Reprendre les rênes du carrosse de sa vie.

Dès le début de mon apprentissage spirituel, les anges et guides m’ont enseigné à me centrer, à viser un seul but : l’élévation de conscience et à éliminer tout ce qui pouvait entraver cette montée énergétique.

Grâce aux nombreux enseignements, avec beaucoup de personnes qui les ont suivis, nous avons pu transformer nos pensées, nos émotions, nos actions et donc notre ADN, afin de pouvoir gérer au mieux notre vie.

Cela n’a pas été facile. Chaque jour se remettre en question avec humilité et grandeur d’âme, amour total de la vie et donc de tout ce qui est. Compréhension des lois, rectification, pardons, réconciliations d’âmes…

Aujourd’hui, comme celle d’autres, ma vie est complètement transformée, plus saine, sage et joyeuse, confortable et sereine. Ce n’est pas le fruit du hasard, mais un travail constant de transformation et d’application des lois cosmiques.

Ce qui suis, sous inspiration, va peut-être déranger certaines personnes, mais j’assume et je sais que je ne peux pas plaire à toutes et c’est bien car c’est la libre expression pour tous. Je constate qu’il n’en est pas de même pour d’autres personnes, pourtant ferventes de spiritualité mais qui n’ont pas osé écouter leur âme et leur Présence intérieure.

Elles ont souvent une boulimie de lecture de livres très différents en vibration, suivent des stages variés espérant toujours que ce soit le dernier qui va les transformer magiquement sans qu’elles n’aient rient à faire, essayent de nombreuses techniques une ou deux fois sans succès, payent pour recevoir des dizaines d’initiations sans obtenir de résultats.

Certaines font du beau travail de création puis annulent les effets par des actions opposées qui baissent la fréquence. C’est du sur-place spirituel moins conscient que Pénélope qui brodait le jour et détruisait son travail la nuit.

D’autres combattent des démons en permanence, ont peur de leur part d’ombre et pensent qu’il faut être parfaites pour être aimées et repoussent toujours leur droit à la lumière.

carrosseD’autres encore pensent que c’est un maître ou un gourou qui va faire leur travail et qu’il suffit, en dépensant souvent beaucoup d’argent, de le suivre en aveugle pour être sauvées et être propulsées par enchantement dans la cinquième dimension.

Et ces personnes désenchantent au bout d’un moment et sont perdues ou font des demandes de guidance pour retrouver leur bon sens.

Certes Tout est juste !
Chacun agit selon ce qui se présente à lui et c’est correct et je me dis, « de quoi te mêles-tu alors ? »… et ma Présence me souffle, « tu sers de guide, assumes » !

Il n’y a que l’unité à sa vraie nature, la Source divine, qui peut guider sagement le carrosse de notre âme. Nous ne sommes plus au temps de la pauvre Cendrillon en guenille qui souffrait l’humiliation de ne pas savoir qui elle était vraiment.

Tout est en soi, tout est disponible à tout moment. Tout est lumière et amour.
La baguette magique est notre union à la Présence divine.

Il est temps de retrouver la maitrise de sa vie librement et d’assumer ses choix en conscience.
Il est temps de libérer tout ce qui n’est plus en accord avec ses principes ou ses choix de vie, de rectifier, de transformer et de rajuster tout ce qu’il faut.

La fréquence ne triche pas. C’est la balance de l’amour. Il n’est pas possible de faire semblant d’être spirituel sur une longue durée. L’illusion s’évapore comme un mirage dans le désert et fait place à la vraie nature de la personne.

Reprendre les rênes du carrosse de sa vie, c’est se donner les moyens de comprendre comment elle fonctionne et de faire toutes les rectifications et actions nécessaires pour en jouir pleinement.

Tous mes ateliers et stages ramènent chacun à leur responsabilité pleine et entière et donc, apporte la grande joie d’être maître des changements possibles.

Que la lumière de la Source soit !
Joéliah

Et pour rêver à notre transformation, voici un extrait de Cendrillon…‘la création du carrosse’.

Extrait d’une infolettre.

Image du Net sans nom d’auteur indiqué
signature