Le jugement spontané.

Dans un cimetière d’un petit village de France, une femme était en train de déposer des fleurs sur la tombe de son époux, quand elle vit un peu plus loin, un asiatique déposer un bol de riz sur la tombe de son fils selon la coutume de son pays.

Étonnée, elle alla le trouver et lui demanda alors un peu ironique :

« Pensez-vous vraiment que votre fils viendra manger ce riz ? »

« Oui » répondit l’homme poliment, « quand votre mari viendra sentir vos fleurs ! »

* * *

21853137_sCette petite anecdote peut faire réfléchir sur nos habitudes à juger spontanément les actions des autres sans observer le bien-fondé ou l’absurdité des nôtres et développer plus de respect face aux croyances de chacun.

Combien de fois jugeons-nous spontanément parce que c’est hors de notre champ de conscience ? Qu’on en a jamais entendu parler ou que ce soit opposé à ce que nous pensons la vérité.

Lorsque le respect trouve sa place, chacun peut être honoré dans son être en entier.

Et si, à partir d’aujourd’hui, nous apprenions à observer avec respect et tolérance ?
Et de nous observer en train d’observer… en regardant ce qui se passe à l’intérieur ?
Un bon moyen de mieux se connaître et de se donner le droit de s’améliorer et d’améliorer le monde qui nous entoure.

Que le meilleur soit !

Joéliah

Photo 123rf.com

signature