Le Nouveau monde à créer se doit d’être différent de celui qui est en train de s’effondrer sur lui-même.

Nous devons penser et agir différemment. Plus dans le partage, l’échange et le respect de toutes sortes de vie, acheter local, monnaies locales, troc et dons.

Revenir à une partie de la sagesse des anciens sans devenir des Cro-Magnon !

C’est retrouver plus d’autonomie de partage et d’échange car attendre tout des grands groupes ne mènent à rien.
Pour ceux qui mangent de la viande, un élevage modéré et respectueux comme ça se faisait encore il y a quelques décennies.
Reprendre les graines biologiques et non hybrides ou OGM non reproductibles.
le respect de la terre dans sa connaissance.
La connaissance des plantes, tout ce qui faisait la richesse du savoir naturel.

Beaucoup de personnes se réunissent déjà pour créer des maisons co-partagées, des lieux de vie communs, des oasis de partage et de biodiversité, des écovillages et autres réunions de personnes ayant des objectifs communs.

Donner et recevoir à sa juste mesure. La liberté est la première qualité de ces choix de vie.

Nul ne sait le futur, il est créé à partir d’égrégores des moments présents. Une concentration de pensées dans la même vibration et cela créé une manifestation dans la matière.

Pour beaucoup, c’est un nouveau choix de vie. Revenir à la campagne de leurs grands-parents, lâcher le système, apprendre à se servir d’outils réservés à une ‘élite campagnarde’.
Il est bon aussi d’apprendre à gérer, penser différemment, consommer autrement.

La crise n’a pas énormément changé ceux qui restent accrochés à la surconsommation et les très grands en profitent bien alors qu’elle a rendu plus pauvres beaucoup de personnes.

J’ai déjà beaucoup changé ma façon de vivre depuis plusieurs années. Manger moins et mieux, vivre mieux et consommer moins.

Pour ça, il est bon d’être enseigné. Alors que je pensais à comment apprendre, j’ai découvert, complètement dans l’ère du temps, le premier
« Festival de l’autonomie au jardin, oasis de biodiversité » . 

Un événement assez exceptionnel, diffusé gratuitement du 11 au 21 juin 2020 en ligne.

Beaucoup de choses à apprendre !

Si ça vous intéresse aussi, réservez votre place gratuite en cliquant ici.

33 conférenciers, auteurs, professionnels et experts.

Apparemment, il s’adresse autant aux jardiniers amateurs que confirmés, que vous ayez un balcon en ville, en création de votre autonomie ou même agriculteur en voie de changement.

Pour ma part, j’ai pas mal de questions déjà car mon jardin du bonheur commence à fleurir, mais ne me nourrit que la vue et l’odorat… sauf à manger les pétales de roses ce qui est assez limité.

Il y a de beaux intervenants conscients et lumineux, comme Mandana Shiva, Philippe Desbrosses ou Ananda Guillet de Kokopelli.

Alors je vous donne rendez-vous avec ces spécialistes pour apprendre concrètement à faire grandir notre autonomie alimentaire, contribuer à la préservation de la biodiversité, avoir de l’abondance au-delà du potager, échanger avec des passionnés et avoir des réponses d’experts.

Nota, les conférences sont gratuites pendant 3 jours.
Si vous le choisissez, un coffret récapitulant toutes les conférences avec des outils est quand à lui a acheter et la somme partagée entre tous les acteurs du festival.

Que le meilleur soit !

Joéliah

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *