Fête des vivants.

Vivre en paix est un état de bonheur.

La fête de Samaïn est l’origine bien plus authentique et spirituelle que les déguisements commerciaux aujourd’hui Halloween.
Les païens étaient connectés à la nature de la vie, à l’esprit.
Dans leur savoir, cette nuit du 31 octobre au 1er novembre est celle où la rencontre avec les âmes peut se faire. Durant cette période, les Portes de l’Au-delà sont ouvertes et il n’y a plus de séparation entre les mondes.

Si cela connecte à votre conscience, cette nuit-là assez tard, allumez une bougie (ou plusieurs) au nom de vos disparus et envoyez tout votre amour.
Vous pouvez aussi en profiter pour exprimer ce que vous avez à leur dire pour vous alléger, vous libérer et vous réconcilier si besoin.
Pour pardonner aussi si besoin.
Être en paix avec une âme défunte est une bénédiction pour soi, pour l’autre âme et aussi, pour toute la famille et la descendance.
Et ça c’est un vrai cadeau d’amour.

L’église catholique a transformé cette fête en celle de tous les saints, sous-entendu, toutes les âmes qui sont sous la coupe d’un saint aussi.

Et le 2 novembre est celle des défunts, toujours vivants sous un autre aspect invisible à nos yeux.

Joeliah

signature

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
elit. ut commodo dolor. id ut justo