrir toutes les clés ! »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Image : PatoLenin

“J’aimerais être Félix,
notre petit chat, pour être comme
lui pris dans vos bras chaque fois
que vous revenez à la maison…

J’aimerais parfois être un baladeur
pour me sentir écouté par vous deux,
sans aucune distinction,
n’ayant que mes paroles au bout des oreilles,
fredonnant l’écho de ma solitude…

J’aimerais être un journal pour que vous
preniez le temps à chaque jour de me demander
de mes nouvelles…

J’aimerais être une télévision pour ne jamais
m’endormir le soir sans avoir été,
au moins une fois, regardé avec intérêt…

J’aimerais être une équipe de hockey pour toi papa,
afin de te voir t’exciter de joie après
chacune de mes victoires et un roman
pour toi maman, afin que tu puisses lire
mes émotions…

A bien y penser
j’aimerais être qu’une chose :
Un cadeau inestimable pour vous deux !
Ne m’achetez rien pour ma fête.
Permettez-moi seulement de sentir que
” JE SUIS VOTRE ENFANT.”

Auteur inconnu.

J’ajouterai juste aux parents qui oublient leurs enfants,
aimez-les et prenez du temps avec eux lorsqu’ils sont petits
et encore à la maison, car le vide d’un enfant oublié, a énormément de mal à se remplir adulte.

Votre attitude peut créer du bonheur, vous êtes aussi un cadeau pour eux comme ils sont un cadeau pour vous.

Joéliah

photo Myriams-Fotos

Un homme et une femme qui habitaient à des kilomètres l’un de l’autre et qui correspondaient par Internet tombèrent amoureux.
Bizarrement, la femme n’avait jamais voulu envoyer sa photo.
Comme ils désiraient ardemment se voir, ils décidèrent de prendre l’avion jusqu’à Paris et de se rencontrer à l’aéroport.
Afin de se reconnaître dans la foule, ils établirent un plan :<
La femme porterait un chapeau vert et elle aurait un œillet épinglé à son manteau.
Comme son avion arrivait un peu avant le sien, elle serait à la barrière d’arrivée de son vol et l’attendrait.
À sa descente de l’avion, l’homme commença immédiatement ses recherches.
 
En quelques minutes il aperçut une femme qui se tenait un peu à l’écart de la foule et qui portait un chapeau vert.
Un œillet épinglé à son manteau.
Le découragement l’envahit.
C’était un des visages les plus ingrats qu’il eut rencontré dans sa vie.
Il était presque prêt à repartir immédiatement sans même aller la voir.
Mais comme il s’était engagé, et qu’il sentait beaucoup d’amour pour ce qu’elle était, il s’avança vers la femme, lui tapa sur l’épaule, lui sourit et se présenta.
 
Sans hésitation, la femme se retourna et l’invectiva :
“Mais de quoi s’agit-il enfin ? Est-ce pour une émission de télé ou quelque chose du genre ? Je ne sais pas du tout qui vous êtes, ça a déjà commencé tout à l’heure lorsque cette femme, là-bas derrière la colonne m’a donné vingt euros pour porter ces choses.
Elle a juste dit que c’était important !”.
 
Quand l’homme se tourna vers la femme qui se tenait près de la colonne, il aperçut une des plus belles femmes qu’il eut jamais vu.
Elle lui souriait. L’homme s’approcha d’elle et ils se présentèrent.
 
Plus tard, au cours de la conversation, elle expliqua sa ruse :
” Toute ma vie les hommes ont voulu me fréquenter ou être mes amis, à cause de mon physique.
Je suis considérée comme une très belle femme.
 
C’est pourquoi j’ai entrepris une relation par Internet.
 
Je voulais rencontrer quelqu’un qui m’aimerait pas seulement pour mon apparence mais pour celle que je suis intérieurement et entièrement.
 
Ce fut le plus beau jour de leur vie.
(Auteur inconnu)
Photo pixabay

Bouddha tient un jour un satsang au cours duquel il observa en silence une fleur qu’il tenait dans sa main.

Quelques instants plus tard un de ceux présents, un moine nommé Mahakasyapa se mit à sourire.
On dit qu’il fut le seul à avoir compris ce discours silencieux.

Selon la légende, ce sourire,
c’est-à-dire l’éveil spirituel fut transmis par vingt-huit maîtres successifs et, beaucoup plus tard, fut à l’origine de la tradition Zen.

À la vue de la beauté d’une fleur, les humains s’éveillaient ainsi même si ce n’était que brièvement à la beauté qui fait essentiellement partie de leur être le plus profond, qui fait partie de leur essence, de leur véritable nature.

La première fois que la beauté fut reconnue, constitua un des événements les plus significatifs dans l’évolution de la conscience humaine étant donné le sentiment de joie et d’amour qui lui sont intrinsèquement liés.

Sans que nous le réalisions pleinement,
les fleurs sont devenues pour nous l’expression
manifesté de ce qui est le plus élevé,
le plus sacré et en fin de compte
le non manifesté en nous.

Plus éphémères, plus éthérées et plus délicates que les plantes dont elles sont issues,
les fleurs sont devenues en quelque sorte les messagères d’un autre monde,
un pont entre le monde physique manifesté et le monde non manifesté.

Elles transmettent non seulement une odeur délicate et agréable aux humains,
mais également la suavité du royaume de l’esprit.

« Nous sommes plus grands que nos pensées »

Extrait de Nouvelle terre par Eckhart Tolle

Dans la continuité de l’abondance universelle, voici 10 affirmations :

1. Dieu est généreux, une Abondance sans fin, la riche Substance omniprésente de l’univers. Cette Source de prospérité infinie qui comble tous les besoins est individualisée en moi, la réalité du moi.

2. J’élève mon esprit et mon coeur pour être conscient, pour comprendre et savoir que la présence divine je suis est la Source et la Substance de tous mes biens.

3. Je suis conscient de la présence intérieure est tant que mon Abondance généreuse. Je suis conscient de l’activité constante de cet esprit de prospérité infinie. Ainsi, ma conscience est remplie de lumière de vérité.

4. A travers ma conscience de ma divinité (Le Christ à l’intérieur de moi) en tant que ma Source, je puise à l’intérieur de mon esprit ma nature profonde la véritable Substance de l’esprit. Cette Substance est ma Source, ainsi ma conscience de la présence de Dieu à l’intérieur de moi est ma Source.

5. L’argent n’est pas ma Source. Aucune personne, aucun endroit, aucune condition n’est ma Source. Ma conscience, ma compréhension et ma connaissance de l’activité de l’esprit divin en moi qui répond à tous mes besoins est ma Source. Ma conscience de la vérité est illimitée et ainsi, ma Source est illimitée.

6. Ma source intérieure instantanément et constamment prend forme et fait l’expérience selon mes besoins et désirs. Et en tant que principe de Source en action, il est impossible pour moi d’avoir des besoins ou des désirs non comblés.

7. La conscience divine que je suis exprime pour toujours sa vraie nature d’Abondance. Ceci est sa responsabilité et non la mienne. Ma seule responsabilité est d’être conscient de cette vérité. En conséquence, je suis totalement confiant en lâchant prise et en laissant Dieu apparaître comme l’autosuffisance abondante dans ma vie et mes affaires.

8. Ma conscience de l’esprit en moi, en tant que ma Source illimitée a le pouvoir divin de restituer les années que les mantes religieuses ont mangé, de rendre toute chose nouvelle, de m’élever sur la haute route de la prospérité abondante. Cette compréhension et cette connaissance de l’esprit apparaissent sous toutes les formes visibles et expériences que je pourrais possiblement désirer.

9. Lorsque je suis conscient de la Divinité en moi en tant que ma réalisation totale, je suis totalement accomplie. Je suis maintenant conscient de cette vérité et ai trouvé le secret de la vie. Je relaxe avec la connaissance que l’activité de l’Abondance divine opère éternellement dans ma vie. Je dois être simplement conscient du courant, de la radiation et de l’énergie créatrice qui continuellement, facilement et sans efforts jaillit de ma conscience divine. Je suis maintenant conscient. Je suis maintenant dans le courant.

10. Je garde mon esprit et mes pensées loin de ce monde et je porte mon entière attention sur mon Dieu intérieur en tant que la seule cause de ma prospérité. Je reconnais la présence intérieure, en tant que seule activité de mes affaires financières, en tant que Substance de toute chose visible. Je mets ma foi en le principe de l’Abondance et en action à l’intérieur de moi.

auteur non cité, source :  www.intuitiveflow.com

Un jeune homme avait participé, dans la soirée, à une session sur la Bible.
L’enseignement portait sur l’importance d’écouter Dieu et d’obéir à la voix du Seigneur.
Le jeune homme ne pouvait s’empêcher de se demander :
«Dieu nous parle-t-il encore ?»
Il sortit alors avec des amis et discutèrent du message.
Plusieurs parlèrent des différentes façons que Dieu avait choisies pour les guider.

Il était environ dix heures du soir quand le jeune homme décida de rentrer chez lui.
S’asseyant dans sa voiture, il commença à prier :
« Seigneur… si Tu parles toujours aux hommes, parle moi, j’écouterai.
Je ferai de mon mieux pour obéir.»

Se trouvant alors sur la rue principale de la ville,
une pensée des plus étranges lui vint à l’esprit :
«Arrête-toi et achète un litre de lait.»
Il secoua la tête et dit : «Seigneur, est-ce Toi ?»
N’obtenant pas de réponse, il continua sa route.
Mais, de nouveau, la même pensée lui vint : «Achète un litre de lait.»
«D’accord, Seigneur, au cas où ce serait Toi, je vais acheter du lait.»
Cela ne paraissait pas être un test d’obéissance bien compliqué,
et puis, il pourrait toujours utiliser le lait le cas échéant.

Il s’arrêta, acheta un litre de lait
et repartit dans sa voiture dans l’intention de rentrer chez lui.

Alors qu’il dépassait le 7ème rue,
il entendit de nouveau un appel pressant :
«Fais demi-tour et prends la prochaine rue».
C’est fou, pensa-t-il.
Il n’obéit pas et continua tout droit.
Mais, de nouveau, il sentit qu’il devait tourner.
Il fit alors demi-tour à l’intersection suivante
et se dirigea vers la rue en question.
Mi-souriant, il dit : «D’accord, Seigneur, je le ferai.»
Il dépassa plusieurs immeubles quand soudain,
il eut l’impression qu’il devait s’arrêter.
Il se gara le long du trottoir et regarda autour de lui.
Il se trouvait dans une zone de la ville
qui n’était pas des plus sûres mais qui n’était pas la pire non plus.
Les magasins étaient fermés et la plupart des maisons n’étaient pas éclairées,
comme si les gens étaient déjà couchés.

De nouveau, un appel se fit sentir :
«Va donner le lait aux personnes
qui se trouvent dans la maison de l’autre côté de la rue.»
La maison en question était sombre
et il semblait que ses occupants étaient absents ou bien qu’ils dormaient déjà.
Il commença à ouvrir la portière de sa voiture
puis, se ravisant, se rassit au fond du siège.
«Seigneur, c’est du délire !
Ces gens dorment et si je les réveille
ils vont être furieux contre moi et j’aurai l’air stupide.»

Mais il sentit qu’il devait y aller.
Il ouvrit finalement la portière de sa voiture.
«D’accord, Seigneur. Si c’est Toi, j’irai leur donner le lait.
Si tu veux que j’aie l’air d’un fou, d’accord ! Je veux être obéissant.
J’imagine que cela comptera pour quelque chose,
mais s’ils ne répondent pas de suite, je me sauve !»

Il traversa la rue et sonna à la porte.
Il entendit du bruit à l’intérieur de la maison.
Un homme cria : «Qui est-ce ? Que voulez-vous ?»
et la porte s’ouvrit avant que le jeune homme n’ait pu s’en aller.

L’homme se tenait devant lui, en jeans et en t-shirt.
Il avait l’air de sortir de son lit.
Il avait un regard étrange et ne semblait pas très heureux
de voir un étranger se tenir sur le seuil de sa porte.

Le jeune homme brandit le litre de lait qu’il tenait à la main «Voilà !
Je vous ai apporté ceci.»
L’homme prit le lait et se précipita au fond du couloir, parlant très fort en espagnol.
Alors, une femme apparut portant le lait vers la cuisine.
L’homme la suivait, un bébé dans les bras.
Le bébé pleurait. L’homme versait des larmes.

Tout en pleurant, il dit :
«Nous avons eu de grosses factures à payer ce mois-ci
et nous manquions d’argent.
Nous n’avions plus de lait pour notre enfant.
J’étais justement en train de prier en demandant à Dieu
comment faire pour trouver du lait quand vous avez frappé à la porte.»
Depuis la cuisine, son épouse cria :
«Je lui ai demandé d’envoyer un ange avec du lait !
Êtes-vous un ange ?»

Le jeune homme ouvrit alors son portefeuille,
prit tout l’argent qu’il contenait, le donna à l’homme,
puis il fit demi-tour et se dirigea vers sa voiture, le visage inondé de larmes.

Il venait d’obtenir la preuve que Dieu exauçait encore les prières !

Auteur inconnu

Photo ; https://pixabay.com/fr/users/Couleur-1195798/

OMA : La rose me disait aussi : “Non seulement tu ne dois pas t’arrêter à mon apparence, amis tu dois chercher aussi à connaître de quelles quintessences je suis faite, comment je les prépare et les distille. Celui qui arrive à comprendre comment je travaille, pourra entreprendre le même travail sur les substances qui sont en lui et les distiller pour en faire des parfums qui embaumeront l’atmosphère”

Est-ce qu’on les sentira vraiment ?

Peut-être pas tout de suite, mais en attendant, ce sont des émanations psychiques qu’il est possible de percevoir.

N’avez-vous jamais senti que de certains êtres vicieux, pervers, il émane quelque chose de nauséabonds, alors qu’auprès d’autres êtres, purs, pleins d’amour et de lumière on croît sentir un parfum délicieux ?

Il peut arriver que, lorsque des personnes sont réunies pour prier, la simplicité de leur cœur, la ferveur qu’elles mettent dans leurs prières, touchent certaines régions du monde spirituel, et les entités qui les habitent répondent alors par un parfum de rose.

C’est certainement ce que savait la petite sainte Thérèse de l’Enfant jésus, elle qui avait dit qu’après sa mort elle ferait tomber sur la terre une pluie de roses… j’aime beaucoup la petite sainte Thérèse”.

Omraam Michael Aïvanhov

Photo Joéliah

Il était une fois un père qui était très frustré à cause de son fils qui ne semblait pas être très viril malgré ses seize ans. Le père alla voir un Maître Zen et lui demanda d’aider son fils à devenir un homme, un vrai.

Le maître lui dit :

« Je peux vous aider. Par contre, votre fils devra vous quitter pour venir chez moi pendant trois mois. Pendant tout ce temps-là, vous ne serez pas autorisé à le voir. Je vous assure entière satisfaction après ces trois mois. »

Comme promis, le père ne revint donc que trois mois plus tard. Le maître organisa un Kumité (combat de karaté) pour que le père puisse voir les résultats de l’entraînement de son fils.

Quand démarra le combat, le père découvrit que l’adversaire de son fils était en fait un entraîneur.

L’entraîneur s’était bien sûr assuré d’être parfaitement bien préparé pour gagner avant même qu’il ne commence à attaquer. De l’autre côté, le fils tombait aussitôt après qu’il eut été attaqué, sans aucune résistance.

Cependant, le garçon n’abandonnait pas et se relevait immédiatement après sa chute. Cela ne continua ainsi pas moins d’une vingtaine de fois. Son père fut embarrassé et eut de la peine pour lui, mais n’osa rien dire.

Le garçon perdit lamentablement, à la fin le combat. Le maître demanda au père :

« Ne pensez-vous pas que votre fils a montré de la virilité? »

« J’ai eu honte de lui ! Après trois mois d’entraînements, quel genre de résultat est-ce ? ! Il était si faible et tombait aussitôt qu’il était attaqué. Je ne pense pas du tout qu’il soit viril. »
Le père était très déçu.

Le maître dit au père : « Je suis désolé que vous ne regardiez l’échec et la réussite que sous leurs formes superficielles.

N’avez-vous pas remarqué que votre fils avait du courage et de la bravoure pour se relever après toutes ses chutes ?

C’est une réussite si on se relève autant de fois qu’on chute, c’est là la qualité d’un homme, un vrai. »

Le père eut une soudaine compréhension, remercia de tout cœur le maître et ramena ainsi son fils chez lui.

Auteur du texte et de la photo non indiqués.

Murielle Robert : La Numérologie Sacrée est une numérologie de l’âme car elle est associée aux images des 22 cartes de tarot que ce soit de Marseille ou du tarot des 4 vérités . Chaque carte révèle des symboles dont il est plus facile de capter la signification et l’interprétation sans que le mental interfère…votre vibration fera le reste et c’est ainsi que l’âme se révèle dans toute sa splendeur.

Aussi la Numérologie Sacrée n’a pas le but d’une prédiction quelconque ou tout aspect de divination pour le futur.  Les chiffres proposent des forces qui sont déjà à l’intérieur de vous comme des perles à découvrir, à solliciter pour éveiller leur lumière et leurs vibrations… Tout dépendra de leur développement si ces perles sont favorisées à éclore dans un environnement sain et dans un terrain propice…tout comme les chiffres… s’ils s’éveillent dans un terrain propice à leur développement et s’ils croissent dans un environnement familial sain.

Les alliances parentales et leurs influences sur vos deux forces vibratoires du couple intérieur: le féminin et le masculin

Les alliances parentales

Les alliances parentales sont des liens bien campés dans notre génétique intérieure et qui regorgent d’information sur la raison « inévitable » d’avoir choisis nos parents.

Par résonance vibratoire, il va de soi que les parents ont aussi choisis leurs enfants comme un consensus inconscient ou pas.

Ce qui devient intéressant, ce sont les dons qui sont à notre portée bien inscrits dans notre date de naissance. Nous pouvons les décoder et y découvrir ce pourquoi nous avons choisi tel parent et savoir leurs effets bénéfiques ou non qui en découlent, au nom de l’évolution… plus ardue pour certains mais avec de grands enseignements et de leçons de vie, tout aussi enrichissantes, quelques soient leur teneur de difficulté et d’apprentissage.

Les deux sources d’influences et de références

Le féminin et le masculin

Pour simplifier ici cette démarche vers Soi, il n’y a pas lieu de s’attarder sur les vies antérieures qui sont également des filons, des traces et des références sur ce pourquoi nous avons choisis nos parents comme guides de ressource et de développement.

Il sera plus simple et éclairant de se référer sur les lignes vibratoires de nos deux forces en nous : le féminin et le masculin qui deviendront des miroirs de nos parents intérieurs et par alliances, nos parents guides sur ce voyage terrestre.

Il est préférable également de ne pas s’attarder à la personnalité de nos deux parents, ni à leur énergie propre. C’est seulement nous qui allons capter leur énergie et deviendra une source de référence pour notre apprentissage et notre évolution… sur nos mémoires vibrationnelles que nous portons depuis bien des vies. C’est le pourquoi nous avons choisi tel parent plutôt qu’un autre et de vivre leurs influences et d’aller au-delà selon l’impact émotionnel.

 Donc, c’est à partir de la date de naissance, surtout le mois de naissance  qui sera le point de départ pour définir nos deux forces : le féminin et le masculin  et comment ces deux forces peuvent se rallier pour créer l’harmonie  ou… comment elles peuvent devenir conflictuelles.

En conclusion, la Numérologie Sacrée nous offre une belle exploration de notre couple intérieur afin qu’il soit de plus en plus harmonieux et lumineux et ainsi s’attirer la personne harmonieuse ou vivre en harmonie avec celle que nous avons déjà.

Que l’Amour soit… pour S’aimer Soi !

Murielle Robert, auteure de trois livres sur le tarot et le tout dernier en imprimerie : La Numérologie Sacrée de votre Couple Intérieur

Marcher vers Soi

  au fil des dunes…

   Voyage initiatique 

VOULEZ VOUS ACCÉDER À L’ESSENTIEL DE VOUS-MÊMES DANS UNE QUÊTE HUMAINE ET SPIRITUELLE ?

Vous pouvez vivre une expérience exceptionnelle du 16 au 24 octobre 2018.

Stage organisé par Alain et Hannah Sembély et l’association Taodyssée.

Renseignements et inscription

https://taodyssee.learnybox.com/itinerance-intime-octobre-2018/

Contact : 06 60 37 53 56