Communiquer sur la même longueur d’ondes

Si vous avez des soucis avec quelqu’un, assurez-vous que vous parlez sur le même plan !
 
Si l’un chante une chanson et l’autre une autre, il y a cacophonie assurée…
 
Parfois certaines personnes parlent uniquement sur le plan matériel ou physique alors que l’autre parle émotion…
 
Cette différence entraine parfois des différends.
 
Exemple d’une relation faussée :
 
Le père qui s’est séparé de la maman dit :
ma fille est ingrate.
Elle me reproche de t’avoir abandonnée, avec tour ce que j’ai fait pour elle ! J’ai payé ses études pour qu’elle ait un beau métier, j’ai payé son loyer, sa voiture, je me suis sacrifié pour qu’elle réussisse et elle ne me parle plus…
 
La fille pense : Papa est égoïste.
Il nous a laissées seules, il n’y a que l’argent qui l’intéresse. Il n’a pas pris le temps de discuter avec moi du choix de mes études ou si j’allais bien. Il ne pense qu’à sa nouvelle copine, il s’en fout de ma vie…
 
Il suffit souvent d’ouvrir sa conscience à plus de compréhension pour que tout rentre et que les deux conversations interfèrent enfin.
 
C’est pourquoi la communication dans l’ouverture réelle du cœur peut tout changer.
De s’en rendre compte peut aider, communiquer authentiquement.
Puis accepter, pardonner dans la compassion et enfin prouver que l’amour a toujours été là…
 
Voilà la guérison ultime et l’accord d’âme.
 
Que le meilleur soit !
Joéliah
Photo 4805450/Pixabay

signature

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
Donec id eleifend commodo dolor commodo elit.