Message de la rose

OMA : La rose me disait aussi : « Non seulement tu ne dois pas t’arrêter à mon apparence, amis tu dois chercher aussi à connaître de quelles quintessences je suis faite, comment je les prépare et les distille. Celui qui arrive à comprendre comment je travaille, pourra entreprendre le même travail sur les substances qui sont en lui et les distiller pour en faire des parfums qui embaumeront l’atmosphère »

Est-ce qu’on les sentira vraiment ?

Peut-être pas tout de suite, mais en attendant, ce sont des émanations psychiques qu’il est possible de percevoir.

N’avez-vous jamais senti que de certains êtres vicieux, pervers, il émane quelque chose de nauséabonds, alors qu’auprès d’autres êtres, purs, pleins d’amour et de lumière on croît sentir un parfum délicieux ?

Il peut arriver que, lorsque des personnes sont réunies pour prier, la simplicité de leur cœur, la ferveur qu’elles mettent dans leurs prières, touchent certaines régions du monde spirituel, et les entités qui les habitent répondent alors par un parfum de rose.

C’est certainement ce que savait la petite sainte Thérèse de l’Enfant jésus, elle qui avait dit qu’après sa mort elle ferait tomber sur la terre une pluie de roses… j’aime beaucoup la petite sainte Thérèse ».

Omraam Michael Aïvanhov

Photo Joéliah

signature

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
Sed elit. Curabitur eleifend ipsum justo ut mattis Praesent felis pulvinar Aenean