Deux manières de changer : par le chic ou par le choc.

Dans la vie, vous êtes plutôt  » chic  » sagesse ou  »  choc  » obligation ? L’univers est notre source quantique et nous avons tous droit au meilleur.

Simplement l’éducation reçue pour beaucoup depuis la naissance empêche l’abondance financière de couler à travers nous.

Toutes les réflexions du genre ‘je ne peux pas me le permettre’ ou ‘je n’ai pas les moyens’, ou ‘c’est cher’… augmentent le manque car elles nourrissent cette croyance de manque qui devient un fait, de par la répétition.
D’ailleurs, posez-vous toujours ces questions au bout de la réflexion ‘c’est cher’ si vous avez l’habitude de le dire ; sur quelle échelle de valeur je me base ? Par rapport à quoi ? A qui ? Y a t-il une vraie valeur ajoutée ou non ?
Comme je l’ai expliqué dans un mail récent, ne confondez pas valeur et coût.
Vous connaissez la blague ?
Un cheval bon marché est rare. Tout ce qui est rare est cher. Donc, un cheval bon marché est cher ! NON, un cheval bon marché a de la valeur ! Nuance…
Nos pensées nous conditionnent en permanence et très souvent, sans que nous n’en ayons conscience.
Nous avons été formatés par nos parents, notre famille ou nos professeurs.
Certaine réflexions sont installées profondément dans notre mémoire et nos réflexes agissent naturellement.

 Nous pouvons changer d’habitudes de deux manières : par le chic ou le choc…

Le chic, c’est la classe, c’est en douceur et en confiance… c’est se donner le droit d’apprendre autre chose, de changer, répéter, encore et encore, se valoriser, se transformer en conscience.

Parfois il est bon d’être accompagné par un spécialiste.

Le choc, c’est lorsqu’il arrive un événement brutal dans notre vie qui nous oblige à modifier ces habitudes.
Par exemple, une future opération oblige un malade a arrêter de fumer ou de boire.
Une personne qui se retrouve seule est obligée d’apprendre à conduire alors qu’elle déléguait…
C’est plus dur, mais ça peut être radical.

La vie nous donne en fonction de nos choix et de notre autorisation a être.
Se donner le droit au changement, lorsque l’on a pris conscience de ce besoin, est un cadeau.
Ensuite, il faut agir rapidement pour garder la bonne vibration.
Belle réflexion et, que le meilleur soit !
Gardez la source y compris le lien actif si vous diffusez.
Peinture de Mario Duguay

Enregistrer

signature