Question aux guides sur la JUSTESSE :
 
Comment reconnaitre ce qui est juste ou non, et comment agir de manière juste pour soi ?
 
Dans votre vie tout ce qui se manifeste est juste puisque tout correspond à des attractions de résonances vis à vis de ce que vous émettez et donc, même ce qui vous paraît mauvais ou injuste est toujours parfaitement attiré et manifesté.
Cela est une réponse vibratoire à ce que vous émettez qui attire des événement matériels et physiques dans votre vie.
 
Sur un autre aspect, la justesse spirituelle d’une action, d’une pensée se met en action lorsqu’elle est alignée avec votre Être profond lumineux ; c’est celle qui vous apporte la paix, la joie, un sentiment de satisfaction et de neutralité.
 
Ce qui est juste vis à vis de la Source permet de laisser affluer l’énergie rapidement et, à ce moment là, tout se met en place facilement dans votre vie.
 
Lorsqu’une pensée est alignée, elle vous fait du bien et si une parole est émise avec cette pensée alors elle fait du bien et aussi aux autres.
 
Une attitude juste est celle qui vous fait vous sentir serein.
Une action qui fait que, lorsque vous l’avez faite, vous êtes en paix, en joie, en sérénité.
Une action juste vous met pleinement en harmonie avec ce qui a été réalisé parce que tout s’est mis en place avec fluidité.
 
Vous ressentez en vous lorsque quelque chose est injuste, ou déformé ou extrémiste ou déséquilibré, vous le sentez parce qu’il y a blocage, sentiment de gène, de la résistance dans vos pensées, le souffle plus court, un ressentiment ou de la frustration.
 
Donc reconnaissez la justesse de la Source.
Lorsque c’est juste, que l’énergie coule tout simplement, la paix, la sérénité, la joie et l’action simple se mettent en action en même temps. La fluidité est un autre mot pour justesse.
 
La justesse est un attribut du rayon (blanc) de la pureté, de l’équilibre et de la joie de vivre.
 
Canalisé par Joéliah
 
Certaines consciences choisissent de s’incarner et vivre une vie de personne porteuse de handicap.
Pour les parents, c’est souvent une déchirure et ils peuvent se culpabiliser et se poser des questions parfois sans réponse :
” Qu’est-ce que nous avons pu faire pour avoir un enfant souffrant d’un handicap ? “
Il n’y a pas de hasard, il y a des accords d’âmes.
Il y a des âmes qui choisissent de venir dans un corps handicapé pour expérimenter une vie différente, pour développer plus leur corps de conscience, pour développer plus leur corps émotionnel.
Certaines personnes choisissent de ne pas avoir de mental parce qu’elles veulent savoir ce que c’est de vivre sans calculer, sans réfléchir, sans avoir à apprendre plein de choses, simplement pour être.
Et il y a des personnes qui deviennent handicapées au cours de leur vie, par accident ou par usure.
Les personnes handicapées jouent aussi un rôle d’éveil de conscience et d’amour auprès de leurs familles et des personnes qui choisissent de mettre leur vie à leur service, ou de les rejeter.
Observez vos pensées, vos actions et vos émotions lorsque vous êtes en contact avec des personnes différentes.
Analysez ce qui vous dérange, ce qui vous gène et libérez si besoin pour évoluer.
Naître handicapé a une ou plusieurs raisons, ce n’est jamais par hasard.
Le même handicap peut être bloquant, traumatisant, involutif chez des personnes, alors qu’il peut être le moteur de dépassement de soi ou d’ouverture de cœur pour d’autres.
Tout est possible dans le champ de l’infini.
L’acceptation avec amour et compassion est une réponse d’élévation face à ces choix.
Enseignement reçu par Joéliah en syntonisation des guides de lumière.
Alors acceptons qu’il y aient des personnes qui soient différentes et aimons-les telles qu’elles sont.
Il y a bien longtemps, j’avais loué une maison et j’y faisais des réunions de prières angéliques et des soins énergétiques.
Sans le vouloir, cela à perturbé profondément une voisine qui utilisait de la magie noire, je ne le savais pas.
J’étais la créatrice inconsciente de ce fait.
Elle faisait tout pour me faire vivre l’enfer (et à d’autres voisins) et, croyant que c’était elle le problème, je priais, j’envoyais les anges de l’amour, de la lumière sur elle… pour la changer et ça s’amplifiait.
Lors d’une méditation, j’ai vu la Vierge Marie venir vers moi et me donner ce conseil :
” ma fille, j’ai entendu tes prières. Tu veux vivre en paix, réveille la paix en toi, calme-toi, choisis le calme et bénis-le.
Arrête d’envoyer de la lumière sur cette dame qui ne peut la recevoir, tu perds ton énergie et amplifie sa haine.
Prie pour toi, élève ta fréquence, bénis ta maison, créée la paix en toi et rayonne simplement, et surtout laisse-la vivre selon ses choix.
Comme toute enfant de la Vie, il suffit qu’elle prie ou supplie et elle recevra de l’aide. Un jour, elle pourra se libérer et passer à autre chose.
Et privilégie le fait de changer de lieu pour un autre qui sera plus en phase avec qui tu es.
Tu es grandement aimée et bénie “
Et elle a disparu. Elle était imposante, je me souviens de son sourire, de sa grande paix et de son profond amour. J’avais senti mon cœur s’accélérer et une grande joie dans tout mon être.
Je l’ai remerciée, j’ai suivi son conseil et ça c’est apaisé.
J’ai eu rapidement l’occasion de déménager dans une plus grande maison ‘rose’ et de m’y sentir très bien pendant plusieurs années.
J’ai eu des nouvelles d’une ancienne voisine par la suite, c’est un policier et sa famille qui m’ont remplacés dans la maison… et le calme est revenu naturellement car les forces étaient de même nature.
Ceci m’a appris à ne pas envoyer d’amour, de lumière ou autre énergie élevée sur des personnes précises qui n’ont rien demandé, et surtout qui n’ont pas la capacité de les recevoir sur l’instant présent. Pire, parfois, cela amplifie l’énergie opposée par réaction ‘allergique’.
Plusieurs fois, dans les enseignements des rayons sacrés, les guides ont insisté sur ce fait ; n’envoyez qu’à des personnes qui ont donné leur accord. Vous pouvez le faire pour un environnement, pour soulager des bébés qui n’ont pas encore développé la nouvelle personnalité de l’âme, sur les animaux, les plantes, un lieu en général afin que toutes les personnes qui le désirent puissent se servir de la bonne énergie.
Pour tous les lieux du monde où il y a de la guerre ou des discordes, il est possible d’envoyer de l’énergie de sagesse et d’apaisement, du respect en ayant l’intention que chaque personne qui l’accepte par ses prières ou intentions, reçoivent cette bonne énergie qui peut améliorer sa vie.
C’est d’abord en soi que la bonne énergie doit agir pour pouvoir rayonner dans son monde : celui qui nous suit partout où nous sommes.
Que le meilleur soit !
La vie se déroule entre les polarités de l’ordre et du chaos.
Il est important en ce moment de reconnaître ces deux opposés fondamentaux, sans lesquels le monde ne pourrait même pas exister.
Un autre mot pour désigner le désordre est “adversité”.
Lorsqu’il devient plus extrême, nous pourrions l’appeler “chaos”.
Nous préférerions, bien sûr, avoir de l’ordre dans nos vies, ce qui signifie que les choses vont bien.
Nous aimerions une relative harmonie dans nos vies.
Pourtant, celle-ci est très souvent entachée par l’irruption d’une forme de désordre.
Et, en général, nous n’aimons pas cela — nous sommes en colère, découragés ou tristes.
Le désordre se présente sous de très nombreuses formes, grandes et petites.
Lorsqu’il survient, il crée généralement une sorte de chaos dans nos vies, accompagné de fortes croyances sous-jacentes.
“Il y a quelque chose de très mauvais, cela ne devrait pas se produire, peut-être que Dieu est contre moi”, etc.
Encore une fois, nous devons comprendre que le désordre, ou l’adversité, est inévitable et constitue une partie essentielle d’un ordre supérieur.
Dans une perspective plus élevée, à un niveau supérieur, l’existence de l’ordre et du désordre, ou de l’ordre et du chaos, est une partie nécessaire de l’évolution de la vie.
De nombreuses personnes ont constaté qu’elles faisaient l’expérience d’un approfondissement, d’un sentiment plus profond de soi ou d’être, immédiatement après avoir enduré une période de désordre ou de chaos.
C’est ce que l’on appelle parfois “la nuit noire de l’âme”, un terme du christianisme médiéval utilisé pour décrire la dépression mentale que de nombreux mystiques ont connue avant de s’éveiller spirituellement.
Il y a eu une éruption de désordre, de destruction.
Puis, à partir de cela, une réalisation plus profonde a surgi.
Et bien que cela puisse être très douloureux, la chose étrange est que c’est précisément là que de nombreux humains font l’expérience d’une transcendance.
Un fait étrange est qu’il n’arrive presque jamais que les gens s’éveillent spirituellement alors qu’ils sont dans leur zone de confort.
Ou qu’ils s’approfondissent en tant qu’êtres humains, ce qui serait un éveil partiel.
Cela n’arrive presque jamais.
L’endroit où le changement évolutif se produit, ou le saut évolutif, est généralement l’expérience du désordre dans la vie d’une personne.
Votre vie oscille alors entre ordre et désordre.
Vous avez les deux, et ils sont tous deux nécessaires.
Il n’y a pas de garantie que lorsque le désordre éclate, il provoque un éveil ou un approfondissement, mais il y a toujours la possibilité.
C’est une opportunité, mais souvent, elle est manquée.
Nous sommes donc ici en ce moment, et notre mission est la même : s’aligner sur le moment présent, sur ce qui se passe ici et maintenant.
Le bouleversement que nous vivons en ce moment ne sera probablement pas le dernier bouleversement à venir au niveau collectif.
Cependant, c’est une opportunité — car bien que ce soit une période de bouleversements, c’est aussi une période d’éveil.
Les deux vont de pair.
Tout comme dans une vie individuelle, vous avez besoin de l’adversité pour vous éveiller.
C’est une opportunité mais pas une garantie.
Ainsi, ce qui semble tragique et désagréable à un niveau conventionnel est en fait parfaitement bien et comme il se doit à un niveau supérieur; cela ne se produirait pas autrement.
Tout cela fait partie de l’éveil des êtres humains et de l’éveil planétaire.
Eckhart Tolle
Titre original : The Opportunity in Adversity
Image sans nom d’auteur indiqué.

Pouvoir des émotions, de l’Intention

Nous avons à notre disposition un formidable outil pour permettre que “notre désir soit notre ordre” !

Il s’agit du “Pouvoir de l’Intention”.

Afin de préciser de quoi il s’agit voici le récit d’une de ses applications dans le concret.
A la fin des années 1980, au moment du conflit opposant Israël et le Liban, des chercheurs lancèrent le “Projet international pour la Paix au Moyen Orient.
Il s’agissait d’envoyer sur les lieux de guerre des “commandos” de penseurs entraînés à la méditation optimiste avec pour mission de se réjouir en éprouvant un sentiment de Paix !
Les résultats furent si spectaculaires qu’ils furent, après avoir été relatés, analysés et modélisés dans la très sérieuse revue “Journal de résolution des conflits”, appliqués à d’autres situations conflictuelles où les “casques roses” furent déployés !

Depuis on a pu définir qu’il suffisait d’un nombre spécifique de méditants pour obtenir le résultat souhaité.
D’après les études il suffit que la racine carrée de 1% de la population concernée ressente la Paix pour que cela devienne réalité…

Nous avons donc décidé, collégialement, de nous retrouver à quelques uns pour une première séance samedi à 17h chez nous pour vibrer la joie, le soulagement d’être libérés, d’avoir retrouvé notre souveraineté, d’être assurés de conserver notre intégrité.
Nous n’imposons pas de scénario, nous vivons juste la Joie d’avoir été entendus !

Comme la maison la maison est petite et ne pourra accueillir les 1% de la racine carrée de la population concernée par cette libération*, nous avons enregistré la méditation que nous avons conçue et que nous utiliserons ce jour là !

Nous vous convions donc à nous rejoindre par la pensée et le pouvoir de l’Intention et de poursuivre ensuite cette expérience chaque jour jusqu’au dimanche 24 avril 20h (fermeture des bureaux de vote). Nous pouvons d’ors et déjà convenir que chaque jour à 20h30 nous nous réunirons virtuellement autour de cette méditation de Libération !

Nous avons fait de notre mieux en créant cette méditation, peut-être imparfaite elle porte tous nos espoirs !

*Merci de partager car pour atteindre notre objectif, la population française étant de 67 800 000 habitants, nous devrions être 823 à méditer quotidiennement ! Croyez bien que ce ne fut pas chose aisée que de réaliser ce calcul heureusement que certaines relations ont encore quelques connaissances mathématiques en ce domaine !

Dominique et Frédérique

Cliquez pour écouter et suivre la : Méditation de libération

 

Un moine décida de méditer seul, sur une barque au milieu d’un lac.
Après quelques heures dans le silence et la profondeur de son être, il sentit soudainement le choc d’un autre bateau heurtant le sien.
Les yeux toujours fermés, il sentit de l’exaspération monter petit à petit, il commença à respirer la colère, puis la rage.
Il ouvrit alors les yeux, prêt à hurler sur le batelier qui avait si brutalement dérangé sa méditation.
Il resta bouche-bée : c’était une barque vide qui a fait frappé la sienne.
La barque s’était probablement détachée et avait dérivé.
Le moine comprit que le moindre choc de l’extérieur suffisait à ce qu’il se mette hors de lui, tout seul.
Depuis, chaque fois que quelqu’un provoquait sa colère, il se souvenait : cette colère est la mienne, l’autre n’est qu’un bateau vide.
Histoire Zen.
*****
De nombreuses personnes se croient en paix, sans aucune colère intérieure et pourtant, il en faut peu pour que la bulle d’une émotion se manifeste presque instantanément.
Dans ce cas, il est bon d’accueillir cette émotion, quelle qu’elle soit, de respirer un bon coup pour la libérer et remplacer le vide créé par une autre énergie plus paisible.
Et tel ce moine, se souvenir que la base de tout est en soi.
Joéliah
Photo sans nom d’auteur indiqué.
Ce matin, plutôt abasourdie et déçue, vis à vis des résultats des votes, et un tantinet angoissée sur l’avenir, tout en ayant foi d’un futur plus lumineux ; ma petite voix supérieure et les guides m’ont dit que tout était juste en fonction de la fréquence des français qui sont devenus pour la plupart, extrémistes, dépités, intolérants ou peureux.
Peu ont la foi en un avenir qui pourrait leur apporter le respect et la liberté.
Comme je pensais que les prières ne servaient pas… il a été ajouté : ” quand tu ressens, reçois et rends visible une prière de foi, certains la lisent à peine et regardent juste l’image, d’autres jugent et critiquent, parfois dénigrent, d’autres font jouer leurs connaissances mentales pour contrer et très très peu s’engagent en priant avec foi de la réalisation de la prière.
Ce n’est pas que la prière ne soit pas bonne ou ne puisse être réalisée, c’est qu’il n’y a pas suffisamment de personnes qui prient en profondeur et en union avec les autres pour permettre sa réalisation.
Garde ton but élevé et reste alignée à tes convictions, c’est ce qui est le plus important car la vie continue dans ton monde, suivant tes valeurs.
La bête doit jouer pleinement son rôle avant d’être détruite définitivement, et ceux qui ont la foi au Christ amour tout puissant, seront sauvés même s’ils doivent subir des épreuves pour la renforcer “.
***
Voilà… ce n’est pas vraiment que ça rassure mon ego, mais chacune et chacun joue son rôle parfait, qu’il commande ou subisse, qu’il accepte ou se rebelle, qu’il vive dans la peur des autres ou dans la connaissance de l’unité et du divin qui s’exprime de tant de manières différentes.
Je vais continuer de prier pour que ‘mon monde’ soit lumineux, respectueux et libre.
Et je vivrais chaque moment présent en union avec ma Source dans la confiance que la lumière éclaire toujours les ténèbres.
Phare je suis au milieu de la tempête, phare je resterai pour rayonner et servir le divin, tant que l’énergie nourrira ma lumière.
Paix à toutes et tous.
Joéliah
Il est important pour votre développement personnel, spirituel, physique et pour votre apaisement émotionnel de savoir prendre des temps de pause, de repos, loin de ce que vous avez l’habitude d’avoir ou de faire.
Si vous ne savez pas vous reposer, c’est comme si vous montiez des escaliers sans jamais vous arrêter. Il y a un moment où vous serez fatigués, épuisés et ne pourrez plus monter.
Les paliers sont des temps de pause où vous pouvez vous reposer, où vous pouvez observer ce que vous avez déjà fait, et reprendre une respiration pour monter encore plus haut.
La respiration est importante.
Osez faire de longues respirations au grand air, en union avec la Terre car c’est ce qui va vous revitaliser.
Évacuez ce qui vous dérange et faites entrer en vous de nouvelles énergies, de nouveaux pouvoirs, de nouvelles possibilités.
Une personne qui ne prend pas le temps de respirer lorsqu’elle parle ne peut parler qu’avec les mêmes pensées.
La respiration apporte de l’oxygène au cerveau.
Cet oxygène permet de réfléchir, de développer la réflexion et de développer la sagesse.
Avez-vous déjà vu des femmes et des hommes sages que vous connaissez,
parler sans prendre le temps de la réflexion ou avec un débit rapide ?
Cela n’est pas possible car lorsqu’une personne parle sans réfléchir tel un disque rayé, la respiration ne se fait pas et il n’est pas rare d’observer des personnes parler sans respirer, sans réfléchir et entendre des blablablas, répétitifs.
Souvent, les mêmes paroles, les mêmes sujets, les mêmes réflexions.
A quel moment est-il possible que la réflexion s’installe, que le discernement intervienne ?
Aussi, prenez bien ce temps d’inspirer et d’expirer en conscience qui permet de pauser, qui permet d’apporter la lumière dans chacune de vos phrases.
Lorsque nous enseignons, vous avez peut-être remarqué qu’il y a souvent des silences, un débit pausé pour aider à la compréhension et à l’intégration.
Ces moments de pauses sont là pour que ce qui est enseigné puisse être assimilé ; aussi nous vous encourageons dans votre quotidien à faire cette respiration lorsque vous parlez, lorsque vous écoutez les autres.
Respirez lentement dans une conversation importante, cela va permettre de temporiser, de ne pas sortir aussitôt des réactions sans fondement, regrettées par la suite.
Cela va nourrir la patience, le calme, la tempérance.
Voilà comment la respiration peut vous aider à développer plus de sagesse et plus de conscience dans votre vie.
Prenez bien conscience que le JE est votre présence, c’est votre partie spirituelle qui se manifeste à travers vous.
Cette présence importante, vitale se manifeste en fonction de la taille, de la tolérance que vous lui donnez.
Plus vous ouvrez votre canal et plus l’eau peut couler, plus la source coule en vous et vous unis.
Donc, prenez conscience de chaque mot qui va suivre ce JE et au JE SUIS.
Chaque fois qu’à la suite d’une expression, vous entendez intérieurement quelque chose qui ne vous convient pas ou vous sentez mal à l’aise, annulez et transformez.
Faites un nouveau choix.
Faites la paix avec cette source intérieure, cet ami intérieur, ce complice intérieur, la force vitale car cette présence, c’est le lien que vous avez avec l’univers, avec le cosmos tout entier.
Vous êtes beaucoup plus grand que vous ne le croyez et vous avez beaucoup plus de pouvoir que vous ne pouvez l’imaginer.
Donc, plus vous allez vous purifier, plus vous aller vous élever et plus vous découvrirez que dans le Tout, Tout est possible.
*
Extraits d’enseignements supérieurs, canalisés par Joéliah
Nous vivons dans un monde où les valeurs divines sont rejetées comme essentielles.
C’est une expérience humaine pour que chaque personne puisse faire le choix consciemment de trouver la vérité de sa profonde nature et de se consacrer à son service.
Pour cela, il est important de prendre le temps de l’introspection, de la communion intérieure à sa Présence supérieure et d’avoir l’humilité et la grandeur de confier sa Vie à la Source suprême de Tout ce qui est.
Actuellement, peu de personnes prennent le temps de faire ce silence intérieur si important, d’observer différemment à partir de son ressenti et de créer volontairement le monde dans lequel elles désirent vivre.
Les médias agissent comme le ‘tentateur’, le serpent qui siffle aux oreilles des vivants Eve : ‘écoutez-moi’, je vous montre ‘ma’ vérité qui doit devenir la vôtre.
Il est guidé par des forces supérieures qui éloignent bien loi de la vérité du paradis.
Des milliards “d’Adam” se laissent berner par ces paroles sans réfléchir, ni aller chercher d’autres images, d’autres renseignements sur place, d’autres sources et entrent dans le piège hypnotisant de la séparation et de l’expérience du bien et du mal.
Et là, les dérives se font, et parfois jusqu’au naufrage en pleine mer.
Il ne faut souvent pas chercher loin pour comprendre que les images et les faits sont détournées pour manipuler l’opinion.
L’embauche d’acteurs comme figurants est classique.
Par exemple actuellement avec la guerre en Uk-Reine, il se passe une épuration de la part d’un réseau extrême contre les pro-‘ennemis’, et font un génocide qui est attribué à l’autre partie.
Et les gens manipulés par des images inversées, croquent la pomme à pleine dent et accusent le grand vilain ours.
Pendant ce temps, un autre ennemi qui agissait depuis deux ans, est mis de côté pour permettre des élections sereines.
Même les malades pourront aller voter. C’est un droit.
Il reviendra à la surface après comme par magie.
Ils attribuent même les effets du produit inoculé aux conséquences à long terme de la maladie.
Comment appelle-t-on le tentateur déjà : le malin ?
Oui, de nombreux dirigeants sont malins dans le sens biblique eu terme.
Avez-vous déjà réfléchi au fait qu’Eve la Vie aurait pu dire NON ?
Qu’elle aurait pu rester dans l’énergie du paradis où tout était donné en abondance ?
Ou encore qu’Adam représentant de l’humanité aurait pu lui aussi dire NON et refuser de gouter à ce fruit de l’expérience du bien et du mal ?
Ou encore que les deux auraient pu s’unir pour chasser ce tentateur et lui permettre d’aller dormir calmement au soleil ?
L’heure est venue, pour les descendants d’Eve la Vie sous forme d’Adams masculin ou féminins de faire aujourd’hui un nouveau choix : celui du retour au paradis originel du royaume céleste.
Celui de lâcher l’expérience de la dualité et de rentrer par la porte du cœur, à la nouvelle expérience de l’unité et de manger cette fois l’arbre de la vie éternelle.
L’arbre est un symbole utilisé de nombreuses fois dans la Bible.
Il représente la Sagesse, le cycle de la vie, toutes les expériences possibles pour l’esprit incarné.
Il semble donc qu’il y ai deux chemins pour accéder à la Connaissance suprême :
Le chemin de l’arbre de Vie, de la sagesse, de l’intelligence, de la justice, du bonheur et de la vie éternelle.
C’est un chemin difficile, qui demande des efforts, de la volonté, du courage et de la clarté, c’est le chemin de l’âme tellement gratifiant menant aux fruits du paradis.
Et le chemin paraissant bien plus facile apparemment, de l’arbre de la connaissance du bien et du mal qui est en réalité celui de la dualité, de l’orgueil, du pouvoir, de la souffrance.
C’est le chemin du service sans effort, du pouvoir et de l’orgueil pour les uns, du sacrifice, du service, du manque pour les autres.
Une expérience acceptée par chacune et chacun.
Chaque expérience d’incarnation a sa raison d’être pour l’âme et aussi pour toutes les autres âmes incarnées en même temps, sachant qu’il y a de nombreux plans vibratoires différents qui se superposent.
Chaque choix est important pour sa totalité d’être.
Pas de souci, nous avons l’éternité pour faire nos expériences, pour comprendre les conséquences de nos choix personnels et collectifs, dans ce plan ou d’autres.
Plus l’union à la Source est forte, plus les choix sont enclins à servir les valeurs divines.
C’est souvent, alors, que les tromperies se manifestent, pour permettre un recentrage à partir du cœur, et non de l’ego afin de faire d’autres choix plus en accord avec son âme.
Pour faire de nouveaux choix en conscience pour servir le vrai Dieu, le UN sans nom, la Force éternelle de l’univers et retrouver notre Eden.
Que le meilleur soit !
Joéliah
Peinture Mario Duguay
Reçu dans l’énergie de Maître Hilarion du rayon d’abondance et de prospérité (5ème rayon vert) :
“Vous demandez souvent à entrer dans le domaine de la prospérité ; ce domaine où tout semble facile et l’abondance couler.
L’une des clés pour pouvoir recevoir l’abondance et pour pouvoir faire passer cette abondance s’appelle la générosité.
La générosité est un élan qui provient du cœur et qui se sert de l’énergie que vous avez pour pouvoir distribuer avec joie, plaisir et contentement, une partie de qui vous êtes ou possédez et de partager avec les autres.
La générosité se veut spontanée, joyeuse, libre, non calculée, sans peur de perte, sans calcul d’enrichissement ultérieur.
La générosité est un don de soi envers soi à travers les autres.
Regardez, observez combien la nature est généreuse.
Elle vous donne tout ce qu’elle peut.
Elle ne garde rien pour elle.
Vous prenez ; elle redonne jusqu’à ce que vous lui preniez ses propres racines ou que vous l’empêchiez totalement de donner.
Mais si vous êtes simplement ‘cueilleur’ de nature, elle redonne, et elle redonne et elle redonne.
Observez tous les éléments qui sont là à profusion, pour vous servir.
Alors, soyez comme cette nature, soyez généreux les uns et les autres, sans peurs, sans reproches, sans calculs, sans vérifier si l’autre est généreux : « si celui-là ne le fait pas, je ne peux pas le faire », non ! Soyez libres d’être vous-même tels que vous avez envie d’être.
Plus vous allez offrir de votre temps, de votre talent ou de votre amour et plus l’énergie va venir vous re-combler de grâces.
Donnez toujours un peu plus, car Dieu est en vous à tous moments.
L’énergie de Vie sait.
Celui qui donne ‘tout juste’ croit qu’il est arrivé au bord de ses capacités.
Comment pourrait-il donner plus, puisqu’il croit qu’il n’a pas plus ?
Il est fait selon votre foi.
Si vous êtes généreux, c’est que vous savez qu’il y aura toujours de la compensation divine. Et elle existe.
La vie est généreuse.
Observez l’Univers.
Tous les jours, à tous moments, il y a de nouvelles créations d’étoiles et d’univers. Observez.
Vos scientifiques les voient tous les jours, les constatent tous les jours.
Depuis votre naissance, vous êtes rendus ici ; êtes-vous mort de faim ? Êtes-vous nus, êtes-vous à la rue ?
Chaque jour, l’Univers vous a comblé.
Certaines fois plus facilement que d’autres.
Certaines fois vous aviez beaucoup, et puis d’autres fois vous n’aviez plus.
Combien de fois avez-vous pensé à exprimer votre gratitude pour tout cela ?
Parfois les épreuves sont là, pour prendre conscience de l’importance de qui vous êtes et pour rectifier parfois ce qui n’était pas juste.
L’Univers redonne ce qui est normal et juste pour vous en fonction de vos croyances de droit d’avoir et de donner.
Si vous êtes en manque, c’est que vous n’autorisez pas cette générosité de Vie à vous nourrir parce qu’une partie de vous n’est peut-être pas généreuse avec la Vie ou pas assez reconnaissante pour tout ce que vous avez déjà eu, ou a peur de perdre, ou ne se sent pas légitime à recevoir.
Souvenez-vous de qui vous êtes ; une émanation de la Force infinie de l’Univers.
Soyez généreux avec vous, avec les autres, avec la Vie ; elle vous comblera de grâces.
Reconnaissez l’abondance et la générosité de la Source, affirmez votre droit au donner et au recevoir libre, et l’abondance coulera à travers vous comme un torrent.
Tournez-vous vers la Source du Royaume pour abreuver votre abondance et faire circuler l’énergie, laissez derrière vous le côté du manque, et rendez-grâce pour l’infinie possibilité de l’univers à vous combler.
Recevez cet enseignement avec simplicité, amour, abondance et joie”.
Canalisé par Joéliah
peinture Mario Duguay