Voguer en conscience

Il est bon de se connaitre en profondeur et de vérifier régulièrement si ce que nous sommes en réalité est aligné à ses valeurs.
Nous sommes parfois dans l’illusion d’être alors que nous jouons un rôle pour faire plaisir aux autres, pour être bien vu, pour être accepté, entrer ‘dans le moule’, pour paraitre au lieu d’être.
 
Pour cela, il est important de s’observer, puis d’avoir des buts précis, des ports de destination, des paliers de pause. Des objectifs à courts et longs termes pour vérifier, régulièrement si nous sommes réellement sur la bonne voie d’élévation.
 
Parfois, nous perdons notre cap à cause de vents contraires.
 
Dans notre vie, un vent contraire peut-être un refus, un ‘non’ qui dérange, une contrariété, une défection, un renvoi, une maladie, une séparation, un engouement particulier pour suivre un groupe, une colère, un sentiment d’injustice, tout ce qui se manifeste spontanément, sans vigilance.
 
Ou encore ce peut-être un message pour nous indiquer qu’il est bon de faire un point et que la voie que nous suivons n’est pas la plus adaptée.
 
Chaque vent contraire est une force pour aller plus loin à condition de savoir adapter les voiles de ses pensées, émotions et actions.
 
Sombrer dans une dépression, tout arrêter, se croire nul ou encore vouloir forcer contre vents et marées, c’est permettre à la mer des pensées et des émotions d’engloutir sa vie.
 
Alors, il est bon d’observer ce qui est en cause, de se relier au ‘Ciel’ des pensées élevées pour avoir de l’aide, de libérer les émotions perturbatrices, de renforcer sa foi, ses convictions, ses pensées, peut-être de prendre une direction différente et tenir ferme jusqu’au port choisi ou le premier port sécuritaire.
 
Être et agir en conscience, c’est sortir de l’illusion et s’assurer la joie de la réussite et de la confiance en son Esprit créateur et voguer sur l’océan de sa destinée.
 
Joéliah.
Peinture :  Federico Orlando.

signature

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest
2 réponses
  1. Pollet venand
    Pollet venand dit :

    Je voudrais connaitre davantage les enseignements des anges des lumières afin de parfaire ma vie spirituelle et d’aider tous mes proches qui sont tout au tour de moi sans distinction

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
luctus nunc Nullam justo Lorem quis felis