Le plaisir de lâcher prise

Quand les chiens jouent au bâton, à la balle ou au ballon, ils veulent souvent retrouver encore et encore la joie qu’ils éprouvent à courir après.
Pour certains, cela peut se répéter 15, 20 ou 30 fois avec le même entrain.
Je me souviens de Pelote, ma petite bichon qui courait après mes cailloux imaginaires… elle était si heureuse quand elle me voyait lancer qu’elle partait sans vérifier si j’en avais un ou pas dans la main.
 
Par contre, certains chiens s’accrochent à la balle, veulent la garder et ne comprennent pas que pour continuer à trouver le plaisir de la rattraper, ils doivent lâcher prise.
 
Ils gardent précieusement le trophée tout en voulant le même plaisir. Mais ce plaisir s’arrête, ils sont frustrés et râlent et ne comprennent pas que leur maître abandonne le jeu.
 
Pour les humains c’est la même chose ; en désirant voir durer une expérience, ils peuvent s’y accrocher tellement qu’ils bloquent la venue de ce qu’ils désirent.
Par peur de perdre, ils se refusent de passer à autre chose.
Ils entravent la loi de circulation, le cycle du donner et recevoir.
 
Et pourtant, lâcher prise et s’en remettre à l’Esprit tout en ayant confiance de vivre une belle nouvelle expérience, c’est accepter de nouveaux faits qui peuvent apporter encore plus de plaisirs différents.
 
Alors si vous voulez que la vie vous apporte la prospérité dans l’ordre parfait, laissez le divin agir de la meilleure manière possible. Restez juste dans la joie du recevoir, et faites circuler librement.
 
Joéliah

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.