La communication continue…

La vie continue et je peux vous assurer que depuis qu’il a quitté son corps,  les communications toutes simples avec mon mari Jean-Claude me surprennent. C’est comme s’il était à côté de moi.

Par exemple hier soir je regardais ‘The Voice’ que nous avions l’habitude de regarder ensemble.
Aux publicités, j’ai toujours l’habitude de venir regarder les messages reçus sur l’ordi et d’y répondre.

Dès que ça reprenait, Jean-Claude me criait ‘ça reprend !’

J’ai fait la même chose hier soir et j’ai entendu clairement ‘ça reprend !’ sur le même ton qu’il le disait, alors que j’étais occupée à écrire un message et que je n’avais pas écouté la télé dans la pièce d’à côté.

Une autre fois, j’étais en train de trier ses affaires pour donner à sa famille et j’allais mettre une bougie en forme de bombe dans un carton.

Il me suggère : ça fait des années que je rêve de savoir ce qu’elle pourrait donner allumée et rajoute, ‘je me marre si elle explose’….
Ni une ni deux… je l’allume pour lui.
Les premières minutes la flamme était super énervée et ça fait 2 jours qu’elle se consume lentement depuis…
Il la voit à travers moi.

Sa fille m’a dit que ça faisait plus de 30 ans qu’il l’avait !

Croyez que la séparation n’est que physique.
Ce qui fait mal est de ne plus utiliser les sens pour nous toucher, nous parler, nous voir, rire ensemble…
Mais l’essence est toujours présente !

Merci la vie !
Joéliah

signature

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest
2 réponses
  1. Béatrice Torello
    Béatrice Torello dit :

    Merci chère Joeliah de ton partage sur la survie du corps. Même si nous le savons, tous les témoignages dans ce sens sont nourrissants. Et je suis surtout si contente pour toi de savoir que tu peux continuer à converser avec ton cher Jean-Claude, même si tu ne le vois plus. C’est déjà tellement mieux que le silence… Bravo aussi pour cette force que tu manifestes, c’est magnifique ! Chaleureuses salutations du cœur.

    Répondre
  2. Flanet-Delpire Maryline
    Flanet-Delpire Maryline dit :

    J’ai été attristée de vous savoir séparé de votre compagnon, alors que vous sembliez si heureux tous deux . Comme je suis heureuse de savoir aujourd’hui qu’il vous manifeste sa présence . Pour vous aider , pour faciliter le chemin de deuil indispensable … Que les anges mettent un baume de compassion et de réconfort sur votre cœur afin que très vite vous puissiez de plus avoir mal de son absence mais vous sentir inondée d’amour par les signes qu’il vous envoie .
    Maryline

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
non ut Lorem dolor. pulvinar sem,