Le costume du « Masque de Fer » et le masque de la non-reconnaissance.

Dans certaines famille, il arrive qu’un enfant soit rejeté,  humilié, mis de côté alors que les autres sont acceptés et chéris. Un peu comme dans Cendrillon, l’enfant né d’un premier mariage ou juste différent, sert alors de serviteur ou est ignoré lors de promenades, de sorties…  il doit se taire pour éviter les coups, les réprimandes. Et souvent, il est dévalorisé, critiqué, descendu à la première parole qu’il ose dire. Son niveau de confiance et de valeur de lui (ou elle) est alors très bas.

Parfois, c’est un enfant qui n’a pas été reconnu à la naissance par son père qui sait très bien qu’il est de lui.

Il est certain qu’une âme qui choisi ce comportement de la part de ses parents, vient pour se guérir. C’est très souvent un choix karmique pour comprendre l’importance de la valeur de chacun et pour libérer le schéma de la dévalorisation.

Les incarnations sont des périodes extraordinaires pour s’élever, faire la paix avec soi et les autres, guérir par l’acceptation, la compréhension, la libération et enfin, lorsque tout est clair, manifester l’amour authentique.

Tant que la guérison d’âme est inachevée,  sans s’en rendre compte, les personnes installent un comportement spécifique pour se protéger. Il y en a de nombreux et celui-ci, associé aux blessures de rejet, dévalorisation, trahison et injustice, est celui de la non-reconnaissance, à qui je donne le nom de ‘Masque de fer’.

Vous connaissez peut-être l’histoire du jumeau de Louis XIV qui a été mis de côté à la naissance, et dont le visage a été caché car il ne pouvait y avoir qu’un seul roi.
Roman ou vérité ? Au New-Brunswick, j’ai entendu le fait qu’il y ai vécu libre une fois adulte avec une cour… je lui souhaite.

 

La reconnaissance est avant tout intérieure.
De notre état divin à notre Ego humain.
L’expression de notre vie et de nos talents de la meilleure façon possible est le cadeau que nous pouvons nous faire et faire à l’humanité.

La guérison se fait par une grande revalorisation de soi, dans la reconnaissance totale de son état de fils ou fille de la Vie et que pour elle, chaque être vivant à la même valeur. Comme dans toute guérison complète, c’est l’amour qui peut vraiment aider et il se manifeste toujours après une séquence de libération, étapes par étapes.

Le fait de répéter avec assurance, des phrases telles :

« J’accepte d’être l’expression merveilleuse de la vie. »

Et

« Je me reconnais dans ma spécificité unique. »

Peuvent aider à faire tomber ce masque et vivre librement et fièrement.

(Vous trouvez d’autres costumes et masques, avec des aides de libération dans mon livre ‘le Carnaval des âmes’ en vente ici)

Que le meilleur soit !

Joéliah

Image : https://fr.123rf.com/profile_cboswell

Pour vous aider :

signature
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *