Provenant tous de la même source, comme des petits pains de forme différentes, cuits différemment mais provenant de la même pâte, nous sommes sur terre pour manifester la puissance de vie qui est en nous.

Nos âmes ont choisi de venir vivre la matière dans un corps physique à travers nos 5 sens, tout en restant reliés par le 6ème ‘la petite voix’, l’intuition et la guidance du monde invisible par des supports différents.

“Là-haut” nous sommes esprits, éther, dans un corps non densifié mais manifesté selon sa vibration. Du plus dense au plus lumineux et les différents plans sont organisés en fonction de cette légèreté.

Lorsque nous choisissons de nous incarner, les informations de nos expériences plus, celles des parents et ancêtres que nous acceptons s’unissent et viennent encoder les différentes cellules. Ce qui donne une base génétique unique et donc, des corps différents avec des façons de penser différentes et des ressentis différents. Ajoutez-y l’éducation, le lieu de vie, la politique, les religions et toutes les croyances inculquées depuis la naissance, et ça donne un mélange d’humains très variés.

Chacun défend son point de vue, ses croyances, ce qu’il croit être sa vérité et peut tuer, critiquer, détruire, emprisonner, torturer ou au contraire idolâtrer, encenser, bénir et louer.

En tant qu’être conscient de cette source, notre devoir est de comprendre avec simplicité et tolérance, chaque incarnation comme une expérience divine choisie et une richesse d’expérience unique.

Le fait de reconnaitre la vie en tout permet de la respecter et de sortir de sa limitation. Ceci ne veut pas dire que l’on doit tout choisir et accepter dans sa vie, ni qu’il est interdit d’essayer d’améliorer le mode de vie de chacun.

Plus nous sommes centrés dans la neutralité de l’amour du tout, et plus les expériences qui nous entourent sont simples et joyeuses mais dès que nous sommes désaxés, critiques et violents et plus nous attirons cette manifestation en retour.

Beaucoup de personnes se disent dans l’amour inconditionnel et oeuvrent pour aider ou soigner l’humanité. Elles font tout pour être correct mais se voilent souvent la face.

Car souvent, elles sont en colère et remontées contre tout ce qui, pour elles, représente ce qu’il faut détruire à commencer par ces pourris de ‘très riches’ qui sont tous des voleurs ou escrocs, suivi de près ou précédés par “les musulmans’ qui envahissent le monde voir les juifs (enfin tous ceux qui prient différemment) et depuis peu en France par ‘les socialistes’ qui vont ruiner un trésor vide et ruiner tous les riches (contradiction avec le fait que les riches sont mauvais ou cadeau pour qu’ils deviennent pauvres et donc plus acceptables ?), sans compter le dégout assez prononcé par certaines des ‘États-uniens’ qui ne pensent qu’au pouvoir (merci quand même d’avoir libéré la France en 1945…).

Il y a aussi les pollueurs (car elles ne participent en rien à cette pollution et n’ont jamais acheté de ‘Round-up ou destop’ ou autre produit tellement efficace pour éviter d’utiliser l’huile de coude), les lobbyings pharmaceutiques et chimiques (elles n’ont jamais pris un médicament ou acheté quelque chose de synthétique), les politiciens véreux (normal, elles ne font pas de politique), etc…

Sans remettre en cause le fait que certains faits de ces personnes ne sont pas en accord avec le respect de la vie et doivent être transformés radicalement, mon propos est de dire qu’agir ainsi, avec une haine pour toutes ces personnes ou ces organismes, assortie d’une peur ou terreur et d’une colère évidente face à l’impuissance, ne fait qu’abaisser le taux vibratoire entier des personnes qui agissent ainsi.

S’en suivent des maladies, malaises, troubles ou problèmes financiers, pertes et mauvaise humeur constante.

Dans l’article du jour, “Dieu est en vous à tout moment, attendant que vous lui demandiez sa guidance”? une phrase très importante est donnée par Saul à travers John Smallman :
Parce que vous êtes tous unis, les problèmes ne peuvent pas être résolus en enterrant ou refusant de communiquer avec ceux avec qui vous n’êtes pas d’accord.

La première communication doit se faire de soi à Soi à travers ce 6ème sens. Aller trouver la Source en soi et s’y aligner pour retrouver le véritable amour, la paix, la santé et oser être cette âme en incarnation, amoureuse de la vie sous toutes ses formes matérielles (Tout ce qui vit et est manifestée dans la matière sous différentes formes d’objets et y trouver son harmonie).

La deuxième communication doit se faire du soi qui s’est trouvé et ose vivre en paix, avec TOUT ce qui est à l’extérieur ; humains, animaux, végétaux et minéraux, métaux, gaz… TOUT étant toutes les expressions que l’énergie, la lumière, la vie ou encore DIEU peut prendre comme forme pour exister.

Dès lors qu’il y a communication et amour, la paix arrive et s’installe.
La communion peut se faire, et au lieu d’être pour ou contre quelqu’un ou ses idées, il y a un accord possible et surtout une harmonie qui s’installe. Il est alors possible de dire à l’autre ‘tes idées ne sont pas en accord avec les miennes, mais en discutant réellement dans le coeur au lieu de rester buté sur ce qui bloque, on va certainement trouver un point commun’

Et là, vous allez vous rendre compte que cette personne pense comme vous… mais est alignée sur l’autre bout de la balance et qu’en réalité, chacun profite de ce qu’il peut dans le système, tout en le critiquant.

Car il ne suffit pas d’être “Politiquement Correct” comme le font beaucoup de personnes en pensant être dans l’amour et n’ont qu’envie de tout rejeter comme le chante si bien Bénabar et de comprendre que sans réel amour centré et respectueux, l’ennemi vit en chaque personne et peut simplement se manifester face à un autre ennemi. En effet, lorsque la haine et la séparation se mettent en action, sommes-nous si ‘Différents ?’ comme l’ajoute ce même chanteur.

Il est grand temps de libérer cette haine, cette séparation et d’apprendre à s’aimer et se faire du bien, les uns et les autres en commençant par s’aimer et donc se vouloir du bien en améliorant ses pensées, ses émotions et ses actions, puis de le faire à ceux qui nous sont très proches, et en agrandissant le cercle jusqu’à y faire entrer la terre entière.

L’élévation de la vibration mondiale aide à le faire, mais ne va jamais le faire à votre place.

Puissent l’amour et le respect se mettre en action par notre responsabilité et nos actions quotidiennes.
Joéliah

Infolettre du 5 octobre.

Image : Copyright (c) 123RF Stock Photos

Fréquence de l’Ange Omael : “Certaines personnes n’ont rien et sont très heureuses car elles ont rencontré l’énergie du bonheur. Certaines personnes possèdent énormément mais n’ont pas le bonheur, car elles n’ont jamais rencontré cette énergie en elles.
Le bonheur ne vient que de l’intérieur.
Il n’est soumis à aucune condition d’avoir.
Le bonheur est un état d’être.
Toutes les personnes qui pensent que le bonheur ne peut être que s’il y a sécurité, avoirs, tranquillité se trompent car vous pouvez être en bonheur au milieu du chaos le plus total.
Vous pouvez avoir des ennuis et avoir quand même le bonheur en vous.
Cela peut paraître paradoxal mais lorsque le bonheur s’installe en vous, il ne vous quitte plus.

Je suis venu à vous lorsque vous étiez enfant, vous me faisiez une grande place, et petit à petit, avec votre éducation vous avez pris de plus en plus ma place, mais je suis toujours là toujours là en vous, rien ne vous empêche de me donner plus de place instantanément, en acceptant de recevoir mon bonheur.
Et puis quand ma place sera grande au milieu de vous, s’il y en a trop, alors, je pourrais le répandre chez ceux que vous désirez.
Nous pourrons faire équipe, vous et moi, je serais enchanté. Tout peut aller très vite à partir du moment où vous le décidez. Le bonheur n’est pas ailleurs, le bonheur est en vous, il est déjà là déjà présent, activez le, n’oubliez pas, inutile de vous plaindre, vous avez le bonheur, il suffit de l’activer et aussitôt tout ira bien en vous.

Les petits soucis ou les gros soucis ne peuvent pas altérer le bonheur, ne doivent pas altérer le bonheur car vous devez être capables de savoir que nous sommes toujours avec vous et que vous pouvons vous aider en toutes circonstances donc pourquoi avoir peur ?
Pourquoi se rendre malheureux, alors qu’il suffit simplement d’un peu de temps et que tout sera réparé.

Nous vous souhaitons de trouver le bonheur, de trouver la joie, pour l’éternité”.

Message reçu par Joéliah en syntonisation de la fréquence de l’Ange Omael, lors d’une intensive angélique de 24 heures en 2002. 24 heures de connexion constante avec le monde angélique qui furent un moment inoubliable et élevant partagé par 24 amis.
Les 72 messages reçus dans cette journée sont regroupées dans le livre ‘Message des anges de lumière’.

Photo Joeliah.

Un jour, un gland tomba dans un pot de fleurs. Il commença à se développer en un magnifique plant.

Il était tout vert, bien dans sa vie. Il s’imaginait déjà le roi de la forêt voisine.

Mais au fur et à mesure, il se sentait étriqué, il manquait de place, de force et arrêta sa croissance.

Bientôt, le soleil sur ses feuilles était trop fort, il ne pouvait pas puiser profondément dans la terre pour s’abreuver et la terre de son pot était sèche. Il s’étiola et mourut en quelques jours. Il n’a eu personne pour le replanter dans un bon endroit.

Dans un autre espace, il aurait certainement déployé sa ramure et continué de vivre pendant des années en montrant la splendeur de son espèce.

Pour les humains, c’est souvent pareils.

Enfants, ils ont plein de puissance, de vitalité, d’espoir, de foi à devenir des grandes personnes jouissant d’une belle vie.

Mais leur environnement est sec, sans foi, sans profondeur et ils s’étiolent, se restreignent et végètent dans leur coin, s’adaptant toujours au moins et leur espoirs meurent et parfois eux avec.

Osons apporter de la bonne terre d’encouragement, d’amour, de compliments, de qualités et de vertus aux enfants et pour nous, adultes,  ayons le courage de quitter un environnement restrictif pour voler de nos propres ailes.

Ne laissons pas les pots des pensées étriquées des autres, voler nos rêves.

Que le meilleur soit !

Joéliah

Lorsque je faisais de la course d’orientation, j’ai appris qu’un degré sur une boussole pouvait changer de plusieurs mètres, l’endroit où se trouvait la pince pour la carte, seulement positionnée à une dizaine de mètres du point de départ. En projetant cet écart sur des kilomètres, le point de séparation avec la ligne du but était séparée d’autant de distance.
Il était donc important de toujours réajuster le cap et c’est “l’ami” intérieur qui s’en occupait avec succès.
Les personnes qui n’étaient pas centrées erraient parfois pendant des heures attendant le conseil secourable d’une personne bien intentionnée
Parfois un surveillant critiquait : ‘vous êtes nuls, vous n’arriverez à rien dans la vie, vous êtes incapables…’
Et un autre : ” si vous rectifiez de 15 degrés nord vous aurez la possibilité de trouver” ou encore, ‘pensez à pointer votre boussole dans le bon sens’ !

L’un détruisait, l’autre élevait…

Seul(e), il n’est pas réellement possible d’avancer car personne n’est là pour indiquer ce qui va de travers. S’il y a plus de 7 milliards d’individus sur la terre, c’est bien pour partager et évoluer ensemble et arriver à trouver quelques ami(e)s sincères.

Le fait de discuter en paix et en profondeur avec des amis qui osent aller au fond des choses est un cadeau fabuleux à se faire. Ainsi, il est possible de comprendre pourquoi certaines choses ne fonctionnent pas, pourquoi la vie est parfois difficile, pourquoi il est important d’aller libérer des programmes négatifs récurrents.

Des réflexions bien placées, avec amour et respect, peuvent faire avancer plus vite au but.

Personne n’aime la critique et pourtant, lorsqu’elle est faite par une personne qui nous aime vraiment, elle peut être réellement constructive.
Souvent les critiques sont des cadeaux d’amour, mais les personnes ne savent pas vraiment exprimer cet amour.
Parfois c’est un amour pour les autres qui fait que l’on soit critiqué, mais c’est toujours, en principe, dans le but d’apporter un bien à quelqu’un.

Lorsque nous sommes critiqués, trois points sont à considérer :

1/ Quel est le niveau de connaissance du critique ? Est-il apte à porter le jugement dont on fait l’objet. Sa perception est-elle complète et juste ou déformée par des émotions ou des connaissances limitées ou différentes ?
A-t-il le droit d’intervenir dans notre vie et à quel titre ?
Si on connait bien cette personne, c’est facile à déterminer.
Si on ne la connait pas, soit on apprend à la connaitre, soit on ne fait aucun cas de cette réflexion.

2/ Est-ce que la critique est juste et constructive ? Si oui, merci ! C’est un cadeau que de recevoir des réflexions qui réajustent des points de vue et qui peuvent se transformer en précieux conseils.

Si elle est injuste et destructive, elle n’a aucun fondement pour notre élévation. Dans ce cas, il suffit de remercier la personne et de lui rendre sa vision des choses qui est empreinte de ses croyances et connaissances.
Le fait de rester poli(e) est essentiel.

3 – Si la critique est bonne, il est important de modifier ses comportements et de réajuster tout en remerciant la personne de sa pertinence. Une perle a besoin d’un grain de sable dans l’huitre pour se former mais trop de sable tue.

Mais aussi, il est bon de réfléchir au fait de s’attirer des critiques ou d’en faire aux autres.

Quel respect a-t-on de soi ?
Quelle confiance en soi ?
Quel centrage ?
Est-ce qu’on est en reliance avec son vrai soi, son esprit qui sait mieux que quiconque ce qui est juste ?
Est-ce que l’on se mêle de la vie des autres ? Pourquoi ?
Est-ce qu’on connait tout de l’autre ? Son histoire ? Alors pourquoi se mêler de ce qu’on ne connait pas ?

Une critique constructive peut être un beau cadeau, mais une négative peut aller jusqu’à tuer.

Sachons nous aimer assez pour reconnaitre notre valeur quelle que soit ce qui nous arrive.

Que le meilleur soit !
Joéliah – infolettre du 12 septembre.
Image : Copyright (c) 123RF Stock Photos

Comme tout ce qui vit naturellement, nous sommes appelés à croître librement et joyeusement, à offrir le meilleur au monde, puis à nous transformer pour laisser la place à une autre manifestation de la vie.

J’observe ce pied d’hibiscus des marais dans le jardin.
Il y a plein de boutons, ils s’épanouissent, montrent leur splendeur ou plutôt celle de la force de vie qui s’épanouit par ce véhicule, puis fanent et laissent la place à d’autres aussi rayonnants.

C’est ainsi que nous devons également montrer la plus belle part de notre personnalité au monde, offrir le meilleur de la plus belle façon possible. C’est une manière d’honorer cette force de vie qui nous permet d’être.

Dans tous les stages que j’anime, je découvre des personnes extraordinaires aux talents bien souvent cachés ou à peine exprimés. Certaines osent et c’est fabuleux pour la vie, mais bien souvent, des peurs viennent bloquer l’expression au grand jour de ces fabuleux talents.

Peur d’être jugées, critiquées, moins aimées… peur du regard des autres, de ne pas être assez talentueuses, d’être ridiculisées en public… autodidactes qui ont peur d’avoir des comptes à rendre sur leurs manques d’études ‘officialisées’, peur d’être mises en valeur, au grand jour, de réussir, d’être orgueilleuses voire punies de Dieu… parfois, peur de montrer simplement ce talent à leur famille ou d’être considérées comme originales, peur de lâcher un métier qu’elles détestent pour se lancer dans leur art et manquer d’argent… la liste est longue et appartient à chacun.

Ces multiples peurs viennent d’un manque de confiance intérieure et surtout de valorisation.

Les blessures d’âme entrainent une vibration qui se propagent comme des ondes et attirent à elles, en retour, par la loi d’attirance, des faits qui viennent entretenir ces maux, voire les augmenter à la hauteur des manques et ce, pour compenser le taux vibratoire.

Une personne qui n’a pas confiance en ses talents et a peur d’être jugée attire un ou des juges à la hauteur de cette peur. Une personne qui se dévalorise attire des critiques de valeur. Et ces personnes ne manquent pas ! Il y a toujours le répondant dès lors que l’énergie n’est pas déjà équilibrée à l’intérieur.

Un bourreau attire une victime qui attire un sauveur… vous connaissez ce fameux triangle qui tourne dans tous les sens tant que la personne donne le pouvoir à l’extérieur et la responsabilité aux autres.

‘Si tu fais cela pour moi’ j’irai mieux…
‘S’ils déménagent, j’irai mieux’…
‘Si elle me demande pardon, je pourrai guérir’…
ou encore
‘Quand ma migraine partira, je pourrai travailler’, ‘quand mes jambes iront mieux, je ferai du sport’…
Et des milliers de conditions d’aller mieux espèrent se mettent en place.

Mais c’est toujours à condition que l’autre agisse parce que l’on croit que c’est à l’autre de le faire.

C’est en soi que la guérison doit se faire ! En éliminant toutes les mémoires et programmes émotionnels bloquants.

Et le plus beau remède, c’est l’amour.
Amour de la Vie, de l’esprit de vie, de soi, de toutes les expressions de cette vie. Aimer la Source de vie à travers soi (le Père avant tout).

Deuxième remède complémentaire : La valeur.
Valeur de la vie, valeur de tout ce qui est sachant que TOUT est manifestation de l’Esprit tout-puissant.

Ainsi chacun/e peut dire :

Si JE (la puissance qui donne vie) m’aime et aime à travers moi, tout ce qui est, alors TOUT m’aime aussi !
Si J’ai de la valeur à travers moi et à travers les autres, TOUT à de la valeur et valorise tout ce qui est.
Si J’ai du talent, c’est cette force de vie qui le porte, alors c’est un cadeau de lui permettre de s’exprimer à travers moi qui suis l’extension de cet esprit.

Ainsi, nous n’avons plus besoin d’avoir peur de montrer la puissance de Vie à travers notre véhicule/personnalité et nous pouvons rayonner au mieux, dans la joie et nous élever.

Rayonner la santé, la joie, nos talents… du meilleur possible.

Le physique n’est que le prolongement de cette vie, à nous de la faire vivre du mieux possible, au grand jour, pour la gloire de cette Vie d’amour et de puissance infinie, parfois appelée Dieu, Jésus-Christ, la Source, l’Architecte de l’Univers, l’Énergie, le Champ quantique, la Lumière…

Que le meilleur soit !
Joéliah / infolettre du 11 septembre 2012

Photo Joéliah

Vous avez entendu parler du 21 décembre 2012, de la fin du calendrier Maya et de la fin d’un monde d’actions pour ouvrir à un nouveau monde plus lumineux ? A cette occasion, des Mayas organisent un grand sommet mondial de la Spiritualité réunissant des leaders oeuvrant en conscience pour l’élévation de l’humanité.

J’ai l’immense joie d’avoir été invitée à participer à ce sommet, à Uxmal au Mexique pour le 21 décembre 2012.

De nombreux invités spirituels participent, ainsi que des milliers de participants co-acteurs de la grande transformation qui est en train de se manifester sur la planète.

Si vous désirez y participer, vous pouvez vous inscrire ici :
http://www.2012sommetspirituelplanetaire.com/inscription%20evenement.html

Merci d’indiquer que vous venez de ma part.

Voyage :

Pour cette occasion, j’ai demandé à Thierry Fleury, un spécialiste de voyages initiatiques, de m’organiser un voyage de groupe du 14 au 23 décembre.

Au programme :

CANCUN / TULUM / Parc AQUATIQUE XEL-HA :  (possibilité de nager avec les dauphins pour ceux qui le souhaitent)  COBA / CHICHEN ITZA / UXMAL/ MERIDA –
5 jours au Sommet mondial avec :

* Forums de culture maya.
* Forums des conférenciers internationaux. (Masaru Emoto, James Redfield, Don Miguel Ruiz, Carl Calleman, Madre Nah Kin l’organisatrice du sommet, et plein d’autres ). J’aurai la joie d’animer une conférence sur l’importance des vertus des 7 Rayons sacrés pour vivre notre être véritable, ainsi qu’un atelier de deux heures sur ‘comment faire de ses rêves une réalité, avec l’aide des 7 rayons sacrés’

*Plateforme de pratiques de synchronisation avec le nouveau temps.
*Aire d’exposition de produits et services avec plus de 200 stands.
*Artisans, santé alternative, ésotérisme, écologie etc. de la zone maya comme de toute la république et du monde.
*Aire de restauration saine.
*Aire spéciale pour les cérémonies à proximité du centre de convention.
*Aire d’activité destinée aux enfants.

*Une cérémonie spéciale le 21 décembre 2012 pour le solstice.

Unissons-nous pour élever la conscience de l’humanité !

Le programme détaillé et le cout la semaine prochaine. Nous étudions le meilleur rapport qualité/prix au plus serré.

Joéliah

Parmi les merveilleux cadeaux de l’amour, la tendresse fait parfois partie de petite orpheline oubliée dans son coin et pourtant, elle est très importante pour le corps et l’esprit.
Elle agit comme un baume pour l’âme.

Beaucoup de personnes pensent que la tendresse est un acte de faiblesse, réservés aux enfants ou aux personnes âgées bien souvent en fin de vie ou encore aux chiens ou chats.
Comme si, le fait de caresser tendrement les rassurait et c’est vrai.

La tendresse est une énergie de protection douce et forte à la fois.

Seuls, les humains qui ont déjà fait un grand travail d’amour et de libération développent naturellement cette tendresse dans leurs gestes quotidien.

Oser toucher l’autre avec respect, générosité, amour et tendresse est une belle démonstration de paix intérieure et de partage.

Celui ou celle qui n’est pas très tendre est souvent rigide intérieurement et vit des luttes guerrières entre son corps et son âme.
Douleurs partout, manque de souplesse, tiraillements, torticolis…
la liste peut être longue.

Cette attitude est associée généralement à gentillesse, douceur, respect, compassion, lâcher-prise.

La tendresse est une démonstration libre et sincère de l’amour véritable, sans peur et sans gène.

Elle peut se faire avec le toucher bien sur, une caresse, une main posée sur une épaule, une main tendue à l’autre, mais aussi avec un sourire, un mot doucement prononcé, une parole tendresseaimable, un clin d’œil complice, un petit mot laissé sur une porte, un message texto, un poème, un cadeau inattendu, une visite surprise, un accompagnement…

Tout ceci renforce la notion d’amour et ne vient pas, comme certains peuvent penser le rendre mièvre.

Beaucoup n’osent pas être tendre.
C’est comme si on leur arrachait une partie d’eux-mêmes comme si une carapace les bloquaient.
De grands maux du corps peuvent se guérir par la simple acceptation de se donner de la tendresse, d’en donner aux autres et d’accepter d’en recevoir.

C’est un beau travail d’éveil de développer cette tendresse et c’est un cadeau à se faire et à faire aux autres.

Comment peut-on penser changer le monde si les hommes restent dans cette dureté intérieure ?

La guerre ne peut plus avoir lieu lorsqu’elle est activée ! Elle est garante de la paix intérieure et extérieure.

C’est un vrai outil d’éveil à part entière.

Je vous encourage à oser développer cette énergie.
Forcez-vous doucement s’il le faut, prenez cela comme un véritable travail d’éveil.

Votre corps demande cette tendresse, votre âme se réjouit de cette tendresse…
Votre conjoint, vos enfants, votre famille, votre environnement aussi !

Un manque de cette qualité, peut à la longue détruire ce que vous croyez solide, car en réalité, elle est l’un des ingrédients secrets de l’amour inconditionnel.

N’hésitez pas à osez être tendre, votre esprit comprendra ce changement et vous servira en conséquence.

La tendresse n’est pas une faiblesse. C’est au contraire une force active très puissante.

Si vous avez oublié cette base, commencez par devenir plus tendre avec vous. Votre vibration changera, et les personnes dans votre entourage ressentiront ce changement et seront aussi plus tendres à votre égard.
Osez et vous comprendrez.

Que la tendresse vous accompagne.
Joéliah – https://www.quelemeilleursoit.com
infolettre du 29 aout 2012 –

Photo : Copyright (c) 123RF Stock Photos

Entendre, voir, sentir, goûter, toucher, ressentir… tous ces sens entrainent à l’intérieur de nous des impulsions électriques, qui créent des circuits neuronaux et qui, quasiment instantanément, envoient des peptides dans notre corps, ce qui modifie notre nature chimique.
(Bonnes explications dans le film ‘Que sait-on vraiment de la réalité’)

Notre structure change ainsi à chaque seconde.
Un sens, une pensée, une émotion, une vibration spéciale… ceci entraine des résultats différents en résonance vibratoire soit constructifs, soit destructifs.

Le cumul de pensées identiques répétitives assorties à des émotions lourdes ou basses en vibration, entrainent ainsi une transformation du métabolisme et donc, des maux et maladies lorsqu’elles sont plus basses que l’équilibre de santé. Cela peut être au niveau physique, mais aussi émotionnel ou mental, et même au niveau vibratoire !

Vous savez certainement qu’une angoisse répétée peut entrainer des maux d’estomac ou des ongles rongés… un manque d’amour ou des frustrations (comme habiter en ville alors que le rêve est d’être à la campagne) entrainent des problèmes de coeur ou du diabète… de la rancune, culpabilité ou de l’ennui peut entrainer des cancers… il y a ainsi des milliers de maladies créées par la répétition d’attitudes discordantes. (deux bons livres explicatifs : la clef vers l’autolibération de Christiane Beerlandt ou malaises et maladies de Jacques Martel)

Le corps spirituel est le premier au contact de notre être supérieur et âme.
Puis viennent le corps mental, l’émotionnel et l’éthérique et enfin le physique.
Ce dernier est le seul visible qui est le bout de la chaîne.

La médecine occidentale d’aujourd’hui a totalement séparé ces différents corps et ne s’occupe quasiment que du dernier en général.
Un mal = un médicament.
Parfois ça marche, puisque c’est un changement partiel chimique qui s’opère mais très souvent non, et les complications arrivent et ce, de plus en plus !

L’humain, en général oublie que, s’il a mal, c’est qu’il y a une raison émotionnelle ou mentale associée, et surtout, une coupure de relation d’avec sa vérité d’être.

Oser parler de son mal-être, peut guérir instantanément une maladie simplement parce que la structure chimique intérieure se modifie et passe de l’acidité au basique.

Nous sommes avant tout des êtres spirituels (ou éthériques ou lumineux..) venus faire une expérience dans la densité plus basse de la matière. Nous sommes des extensions qui avons le libre arbitre de faire, être, ou avoir ce que nous décidons.

La reliance à notre véritable nature peut faire des miracles !

Oser être Soi est la porte de secours de toute maladie, c’est la manifestation de notre vraie nature dans sa splendeur.

Développer sa maitrise de création et les vertus apportent paix, sagesse, pureté, joie ou abondance.

Lorsque la joie est là, tout commence à bien circuler dans le corps.
La paix de l’esprit apporte la paix du corps.

Pour développer cela au quotidien, il est bon de prendre conscience de ce qui gène à l’intérieur, dans ses pensées, ses émotions, puis d’avoir le courage de modifier ce qui doit l’être, à commencer par se donner de l’amour, du respect et de la tendresse.

Reprendre la maitrise de sa vie, c’est faire les choix qui font du bien à l’âme ! Et l’âme se nourrit de vertus pour être libre. La nourrir de basses fréquences la pollue.

L’utilisation consciente des 7 Rayons sacrés apporte un bien-être dans la vie de tous les jours. Développer foi et courage, sagesse et discernement, amour et tendresse, pureté, respect et joie, circulation énergétique, paix et fraternité, liberté et désir de transcendance aident considérablement.

En 10 ans d’utilisation de ces pouvoirs et vertus, ma vie s’est considérablement transformée et celle de milliers d’autres aussi.

Osons changer nos habitudes.
Osons devenir plus respectueux de nous-mêmes et des autres aussi bien dans nos paroles que dans nos actions.
Osons libérer en nous ce qui peut attirer des désordres.
Osons faire la paix avec notre passé et à libérer ce qui n’a plus lieu d’être. Pardonnons-nous, pardonnons aux autres, rectifions dès que c’est possible…

C’est à ce titre que nous pourrons faire de notre vie, une belle symphonie d’amour.

Que le meilleur soit !
Joéliah
Image Copyright (c) 123RF Stock Photos

Voilà deux ans que j’ai découvert un produit miracle. Le MMS, pas le bonbon mais l’ION HOCL, nom barbare, mais produit simple à utiliser.
Il suffit de mélanger 1 goutte de Chlorite de Sodium à 28% et 1 goutte d’acide citrique (fourni dans le pack de vente et peu cher), d’attendre 20 secondes, puis de mettre de l’eau et de boire. A renouveler toutes les heures…
Il agit sur plein de maladies, à découvrir ici :
http://lemineralmiracle.com/

Cette semaine, j’ai traité un arbre, lagerstroemia, atteint de fumagine, et en quelques heures, son aspect à changé à 100%. Dès le premier arrosage (30 gouttes activées) l’écorce pleine de suie a craqué et est tombée laissant place à une branche saine. L’arbre a respiré ! Je l’ai ressenti dire ‘merci’.En 5 jours son aspect est complètement changé.

et cadeau du jour, lui qui ne fleurissait pas depuis deux ans, a commencer à donner quelques fleurs :

Essayez…

Vous ne le quitterez plus.

C’est l’une des plus petites pharmacies du monde, avec l’extrait de pépins de pamplemousse ou le chlorure de sodium.

La nature donne tout pour la santé. Sachons l’utiliser à bon escient et la remercier.

Joéliah

Ajout 10/10/13 :

Attention, il y a eu 1 cas en 2009 et 2 en 2010 d’effets indésirables, tel que signalé ici :

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/mise-en-garde-contre-la-solution-minerale-miracle-vendue-sur-internet-07-10-2010-1246020_57.php

On est loin du scandale du Médiator et tous les effets indésirables notés sur tous les médicaments, mais soyez vigilants et parlez-en à votre docteur.

 

Certains dauphins sont de vrais cadeaux vivants pour élever la vibration des hommes. Si vous avez la chance de pouvoir les approcher et mieux, de nager un instant avec eux, vous ne serez plus jamais pareil.

J’ai eu la grande chance de pouvoir le faire à Tahiti, c’est merveilleux. Mon seul regret est qu’il était dans un bassin depuis sa naissance.
L’amour qui se dégageait de lui était plus intense que celui d’un humain !

En 2004, j’ai reçu ce message par syntonisation de fréquence avec un couple de maitres dauphins.
Cela peut paraître curieux à certains mais dans le monde invisible, vivent d’innombrables personnages étonnants… pas besoin de regarder la télé, nous sommes accompagnés en permanence et les sensibles humains et beaucoup d’enfants, savent de quoi je parle.

Messages des maitres dauphins Zéta et Zépo.

Bienvenue humains,
nous sommes heureux de pouvoir communiquer avec vous directement et de remercier certains d’entre vous pour l’aide qu’ils apportent au royaume animal.
Notre royaume est un royaume très particulier.

Dans ce monde, il y a des maîtres comme nous qui sommes venus aider des couples de dauphins qui choisissent de venir travailler directement sur l’ADN des humains pour réveiller leur mémoire stellaire, pour réveiller leur mémoire cristalline.

Il est donc important que de plus en plus, les candidats à l’ascension se mettent en communion avec nous, se mettent en communion avec le monde des dauphins éveillés afin de retrouver une puissance intérieure, de retrouver leur mémoire stellaire et la possibilité de respirer aussi dans un monde différent, de vivre, de s’adapter au monde de l’eau, au monde des sentiments.

Vous pouvez méditer devant un portrait, devant un poster qui représente des dauphins.

Vous pouvez aussi aller directement, lorsque vous le pouvez, nager avec les dauphins.
C’est une expérience extraordinaire si vous la faite en conscience car nous sommes en certains dauphins.

Nous ne sommes pas exclusivement dans deux dauphins, il faut que vous compreniez que notre esprit peut s’incarner dans divers couples de dauphins.

Si vous désirez faire ce choix de venir nager avec nos frères, appelez-nous en conscience, appelez Zéta et Zépo. Notre énergie viendra à vous et vous aidera à travailler au coeur même de votre ADN.

L’amour que nous portons pour votre peuple est immense, nous désirons communiquer avec vous, mais comme toujours, il y a des hommes qui manipulent nos frères de manière destructrice, qui les emprisonnent aussi pour la gloire.

Nous jouons, nous sommes perpétuellement en train de jouer pour réveiller en vous le jeu intérieur du je, le jeu de l’amour.

Accueillez-nous dans votre coeur, et vous aurez de grandes transformations.

Nos amis les animaux terrestres ont choisi une autre forme d’expression, pour vivre l’air, pour vivre les pensées des hommes.
Nous vivons les sentiments, ils vivent les pensées.

Vous êtes entourés d’animaux et ils ressentent vos pensées, ils comprennent vos pensées avant de comprendre vos mots.
C’est pour cela que certains animaux, surtout ceux qui sont les plus près de vous, ont des attitudes qui peuvent vous déranger, vous surprendre, vous étonner.

Les animaux très familiers perçoivent les couleurs des auras et savent si vous êtes en colère ou si vous êtes vraiment plein d’amour. Ils connaissent vos pensées profondes si vous désirez les abandonner ou les laisser, les aimer, les aider à évoluer.
Ils savent, mais ils acceptent complètement votre choix.

Les animaux qui s’offrent aux hommes sont là aussi pour prendre leurs blessures, pour prendre leurs souffrances et leur éviter d’aller trop loin. Beaucoup d’animaux meurent pour les hommes en emportant une bonne partie de l’énergie négative qu’ils ont.

Vous devriez remercier tous les animaux qui sont autour que vous et leur apporter le plus amour possible, le plus de vérité, le plus de compassion possible.

Il ne vous est pas demandé d’avoir 1000 animaux autour de vous mais simplement de respecter ceux qui sont là, ceux que vous croisez.

Certains humains aiment tuer volontairement les animaux.
Certains pour se nourrir mais d’autres simplement par plaisir de tuer, par plaisir de montrer qu’ils sont plus forts que le royaume animal.

Il est certain que les chasseurs vous diront que s’ils ne régulaient pas la naissance les animaux lors des chasses il y en aurait de trop.
Ceci est une compréhension de troisième niveau.
Dans la quatrième et la cinquième dimension et dans les mondes supérieurs, les animaux savent réguler leur naissance eux-mêmes en fonction de la place qu’ils ont et en fonction de l’amour qu’ils reçoivent.
Il n’y a plus trop de naissances.

Les animaux de la terre sont obligés d’avoir beaucoup de descendants pour être sûrs de survivre, alors que dans un endroit qui est aimé, lorsque les animaux sont aimés ils n’ont plus le désir de se reproduire forcément.

Plus vous donnerez d’amour aux animaux et plus ils réguleront leur naissance eux-mêmes, tranquillement, normalement.

Mais il est important que les hommes laissent place au monde animal.
Nous sommes heureux de vous demander de créer votre monde avec notre présence.

Ne nous écartez pas de votre monde, nous sommes là maintenant pour vous aider à créer ce nouveau monde et nous avons notre place dans cette nouvelle dimension.

Les hommes et les animaux ont choisi sur terre de venir vivre une expérience parallèle complémentaire.

Il est donc important pour nous de pouvoir ascensionner en même temps que vous.
Nous venons de planète supérieure à la votre en connaissance d’amour, en connaissance de partage mais non pas en connaissance de technologie matérielle et nous avons besoin de comprendre cela, nous avons besoin de comprendre comment les hommes peuvent œuvrer avec nous, avec nos frères, nos frères animaux.

Nous vous demandons de bien vouloir agir en créant un nouveau monde où nous aurons notre place, car plus vous le ferez en conscience et en amour et plus nous serons avec vous dans la continuité de l’expérience et nous pourrons vous donner nous-même tout l’amour que nous avons, car notre amour est immense pour vous.

Chers humains soyez bénis et remerciés.
Nous vous attendons avec plaisir pour nager et jouer avec vous dans l’océan de bonheur.

Syntonisé par Joéliah

Photo personnelle et 123rf.com

*************************

Pour un moment de détente, voici un dauphin joueur :
http://www.youtube.com/watch_popup?v=_VSYVZg2sis

Et une opportunité pour aller nager avec en octobre avec Bruno, une belle âme de lumière :