Le corps, notre chef-d’œuvre, une merveille de la vie.

La vie aime les différences et c’est pour ça qu’elle créé des corps si différents à chaque naissance. Aucun ne se ressemble et c’est la richesse de l’univers. Tout comme la multiplicité des fleurs, des arbres, des animaux ou des rivières et de tout ce qui existe.

Notre corps est unique et mérite d’être aimé tel qu’il est, car il est une œuvre d’art merveilleuse de la vie.
Alors que certains se plaignent d’être en surpoids, d’autres se morfondent d’être trop maigres. Celles et ceux qui ont un corps harmonieux, trouvent souvent quelque chose à redire sur une partie de leur corps. Tout ceci est la cause de malaises et de maux réguliers.

Le corps est le temple divin, composé de milliards de molécules, d’atomes et d’énergie.
Tout ce qui vit dans l’univers est fait d’atomes et d’énergie et ce sont les informations codées dans l’ADN qui font la différence. Chaque programme fréquentiel entraine un état différent et donc, chaque corps est constitué de programmes énergétiques différents.

Les codes génétiques donnés par les ancêtres font qu’untel à les cheveux roux de sa grand-mère et l’autre le nez aquilin de son grand-père ou la voix de son oncle. Ceci peut se manifester parce que l’ADN porte un codage identique fréquentiel accepté par les cellules lors de la formation du corps. C’est le codage génétique connu.

Ces fréquences programmées se transforment régulièrement en cours de vie volontairement ou non. Cela se remarque lors de mimétisme entre deux personnes; Il arrive souvent, qu’un enfant adopté se transforme physiquement et ressemble à son nouveau parent.
De la même manière, on dit souvent ‘tel maitre, tel chien…’ car là aussi, une fréquence de programme particulier passe de l’un à l’autre et les harmonisent même physiquement.

Les fréquences émises par nos pensées et nos émotions affectent notre corps en permanence. Elles sont la cause essentielle des maladies et états de bonne santé.

Le surpoids est la résultante de nombreux programmes de protection, de honte, de remord, de culpabilité ou de peur de manque. C’est pour cela qu’il est difficile à une personne de retrouver un corps harmonieux tant que ces programmes sont actifs.
Même en faisant un régime draconien, le poids reste ou part mais revient toujours. Le programme de culpabilité revient alors encore plus fort…
Chaque fois que la personne en surpoids pense à ce surpoids, se déplait et se rejette. Chaque fois qu’elle critique son corps et les personnes en surpoids, elle émet des fréquences qui ajoutent une charge supplémentaire à ces programmes.
La visualisation d’une partie grasse fait grossir le corps car la vie comprend la visualisation et la vibration comme un appel à sa réalisation.

Idem, mais à l’opposé, pour une personne maigre, qui porte des programmes de rejet, de refus de vivre, de peur de ne pas être aimée et ces programmes rejettent la vie en elle.

L’écho répond à la fréquence de l’émission.
La vie fabrique les événements en fonction des vibrations émises par les pensées, les émotions et les actions.
Une pensée focalisée sur un petit bouton, le fait paraître énorme…
La peur que les autres le remarquent entraine une vibration qui attire ces personnes qui viennent faire la remarque pour bien appuyer sur la peur : ‘tu as vu, tu as un bouton !…
Ainsi, la peur attire l’objet de son motif.

Tant que le rapport avec le corps est négatif, il ne peut être le temple sain et joyeux de l’être et de l’esprit.

Pour vivre heureux, la relation avec son corps doit être saine et joyeuse.

S’aimer tel que l’on est est la base essentielle pour commencer à redonner une vibration saine à son corps. Même s’il est différent de ce qu’on aimerait qu’il soit, l’apprécier tel qu’il est, lui permet enfin de vivre et de pouvoir libérer les programmes négatifs qui ont pu le déformer.

Stopper de focaliser sur ce qui ne plait pas et au contraire commencer à vibrer sur la fréquence joie d’être vivant dans un corps merveilleux et unique peut tout changer.
La joie de vivre aide à guérir la mauvaise relation avec son corps qui, petit à petit va se transformer.

Pour apprendre à s’aimer, un bon début est de commencer par apprécier les points qui sont acceptés facilement par le mental.

Exercice :

Prenez une feuille et notez les joies que vous procurent certaines parties de votre corps.

Par exemple : j’aime le fait que mes jambes et pieds m’aident à marcher. J’apprécie le fait que mes mains m’aident à écrire et d’autres belles activités. Ou encore, j’aime mes yeux ou mes cheveux… J’adore sentir de bonnes odeur grâce à mon système olfactif… j’aime écouter de belles musiques grâce à mes oreilles et mon système auditif… J’apprécie ma peau ou les ressentis qu’elle me donne… j’aime…
N’hésitez pas à noter des dizaines de points que vous aimez. Il y en a certainement !

Faites cela pendant trois ou quatre jours. Ajoutez-en tous les jours…
Puis, relisez à haute voix, tout ce que vous aimez et vibrez de joie à cette lecture abondante…
Alors, votre vibration va s’élever et les parties qui sont moins aimées vont commencer à ressentir de l’amour par résonance.

Ainsi, certains programmes vont s’effacer naturellement…
Inversez votre façon de penser… jouez avec la vie… riez de vos petits problèmes… parlez à vos cellules et dites leur que vous les aimez et qu’elles peuvent se transformer.
Affirmez votre joie d’être vivant(e).

Moquez-vous et réjouissez-vous d’être différent(e) !
Stoppez l’envie de vouloir ressembler à une autre personne et réjouissez-vous de l’opportunité d’être unique.
Reprenez votre pouvoir ! Coupez avec le choix des créateurs de mode et autres publicistes qui font croire qu’il n’y a que leurs choix de bons au détriment de la vie.

Tout corps est un instrument divin merveilleux. Un chef d’oeuvre de la puissance de l’esprit vibratoire.

Souriez à votre nez si dérangeant extérieurement… et remerciez-le pour le fait qu’il vous aide à sentir des parfums remarquables. Vous constaterez qu’il devient très sympathique et petit à petit, vous en viendrez peut-être à l’aimer.

Aimez ce corps corpulent et réjouissez-vous du plaisir d’avoir plus à aimer…

Ce sur quoi vous portez votre attention se manifeste par écho vibratoire alors vibrez la joie d’être dans un corps sain et harmonieux et cette joie harmonisera votre corps.

Le corps est le véhicule merveilleux et miraculeux de l’être. Un corps sain permet à l’être de pouvoir ainsi accomplir de magnifiques réalisations matérielles.

Le fondement de la vie est la liberté d’être unique dans l’unicité du tout. Son but essentiel est d’être heureux et la résultante est la joie de l’élévation permanente dans l’amour total de son expression.

Que l’amour et le respect du corps soient !
Joéliah/https://lejardindejoeliah.com

Photo : Copyright (c) 123RF Stock Photos

Pour rire un peu et réfléchir… Le slam du régime d’Anne Roumanoff

signature