Manifester son amour

Amour est certainement le mot le plus utilisé dans le monde et ce que chacun cherche à vivre tout au long de sa vie. Paradoxalement, c’est ce qui est le plus difficile à manifester.

Aujourd’hui, les relations sont devenues très virtuelles et peu à peu, les relations humaines de contact se font de plus en plus rares, et même font peur.

Le gens n’osent plus se regarder dans les yeux. Tenir une conversation avec un inconnu demande presque du courage…

Beaucoup ont des centaines d’amis sur Facebook ou autre lieu de rencontre virtuelle, mais lorsqu’il faut se rencontrer en vrai, il n’y a pas grand monde au rendez-vous.

Les jeunes ont les yeux rivés sur leurs jeux et là encore, aucune conversation possible. Quand aux personnes plus âgées, si c’est l’heure de leur feuilleton préféré, des infos ou des jeux, c’est quasiment pareil ‘Chut, on verra ça après…’

Du coup, les rencontres s’espacent faute d’intérêt et la solitude s’installe et comme l’univers n’aime pas le vide, il remplit… d’occupations parfois basiques ou de plus de virtualité.

La nouvelle Terre a besoin d’individu qui agissent concrètement. De vrais rapports sociaux. De rencontres ‘en vrai’, de partages sains, de vrais rires et des communications les yeux dans les yeux.

C’est donc à chacun de veiller à observer ses habitudes, et vérifier combien de temps est occupé virtuellement, devant la télé, à jouer, à chatter, à bloguer… et combien est occupé à rencontrer concrètement des personnes et à échanger, rire, partager… puis à modifier, petit à petit, ce qu’il faut, pour apporter plus d’amour réel et concret dans les échanges.

Aller au théâtre ou dans les concerts, parler à des inconnus (même si nos parents nous l’ont interdit quand on était petits…) sans peur d’être attiré dans un piège, oser faire des vrais compliments de valorisation, sourire et plein d’autres trucs utiles pour vivre dans la matière !

De la même manière, oser payer en espèces sonnantes et trébuchantes pour retrouver la sensation des pièces et des billets, les observer et les manipuler avec respect au lieu de tout payer virtuellement avec la carte.

Faire de vrais achats dans les magasins.. toucher la matière, essayer les vêtements ou les chaussures et repartir aussitôt avec ses choix en saluant gentiment la caissière plutôt que de commander par Internet et renvoyer si ça ne va pas. Notez tout l’argent gaspillé dans ces transports… mais surtout le manque d’occasions d’exprimer son amour authentique.

Un sourire naturel, c’est de l’amour.
Une porte tenue à une personne qui nous suit, c’est de l’amour.
Un mot gentil, un compliment, une aide spontanée, c’est aussi de l’amour.
Un petit bisou, un câlin, préparer le plat préféré d’un invité, réconforter une personne seule ou triste… c’est toujours de l’amour.

Osons manifester cet amour, simplement, avec la joie des rencontres saines et joyeuses.

Beaucoup se plaignent de ne pas recevoir d’amour… mais en donnent-ils ?

L’amour réel s’exprime naturellement. Il vient de notre source profonde, pas du mental, pas de l’ego mais doit couler simplement dans tous les actes.

Et celui qui baigne dans l’amour, est toujours en bonne santé, heureux de vivre, de partager et évolue tranquillement, dans la simple joie de la vie.
C’est un grand but à atteindre et à garder : l’illumination joyeuse.

Que l’amour soit !
Joéliah

Images copyright 123rf.com

signature

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
commodo lectus libero Praesent adipiscing amet, Sed facilisis et,