Un beau moyen de lâcher-prise.

Êtes-vous plutôt du genre rancunier, à tout garder pour vous, à gâcher votre vie avec vos soucis et vos problèmes ou lâchez-vous prise facilement pour vivre l’instant présent dans la sérénité d’une fréquence différente ?

Est-ce que vous vous gâchez la vie avec les problèmes du travail ? Est-ce que c’est votre conjoint ou vos enfants qui prennent pour votre patron, vos collègues ou vos employés ? Prenez-vous du temps pour jouer avec eux et passer un moment de paix ?

Prenez le temps de réfléchir à votre manière de vivre avant de lire la suite…

Cette histoire vous donne un beau moyen de trouver le bonheur à temps partiel.
Il est vraiment important d’apprendre à changer les habitudes qui détruisent les relations.
Joéliah

******

« Un jour, j’ai retenu les services d’un menuisier pour m’aider à restaurer ma vieille grange.

Après avoir terminé une dure journée au cours de laquelle une crevaison lui avait fait perdre une heure de travail, sa scie électrique avait rendu l’âme, et pour finir au moment de rentrer chez lui, son vieux pick-up refusa de démarrer.

Je le reconduisis chez lui et il demeura froid et silencieux tout au long du trajet.

Arrivé chez lui, il m’invita à rencontrer sa famille.

Comme nous marchions le long de l’allée qui conduisait à la maison, il s’arrêta brièvement à un arbre, touchant le bout des branches de ses mains.

Lorsqu’il ouvrit la porte pour entrer chez lui, une étonnante transformation se produisit.

Son visage devint rayonnant, il caressa ses deux enfants et embrassa sa femme. Il était devenu serein et normal.

Lorsqu’il me raccompagna à ma voiture, en passant près de l’arbre, la curiosité s’empara de moi et je lui demandai pourquoi il avait touché le bout des branches de cet arbre un peu plus tôt.

« C’est mon arbre magique, » me répondit-il.

« Je sais que je ne peux éviter les problèmes, les soucis et les embûches qui traversent mes journées, pourtant il y a une chose dont je suis certain, ceux-ci n’ont aucune place dans la maison avec ma femme et mes enfants.

Alors, je les accroche à mon arbre magique tous les soirs lorsque je rentre à la maison. Et puis, je les reprends le matin et ils sont souvent beaucoup plus légers ».

(Auteur Inconnu.
Image du Net).

signature

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
Donec Nullam Praesent id ipsum dictum