La puissance de la réconciliation.

Il y a quelques années, un ami de la famille âgé d’une cinquantaine d’années souffrait gravement du cœur.
Il prenait régulièrement des médicaments et son médecin parlait de pontage si ça s’aggravait et qu’il risquait l’infarctus.
C’était il y a une vingtaine d’années, à l’époque où je commençais à comprendre la relation entre les maux du corps et les mots qui étaient prononcés, et surtout l’émotion qui était émise et qui pouvait créer de l’acidité et du poison intérieur et aggraver les maladies.

Même s’il m’impressionnait par sa carrure, un jour j’ai osé lui faire remarquer que ses paroles étaient souvent venimeuses,
surtout à l’égard de son ex-femme et de ses deux filles.

Il lui en voulait d’être partie avec un autre homme et que ses filles n’avaient pas pris parti pour lui.
Voilà plus de 15 ans qu’il ne les avaient pas vues.

Je lui demandai si ça ne le faisait pas souffrir et me répondit : bien sûr que si, mais que jamais, il ne ferait le pas de les appeler
pour leur dire qu’il les aimait et qu’elles lui manquaient. C’était à elles de le faire ! Un béarnais, têtu de chez têtu…

Après plusieurs jours et moult explications sur les causes et les effets, la puissance de la réconciliation et du pardon, il commençait à comprendre et accepta d’être aidé. Son cœur et donc sa vie était en jeu.

Je lui donnai alors quelques phrases positives du genre ‘je retrouve une relation harmonieuse et juste avec mes filles’, ‘je suis un papa aimé tel que je suis’, ‘je libère l’amertume que j’ai envers mes filles et je remplace par l’amour sincère’… et lui demandai de les affirmer trois fois par jour avec sincérité et émotion.

A peine une semaine après le début de son désir de réconciliation, ‘par hasard’, dans un supermarché, il tomba nez à nez avec une de ses filles qui était en vacances à Dax sans qu’il le sache. C’est elle qui le reconnu et lui dit combien il lui manquait.
Et cadeau supplémentaire, elle était avec son dernier garçon de 10 ans qu’il ne connaissait pas.

A partir de ce jour, il a renoué avec son autre fille, découvert ses 3 petits-enfants et est devenu un vrai papy poule.

Il est même revenu en paix avec son ex-femme et naturellement, son cœur a commencé à aller bien mieux.

J’écris cela car il est décédé il y a peu, plus de 22 ans après cette réconciliation, qui lui a grandement prolongé la vie et surtout permis de vivre plus sereinement.

La puissance de la réconciliation est magnifique.

Il suffit de le vouloir fortement et de tout mettre en œuvre pour y arriver.

A commencer par se revaloriser et accepter la transformation.

Si vous connaissez une personne qui en aurait besoin ou si, comme lui, vous aimeriez vous réconcilier avec une  personne aimée ou même une partie de vous-même, pour vous aider je vous propose ce protocole :

Que le meilleur soit !

Joéliah

Image : https://fr.123rf.com/profile_amasterpics123

signature

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
massa consequat. dolor quis odio consectetur ut risus libero tristique