L’infolettre du jour pour souhaiter Joyeuses Pâques à tous les lecteurs :

Bonjour et beau moment présent

Je vous souhaite de Joyeuses fêtes pascales, temps de la réflexion et de ‘se lever’ à autre chose de plus lumineux.
Le temps du changement intérieur.

Pâques est issu par extension du verbe hébreux pasaḣ qui signifie “passer au-dessus”.

Connaissez-vous l’origine de l’agneau pascal ?

A l’époque de Jésus, les juifs avaient reçu l’ordre de sacrifier un agneau indemne de toute tare et d’en badigeonner le sang sur les montants des portes afin que les puissances du mal qui viendraient détruire les premiers nés égyptiens lors de la dixième plaie passent au-dessus de ces portes sans s’arrêter…

Et voilà comment les chrétiens continuent de sacrifier des millions d’agneaux en les mangeant cette fois.
Pour contrer un mauvais sort destiné aux égyptiens.

Et ainsi, l’humain continue des habitudes, prenant cela comme sacré alors que c’est terminé depuis longtemps.

N’est-il pas venu le temps de libérer l’agneau pascal et de laisser vivre tous ces bébés et supprimer la souffrance de toutes leurs mamans ?

Prendre conscience d’un fait permet souvent de changer.

‘Passer au-dessus’ est une attitude intérieure de lâcher-prise, de compassion et d’amour.

Quelqu’un vous a fait du mal volontairement ou non, ‘passez au-dessus’, comprenez qu’il ne pouvait faire autrement et pardonnez-le.

Une personne vous harcèle, ‘passez au-dessus’, ne répondez pas, soyez neutre sans vous laissez faire.
Dites non si besoin et si la personne ne comprend pas ce non, n’en rajoutez pas.
Passez à autre chose.

Passez au-dessus, c’est élever sa vibration, c’est monter son taux d’amour pour la vie, c’est sortir de l’enfer des émotions ou des actions qui détruisent pour s’élever dans la lumière de l’amour.

C’est l’enseignement donné par le Christ et par d’autres messagers de lumière.

Passer au-dessus pour s’élever ce n’est pas être dans le déni, ou ne rien faire par insouciance, procrastination ou indifférence.

Car trop d’humains passent au-dessus de l’essentiel et abaissent en réalité leur vibration.

Pour l’incendie de Notre-Dame, passer au-dessus ; c’est comprendre qu’au delà la catastrophe matérielle et du milliard de dons immédiats promis pour la reconstruire, elle sera reconstruite. C’est dans le plan actuel. C’est lâcher-prise à l’émotion.

Élever sa vibration, c’est privilégier et aider la ‘cathédrale vivante humaine’ en danger et éteindre la colère qui brûle les humains en souffrance.
C’est donner ou faire ce qui est de son possible pour les sortir de l’enfer quotidien.

Idem pour la souffrance de la Terre dont les forêts sont détruites chaque jour, les océans devenus poubelles, le continent plastique qui augmente, les glaces qui fondent…

Passer au-dessus de cette catastrophe mondiale sans rien changer dans ses habitudes, serait alimenter l’enfer.

Vivre ses pâques, c’est ouvrir son coeur à ce qui est autour de soi et de tout faire pour améliorer ce qui peut l’être, en respect de la vie et du Royaume divin.

Alors belle réflexion en cette période pascale et belle élévation.

Que le meilleur soit !

Joéliah

Sur ma page Facebook ‘alasourcedubonheur’, vous pouvez suivre des posts au quotidien.

Photo pasja1000/pixabay

1 réponse

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *