Si on devait, mourir demain…

Si on devait mourir demain… c’est une chanson mais aussi une réflexion à se faire.

Qu’est-ce que vous feriez comme bilan ? Seriez-vous en paix ? Frustré ? 12356742_s

S’il n’y avait plus que trois heures… que feriez-vous ?

Si vous apprenez qu’une ou un ami ou membre de votre famille va mourir demain, que feriez-vous pour elle ou lui dans l’instant présent ?

Nous passons souvent notre vie à côté de l’essentiel. Osons vivre chaque instant présent de la meilleure façon possible afin qu’au juste moment, nous soyons en paix avec le grand tout.

Voici une expérience à méditer :

Bronnie Ware est une infirmière australienne mais elle n’est pas une infirmière comme les autres. Ce qui différencie Bronnie Ware de ses collègues, c’est qu‘elle a accompagné des patients lors des 12 dernières semaines de leur vie. Pendant de longs mois, elle a minutieusement relevé dans un blog les regrets qu’ils éprouvaient à l’approche de la mort. « Inspiration and Chai » a ensuite était posé sur le papier pour en faire un livre, qu’elle a sobrement intitulé « Le top 5 des regrets du mourant ».

19758405_s1- J’aurais aimé avoir le courage de vivre ma vie comme je le voulais et non pas comme les autres l’entendaient

2 – J’aurais aimé ne pas travailler aussi dur

3 – J’aurais aimé avoir le courage d’exprimer mes sentiments

4 – J’aurais aimé rester en contact avec mes amis

5 – J’aurais aimé m’autoriser à être plus heureux

 »« Beaucoup des personnes en fin de vie ne s’étaient pas rendus compte que le bonheur peut-être un choix. Ils sont restés coincés dans de vieux schémas et habitudes. Le soi-disant « confort » dans lequel ils étaient installés les a empêchés d’envisager les choses autrement, tétanisés dans leurs vies par la peur du changement ». »

**************

Alors, osez-vous vivre votre vie librement, sans vous occuper de vos émotions ?

Prenez-vous du temps pour vous ? Pour vous promener dans la nature et profiter de ses bienfaits ? Pour aller rendre visite à vos parents et amis ? Pour faire ce que vous rêvez depuis votre enfance ? Pour vivre libre ?

Osez-vous dire ou écrire ce que vous ressentez librement ?

Osez-vous libérer le passé pour être libre et heureux à tout instant présent ?

C’est vous qui êtes le guide de votre vie et lorsque cette vie s’arrête sur ce plan, il ne reste que vous et vous… et vos joies, votre amour et votre lumière.

Il est toujours possible de changer…

Joéliah

Pascal Obispo à écrit et interprété avec Natasha S -Pier une très belle chanson à ce sujet :

images : Copyright (c) 123RF Stock Photos

signature

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
eget pulvinar odio libero at ut nunc libero. leo sem,