Vous êtes sur Terre pour vivre et vivre le plus heureux possible.
Les guerres, les tensions, les critiques, les manques ne font pas partie du plan divin. Ce sont simplement des expériences créées par les Egos qui ne sont pas reliés à la Source.
 
Si vous en entretenez, alors vous tournez dans votre mental avec vos pensées limitantes, avec vos émotions destructrices et vous pensez que vous faites du travail d’élévation mais en réalité vous ne tournez que sur vous-même.
 
Si vous prenez un problème, que vous le tournez dans tous les sens mais que vous ne connaissez pas l’équation pour arriver à le résoudre, alors vous pouvez le regarder, le lire, le relire sans succès.
 
C’est apprendre la bonne équation qu’il vous faut.
Cette équation est en vous et la solution arrive dès lors que vous remettez votre problème à votre Présence, aux guides, aux Êtres qui vous assistent en permanence à l’intérieur de vous parce que vous ne savez pas.
 
Utilisez simplement votre temps pour communier avec votre Présence. Demandez, déléguez la solution aux êtres supérieurs et à votre intelligence supérieure.
 
Prenez un temps pour cesser vos pensées perturbatrices.
Fixez un point au niveau de votre troisième œil, légèrement à 20 ou 30 cm devant vous, les yeux fermés.
 
Imaginez alors une boule de lumière qui vient se matérialiser et confiez alors à l’intérieur de cette bulle de lumière, confiez mentalement tout ce que vous ne pouvez lâcher, tout ce qui vous gêne, tout ce qui vous dérange.
 
Une fois que cette bulle est pleine, alors en conscience élevez la, élevez la jusqu’au ciel de manière qu’elle puisse passer dans des sphères supérieures pour être transmutées en lumière.
 
Ensuite soyez comme un enfant dans l’attente d’un cadeau merveilleux. Soyez dans l’acceptation d’une solution miraculeuse, d’une réponse extraordinaire.
 
Faites confiance au Divin qui ne trahit jamais.
Il est créateur de tout ce qui est, il est en vous, il agit à travers vous en fonction de ce que vous lui permettez d’agir, d’être et de rayonner.
Soyez tous divinement bénis en cet instant précis
 
Les guides rayonnants canalisés par Joéliah
 
Image hmelevskaya/Pixabay
********
Des aides d’éveil :

“Un vieil homme rencontre un jeune homme qui demande:

– Vous souvenez-vous de moi? Et le vieil homme dit NON.

Puis le jeune homme lui dit qu’il était son élève.
Et l’enseignant demande:
– Que fais-tu, que fais-tu dans la vie?

Le jeune homme répond:
– Eh bien, je suis devenu professeur.

– Ah, comme c’est bon, comme moi ? Dit le vieil homme

– Eh bien oui.
En fait, je suis devenu professeur parce que vous m’avez inspiré à être comme vous.

Le vieil homme, curieux, demande au jeune homme à quel moment il l’avait décidé à devenir professeur.

Et le jeune homme lui raconte l’histoire suivante:

– Un jour, un de mes amis, également étudiant, est arrivé avec une belle montre neuve, et j’ai décidé que je la voulais et je l’ai volée, je l’ai sortie de sa poche.
Peu de temps après, mon ami a remarqué le vol et s’est immédiatement plaint à notre professeur, qui était vous.
Ensuite, vous êtes allé en classe :

– La montre de cet étudiant a été volée pendant les cours aujourd’hui.
Celui qui l’a volé, veuillez la rendre.

Je ne l’ai pas rendue parce que je ne voulais pas le faire.

Ensuite, vous avez fermé la porte et nous avez dis à tous de nous lever et qu’il allait un par un fouiller nos poches jusqu’à ce que la montre soit trouvée.
Mais, il nous a dit de fermer les yeux, car il ne le chercherait que si nous avions tous les yeux fermés.
Alors nous l’avons fait, et vous êtes allé de poche en poche, et quand vous avez fouillé ma poche, vous avez trouvé la montre et l’avez prise.
Vous avez continué à fouiller les poches de tout le monde, et quand vous avez eu fini vous avez dit :
– “Ouvrez les yeux. Nous avons la montre” .

Vous ne m’avez rien dit et vous n’avez jamais mentionné l’épisode.
Vous n’avez jamais dit non plus qui avait volé la montre.

Ce jour-là, vous avez sauvé ma dignité pour toujours.
Ce fut le jour le plus honteux de ma vie.
Mais c’est aussi le jour où ma dignité a été sauvée de ne pas devenir un voleur, une mauvaise personne, etc. Vous ne m’avez jamais rien dit, et même si vous ne m’avez pas grondé ou attiré mon attention pour me donner une leçon de morale, j’ai reçu le message clairement.

Et grâce à vous, j’ai compris ce qu’un vrai éducateur doit faire.
Vous souvenez-vous de cet épisode, professeur?

Et le professeur répond:
– “Je me souviens de la situation, de la montre volée, que je cherchais chez tout le monde, mais je ne me souvenais pas de toi, car j’ai aussi fermé les yeux en cherchant.”

C’est l’essence même de l’enseignement : respectez vos élèves,
Si pour corriger vous devez humilier ; vous ne savez ni ne pouvez pas enseigner ”

Auteur inconnu

Je vous souhaite le meilleur dans la joie de Noël, ce temps de partage, de communion avec la lumière, avec l’espoir d’un monde meilleur, avec l’amour christique qui est Source de vie éternelle heureuse.
 
Je vous souhaite heureux et heureuses au sein de vos familles et de vos amis.
 
J’ai une pensée particulière pour toutes les personnes qui sont seules, pour celles qui ont perdu, comme moi, un être cher et qui sont encore emplies de la souffrance de la séparation.
 
Puisse l’énergie du temps de Noël élever votre vibration et permettre de trouver la paix et de la joie au coeur.
 
Allumez une bougie pour tous ceux que vous aimez, qu’ils soient présents ou non, au nom de l’amour universel.
Une bougie pour tous, ou juste une qui réunit.
 
Des millions d’anges sont là, tout autour des humains, pour chanter la gloire de la vie. Chantez avec eux cet espoir.
 
Quelle que soit votre religion ou vos croyances, puisse ce jour et la semaine à venir vous apporter ce qui est le plus lumineux pour vous.
 
Paix et amour
Joéliah
 
Photo mariamichelle/Pixabay

Conseils du jour : Acceptez les cadeaux de la vie et osez vous en faire !

Soyez prêts, écoutez-vous, sachez ce que vous voulez, définissez ce que vous désirez vivre au quotidien et surtout pourquoi, comment voulez-vous vous sentir alors ?

Qu’est-ce qui pourrait vous apporter plus de sérénité, plus de bien-être dans différents aspects de votre vie ?

Modifiez ce que vous pouvez immédiatement, même si c’est très léger.

Stoppez votre soliloque intérieur, vos critiques sur vous-mêmes ou vos pensées de limitations.

Apprenez à libérer ce qui vous gène, à sortir une émotion (pas sur les autres) volontairement, à vous aimez mieux, à vous pardonner ou à libérer une autre personne, à accepter votre incarnation et votre capacité à devenir maitre de votre vie.
Faites-vous passez parfois en priorité sans prendre toute la place… soyez juste dans l’échange et le respect de chacun.
Respirez, marchez, souriez, aidez…
Et surtout, créez votre bon timing ! Attirez dans votre vie ce qui peut vous aider.

‘Merci la Vie, de me donner maintenant ce qui est le plus utile pour la réalisation la meilleure de qui je suis, de me permettre de réussir (telle chose), de m’apaiser, de m’aider à développer mes talents et la sagesse de contrôler ma vie et d’attirer à moi les personnes ou événement les plus appropriés dans la justesse et l’amour. Je suis à ton service, gratitude infinie’.

Que le meilleur soit !
Joéliah

Photo congerdesign/Pixabay

Une forêt de feuillus, laissée à la nature, aussi belle soit-elle, se transforme par cycles pour grandir.
 
Les feuilles perdent leur essence profonde et changent de couleur puis elles se détachent et tombent à terre et servent d’engrais.
 
Tout à une raison d’être. C’est le cycle de la vie.
 
De la même manière, nous nous transformons, nous devons changer des aspects de nous-mêmes, en libérer et se servir de ce passé pour nous nourrir à nouveau, prendre un temps de pause et grandir avec l’énergie renouvelée.
 
Suivons la sagesse de la nature, et vivons l’instant présent dans l’assurance que tout est juste à sa place et en perpétuelle mutation et évolution naturelle.
 
Joéliah
#alasourcedubonheur en soi
 
Photo Valiphotos/Pixabay

Murielle Robert : Depuis tant de vies et d’enseignements avec les maîtres les plus imminents, y compris les maîtres des autres dimensions, j’entendais « d’une oreille » leurs philosophes et leurs partages sur leurs expériences en spiritualité et de mon côté,  j’étais prête à tout… pour prendre le bon chemin…  pour arriver à la Lumière, celle que j’espérerais tant, naïvement…

Des rituels, des exercices, des ateliers, des cours, des enseignements à suivre, des philosophies à intégrer, des guides à écouter, des apprentissages, etc. et tout le tralala… moi la bonne disciple du new-age que j’étais.

« Pour avoir le Tout, il fallait passer par le rien… vous n’avez rien à faire… »

Oui j’ai entendu ces mots tant de fois : « Le paradis est en vous, votre maison céleste »

Mais au fil du temps, j’ai fini par comprendre que passer par le rien ne voulait pas dire de se départir de tout, (le matériel, le confort, les relations) et que c’était plutôt dans l’être. Seulement Être… donc n’être rien.

Je ne suis pas cela ! Je suis cela… combien de fois j’ai dû dire ces mots.

Juste être comme le décrit si bien notre délicieuse Julie-Ann (éveilleuse de conscience du Québec) dans ses partages.

Plus je l’écoutais et plus je sentais sa connexion facile avec sa Présence…
Enfin, c’est vrai, je peux maintenant me reposer dans ma Présence, dans ma maison céleste, cet espace, ni à l’intérieur, ni à l’extérieur.

Enfin, c’est arrivé ce temps… rien à faire (ne veut pas dire ne plus être dans l’action seulement tout lâcher pour être Lumière dans le TOUT…

Rien à faire

Rien à améliorer

Rien à atteindre

Rien à réussir

Rien à vouloir

Rien à se reprocher, (car il n’y pas d’erreur, pas de faute, pas de karma)

Tout fait partie du plan parfait à chaque instant.

Tout est O.K.(même les résistances du mental et de l’ego)

J’accueille

Juste laisser venir plutôt qu’intervenir…

N’est-ce pas merveilleux… ? Enfin !

Toutes les étapes, tous les chemins, les initiations, les apprentissages, les thérapies que tous et chacun d’entre nous ont entrepris, ardus pour certains, nécessaires pour d’autres sont arrivés à un point culminant,

Le Sois Divin En Soi

La Paix en Soi… l’Amour… la Joie…

Comme le dis si bien Julie-Ann… à tous les instants…
Pas besoin de vouloir, de désirer, d’apprendre, d’entreprendre d’expérimenter car tout est là.

Juste Être… dans l’accueil de ce qui est… sans jugement, sans principe du bien ou du mal… j’accueille et le tout se dissout… dans le tout…

La Paix en Soi, l’Amour en Soi, comme ça goûte bon… dans le Cœur, c’est l’Unique espace où tout se passe

Murielle Robert

 

Un jour, j’ai appris le décès d’un ami. Il était malade depuis longtemps et son départ est une vraie libération pour lui.
Je pensais à son épouse qui l’a veillé longtemps, qui faisait tout pour lui et qui se retrouve seule car ils n’ont pas d’enfant.
 
Lors de ma marche méditative, je lui envoie plein d’amour pour son passage dans la lumière et le remercie pour les beaux moments passés ensemble.
 
Puis je pense à elle. Alors les pensées qui me viennent sont : la pauvre, comment va-t-elle faire ? J’ai de la peine pour elle, je suis triste pour elle… et je sens que mon énergie baisse, je marche plus lentement et j’ai des larmes qui montent aux yeux.
 
Et là, j’entends clairement dans ma conscience supérieure (j’avais déjà eu l’info pour une autre personne…) : elle a assez de sa peine ! Pourquoi lui en rajoutes-tu une couche ?
Et la suite disait ceci : chaque fois qu’une personne a de la peine pour une autre, la plaint, manifeste des émotions lourdes ou regrette, elle nourrit la peine et la souffrance de l’autre au lieu de lui en retirer. Elle lui en rajoute.
(Ceci est valable pour toutes les âmes vivantes y compris les animaux et aussi les âmes de l’autre côté du voile…).
 
– Que veux-tu vraiment pour elle ?
 
– Qu’elle accepte sereinement son départ, qu’elle se sente en paix et que tout se passe bien pour la suite.
 
– Alors, souhaites-lui !
 
Ce que j’ai fait le reste de la marche.
 
Si je n’avais pas eu cet enseignement instantané, j’aurai certainement continué de nourrir sa peine… et la mienne.
 
Si plusieurs personnes font la même chose envers une personne qui souffre… Imaginez le poids ajouté !
 
J’ai eu de ses nouvelles depuis et finalement, après être passée par toutes sortes d’émotions, elle a fini par accepter et vit tranquillement. Elle s’est même rendue compte que cela l’a libérée d’une charge lourde.
 
Dans certains pays, la tradition veut qu’on chante pour le départ d’un proche, qu’on raconte ses meilleurs souvenirs avec elle ou lui, et tout cela allège l’énergie.
 
Et puis aider la personne qui reste, la faire rire, l’aider matériellement parfois ou juste du soutien énergétique à distance aide aussi.
 
Lors du départ de mon mari, plus de 1000 personnes lui ont envoyé de la lumière et à moi du soutien, ça m’a beaucoup aidée à vivre ce moment douloureux. Je me sentais vraiment portée par le ciel… un vrai coup de pouce pour la suite.
 
Et vous ? Avez-vous déjà pensé à ce que vous souhaitez réellement aux autres, à vos amis, à vos parents, aux animaux ?
Nourrissez-vous le côté améliorateur ou amplificateur de peine ?
 
Cette leçon est une vraie leçon d’amour et de compréhension des lois divines.
Nous pouvons tous, être ainsi, inspirés pour réajuster nos façons de faire, il importe d’être vigilants et ouverts à ce qui vient.
 
Joéliah
https://www.quelemeilleursoit.com
 
Photo Pixabay/efraimstochter
Si vous avez des soucis avec quelqu’un, assurez-vous que vous parlez sur le même plan !
 
Si l’un chante une chanson et l’autre une autre, il y a cacophonie assurée…
 
Parfois certaines personnes parlent uniquement sur le plan matériel ou physique alors que l’autre parle émotion…
 
Cette différence entraine parfois des différends.
 
Exemple d’une relation faussée :
 
Le père qui s’est séparé de la maman dit :
ma fille est ingrate.
Elle me reproche de t’avoir abandonnée, avec tour ce que j’ai fait pour elle ! J’ai payé ses études pour qu’elle ait un beau métier, j’ai payé son loyer, sa voiture, je me suis sacrifié pour qu’elle réussisse et elle ne me parle plus…
 
La fille pense : Papa est égoïste.
Il nous a laissées seules, il n’y a que l’argent qui l’intéresse. Il n’a pas pris le temps de discuter avec moi du choix de mes études ou si j’allais bien. Il ne pense qu’à sa nouvelle copine, il s’en fout de ma vie…
 
Il suffit souvent d’ouvrir sa conscience à plus de compréhension pour que tout rentre et que les deux conversations interfèrent enfin.
 
C’est pourquoi la communication dans l’ouverture réelle du cœur peut tout changer.
De s’en rendre compte peut aider, communiquer authentiquement.
Puis accepter, pardonner dans la compassion et enfin prouver que l’amour a toujours été là…
 
Voilà la guérison ultime et l’accord d’âme.
 
Que le meilleur soit !
Joéliah
Photo 4805450/Pixabay
2 moines marchent et se retrouvent près d’une rivière gonflée par la dernière pluie.
Une jeune fille qui doit se rendre de l’autre côté n’ose pas traverser.
 
Le moine plus âgé lui propose de la porter sur son dos jusqu’à l’autre rive et la jeune fille accepte.
 
Il la dépose et les moines poursuivent ensuite leur chemin en silence.
 
À la fin de la journée, lorsqu’ils arrivent en vue du monastère, le plus jeune moine dit à l’ancien :
 
“Ce que tu as fait est honteux et interdit par notre règle !
 
– Qu’est-ce qui est honteux ? Qu’est-ce qui est interdit ?
 
– Comment ? Tu as oublié que tu as porté une belle jeune femme ?
– Ah oui… se souvient le vieux moine en riant. C’est vrai.
Il y a maintenant plusieurs heures que je l’ai laissée sur l’autre rive, tandis que toi, à ce que j’entends, tu la portes toujours sur ton dos !”
 
(auteur inconnu)
 
********
Il est bon de cultiver l’art du don spontané suivi de l’oubli.
 
Combien de personnes maugréent, imaginent, se rendent malades du comportement des autres sans se rendre compte que leurs comportements mental et émotionnel, même s’il parait plus sage aux yeux de certains dogmes sont pires.
 
C’est la vibration intérieure qui compte pour la vie.
 
Laissez les autres faire ce qu’ils ont a faire et faites ce que vous pouvez.
 
La valeur d’un don est lié à la générosité spontanée, détachée de tout désir de retour et ça, il n’y a que l’Esprit de vérité qui sait ce qui est en chaque humain et nul ne peut le tromper.
 
Que le meilleur soit !
#Joéliah
 
Photo Pasja1000/Pixabay

Le chiffre 19 résonne deux fois dans sa Numérologie Sacrée de la Lumière de L’Amour et de son Étincelle Divine QOF.

Nous pouvons le constater aussi avec les planètes qui rétrogradent comme si elles reculaient pour nous faire plonger dans nos marées profondes au cas où  nous aurions laissées des traces de blessures ou tout ce qui n’est pas amour en nous. C’est  la pure intention divine de la Lumière QOF, avec son soleil de minuit violacé, de remonter au grand jour tout ce qui n’est pas encore guéri pour y déposer tout notre amour et notre lumière.

C’est seulement dans l’accueil de nos parties ombrageuses que celles-ci seront invitées à prendre le chemin de l’amour car elles savent qu’elles peuvent être libérées et dissoutes  par notre lumière et notre amour.

Le chiffre 19 résonne en notre cœur d’enfant, celui de l’amour Pur, celui de la créativité, de la spontanéité, de la simplicité et de la joie. Le chemin le moins fréquenté à cause de la presque absence de l’ego ou du moins un ego qui participe aux jeux de la vie sans se faire prendre par la gloire, le vouloir, la pression ou la séduction.

Le chiffre 19 touchera aussi le couple, la famille ou toute autre sorte de relation qui concerne l’affectif, les émotions, les communications et la relation avec notre soleil intérieur.

Laissons-nous toucher par cette lumière qui tente de jaillir enfin et prendre toute la place à l’intérieur de nous et ainsi rayonner dans toutes nos cellules et en particulier dans notre corps physique, lui même bien campé dans sa vibration 4 du mois d’avril.

Le chiffre sacré 4 est une vibration de réceptivité pour emmagasiner dans son temple intérieur toutes les énergies de manifestation et d’incarnation et cela jusque dans les plus infimes parties du corps physique et grandir et fusionner jusqu’au corps de lumière.

Accueillons en ce mois d’avril et en notre cœur divin l’amour, la tendresse et la douceur au nom de l’amour de  Soi : S’aimer Soi

Merci à Dame la Lune et tout  le cosmos astrologique de nous permettre de vivre et d’intégrer ces belles lumières d’amour et de compassion pour toute la terre ainsi qu’à cette fête de Pâques du 21 avril, puissance vibratoire du chiffre 21, la perfection dans sa manifestation divine.

Je m’adresse aussi à tous ceux et celles qui ont une vibration 19 et une vibration 4 dans leur date de naissance soit jour-mois ou année, bénissez vos belles vibrations en ce temps de résurrection et de grand changement.

Paix, amour et lumière

Murielle Robert, auteure de 3 livres sur le tarot et le tout dernier sur la Numérologie sacrée de votre Couple Intérieur