Garder son alignement.

Il  y a quelques jours, alors que je bricolai, je monte comme je l’ai déjà fait de nombreuses fois sur une grande échelle, en étant vigilante, pour aller déposer un pot de peinture sur le bord du toit et redescendre chercher des pinceaux.

Je monte tranquillement à 4 ou 5 mètres de haut et là, une personne passe au bas de l’échelle.

J’entends le monsieur s’adresser à moi : attention madame, faites doucement, ne regardez pas en bas, surtout levez la tête, ne pensez pas au vide… je vais vous tenir l’échelle…

Je le rassure : non, ce n’est pas la peine, elle tient bien et je n’ai pas le vertige…echelleverteciel

Il réitère, en faisant bien passer sa trouille dans l’échelle ; surtout faites doucement, ce n’est pas à une dame de monter à l’échelle, allez, descendez, là, encore quelques barreaux… ça y est !

Je ressentais toute sa peur et sa projection d’une chute…

J’ai attendu qu’il parte pour recommencer tranquillement, après avoir bien soufflé pour évacuer sa peur qui voulait me coller et repris mon alignement  intérieur…

Il voulait bien faire certainement.

Ne faisons-nous pas parfois comme lui ? A faire semblant d’aider alors que nous émettons une grande peur, ce qui peut être encore plus dangereux pour l’autre ?

La peur est une énergie puissante qui attire l’objet de son intention.

Belle réflexion

Joéliah/j0el1ah-lejardindejoeliah.pf4.wpserveur.net

signature

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
consectetur quis eleifend felis ultricies leo. elit. mattis venenatis, nec suscipit efficitur.