Laissons à chacun ce qui lui appartient

Un jour, en Guadeloupe, deux jeunes Antillais un peu éméchés qui cherchaient la bagarre m’invectivent en créole, de la plus belle insulte qui existe.
 
J’ai bien compris sauf que j’ai fais comme si je ne comprenais pas du tout leur message.
 
J’ai souris et j’ai haussé les épaules leur faisant comprendre que je ne comprenais pas.
 
Dépités, ils ont laissé tomber et sont partis.
 
J’étais bien centrée dans mon envie de paix, forte dans ma décision.
 
Imaginez si j’étais entrée dans l’humiliation, la colère ou l’irrespect…
 
En faisant ainsi, je me suis placée sur une vibration qu’ils ne pouvaient pas atteindre puisqu’ils ne la connaissaient pas.
 
C’est ainsi que nous pouvons aussi, ensemble, nous placer dans une intention de respect total de nos vies.
 
Respect du corps et respect de notre identité.
Respect de notre personnalité et de notre liberté d’être.
 
Pour cela, il est bon de rassurer l’ego afin qu’il soit confiant dans le pouvoir supérieur de la paix et de l’amour de la vie.
 
Deux mondes parallèles existent, (et même bien plus).
 
La 3ème dimension matérialisée au possible schématisée par métro, boulot, dodo, pouvoir et asservissement, sans vraiment d’intérêt,
et la 5ème dimension axée sur les valeurs, l’entraide, la raison de vivre avec joie et le pouvoir de l’esprit.
 
La 4ème étant le passage obligé par l’ouverture du cœur et de la conscience.
 
Alors pour vivre en paix, laissons à chacun ce qui lui appartient.
 
Que le meilleur soit !
 
Joéliah
https://www.facebook.com/alasourcedubonheur

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *