Être un avec Dieu, la Source de Tout ce qui est.

Rayonner sa vraie nature : Un disciple soignait particulièrement sa barbe qu’il portait majestueuse et fleurie, l’entretenant avec grande délicatesse, la lissant , la cajolant, la parfumant et l’exhibant comme l’image du  »vrai croyant ».
Un jour il confia à son maître sa difficulté spirituelle :
– J’ai scrupuleusement suivi vos enseignements, mais sans succès : pas la moindre illumination, pas le plus léger signe d’assentiment divin, rien. Pourquoi cela ?
– C’est parce que tu consacres bien plus d’attention à ta barbe qu’à Dieu.
Désespéré, l’autre entreprit, à pleines mains, de s’arracher de longues touffes de poils.
– Tu vois, chuchota la Voix céleste à son oreille, il n’y a vraiment que ta barbe qui t’intéresse.

Combien de prêtres, de religieux et religieuses, faisant tout leur possible pour être en accord avec leur doctrine, n’ont jamais perçus la Présence même de leur Dieu ?

Combien de personnes faisant des méditations tous les jours, ne ressentent jamais la présence de la lumière ?

Combien de personnes qui prônent les saintes écritures sont à l’opposé de leurs connaissances ?

Combien de personnes œuvrant dans des associations caritatives, ne reçoivent pas d’amour ?

Et pourtant elles font tout leur possible !
Mais bien souvent, elles se sentent coupées de la Source et pensent devoir faire pour trouver Dieu.

C’est parce qu’à l’image de cet homme elles mettent plus d’attention sur des faits, des actes, des règlements, des obligations et sur des attentes que sur l’unité intérieure et la reliance permanente à sa nature profonde.

En comprenant que nous sommes unis en permanence à cette Source de Vie, que nous sommes la Vie… nous pouvons sortir du fait de devoir ‘faire’ des choses pour plaire à Dieu, mais simplement Être et bénir ce fait et simplement agir de notre mieux pour nous faire plaisir et à ceux qui nous côtoient.

Nous sommes sur Terre pour expérimenter la matière, pour jouer avec la Vie et plus notre fréquence est élevée, plus nous avons de chance de trouver cette vibration divine.

Car si Dieu est tout… alors il est nous, il est l’autre, il est tout ce qui vit… et il possède tout et vit à travers tout !

‘Dieu la vie’ est-il plus content chez un homme barbu qu’un bien rasé ?…

Joéliah©/lejardindejoeliah

****************************

inscription gratuite à la lettre d’éveil :

signature