La magie de la force des puissances… 1, 2, 4, 8,16, 32…

La force des puissances expliquée par la légende de Sissa et de l’échiquier.

Il y a plusieurs légendes et variantes sur l’invention du jeu d’échec. En voici une qui explique très bien la force des puissances, but de cette réflexion :

L’écrivain arabe Asaphad rapporte que Sissa, fils du Brahmane Dahir, imagina le jeu d’échecs. Ceci sur demande du roi Belkib qui cherchait une nouvelle distraction.
Sissa le malin imagina la pièce du Roi, quoique la plus importante, qui ne peut faire un pas sans le secours de ses sujets. Il voulait ainsi rappeler au monarque les principes de justice et d’équité avec lesquels il devait gouverner.
Le Monarque Belkib – appelé parfois Scheran apprécia ce jeu. Il promit à l’inventeur de lui donner tout ce qu’il voudrait en guise de récompense.

Sissa répondit : « Que votre Majesté daigne me donner un grain de blé pour la première case de l’échiquier, deux pour la seconde, quatre pour la troisième. Et ainsi de suite, en doublant jusqu’à la soixante-quatrième case.
Le roi éclata de rire et accepta la modeste proposition.
Il lui fut donc apporté un échiquier géant de 64 cases.

Un grain fut posé sur le premier, puis deux sur le deuxième et ainsi de suite, en doublant à chaque fois.

Le roi riait de moins en moins. Les réserves du palais n’étaient pas suffisantes pour couvrir l’échiquier alors que Sissa n’en était qu’à la moitié du jeu.

Son sage lui fit prendre conscience de l’ampleur de la demande.

En effet, le nombre de grains de blé présents sur la dernière case doit être de 263 grains soit 9 223 372 036 854 775 808

Le nombre total de grains présents sur l’échiquier est de : 18 446 744 073 709 551 615. Ceci représente la production mondiale de blé pendant plus de 2000 ans..
On dit que le Roi fit couper la tête de Sissa pour tant d’effronterie…

Si on mettait tout ce blé dans une pièce comme une cuisine moyenne, les murs auraient une hauteur égale à 51 fois la distance Terre-Lune. 18 quintillions de grains, représentent un tas grand comme la France et d’une hauteur d’un mètre !
Étonnant non ?

Pensez-y pour toutes les activités qui commencent juste par ‘trouver’ deux personnes. Car deux, puis deux, puis deux font qu’en peu de cases, la population mondiale est atteinte.

Joéliah

Image du net sans nom d’auteur indiqué

signature