Les fins de contrat d’âme.

Lorsqu’une âme a terminé son contrat avec une autre, l’énergie stoppe d’elle même la relation.
Parfois la vie aide cette fin de contrat par un accident, un incident, une compréhension claire et nette ou un trop plein d’émotions qui fait sauter le bouchon assez loin pour ne pas le récupérer.

C’est pourquoi certaines personnes essayent en vain de se raccrocher à une autre qui est libérée de son karma ou de sa mission.
Elles désirent encore et encore recevoir des attentions de la première sans comprendre que c’est fini et elles souffrent.

Que ce soit en amitié, en couple, au travail, en association, dans un but humanitaire, lorsque le contrat arrive à expiration, il est caduque et il est bon de passer à autre chose.

Les supplications, les demandes de pardon, les essais de rattrapage, les accusations ou les attendrissements ne servent à rien.

Ce qui a été juste à un moment, ne l’est plus et c’est un cadeau à se faire de le comprendre, de l’accepter et d’évoluer en passant à d’autres relations ajustées dans l’énergie du moment présent.

Cela évite la rancœur, la tristesse ou parfois, comme on peut le voir lors de faits divers bien tristes, des vengeances qui créent à leur tour de la souffrance pour des familles entières et un karma bien plus important.

La paix de l’esprit s’installe et avec, la paix du coeur.
Joéliah

signature
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *