La leçon de l'escargot.

L’humain qui rencontre un obstacle perd souvent beaucoup d’énergie à vouloir le passer ou le détruire alors qu’il est facile de le contourner et de trouver une voie plus facile.

Se centrer, sans s’énerver, sans partir dans tous les sens… voilà la bonne attitude, tel l’escargot qui, lorsqu’il rencontre un obstacle, rentre dans sa coquille, tourne lentement, et tente une autre direction.

Il n’abandonne pas tant qu’il n’a pas réussi à aller où il veut.

L’escargot a-t-il un esprit plus fort que l’homme ?
Joéliah

centragejoeliah

signature

Oser lâcher la flèche

Il y a quelques années, j’ai participé à un atelier de dépassement de soi et de visualisation créatrice, et, parmi les épreuves, était celle de viser une cible, les yeux bandés. Ceci avait pour but de renforcer la confiance en soi et la foi en ses actions justes.

Pour atteindre le coeur de la cible, il fallait l’imaginer dans son esprit, puis tirer la flèche au beau moment.

J’y suis presque arrivée… au troisième et dernier essai. Je suis sure qu’avec un ou deux de plus, j’aurai atteint la cible.

Tirer à l’arc demande force, concentration, attention et audace.

Certaines personnes préparaient l’arc, mais les yeux bandés, n’arrivaient pas à placer la flèche. D’autres avaient peur de blesser quelqu’un, d’autres attendaient de longues minutes avant d’abandonner disant qu’elles ne voyaient rien.

19494989_sCe que j’ai retenu de cette expérience, c’est que chaque essai servait à corriger le tir à condition de rester focaliser sur le but. Le simple fait de penser à autre chose, faisait perdre les premiers repères et beaucoup de personnes reprenaient à zéro parce qu’elles avaient analysé leur premier tir et focalisé sur l’échec.

Si vous voulez réussir un objectif, gardez-le bien en tête. Si vous loupez la cible, pas grave, restez focalisé sur votre but et recentrez-vous avant d’essayer autre chose.

Celui qui a foi et qui sait ce qu’il veut, réussit toujours, car l’univers met tout en oeuvre pour sa réussite !

Il en est de même pour tout choix, que ce soit développer une qualité, une nouvelle capacité, réaliser un travail ou un challenge.

L’univers attend les signaux pour créer et ce sont les émotions qui font passer le message.

Mais sans lâcher la flèche, sans oser passer à l’action, nul ne peut savoir s’il est sur la bonne voie ou pas ni ce qu’il convient de rectifier.

Bonne visée

Joéliah

Image : Droit d’auteur: bennyartist / 123RF Banque d’images

signature

Les antennes de l'esprit.

En tant qu’être vibratoires, nous avons tous des antennes émettrices et réceptrices.
Dans le silence, il est possible de capter les messages de notre âme ou d’autres âmes, de guides ou de maitres.
Chacun a la possibilité d’être accompagné.

Posez vos questions… puis prenez, un temps, chaque jour, de préférence à la même heure, pour vous relaxer, faire le vide intérieur et attendre dans le silence, des pensées différentes de celles que vous avez l’habitude d’entendre.

Si des pensées habituelles, dérangeantes,  se manifestent, laissez-les passer comme un bois flottant dans un courant.

Les messages de l’Esprit sont souvent légers, étonnants et, en même temps, tellement logiques qu’on se demande parfois, pourquoi on n’y a pas pensé avant.

Ayez confiance, tout est en vous, tout est possible !
Joéliah

antennes

Merci à Ger Spendel pour sa photo.

signature

Bonne fête de la musique… et réflexion sur le courage de passer à l'action.

Il est nécessaire d’agir pour avoir des effets… et pour avoir des effets plus sympathiques qu’à l’habitude, il convient de faire des actions plus sympas aussi !
On ne peut pas penser, agir et réfléchir pareil, et se plaindre de ce qui ne va pas depuis des lustres si on ne change rien dans ces faits…
Pour qu’une nouvelle mélodie se joue dans notre vie, il est bon de changer de partition, d’accords, parfois d’instruments… ou apprendre à jouer juste !
Joéliah

 

violon

signature

Se contenter des faits.

Le mal être est souvent la conséquence de paroles dites sans réflexion, sans sagesse suivies d’actions non conscientisées.
Les hommes donnent leurs opinions limitées à leur champ de connaissance et à leurs choix de sensibilité.
Ils ne se basent pas sur des réalités et condamnent ceux qu’ils n’apprécient pas quoi qu’ils fassent.
L’objectivité est souvent synonyme d’attraction de paix et donc d’une grande part de bonheur.
Joéliah

ASB9

signature

Fêter son mérite.

Le chemin du bonheur est fait de pavés de joie, de bonne santé, d’amour, d’amitié, de réussites et aussi de valorisation et d’attentions…
Il est bon, aujourd’hui, de réfléchir à tout ce que nous avons fait de bien ces derniers jours ou mois et qui n’ont pas été ‘honorés’ et remerciés et, de se faire un cadeau bien mérité pour fêter son mérite.

Ce peut être un objet matériel ou un temps de pause, un sourire, un bon bain… peu importe sa nature du moment qu’il fasse plaisir.

En le faisant, on honore notre partie spirituelle à l’origine de tout.
Joéliah

ASB7

Image création Joéliah sur une photo offerte au jardin par Ger Spendel, merci.

signature

Réunir le faire et l'être.

Trouver le juste équilibre entre ses rêves et la réalité du faire est un challenge pas toujours facile à réussir mais tellement merveilleux lorsqu’il est gagné. Pour cela il est bon de manifester son niveau le meilleur…

Trop souvent l’homme choisi une voie qui l’arrange en apparence, mais qui peut le détruire à l’intérieur et c’est en partie pourquoi l’humanité va si mal.

Aller chercher et révéler sa vraie nature, ses vraies envies et les manifester de la meilleure façon possible pour l’humanité, voilà de quoi remplir agréablement toute une vie.

Joéliah.

Pour compléter, Paulo Coelho enseigne« Parfois, le guerrier de la lumière a l’impression de vivre deux vies en parallèle.

4509585_sDans l’une, il est obligé de faire tout ce qu’il ne veut pas, de lutter pour des idées auxquelles il ne croit pas mais il existe une autre vie. Il la découvre dans ses rêves, ses lectures, ses rencontres avec des êtres qui pensent comme lui.

Le guerrier permet à ses deux vies de se rapprocher. «Il y a un pont qui relie ce que je fais et ce que j’aimerais faire», pense-t-il. Peu à peu, ses rêves envahissent sa routine jusqu’au moment où il se sent prêt pour ce qu’il a toujours désiré.

Alors, il suffit d’un peu d’audace et les deux vies se font plus qu’une ».

Paulo Coelho dans le manuel du guerrier de la lumière.

Image : Droit d’auteur: funlovingvolvo / 123RF Banque d’images

signature

Bonne fréquence ?

Le simple fait d’observer ce que l’on attire sert à comprendre à quelle fréquence se situe notre taux vibratoire.
Plus il est élevé et plus la paix, l’amour et la joie se manifestent naturellement.
Si l’on désire changer ce qui nous dérange, c’est en nous que l’aimantation doit se modifier par un changement vibratoire amoureux.
L’amour hausse la lumière.
Si l’on aime ce que l’on attire, c’est que la fréquence est bonne.
C’est si simple que nous oublions souvent cette base.
Joéliah

dire

signature

Le mental apaisé.

Dès que le mental est en paix, le meilleur peut arriver. Il est donc nécessaire de libérer tout ce qui peut empêcher cette paix de s’installer, à commencer par accepter d’être qui l’on est et que tout changement positif est possible.
Nous ne pouvons que nous changer nous-mêmes.

Chaque jour, il est bon de pratiquer sa toilette spirituelle. Laver les émotions inutiles, libérer les pensées négatives, pardonner et prier pour installer le meilleur et remercier la vie pour tout ce qu’elle nous donne.

Et un esprit épuré assure la sérénité.
Joéliah

ASB5

signature

Être enseignable est vertueux.

Certaines personnes pensent tout comprendre en quelques explications, et transmettent sans approfondir, croyant être déjà arrivées au sommet de la connaissance.
Être enseignable, régulièrement, est une qualité essentielle pour progresser correctement et s’améliorer en permanence.
Cela demande de l’humilité et de la persévérance, mais quels résultats !
Joéliah

ASB4

 

signature