Le pouvoir du verbe maîtrisé pour une vie conscientisée.

Le pouvoir du verbe est une base importante à connaître pour maitriser sa vie. Il est donc nécessaire de faire attention à ses pensées et ses paroles.
Tout ce qui sort de la bouche n’est pas anodin, ni pour celui qui parle, ni pour l’univers.

Le pouvoir du verbe est très puissant.

Celui qui s’émerveille sans cesse, qui honore et qui remercie pour tout, qui est neutre devant ce qu’il ne comprend pas et silencieux en ses pensées, se créé à tout moment un monde de joie, de paix, de bonheur.

Sa santé s’améliore, sa vie est plus facile et l’abondance arrive en tout.
Toute énergie positive à envie de venir s’aimanter à lui.

De la même façon, celui qui formule sans cesse des critiques après tout, et tout le monde, créé un monde de haine, de tracas, de soucis.
Il s’envoie à chaque réflexion une dose de poison énergétique qui petit à petit créé en lui des blocages et le rend malade. Il créé à chaque instant son futur qui devient de plus en plus mauvais.
La maladie, le mal être, la malédiction, entrent en lui et y reste, car cette fois-ci, il attire à lui tout le négatif.

Le pouvoir du verbe se maîtrise.

Pour guérir, il est important déjà de commencer par apprendre à se taire.
Essayer de comprendre l’action des autres, même si elle est différente de vos croyances.
L’autre est uni à soi. Le fait de rabaisser constamment les autres, nous rabaisse aussitôt.
Le fait de relever les autres, nous élève aussitôt.

L’homme n’a pas toujours conscience de ses responsabilités dans sa santé, ses affaires ou son bonheur.
C’est dès à présent qu’il faut arrêter de faire porter la faute aux autres.

Chacun doit faire son examen de conscience et changer ce qui ne va pas afin de vivre un présent harmonieux et un futur meilleur. Mais aussi de penser à ceux qui vivent à leur côté.

L’envoi quotidien de réflexions négatives entraîne une fatigue morale, psychique et physique qui détruit le parent, le conjoint, l’enfant ou l’ami présent.
Nombre de cancers sont dus à ces flèches empoisonnées qui inlassablement sont venues se figer dans le coeur, la cible du plus faible.
Combien de personnes sont devenues sourdes pour ne plus entendre ces réflexions…

De même, celui qui est toujours en joie, qui sourit, qui chantonne ou qui parle avec respect et intelligence, qui ne parle pas pour ne rien dire, qui sait faire un compliment inonde son entourage de sagesse et de plaisir permanent.

Alors apprenons à nous écouter, à nous mettre à la place de celui qui est à notre côté pour se rendre compte consciemment de ce que nous pouvons semer.
La maîtrise commence ainsi, être responsable à cent pour cent de ses actions et créer sa vie en toute conscience des effets possibles.
Le verbe est créateur. Apprenons à l’utiliser à bon escient.

Joéliah©

signature