Agir avec amour, spontanément.

Nous sommes amour… alors où est-il si bien caché parfois ?
Les voiles de l’incarnation l’étouffent.

En entrant au cœur de soi; on le trouve certes, et pourtant que faisons nous vraiment dans notre vie pour le manifester ?

Écrire, dire des ‘je vous aime’, je suis amour inconditionnel’… c’est beau, cependant c’est dans la matière que nous sommes venus manifester cet amour et cette lumière.
Et souvent les actes sont à l’opposé des dires.

Les personnes sont dégoutées par le fait de toucher des malades ou des animaux. Veulent tuer les tueurs… s’offusquent sur des faits et font quasiment la même chose…

Il est temps de passer des paroles aux actions.
L’illusion de la séparation est une expérience et c’est la somme de l’amour manifesté qui compte.
Tout est vibration et tout ce que nous faisons compte dans notre évolution.

Lorsque la pesée de l’âme se fait, au moment de la transition, ou mesure de la vibration générale, chaque acte destructif envers soi ou un être vivant (humain, animal et même végétal ou minéral) pèse (critiques, jugements, actions destructives volontaires ou non si les conséquences sont connues),
et chaque acte d’amour envers soi et tout être vivant élève.

Il est toujours temps de changer ses habitudes pour stopper celles qui détruisent ou abaissent l’énergie et en acquérir de nouvelles qui élèvent.
Le respect de la vie fait partie de la nourriture du bonheur.
Osons être le modèle de l’ascension de la conscience et du taux vibratoire de l’humanité.

Joéliah

signature
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *