Nourrir la paix intérieure.

La paix intérieure tout comme le bonheur, est un état d’esprit. Elle se nourrit de silence, de sérénité, d’amitié, de complicité avec d’autres personnes, de calme ou encore d’appréciation de la vie.
 
C’est pourquoi, entretenir des rancunes, des remords, de la colère, de l’amertume, du manque de considération, de la jalousie et toutes sortes d’énergie violente entrainent une sensation de mal-être permanent.
 
Le pardon est la nourriture merveilleuse de la paix intérieure.
Un autre atout est de libérer les événements qui dérangent au fur et à mesure qu’ils se présentent.
 
Je pense à cette histoire de deux amis qui marchent dans le désert.
 
A un moment, ils se disputent et l’un des deux donne une gifle à l’autre.
 
Ce dernier, endolori mais sans rien dire, écrit dans le sable :
AUJOURD’HUI, MON MEILLEUR AMI M’A DONNÉ UNE GIFLE.
 
Ils continuent à marcher puis trouvent une oasis, dans laquelle ils décidèrent de se baigner.
Celui qui avait été giflé glisse, manque de se noyer et son ami le sauve.
Une fois reprit, il écrit sur une pierre :
AUJOURD’HUI, MON MEILLEUR AMI M’A SAUVE LA VIE.
 
Celui qui at donné la gifle et a sauvé son ami lui demande :
« quand je t’ai blessé tu as écrit sur le sable et maintenant tu as écrit sur la pierre.
Pourquoi ? Il y a autant de sable ici. »
 
L’autre ami répond : « quand quelqu’un nous blesse, nous devons l’écrire dans le sable où les vents du pardon peuvent l’effacer.
Mais quand quelqu’un fait quelque chose de bien pour nous, nous devons le graver dans la pierre, où aucun vent ne peut l’effacer « .
 
Ton chemin est là où tes pieds se trouvent.
(merci à l’auteur inconnu).
 
***
Alors de la même façon laissez le vent du pardon effacer ce que les autres ont pu vous faire, pour trouver la paix de l’âme et la libération de l’esprit.
 
Pensez plus grand.
 
Tout ce qui est gravé perdure au-delà de l’incarnation. Alors, si vous ne désirez pas revivre les mêmes expériences, rencontrer les mêmes âmes sous des formes différentes, libérez-vous en dès maintenant.
Le pardon est la meilleure manière de le faire.
 
Vous pouvez le faire de votre côté sans forcément rencontrer l’autre personne.
Juste être en paix avec la pensée que vous avez d’elle.
Que le meilleur soit !
Joéliah
 
Image par Pexels de Pixabay

signature

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
dictum accumsan amet, eleifend Donec quis ut Donec nunc