Je vais y aller bien délicatement pour écrire cet article avec ces deux chiffres 10 du mois d’octobre car lorsqu’ils s’opposent, ils créent un champ de vortex puissant d’expériences lourdes et douloureuses en ce qui concerne la séparation avec sa propre lumière Divine, bien ancrée dans le Cœur même de notre âme…. Elle qui attend bien patiemment cette fusion avec sa Divinité, depuis bien des vies.

Mais lorsque les deux roues s’unissent, c’est l’occasion de vivre des expériences, au fil du fameux libre choix… soit de répéter les mêmes scénarios de vie, sclérosés dans les mêmes systèmes de croyances et de jugements OU de sortir de la matrice, de la Roue qui roule sur elle-même avec l’illusion d’avancer ET de choisir la vie, au-delà des systèmes proposés et répétitifs.

Voici les deux 10, les deux roues d’expérimentation :

La première roue, vous la voyez voguant sur un radeau, à l’aventure dont le gouvernail est neutre, ce qui laisse la place au gouvernant de diriger sa roue de bonne fortune c’est-à- dire de bien orienter ses propres expériences au nom de l’évolution.
IL est le maître avec le sphinx bien perché en équilibre et couronné de  sa propre vérité (symbole de l’épée) car il sait qu’elle gagne toujours au final malgré les soubresauts et les intempéries de son petit radeau.

La deuxième roue, elle est bien placée au centre de l’arbre, elle qui nous propose toujours encore les mêmes expériences avec le libre choix d’aller vers la Lumière de l’arbre de Vie ou de répéter les mêmes cycles de vie et de mort avec les feuilles de l’automne. L’arbre de Vie avec les 10 Sephiroth devient les 10 doigts de la Main Céleste nous invitant à se sortir des cycles de vie et de mort et nous ramener à la Demeure divine, maison intérieure de l’âme.

Tout ceci pour dire que l’âme a consenti, elle a dit « OUI » avant d’habiter un corps pour l’expérimentation, pour apprendre les leçons de vie… dans la seule intention ; celle de retourner vers l’essence originelle de sa lumière divine dont elle est issue.

Puis elle a consenti toujours à chaque expérience qui est sa propre école dont elle est le maître et l’élève. J’aime bien le mot « con-sentir » parce qu’avant de faire un choix, on doit « sentir » ce qui se passe en dedans… et si on ne sent rien, on devient ???
Je vous laisse deviner le jeu de mots, touche humoriste, me pardonnerez-vous ?

Et bienheureuses et bienvenues à toutes les expériences car elles sont parfaites dans leur arrivée en accord avec la Grande Conscience.
C’est ce que nous en faisons qui justifie notre vraie nature, celle d’ÊTRE, juste être soi dans sa propre vérité et ainsi accueillir la vérité de l’autre avec amour.

Et pour les âmes qui sont venues ici sur Terre en octobre du chiffre 10 soit en jour ou mois ou année de naissance, vous êtes les âmes les plus bienveillantes que je connaisse, évitant les conflits avec raison car l’harmonie et la paix sont vos deux piliers de lumière sur lesquels on aime bien fréquenter.
Parfois, la vie vous brasse comme le radeau et votre insécurité se soulève justement pour vous solidifier dans votre confiance en la vie, au-delà de vos vieux repères par lesquels vous devez laisser aller et vous ouvrir sur des nouveaux horizons.

Je vous souhaite à tous et toutes de belles et lumineuses vibrations, en ce mois d’octobre, nourritures de l’âme.

Paix et amour

Murielle Robert

Auteure de 4 livres sur le tarot et 2 sur la numérologie sacrée

www.muriellerobert.com

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *