L’importance de l’humour.

6ème conseil pour favoriser l’entente : pratiquer l’humour sain.
Voilà des années que j’exprime cette idée : “l’humour, c’est la bonne humeur de l’amour”.
Quand l’humour spontané, ni ironique, ni destructeur, ni malsain s’exprime, il apporte une note de légèreté qui fait du bien dans un échange.
L’humour compassion peut décomplexer et permettre de parler plus franchement. Il peut aider à ouvrir la porte de la peur du jugement.
L’humour est guérisseur pour beaucoup à condition qu’il ne se confonde pas avec de l’ironie ou des moqueries qui, elles, sont liées à la blessure d’humiliation.
Lorsque l’humour provient directement du cœur, il élève la fréquence émise, alors que, provenant de l’ego, il peut l’abaisser et détruire.
C’est pourquoi manier l’humour sain demande amour et respect de soi et des autres, et reste une belle manière d’alléger un échange.
L’humour et le rire sont des apanages spirituels.
Il est bon d’avoir quelques petites blagues sympas pour alléger une conversation, à condition de les renouveler et de s’en rappeler.
Cela peut être aussi une chansonnette, une anecdote, un tour de magie, quelque chose qui détend l’atmosphère et fait du bien.
Pour ma part, je joue sur la spontanéité du moment présent et je me laisser traverser par ce qui s’en vient d’en haut.
Si vous n’avez pas d’humour, pas de souci… il y a bien d’autres manières de faire pour bien vous entendre avec les autres.
A défaut de rire, souriez, ça fait du bien à tous aussi.
Rire développer l’endorphine, la dopamine et la sérotonine, les hormones du bonheur.
A consommer sans modération !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.