Ils sont tous ainsi… elles sont toutes ainsi… j’ai ‘toujours’ eu des souci, je n’ai ‘jamais’ de chance…
Tous, toutes, toujours ou jamais empêchent l’ouverture d’esprit, la possibilité d’obtenir ou de vivre autre chose.
De même que ‘il n’y a pas d’autre choix’, ou ‘c’est ainsi, on y peut rien’…
 
Écoutez-vous quand vous pensez, quand vous parlez, car le fait d’exprimer ces idées de manière fermées vous bloquent pour passer à autre chose.
 
Remplacez par la vérité et vous pourrez vivre autre chose.
 
Remplacez ‘toutes ou tous’ par certaines, certains.
Remplacez ‘toujours’ ou ‘jamais’ par quelquefois ou parfois, lorsque c’est restrictif.
 
Ouvrez votre conscience aux nombreuses possibilités qu’offre l’univers.
Il y a souvent des choix différents qui sont en attente d’être exploités.
 
Le champ des possibles est immense, l’univers est immense, et chacun contient son univers.
 
Pensez, parlez différemment et votre vie pourra s’ouvrir à d’autres possibles.
 
Joéliah
 
Ceci me fait penser à ce texte de Saint-Exupéry :
 
C‘est une folie de condamner toutes les amitiés parce qu’une d’elles vous a trahi, de ne croire plus en l’amour juste parce qu’un d’entre eux a été infidèle, de jeter toutes les chances d’être heureux juste parce que quelque chose n’est pas allé dans la bonne direction.
 
Il y aura toujours une autre occasion, un autre ami, un autre amour, une force nouvelle.
 
Pour chaque fin il y a toujours un nouveau départ.
 
Extrait du livre ‘le Petit Prince’
 
Image par Gerd Altmann de Pixabay

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *